Livres
486 624
Membres
476 762

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Promesse tenue, Tome 1 : En chemin



Description ajoutée par Fell-from-the-sky 2019-11-30T14:12:02+01:00

Résumé

Sandy a connu une enfance difficile auprès d’un père violent qui a détruit sa famille à force de coups et d’abus. Lorsqu’il meurt, le jeune homme croit qu’il pourra enfin tourner la page et ne plus avoir à s’inquiéter pour sa mère qui a été la première victime de son père. Jusqu’à ce qu’il découvre qu’elle est très malade et que celle qui pourrait l’aider à guérir est sa propre sœur, Allyson. Elle a fui le domicile familial il y a bien longtemps et n’a plus jamais donné signe de vie. Sandy décide de partir à sa recherche, même s’il ignore ce qu’elle est devenue. Il ne connaît que le nom de la ville où elle vivrait : Lège-Cap-Ferret. Il part alors vers le sud-ouest de la France sur sa moto. Ce voyage a tout d’une quête : celle de sa sœur bien sûr, mais peut-être aussi d’un sens à sa vie. Des rencontres inattendues et l’amour pourraient se trouver au bout du chemin...

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Clayoooh 2020-02-12T22:33:38+01:00

Regarde-nous, deux âmes paumées qui sont ensemble mais se perdent un peu plus chaque jour. Regarde tout ce qu'on a fait, toutes nos erreurs.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Point positif: l'écriture, magnifique. Les peronnages, touchants. Point négatif: l'histoire, un peu molle.

Afficher en entier
Argent

J'ai d'abord eu un coup de cœur pour cette sublime couverture, j'avais envie de découvrir l'histoire qui se cachait derrière ce couple et le nom d'Erika Boyer a terminé de me convaincre. J'ai vu de nombreux avis élogieux sur cette autrice et ses précédents romans publiés, mais vous savez sans doute qu'en terme d'autrice française je suis exigeante et très peu trouvent grâce à mes yeux. Je peux déjà vous dire que cette première rencontre est plutôt convaincante, suffisamment pouvoir avoir envie de découvrir la conclusion de cette histoire.

Sandy a grandi après d'un père violent qui a laissé des séquelles sur tous les membres de cette famille. A sa mort, malgré la tristesse de sa mère, il espère pouvoir se reconstruire et oublier cet homme qui a détruit sa mère. Seulement après les obsèques, le jeune homme apprend que sa mère est malade et lui-même ne pouvant lui venir en aide, il fonde tous ses espoirs sur sa sœur Allyson qui a quitté le domicile familiale il y a plusieurs années, sans jamais regarder en arrière. Bien qu'il ne dispose que de peu d'éléments, Sandy se rend à Lège-Cap-Ferret afin de mener son enquête afin de ramener cette sœur disparue. Son voyage va lui apporter bien plus qu'il ne l'imaginait.

Notre héros est un personnage assez chaotique, mais j'ai apprécié le fait qu'il ait des valeurs et bien qu'il renvoie une certaine désinvolture, Sandy est respectueux envers les femmes qu'il fréquente. Sa rencontre avec notre héroïne va faire des étincelles dès le début et rapidement j'ai eu l'impression qu'ils s'étaient trouvés au bon moment. Ils ont un caractère assez similaire et une manière autodestructrice de gérer leur vie. Ce qu'on aurait pu penser être une rencontre due au hasard, va finalement être une évidence quand on voit la taille de la ville et immédiatement le jeune homme va se faire sa place au sein du groupe d'amis de la jeune femme. On apprécie sans mal l'ambiance festive de la bande et j'ai trouvé que l'histoire était assez crédible, j'imaginais assez facilement le décor des soirées d'été, sans peut-être le côté obscur avec la drogue et l'aura de danger qui entoure nos héros.

Mon seul regret provient de la romance qui va beaucoup trop vite, les personnages ont cette connexion qu'on perçoit dès le début et leur caractère fait qu'immédiatement il va se passer un truc qui va les lier malgré eux, c'est d'ailleurs le genre de rencontre qui pourrait arriver dans la réalité. Seulement, en tant que lectrice fan de romance, j'ai besoin de voir les héros entrer en phase de séduction et une part de moi se sent frustrée, si on passe outre l’aspect physique et malgré les non-dits, l'amour est là et je n'ai pas détecté le moment où tout à basculer.

J'aimerais revenir sur plusieurs éléments que j'ai particulièrement apprécié, à commencer par l'histoire qui se situe en France, certaines autrices françaises ont tendance à délocaliser aux états-unis et finalement en lisant ce roman on réalise qu'on a un beau décor dans notre pays. Et enfer l'élément le plus marquant c'est la diversité des personnages, on aborde de manière décomplexé des sujets rarement abordé et on le banalise avec efficacité, car la différence c'est la normalité et ça j'adhère à ces valeurs.

Je félicite l'autrice pour sa culture cinématographique et télévisuelle, vous y retrouverez notamment des références telles que Grease, Les Frères Scott ou encore Game of Thrones. On va pouvoir compter sur notre héros pour apporter une petite touche d'humour et compte tenu du thème assez sombre, ça apporte une forme de légèreté le temps de quelques lignes. Mention spéciale pour l'avant-propos qui met en garde les lecteurs et j'ai aimé l'attention, car moi-même il m'arrive de ne pas apprécier l'image véhiculée par certains récits. Une histoire qui devrait en satisfaire plus d'un, laissez-vous tenter par la quête de Sandy.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-4Qe

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clayoooh 2020-02-12T22:35:11+01:00
Diamant

J'ai reçu, il y a une ou deux semaines, un poche inédit de chez Hugo Romans. Je les remercie d'ailleurs pour leur envoi ! Une couverture douce, paisible et qui inspire la liberté. Un résumé prometteur qui nous met l'eau à la bouche. Il ne m'a pas fallu plus de deux secondes pour avoir envie de me plonger dans ce roman. Malheureusement, j'avais d'autres lectures en cours et j'ai dû prendre mon mal en patience. Jusqu'à hier soir. Hier soir, je me suis jetée à l'eau. J'ai plongé et je ne suis remontée à la surface que ce soir, après avoir tourné la dernière page de ce roman. 

Dès les premières lignes, le récit a bouleversé tous mes a priori. Pensant trouver une ambiance sombre, je me suis surprise à vagabonder dans un décor lumineux et doux. J'imaginais des personnages sérieux, j'ai rencontré un humour décalé et frais. Toutes les idées que j'avais ce sont avérées à côté de la plaque. C'était rafraîchissant et déstabilisant à la fois. Mais positif dans tous les cas ! 

A mes yeux, ce roman comporte trois points forts. L'ambiance, le scénario et les personnages. J'en ajoute un quatrième par plaisir : les références aux séries et films cultes qui ont bercés mon enfance et adolescence. 

L'ambiance est unique. J'ai eu l'impression d'être en vacances au bord de la mer et cela m'a aussi rappelé les vacances au camping de mon enfance. Atmosphère détendue la plupart du temps, avec quelques piques d'adrénalines, d'émotions ou encore de tristesse à des moments inattendus mais qui se révèlent parfaitement adaptés à l'histoire. Cet environnement m'a totalement happée. 

Le scénario va de pair avec l'ambiance. Merci Sherlock !... Je l'ai trouvé inédit et original. L'autrice a vraiment apporté sa patte à cette romance pour la rendre unique et imprévisible. J'ai beaucoup aimé que l'histoire d'amour se mêle à une recherche plutôt mystérieuse. Et j'ai aussi apprécié que l'amitié tienne une place centrale dans le récit et que ça soit une chose importante pour les personnages. Plusieurs rebondissements ont mis mon petit cœur à rude épreuve. Les émotions m'ont submergées à deux reprises ; je n'ai pas pu retenir quelques larmes. J'ai ressenti un panache d'émotions divers et variés et je trouve que c'est un gros point fort pour un roman. Je suis passée du rires aux larmes et j'adore ça (maso, moi ?). 

Que dire de Sandy et Danny ? Non, ce n'est pas de Grease dont je vais vous parler. Mais je remercie le génie de l'autrice pour les noms de ce couple plus que parfaits. On comprend assez rapidement que ce sont les deux des âmes écorchées, qui tentent d'oublier leurs mauvaises expériences de la vie grâce au sexe et autres drogues. Leurs addiction permettent d'étouffer leurs pensées parasites et de survivre tant bien que mal aux démons du jour et cauchemars de la nuit. Ce sont des protagonistes touchants. Ils essaient de jouer avec l'humour pour cacher leurs peurs et dévier des sujets qui blessent. Je les ai trouvé inspirants et attendrissants. J'ai été très touchée par la sensibilité de Sandy, son ouverture d'esprit et sa manière de voir les choses. Il monte sur le podium de mes crushes littéraires. J'en profite pour faire remarquer que le roman est entièrement écrit du point de vue du protagoniste masculin et que c'est une première, pour ma part, de lire une romance avec un narrateur masculin du début à la fin. Je dois avouer que j'ai adoré !

Je suis contente d'avoir découvert Erika Boyer à travers ce roman et j'ai vraiment hâte de retrouver sa plume poétique, douce et mature dans le second tome de cette duologie. J'ai été surprise, inspirée et attendrie par ce livre. J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai vécu aux côtés de Danny et Sandy. J'étais avec eux dans les moments de joie mais aussi dans les coups durs. Ils m'ont transportées dans leur univers et je n'avais pas envie de les quitter. 

Sur ces belles paroles, je ne peux que vous recommander de découvrir cette nouvelle sortie.

http://labibliothequedechloe.wordpress.com

Afficher en entier
Diamant

http://www.lmedml.fr/2020/02/11/promesse-tenue-1-en-chemin-erika-boyer/

LA PROMESSE D’UN MOMENT DE LECTURE HORS DU COMMUN !

Erika Boyer revient avec une duologie touchante et addictive. Ce premier opus est un réel coup de cœur, de ceux qui transpercent votre âme. Ma sensibilité a été mise à rude épreuve parce qu’avec Erika on vit l’instant, on plonge dans un récit qui fait souvent écho à notre propre vécu, à nos propres souffrances et c’est souvent un voyage hors du commun. Ça l’a été pour moi en tout cas.

Par où commencer, j’ai tellement à dire sur ce roman et en même temps je suis certaine que je vais oublier des choses. Ce roman est différent des précédents que j’ai pu lire. Ce premier opus se veut sombre et lumineux. La dualité qui se joue du début à la fin m’a transportée. Erika Boyer nous livre une nouvelle histoire qui va faire des ravages. Que vous aimiez ou non, vous ne resterez pas de marbre face à une telle histoire.

Je suis tellement contente de vous dire que ce roman est bien plus qu’une romance. Vous allez y découvrir l’amour fraternel, les sentiments amoureux et l’amitié hors norme de tous les protagonistes. La romance est belle dans son tumulte, dans ses remous dangereux et dévastateurs.

Erika Boyer aborde toujours des thématiques saisissantes avec beaucoup de tact et de bienveillance, ce fut le cas encore ici même si elle a choisi une approche différente. Elle exploite des sujets tabous, des choses néfastes qui vont entraîner nos héros dans une spirale infernale qui mêlera perdition et rédemption. Je ne préfère pas divulguer les thèmes, même s’il y a une note d’avertissement au début du roman, je choisi de garder le silence concernant les thématiques. Sachez que vous aller être tourmenté, vous allez planer et partir loin dans les méandres de l’esprit humain. Après tout, c’est un peu la marque de fabrique d’Erika, d’aller chercher toujours plus loin.

Ce premier opus nous offre un récit assez sombre, un point de vue 100% masculin. Sandy… J’y viens tout doucement pour vous parler de Sandy, je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir de le découvrir. Sandy est entier, sans faux semblants, parfait dans son imperfection. Sandy est perdu, il dérive, s’abrutit dans toutes ses addictions. Sandy est loyal même s’il se déprécie beaucoup. Sandy est un héros hors du commun. Je pourrais vous dire que c’est un homme torturé et c’est le cas, mais vous feriez l’amalgame avec d’autres héros torturés, sauf que Sandy est unique. Ce n’est pas un bad boy, ce n’est pas cet héros lambda que l’on retrouve dans toutes les romances à la mode. Il a une âme singulière, tellement meurtrie qu’il se perd un peu plus chaque jour. Sa rencontre avec Danny va l’éblouir autant qu’elle va le faire sombrer. Cette dualité dans la relation de nos héros est fascinante. Vous savez, comme quand on sait que quelque est aussi bon que toxique pour nous.

Danny… Ma danseuse, ma toute belle Danny ! Notre héroïne est une jeune femme très attachante, elle est libérée et magnifique. Tout aussi brisée que Sandy. Ils forment un tout et pourtant leur relation est proche de toutes les addictions et dérives que nos héros s’octroient. J’ai été subjuguée par la puissance de leur couple. Vous voyez ? L’amour au premier regard, la sensation d’être avec la personne que l’on a attendu toute sa vie sans savoir comment ne pas tout foutre en l’air.

« Si je ne peux avoir son amour, je veux son envie et sa passion, entièrement. Je la veux mienne. Je la veux brisée comme moi cœur, en miettes comme mon âme. Je la veux exactement comme elle me veut. »

La rencontre entre nos héros a amorcée leur parcours initiatique. Nos héros ont de nombreuses choses à régler pour accéder au bonheur. Sandy et Danny, mes amours ! Vous aurez bien saisi la nuance de leurs deux prénoms. Erika met une fois de plus un bon coup de pied dans les conventions, Sandy est un homme et Danny est une femme… Et oui, cela rend les personnages uniques, avec une identité propre et une personnalité tout aussi singulière.

Le récit ne se limite pas à cette romance pleine de tumulte. [Promesse tenue], ce titre, ce qu’il représente dans le récit, la réflexion qu’il entraîne. Tenez-vous vos promesses ? Sandy est convaincu qu’il en est incapable. J’ai aimé le cheminement autour de cette thématique. Sandy part pour une bonne raison, mais que va-t-il vivre EN CHEMIN ?

Véritable parcours initiatique, une leçon de vie qui sensibilise le lecteur du début à la fin. La remise en question est permanente mais pas épuisante. On puise la force dans l’entourage de ce couple atypique. L’amitié… Un thème récurrent dans les romans d’Erika. Ici, les personnages sont très nombreux, et pourtant j’ai de suite trouvé ma place au milieu de tout ce monde. Jamais perdue dans les relations de chacun. Erika a su les rendre spéciaux, souvenez-vous qu’il n’y a pas de « normalité », on est comme on est et sans avoir besoin de subir le jugement d’autrui. Les personnages sont géniaux, j’avais envie de faire partie de leur cercle fermé. De me redécouvrir à travers les yeux de quelqu’un d’autre…

Je suis quelqu’un d’hypersensible, en lisant ce roman, je me suis imprégné de chaque mots, les émotions ont déferlées sur moi, m’engloutissant par vagues successives. Ce roman, je n’ai finalement pas les mots pour le définir… C’est là toute la beauté de l’écriture, ce roman n’a pas à être défini, c’est pour cela que je n’y arrive pas. Il ne doit pas être coincé dans une case que l’on voudrait « normale ». Cette histoire percute le lecteur, à tous les niveaux. J’ai aimé tous les aspects, même l’autodestruction de nos héros. Cette façon qu’ils ont de se perdre… Erika sait déconstruire pour mieux reconstruire. Elle a construit les fondations de l’édifice que représentent Sandy et Danny. Cette histoire est sombre mais la lumière brille en chacun des protagonistes. On a beau n’avoir que le point de vue de Sandy, pour moi les voix des personnages secondaires résonnent encore dans ma tête. Ils ont tous eu le droit à la parole, cette place privilégiée aux côtés de Sandy et Danny pour vivre l’histoire à part entière.

Je vous rappelle qu’il s’agit là d’une fiction. Qu’il ne faut évidemment pas reproduire ce qu’il se passe dans le récit, le côté dramatique a brisé mon cœur, j’ai dû panser mes plaies qui sont encore à vif au moment où j’écris ces mots. Les romans d’Erika agissent comme une thérapie. J’exorcise mes propres démons, je me suis énormément reconnue en Sandy. Je me suis sentie proche de lui et j’ai trouvé ce héros tellement attachant dans toute sa déchéance et ses travers. Mais Sandy est plus que cela, Sandy est aussi un coup de cœur pour tout ce qu’il représente.

« Mon cœur est dans un tel état… Je n’ose dire ce que je ressens, je n’ose y penser. Ce qu’il y a en moi pour cette femme, c’est inhumain. Qu’a-t-elle fait de moi ? Qu’ai-je fais d’elle ? Parce qu’il est évident que ses sentiments font écho aux miens. Je ne suis pas aveugle. »

Ce roman est relativement court, Erika nous offre toujours des histoires qui marquent le lecteur en peu de pages, car elle ne s’encombre pas du superflu, elle va à l’essentiel et c’est efficace. Ici, vous allez vous retrouver dans une tempête, saurez-vous vous accrocher jusqu’au bout ? Vous allez vivre des moments formidables, de franche camaraderie, vous allez sourire aux nombreuses références à certaines séries TV, à certains films. Je me suis sentie comme à la maison, et ça fait du bien de ressentir.

La romance est puissante. Dévastatrice et moderne. Sans mode d’emploi, nos héros vont se laisser porter par leurs émotions. L’amour naît dans le chaos et la perdition. Erika est très forte pour perturber ses lecteurs, pour les faire réfléchir et surtout pour leur faire ressentir mille émotions. Des sentiments qui consument, qui gênent par moment. J’ai aimé être malmenée, j’ai aimé râler après nos héros qui agissaient parfois sans prendre la mesure de leurs actes. On est sans cesse tiraillé par les choix de Sandy et Danny. Par cette faculté de se perdre pour oublier, pour cacher leurs blessures. Et si je ne peux cautionner leurs actes, qui suis-je pour juger ? Erika a su me faire passer par tous les états, j’ai ressenti une certaine forme d’apaisement en terminant le roman, comme si j’avais moi aussi accompli quelque chose, comme si j’avais pris conscience de certains aspects de ma propre histoire.

En bref, Erika Boyer m’a une fois de plus pris aux tripes. Ce premier opus est un réel coup de cœur. L’autrice nous offre un récit singulier qui heurtera la sensibilité des lecteurs. Elle aborde des thématiques avec force et bienveillance. Sans préjugés, elle nous dévoile une histoire marquante, dans l’air du temps. Elle met ses personnages à nu, elles les rend vivants et les mènent vers la lumière, mais EN CHEMIN, ils devront faire face à des obstacles de taille. Sandy et Danny vibrent encore en moi et je sais que ce sera le cas jusqu’à ce que je les retrouve dans le second opus.

Afficher en entier
Argent

http://www.my-bo0ks.com/2020/02/promesse-tenue-tome-1-en-chemin-erika-boyer.html

Cela faisait un certain temps que j'avais envie de découvrir la plume d'Erika Boyer. Il faut dire que les copines m'en ont déjà énormément parlé et de façon très élogieuse. Alors dès qu'il est arrivé, j'ai eu envie de jeter mon dévolu dessus, au détriment de ces quelques lectures qui m'attendaient déjà. Mais ayant eu une longue semaine sans toucher une page, j'avais vraiment envie de choisir ma lecture au feeling.

Je ne savais pas grand chose de ce premier tome de Promesse tenue si ce n'est les quelques lignes du résumé qui donnaient déjà bien envie. Sandy, notre personnage principal masculin n'a pas eu une enfance toute rose, c'est le cas de le dire. Aujourd'hui, il enterre son père. Un homme violent qu'il n'est pas vraiment triste de voir partir. Il faut dire que sa mère va enfin pouvoir être libre. Enfin ça, c'était ce qu'il pensait. Car celle-ci est malade et nécessite l'aide de sa sœur, partie il y a des années. Sandy ne réfléchit que quelques secondes, il va partir avec sa moto à sa recherche pour la sauver.

Lorsque j'ai commencé ma lecture de Promesse tenue, j'ai été assez surprise. Surprise d'avoir le seul et unique point de vue de notre héros, Sandy. Il faut dire qu'en romance, on a souvent, le point de vue féminin ou alors les deux points de vue, mais rarement celui du héros. J'ai trouvé ce choix intéressant et vraiment original pour le coup. Notre héros, Sandy est un jeune homme au passé difficile. Son prénom original m'a, je l'avoue, donné du fil à retordre. En fan de toujours de Grease, je n'ai cessé de penser à la Sandy du film. Je sais, c'est bête, mais punaise, c'est assez perturbant. Car le Sandy de Promesse tenue n'est pas vraiment comme la Sandy que l'on connait tous.

Si l'on fait abstraction de ce détail, on fait la connaissance d'un héro assez torturé par ses démons intérieurs. Pourtant, il est prêt à tout pour sa mère et ses amis. Cette loyauté sans faille est vraiment appréciable. J'ai d'ailleurs notamment beaucoup aimé ses relations amicales, fortes et sincères. Car Sandy va croiser du beau monde sur son chemin. Ses amis sont nombreux et ont chacun leurs personnalités. J'ai aimé cette diversité proposée par l'auteure car on en voit pas toujours assez dans les romans. Cependant, il y en avait peut être un peu trop pour un premier tome assez court au final.

Promesse tenue est donc principalement centré sur la recherche de la sœur de Sandy, partie il y a quelques années. Il ne sait rien d'elle si ce n'est les quelques infos qu'il va pouvoir grappiller par-ci par-là. J'ai aimé cette volonté de vouloir la retrouver coûte que coûte. Le suspense est plutôt pas mal et ajoute une autre dimension à l'histoire. J'avoue avoir tilté assez vite sur de nombreux éléments, malgré tout, cela reste vraiment bien mené et assez plausible. Une plus donc !

Côté romance, Sandy va rapidement faire la connaissance de... Danny ! La jeune femme n'a pas froid aux yeux et va rapidement faire tourner la tête de notre héros. Elle sera d'une aide précieuse dans sa quête de vérité et concernant ses recherches pour sa sœur. Nos deux héros qui se ressemblent plus qu'on pourrait le penser vont s'aider l'un et l'autre mais pas que. J'ai trouvé cette relation intéressante bien que ce n'est pas ce que j'ai préféré dans ce premier tome de Promesse tenue. Leur relation commence rapidement pour au final ralentir sur la fin.

Et cette fin. Je dois dire qu'Erika Boyer sait donner à son lecteur l'envie de se jeter sur la suite ! Une suite qui ne va pas trop tarder mais qui me fait déjà mourir d'impatience. Une chose est sûre, cette suite, je l'attends de pieds fermes.

En conclusion, j'ai passé un très bon moment en compagnie de Sandy et Danny. Deux personnages hauts en couleurs. J'ai aimé ces amitiés fortes qui se sont créées et ont encore beaucoup à donner. C'est d'ailleurs, à mon sens, le point fort du roman. J'ai également apprécié les petits clins d’œils qui sont nombreux et font vraiment sourire. Enfin, j'ai hâte de poursuivre l'aventure avec eux !

Afficher en entier
Diamant

Tout d'abord, je souhaite remercier les éditions Hugo Roman pour l'envoi de ce roman à paraître le 13 février.

J'ai adoré ma lecture, tout simplement, je ne m'y attendais vraiment pas au départ même si c'est celui que j'attendais le plus de ce mois-ci de par sa couverture alléchante (celle du tome 2 est encore plus croustillante) mais aussi par son résumé, dont le lieu de l'action se passait tout près de chez moi.

En effet, l'action prenant place à Lège Cap Ferret, j'y connaissais la plupart des lieux environnants mentionnés ainsi que le paysage, ce qui m'a permis de m'imerger totalement dans le récit.

De plus, dans ce roman, vous y trouverez nombre de références à divers films et séries comme Grease, Les Frères Scott, Dr House, Teen Wolf mais aussi GOT pour les fans. J'ai vraiment adoré tout particulièrement la référence aux Frères Scott, qui est une série méconnue de nos jours ALORS QUE CETTE SERIE C'ETAIT LA VIE. Je me rappelle quand j'avais 10 ans et que ça passait tous les samedi aprem apres Sous le soleil... BREF on s'égare.

J'ai aussi adoré le fait que Sandy soit un personnage très respectueux envers les femmes mais aussi à la diversité autour de lui. En effet, on retrouve toute une palette de personnages homosexuels, asexuels et hétéro et c'était vraiment chouette de faire leur connaissance à tous et que Sandy soit très ouvert sur ce sujet.

J'ai bien évidemment adhéré à leur romance bien que rapide, j'ai vraiment été subjuguée par la tension qui régnait entre eux et je n'ai pas ressenti une rapidité entre eux mais c'était plutôt le cours logique des choses. Et puis la cigarette ici prend un aspect érotique auquel j'ai vraiment adhéré (au chapitre 5 , hum j'en dirai pas plus mais ça fait chaud mdr) même si c'est pas bien... Je n'ai pas beaucoup lu de livre traitant de drogues à l'intérieur et ce sujet m'intéressait beaucoup et a été très bien traité selon moi.

Le fait qu'il y ait un avant-propos au début du roman m'a beaucoup plue et m'a permise de passer outre certains détails qui auraient pu me déranger. Au moins, je savais que l'auteure n'adhérait pas non plus à ce qu'elle faisait faire à ses personnages et il ne m'en fallait pas plus pour me convaincre de lire cette histoire.

Le seul point qui aurait pu me déranger même si ça n'en est pas vraiment un est le trop plein de personnages, si bien que à la fin, quand on arrive aux révélations (et comme j'ai une mémoire de poisson rouge), il est arrivé un moment où je me suis dit « hein mais c'est qui, j'aurais dû plus me concentrer sur ce perso » mais ça n'empêche pas que ce fût une très bonne lecture que je recommande à tous ceux qui veulent une romance simple, respectueuse et sans tromperies surtout xD. Il y a un fond de thriller qui est non négligeable et que j'ai bien apprécié car on ne s'attend pas aux révélations finales.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Promesse tenue, Tome 1 : En chemin" est sorti 2020-02-13T23:20:29+01:00 en version poche
background Layer 1 13 Février

Date de sortie

Promesse tenue, Tome 1 : En chemin

  • France : 2020-02-13 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 6
Extraits 3
Evaluations 4
Note globale 8.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode