Livres
559 147
Membres
607 810

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Il faut parfois déplier les étoiles



Description ajoutée par 9004089 2020-09-30T11:41:56+02:00

Résumé

Tout au long de l’année, Eliott enferme ses vœux à l’intérieur d’étoiles en papier, dans l’espoir de les voir un jour se réaliser. Ils sont variés : monter tout en haut de la Tour Eiffel, avoir son BAC, manger une bonne brioche, acheter une nouvelle paire de baskets… À 16 ans, il y a tant de choses qu’il désire !

Mais quand Sora, son meilleur ami, prend sa jarre à souhaits et s’engage à en réaliser un par jour, pour se faire pardonner d’avoir encore oublié son anniversaire, Eliott n’est plus très sûr de vouloir que ses rêves deviennent réalité.

Parce que dans ses étoiles, il y a aussi de grands secrets, comme l’amour qu’il porte à Sora depuis des années…

24 jours, 24 voeux et 24 chances d’être démasqué.

Décembre promet d’être agité !

Afficher en entier

Classement en biblio - 41 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Nanoue 2021-05-31T15:32:09+02:00

Finalement, je suis heureux de ne pas avoir récupéré mon bocal. Les vœux ne doivent pas toujours rester secrets, enfouis dans notre cœur, cachés dans des morceaux de papier. Il faut parfois déplier les étoiles pour que nos souhaits puissent être réalisés.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Une histoire d'amour douce et très mignonne avec une bonne dose de sucrerie en plus ! Cette lecture réchauffe et donne du baume au cœur. On a une ambiance festive, douce et bienveillante. Malgré tout, les thèmes abordés ne sont pas aussi légers que l'ambiance de Noël. Comme toujours, Erika Boyer aborde des thématiques importantes avec bienveillance et justesse, telles que la confiance en soi, l'abandon, la peur du changement etc.

J'ai adoré voir ces personnages évolués, suivre leur histoire, nous montrant qu'il faut savoir profiter de l'instant présent, et que le moment le plus insignifiant peut devenir un moment important à nos yeux.

Comme un bonbon ou une bonne pâtisserie, Il faut parfois déplier les étoiles, nous apporte de la joie et du réconfort. J'ai hâte de lire le deuxième tome !

Afficher en entier
Or

J'avais envie d'une histoire douce, mignonne et un peu innocente et j'avoue que ce livre a totalement fait le job.

L'histoire est plaisante : notre héro, Eli a pris l'habitude de noter ses vœux sur des bouts de papiers qu'il plie en forme d'étoiles. Un jour son meilleur ami, Sora, décide d'exaucer un vœu par jour jusqu'à Noël. Sauf que.... Eli est amoureux de Sora, et Sora n'en a aucune idée. Ce que peuvent dévoiler certaines des étoiles.

J'ai beaucoup apprécier ce découpage sous forme de calendrier de l'avent et de découvrir les vœux d'Eli : du souhait d'un bon chocolat chaud à celui pour important que son père ne tombe plus malade Spoiler(cliquez pour révéler)suite à son cancer. Le livre est plaisant et il se lit très facilement, leur passé et les personnages m'ont plu et ému car à 16 ans ils sont déjà un peu cabossés par la vie. Spoiler(cliquez pour révéler)Entre l'abandon de Sora par ses parents toujours absents à l'étranger et Eli qui a la peur tenace que ses proches tombent malade

Je regrette juste les fautes de frappes / manque de mots parfois dans le récit qui m'ont un peu perturbés (même si étant de l'auto-édition, je comprends bien qu'il y a moins de relectures). De même que parfois, les réflexions d'Eli me semblaient un peu trop enfantine, mais chaque personne murissant différemment, on va dire que je peux concevoir également.

Les défauts du livre sont contrebalancés par les qualités du livre et son histoire vraiment attachante.

Afficher en entier
Or

Même si je l’ai commencé un peu tardivement, une fois lancée j’ai respecté au mieux les jours de ce calendrier de l’avent littéraire. A certains moments plus que d’autres, ça a été très dur de me contenter d’un chapitre pour le jour attribué mais ça restait un vrai plaisir et j’avais hâte à chaque fois de lire mon chapitre du jour. Eliott et Sora ont su me toucher avec l'ouverture chaque jour d'une étoile. Ça aura été une lecture mignonne en préparation de ce Noël :heart:

Afficher en entier
Lu aussi

Sora et Elliot sont deux adolescents de 16 ans, inséparables.

Sora vit avec son frère et sa sœur ainés, Hiro et Saya, qui s'occupent de son éducation en lieu et place de leurs parents, qui ont fait le choix de privilégier leur travail et sont repartis au Japon.

Elliot, lui, a la chance d'avoir des parents très présents et attentifs, et une sœur ainée, Elisa. Sora, Hiro et Saya sont d'ailleurs considérés par ses parents et sa soeur comme faisant partie de la famille.

Le roman débute fin Novembre, lorsque Sora pose une fois de plus un lapin à Elliot. Pour se faire pardonner, dès le lendemain, Sora subtilise la jarre ou Elliot a écrit ses vœux sur de petites étoiles pliées et s'engage à les réaliser, tout, jusqu'à ce que son ami Elliot lui pardonne. Ce qui panique Elliot, car cette jarre contient certes ses souhaits les plus fous, mais aussi, son plus grand secret... Elliot est amoureux de Sora.

Nous allons alors suivre, jour après jour façon calendrier de l'avent, Sora qui va, au gré des étoiles piochées, réaliser ou interpréter à sa façon les vœux et désirs d'Elliot.

Elliot, touché par les attentions de son ami, tombant jour après jour de plus en plus amoureux, appréhende aussi le moment où Sora va découvrir LE vœu... et il essaie également de réaliser de son côté les souhaits de son ami.

Jusqu'au 24 décembre...

Un joli roman de Noël, deux adolescents tendres et mignons qui découvrent l'amour, des fratries soudées et bienveillantes, des parents aimants, une jolie histoire douce et sympathique. L'auteur a une plume agréable, elle nous rend bien les émotions d'Elliot, le roman étant écrit de son point de vue.

Bref, un roman agréable sur l'amour en général, qu'il soit fraternel, parental ou sentimental.

Afficher en entier
Or

Nous nous retrouvons en compagnie de deux jeunes hommes Eliott et Sora, deux meilleurs amis. Mais cette amitié si sacrée et unique est à la fois un frein et une bénédiction pour Eliott qui aime Sora d'un amour sincère et pur.

Par peur de ruiner leur amitié, Eliott décide de garder secret son amour ! En parallèle de ça il décide de mettre des petites étoiles en papiers dans son bocal à rêve qui concerne son cher et tendre ami. Mais quand Sora prend l'initiative et le devoir d'exaucer chaque jour de décembre jusqu'à Noël un vœu présent dans le bocal à rêve, tout prend une autre tournure.

On a tous déjà eu peur de se déclarer à l'être aimé à un moment de notre vie, pour une ou différentes raisons. C'est d'une manière grâce à ce lien invisible qui nous lie que ce roman sais exactement comment nous toucher et nous transporter dans cette histoire si profondément réel. Nos deux jeunes hommes ne sont pas en reste, ils sont tellement attachants, beaux, pleins de rêves de gentillesses et de bienveillance.

La plume de l'autrice renforce cette douceur et cette immersion simple dans le récit. On a peur, on doute, on se réjouis, on a le cœur serré et plein d'espoir en même temps que notre cher Eliott mais ce n'est pas tout on enrage également de la condition familiale de ce pauvre Sora, on s'attache à lui mais également à sont frère et à sa sœur qui sont des êtres que la vie n'a pas épargné.

En conclusion, ce récit est un cadeau de Noël à lui tout seul ! Il est beau, scintillant de bienveillance et d'espoir, chose qui a mon sens fait un bien phénoménale suite à l'année que nous avons vécu et subi. C'est un moment plein de douceur et d'amour qui vous attend

Afficher en entier
Diamant

Je ne me souviens pas du jour ni des circonstances dans lesquelles je suis tombé sur ce livre. Je pense juste que c’était écrit. Je devais lire ce livre. En grande amoureuse des étoiles, j'ai tout d’abord été charmée par sa couverture toute en simplicité et en douceur.

À la lecture du résumé, je m’attendais à une lecture doudou, tout en douceur et en tendresse idéale en cette période un peu compliquée où le contact humain manque cruellement à nos vies.

J’avais besoin de m’échapper de ce quotidien et de me plonger dans une jolie histoire. Et je n’ai pas été déçu de m’être laissé tenter par cette nouvelle plume.

Ce livre est écrit sous forme de calendrier de l’avent. Chaque jour Sora réalise l’un des vœux de Eliott sans savoir que ce dernier retient son souffle à chaque nouvelle étoile dépliée.

Parce que ce que Sora ignore, c’est que le contenu de ses petites étoiles n’est pas sans risque et pourrait potentiellement lui apprendre des choses qu’il ne se doute pas sur son ami.

J’aime cette idée d’amitié qui se meut en amour, de sentiment qui évolue et de toute la douceur au fil des lignes. Parce que ce récit est aussi réconfortant que de déguster un bon chocolat chaud emmitouflé dans un immense plaid devant une cheminée où le bois crépite après une journée éreintante.

Pour être totalement transparente avec vous, j’ai dévoré ce petit bijou en seulement deux soirées. Parce que je me suis retenue de m’en garder un peu pour le lendemain. Je ne sais pas comment ont fait les personnes qui ont tenu le coup de ne déguster qu’un seul chapitre par jour… Une vrai torture pour moi.

Pour ce qui est de la plume d’Erika, comme je l’ai dit plus haut, c’était une totale découverte. Mais je suis loin de penser que c’était un simple hasard. Je suis de ces personnes qui pensent que rien n’est dû au hasard mais que tout à une raison d’être, et je pense qu’il me fallait rencontrer la douceur de la plume de Erika.

Imaginez mon immense joie quand j’ai appris qu’un tome deux de ce coup de cœur livresque était prévu pour l’hiver prochain. Dire que j’ai hâte serait un jolie euphémisme.

Je pense que la longueur de cet avis montre à quel point j’ai aimé ma lecture.

Je n’ai donc qu’un seul conseil à vous donner, lisez ce livre et appréciez la douceur d'une jolie histoire écrite par une auteur adorable.

Afficher en entier
Or

Eliott est plein de doutes, de questions, de complexes et de peurs.

Sora est la force tranquille, le roc, sur de lui et que rien ne touche. Au fil des jours on découvre les failles et les secrets de chacun.

Ce roman est un bonbon saveur Noël. C’est doux, c’est tendre. On va suivre dans une bienveillance dégoulinante deux ados qui grandissent. J’adore la place de la famille dans ce roman. C’est essentiel dans leur vie. Tout comme les fratries. Hiro m’a tellement fait rire, Saya fait un peu peur et Elisa nous régale avec ses gourmandises. Ce roman est super tendre, je me répète mais je pense que c’est le bon mot. On est à fond dans Noel et pourtant ce n’est pas trop à mon gout. Juste bien dosé.

Afficher en entier
Diamant

Petit coup de coeur qui a été dévoré en l'espace d'une journée. Les personnages d'Erika Boyer sont tellement attachants qu'on voudrait les avoir dans nos vies. L'amitié entre Sora et Elliot est tellement forte que je peux que l'envier. Le livre a été un vrai baume au coeur et c'est un très bon feel good. Justement ce que j'avais besoin en ce moment. Franchement pas déçue de cette découverte.

Afficher en entier
Or

https://callysseblog.wordpress.com/2021/01/04/il-faut-parfois-deplier-les-etoiles-derika-boyer/

J’adore les romances de Noël ainsi que les romances M/M mais je n’avais jamais lu une combinaison des deux. C’est aujourd’hui chose faite grâce à Erika Boyer. Et quel régal ! J’ai beaucoup aimé cette douce lecture, doudou à souhait. C’est mignon et ça a rendu mon petit cœur tout mou comme un chamallow. J’ai même réussi à faire durer le plaisir (un exploit, moi qui aime tout lire d’une traite !) en ne lisant qu’un chapitre par jour, façon calendrier de l’avent.

Car là est toute la particularité de ce roman. Composé d’un prologue et de 25 chapitres, il nous permet de découvrir du 1er au 25 décembre la journée d’Elliot mais surtout le moment où Sora exauce le vœu du jour. Quelle appréhension pour Elliot, lui qui a confié dans ses étoiles à vœu ses souhaits les plus simples, les plus farfelus… comme les plus intimes, en particulier ceux qui dévoilent ses sentiments pour son meilleur ami, sentiments qu’il a trop peur de lui confier. Mais il finira par prendre plaisir à ces doux moments avec son ami, d’autant que ce dernier ne manquera pas de ressources, d’imagination et de volonté pour lui faire vivre son plus beau mois de décembre ! J’ai aimé le souci du détail de l’autrice qui a veillé à ce que les jours du roman correspondent aux jours de semaine de l’année 2020, année de publication de ce livre. Comme Elliot était au même jour de semaine que moi pendant ma lecture, cela m’a permis de me sentir plus proche de lui.

Je ne regrette donc pas d’avoir résisté à la tentation car j’ai vécu chaque jour (ou presque, Erika Boyer aimant bien faire souffrir ses lecteurs) un petit moment de douceur. Toutefois, je pense que je suis de ces lectrices qui ont besoin de lire à leur rythme pour que l’immersion dans le roman soit la meilleure possible afin de bien s’imprégner des émotions des personnages. Je suis contente d’avoir testé et réussi l’expérience mais je sais que si le prochain tome (car oui il y aura une suite !) est construit sur le même principe, alors je le lirais normalement.

La plume d’Erika Boyer est bienveillante et délicate, en parfait accord avec l’ambiance qui imprègne ces pages. Néanmoins, la légèreté du thème de Noël ne l’empêche pas d’aborder des sujets chers à son coeur comme la confiance en soi, la peur du changement, l’abandon, le fait de profiter de chaque instant, le moment le plus insignifiant pouvant devenir l’un de nos plus beaux souvenirs, ou d’avoir le courage de se dévoiler aux autres. Un humour discret ou une petite mélancolie se font par ailleurs parfois ressentir dans les mots, au gré des sentiments et réflexions d’Elliot. Ce dernier ainsi que Sora sont particulièrement attachants, tant leur relation est forte et belle. Si j’ai adoré suivre son évolution dans ce roman, j’ai noté toutefois quelques répétitions dans les pensées d’Elliot et pendant un bref moment j’ai eu comme l’impression de tourner en rond. Cependant, alors qu’Elliot fait parfaitement son âge, n’est-ce pas la lectrice adulte que je suis, habituée à rencontrer des personnages adolescents qui font plus vieux que leur âge, qui se trompe en relevant ce point? Je dois bien admettre qu’à son âge, j’avais des pensées similaires, l’esprit toujours tourné vers les mêmes personnes, réflexions et problèmes. Etre dans ma tête à 16 ans aurait probablement été aussi redondant, si ce n’est plus! Je ne peux donc pas reprocher à l’autrice de s’être approcher de la réalité lors de l’écriture de son roman. Et je ne peux en vouloir à Elliot d’avoir été pendant un temps aussi obnubilé par ses sentiments, sa peur de l’avenir et sa relation avec son meilleur ami car j’étais probablement la même à son âge.

Sans surprise, j’ai donc savouré cette douceur de Noël et je serais au rendez-vous l’an prochain pour sa suite.

Afficher en entier
Diamant

J'avais été conquise par le concept et le résumé de ce roman. Il peut se lire comme un calendrier de l'Avent, à coup d'un chapitre par jour ou d'une seule traite. Pour ma part, j'ai choisi d'en faire un de mes calendriers de l'Avent (et je l'ai regretté, mais ça c'est une autre histoire).

Le premier chapitre nous met dans l'ambiance de Noël sans attendre. On découvre Eliott et Sora et ce lien fort qui les lie. Trop vite, il faut déjà reposer le roman et attendre le lendemain pour se plonger à nouveau dans cette histoire. Les jours se suivent et le roman devient de plus en plus addictif. Tous les chapitres se terminent beaucoup trop rapidement et on a envie de dévorer le livre. Voilà pourquoi j'ai regretté d'avoir choisi le mode "calendrier" (et oui, je suis assez butée pour ne pas revenir sur ma décision).

Cette histoire est une avalanche de douceur. Je qualifierai ce roman de "roman-doudou" car il est réconfortant et adorable à la fois. Les personnages sont un concentré de tendresse et plus je les ai découvert, plus je les ai aimés. Ils sont généreux, prêts à tout pour faire plaisir à leurs proches et leur offrir un Noël merveilleux. Ce roman est une vraie leçon de vie et un exemple à garder en tête. De plus, l'idée de base du roman est tellement originale et inédite que cela fait d'autant plus plaisir de lire un livre de Noël comme celui-ci.

Les sujets abordés ne sont pas toujours roses, mais l'autrice a su les traiter avec justesse et les amener délicatement sur la table. J'ai aussi apprécié la maturité des personnages. Malgré leur jeune âge, cela ne sonnait pas faux et la dévotion qu'ils ont l'un pour l'autre est belle à voir. J'attendais avec presque autant d'impatience qu'Eliott de découvrir le vœu du jour et de voir Sora se plier en quatre pour le réaliser.

En résumé, Erika Boyer nous offre un roman de Noël doux, avec l'ambiance typique que l'on attend de cette période. Elle nous fait rêver et nous permet de patienter jusqu'au jour J. Je serai au rendez-vous l'année prochaine pour découvrir la suite des aventures de nos deux chouchous (et oui, mon petit doigt m'a dit que l'autrice nous préparait la suite ! Raison de plus pour se jeter sur ce premier tome).

Afficher en entier

Activité récente

Yukkin le place en liste or
2021-05-24T18:05:10+02:00
Nanoue le place en liste or
2021-04-27T23:18:37+02:00
LeaTn l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-29T19:39:45+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 41
Commentaires 20
extraits 17
Evaluations 18
Note globale 9.22 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode