Livres
595 836
Membres
674 338

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Toutes blessent, la dernière tue



Description ajoutée par annick69 2018-04-24T10:51:27+02:00

Résumé

Maman disait de moi que j'étais un ange.

Un ange tombé du ciel.

Mais les anges qui tombent ne se relèvent jamais...

Je connais l'enfer dans ses moindres recoins.

Je pourrais le dessiner les yeux fermés.

Je pourrais en parler pendant des heures.

Si seulement j'avais quelqu'un à qui parler...

Tama est une esclave. Elle n'a quasiment connu que la servitude. Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer. Une rencontre va peut-être changer son destin...

Frapper, toujours plus fort.

Les détruire, les uns après les autres.

Les tuer tous, jusqu'au dernier.

Gabriel est un homme qui vit à l'écart du monde, avec pour seule compagnie ses démons et ses profondes meurtrissures.

Un homme dangereux.

Un matin, il découvre une inconnue qui a trouvé refuge chez lui. Une jeune femme blessée et amnésique.

Qui est-elle ? D'où vient-elle ?

Rappelle-toi qui tu es. Rappelle-toi, vite !

Parce que bientôt, tu seras morte.

Afficher en entier

Classement en biblio - 702 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Diamond03 2020-01-19T08:38:00+01:00

" Ma chère Tayri,

Apprends-moi ce qu'est la mort.

Dis-moi qu'elle est douce, qu'elle est juste.

Raconte-moi qu'elle est comme une mère qui te prend dans ses bras et te console de la vie.

Jure-moi qu'entre ses mains, il n'y a ni maître ni esclave.

Promets-moi qu'en son royaume, on oublie ses blessures et ses chaînes.

Mais jamais son amour."

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Véritable coup de massue, ce thriller est une réussite totale, malgré une violence accrue, on ne peut qu'adhérer au sujet que Karine Giebel met en lumière, L'esclavage moderne.

L'écriture est à la hauteur du sujet, violente, crue, sans tabous mais avec son style inimitable, un style qui capte l'attention jusqu'au point de nous faire avaler les 750 pages de ce roman sans s'en rendre compte.

Les personnages sont simplement extraordinaires, à différents niveaux car si certains sont dépeints de manière à nous faire comprendre les blessures physiques et morales d'une personne réduite à l'état d'esclave, battue et traité comme un chien voire pire, d'autres sont détaillés tels le diable en personne, d'une cruauté sans nom, ayant toujours plus d'imagination pour rabaisser plus bas que terre leurs souffres douleurs. L'auteure ne fait pas de quartier, pas de distinction, chacun des personnages est aussi travaillé et détaillé avec la même conviction de dénoncer le pire.

Le sujet est bien l'esclavage moderne, en plus, cela commence avec une petite fille marocaine de 9 ans vendue par son père à une marchande d'esclaves qui va rapporter la petite fille en France et la présenter à des familles sans scrupules.

Le fait est que l'eslavage traité ici va entraîner des dommages collatéraux atroces comme les violences conjugales, le viol, la pédophilie, le harcèlement moral et sexuel. Heureusement il y a aussi du positif comme l'espoir, l'amour, la compassion, l'entraide, entre autres.

Heureusement pour le lecteur, il y a aussi quelques éclaircies, des gens gentils de nature.

La trame de l'histoire se déroule en deux lignes de conduite, d'un côté nous sommes avec une petite esclave et son parcours semé d'embûches et de violences, parallèlement une jeune femme amnésique se retrouvant chez un tueur au grand cœur. La deuxième trame équilibre un peu cette violence que nous mangeons littéralement à côté et rend certainement le tout plus digeste.

Nous sommes en présence d'un thriller, c'est indéniable, mais on peut y greffer d'autres genres, notamment le "Drame" ou la "Psychologie".

"Toutes blessent, la dernière tue" nous embarque en enfer, et je ne dirais pas âmes sensibles s'abstenir mais plutôt "âmes sensibles, lisez le et accrochez vous" car c'est une lecture utile, Karine Giebel a écrit ce roman en enquêtant auprès de L'OICEM (organisation internationale contre l'esclavage moderne), elle nous l'explique dans le roman et donne notamment les coordonnées de cette association que je vais vous retransmettre ici en guise de conclusion, je la remercie sincèrement d'avoir écrit ce livre.

OICEM : 72 rue de la république, 13002 Marseille

Tél : +33 (0)4 91 54 90 68

Site web : www.oicem.org

Voir la chronique sur mon blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2018/04/toutes-blessent-la-derniere-tue-karine.html

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Je ressors de cette lecture secouée, choquée…mais en même temps, c’est addictif, prenant, bouleversant…

Du grand Giebel…

Merci Madame

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zyumiko 2022-03-07T16:03:57+01:00
Diamant

ce thriller est mon premier coup de cœur romanesque, il m'a fait du mal, fait pleurer et rendu heureuse. le personnage principal m'a eu aux tripes j'ai eu beaucoup de compassions. L'écriture était bonne et tellement fluide et additif.

J'ai énormément aimée le récit malgré les nombreux TW (tortures, viol, malsain). C'était en même temps dure le lire le roman et en même temps super additif tellement on s'attache aux personnages et on a envie de savoir la suite.. ça m'a beaucoup touché ( une grosse partie du bouquin fait un peu darkromance ce que j'ai beaucoup aimée.) j'aurai aimé avoir une autre fin maisSpoiler(cliquez pour révéler) elle me parait finalement logique et j'ai eu l'impression d'avoir aussi donné cette liberté à Tama.

Gros coup de cœur, très poignant, détaillé mais incroyable.

Afficher en entier
Lu aussi

Trop dur, trop violent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cecicye 2021-12-28T11:39:42+01:00
Or

Un pavé de 800 pages qui se dévore. L'auteure nous emmène dans un monde d'esclavage d'enfant qui fait froid dans le dos. On subit les atrocités. On espère et s'accroche à l'espoir de Tama. L'histoire est bien construite et nous fait l'effet de montagnes russes.

Afficher en entier
Diamant

Un roman d'une grande justesse dans l'horreur que subit l'héroïne principale.

Un grand roman, dérangeant mais malheureusement encore d'une cruelle réalité moderne !

Incontournable !

Afficher en entier
Diamant

Que dire. Un des meilleurs livre que j'ai pu lire. Tellement poignant que j'ai du faire plusieurs pauses afin de reposer mon coeur. Si je devais vous conseiller un seule livre, ce serait celui là.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rulia 2021-12-10T20:38:05+01:00
Diamant

Sublime

Dur, malaisan et en même temps magnifique

On passe par toutes les émotions et on n'a pas envie de le lâcher ce bouquin !!

Afficher en entier
Or

Ce roman est très prenant. Les chapitres courts s'enchainent avec 2 histoires en parallèle qui se rejoignent à la fin. L'auteur traite parfaitement les thèmes durs, très noirs mais celui-ci descend toujours plus bas dans les enfers de la noirceur de l'âme humaine : la claque est violente, et d'autant plus en lisant la dernière page de remerciements et qu'on confirme que tout cela existe... Et lorsqu'on a la chance de rencontre KG au salon du livre juste après et qu'on lui demande où elle va chercher tous ses thème, elle nous répond "dans la réalité..." Âmes sensibles s'abstenir, ce roman poignant est encore plus noir que "meurtres pour rédemption", il vous obsède jour et nuit, vous poursuit, vous bouleverse et vous fait pleurer... Bref, il est fabuleux, on n'en sort pas indemne et c'est surement là toute sa réussite : c'est un grand thriller psychologique, l'auteur ne s'essouffle pas !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Caly23 2021-11-11T16:41:32+01:00
Or

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre, je l'ai dévoré. J'avais tellement envie de savoir ce qui allait arriver à Tama. J'avais le palpitant. Je tournais les page frénétiquement dévorant les lignes, les pages.

Afficher en entier
Or

C'est un thriller extrêmement dur mais totalement addictif. Je l'ai lu sur 2 jours malgré la taille du pavé. Je voulais en savoir plus sur Tama, sur l'inconnue, sur Gabriel... La fin m'a fait de la peine même si il y a une petite note d'espoir.

Afficher en entier

Dates de sortie

Toutes blessent, la dernière tue

  • France : 2018-03-29 (Français)
  • France : 2019-11-21 - Poche (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 702
Commentaires 163
extraits 51
Evaluations 319
Note globale 8.91 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode