Livres
505 725
Membres
513 428

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tatiana De Rosnay

Né(e) le 1961-09-28 ( 58 ans )
4 952 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par destiny22 2011-02-05T13:23:25+01:00

Biographie

Franco-britannique, Tatiana de Rosnay est née le 28 Septembre 1961en banlieue parisienne. "Elle s'appelait Sarah", le premier roman qu'elle est rédigé en anglais, l'a fait connaître dans le monde entier, notamment aux Etats-Unis. Trente-quatre pays en ont acheté les droits. Tatiana de Rosnay est aujourd'hui l'auteur français le plus lu en Europe et aux Etats-Unis.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 227 lecteurs
Or
2 042 lecteurs
Argent
1 646 lecteurs
Bronze
1 069 lecteurs
Lu aussi
1 434 lecteurs
Envies
2 447 lecteurs
En train de lire
111 lecteurs
Pas apprécié
172 lecteurs
PAL
2 059 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.88/10
Nombre d'évaluations : 1 912

0 Citations 1 386 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Tatiana De Rosnay

Sortie France/Français : 2020-04-14

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Lempika23 2020-05-02T13:12:02+02:00
Elle s'appelait Sarah

Ce livre est bouleversant. Il mériterait d'être plus à l'école. Je trouve qu'il retranscrit très bien l'époque, la douleur et la vie que certaines personnes ont eu, durant la deuxième guerre mondiale.

J'ai fini le récit en pleurant, vraiment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nadine-46 2020-05-05T15:54:59+02:00
Elle s'appelait Sarah

Un roman merveilleux qu'il aurai été dommage de ne pas publier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lempika23 2020-05-07T23:26:21+02:00
Rose

Quand Paris passe de ville « basique » à la ville qu’on connaît tous à l’heure d’aujourdhui. De véritables changements retranscrit ici, à travers les yeux de Rose.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lempika23 2020-05-07T23:27:04+02:00
Le Cœur d'une autre

Splendide. Je suis encore sous le charme de ce récit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marggaux 2020-05-10T12:52:39+02:00
Les Fleurs de l’ombre

? Les fleurs de l’ombre, Tatiana de ROSNAY

? Éditions Robert Laffont, Héloïse D’Ormesson

? 336 pages

?Roman d’anticipation ?

? On est dans un Paris du futur, fortement défiguré par des attentats, un hologramme de la Tour remplace la disparue Tour Eiffel, des quartiers entiers ont été reconstruits.

La romancière, Clarissa Katsef, se trouve dans une période de fragilité : la soixantaine, elle vient de se séparer de son époux car elle vient de découvrir un élément qui a bouleversé son union..

La recherche d’un nouvel appartement s’avère compliquée pour elle qui est tellement sensible aux ambiances, à la mémoire des murs...

Elle va intégrer une superbe résidence, construite sur les vestiges des attentats, réservée aux artistes : CASA, qui bénéficie des dernières technologies. Elle va aussi prendre un chat.

Clarisse aspire à écrire un nouveau roman... toutefois ce petit paradis va rapidement devenir malaisant... le chat a des attitudes étranges, Clarisse a l’impression d’être épiée chez elle... elle n’arrive plus à dormir. Que se passe-t-il ?

? Quel plaisir de retrouver une lecture plaisante et dense!! J’ai beaucoup aimé ce roman d’anticipation qui nous projette dans un futur pas si lointain.

J’ai aimé le style d’écriture, les personnages attachants notamment la petite-fille de Clarissa.

L’auteur soulève des thématiques intéressantes sur le libre arbitre et l’espèce humaine : est-ce que la domotique ne nous retire par nos capacités de décision, d’imagination?... que serait la vie sans échanges humains? que resterait t’il à construire si nos capacités de réflexion, l’inspiration, les émotions et les interactions nous étaient enlevés? Le débat est ouvert!

L'avez-vous lu?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Daliana 2020-05-24T01:50:12+02:00
Elle s'appelait Sarah

Des larmes de tristesse; d'horreur ....

Ce livre parle et nous fait nous souvenir que toutes les horreurs de cette guerre ne sont pas seulement le fait de l'Allemagne; que la France a aussi pris part à tous ces crimes.

Une si triste histoire qui nous rappelle qu'il ne faut jamais oublier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CathRP 2020-05-24T14:31:37+02:00
Les Fleurs de l'ombre

Un livre avec de nombreuses références littéraires et un beau portrait de femme. La dystopie aurait pu être intéressante si elle avait mené à quelque chose. J’ai beaucoup regretté que la fin ne soit pas plus développée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Diamond03 2020-05-25T09:13:26+02:00
Le Cœur d'une autre

Un roman touchant !

C'est le premier roman que je lis de cette auteure, je fus complétement charmé par la délicatesse et la beauté de sa plume.

Quant à l'histoire… mais quelle belle histoire ! Un sujet originale qui est rarement abordé dans les romans, celui de la greffe d'organe et de la croyance d'avoir reçu une partie de la personnalité son donneur. Le tout mêlé à une superbe intrigue, on ne peut lâcher ce roman sans en connaître la fin !

Afficher en entier
Les Fleurs de l'ombre

L'action se déroule dans un futur proche, dans un Paris dévasté dix ans plus tôt par des attentats. C'est tout un grand quartier de Paris qui a laissé place à un énorme trou béant, des buildings ultra modernes remplacent les immeubles hausmanniens. La végétation a complètement déserté la ville suite aux changements climatiques. Les canicules sont de plus en plus courantes.

Clarissa Katsev est une écrivaine passionnée comme son nom d'auteur l'indique par Virginia Woolf et Romain Gary. Elle est aussi passionnée par les bâtiments, il faut dire que son premier métier était géomètre et qu'elle pense que les lieux influencent leurs occupants. Ce n'est pas pour rien qu'elle aime traîner 108 rue du Bac, la dernière demeure de Gary, là où il se donna la mort.

Elle va pourtant, elle qui est si attachée à l'histoire des bâtiments, postuler pour emménager dans un immeuble flambant neuf, inoccupé, jusqu'ici fraîchement construit sur la zone sinistrée. Il est doté de la technologie de pointe, dernier cri, géré entièrement par l'intelligence artificielle.

Ce projet est mené par CASA, une sorte de mécénat favorisant les artistes et la création. Elle met à leur disposition un appartement ultra moderne pour une bouchée de pain. Clarissa est retenue, cela lui convient car elle se sépare de François avec qui elle était mariée depuis 20 ans.

Mais pourquoi cette séparation ? et qui est vraiment CASA ?

Elle se sent épiée, constamment surveillée, son assistance virtuelle, Mrs Dalloway, complètement paramétrée pour elle est un peu trop présente à son goût. Elle dort mal, entend des choses, est-ce son imagination fertile d'écrivain, devient-elle parano au point de péter un câble ??

A la fin de chaque chapitre, un carnet de notes qui petit à petit va nous permettre de comprendre ses états d'âmes et les raisons de sa rupture avec François, la raison de sa fuite.

C'est un roman passionnant, haletant. Tatiana de Rosnay a le don de vous capter et de ne plus vous lâcher. Son écriture fluide nous fait ressentir une atmosphère qui deviendra de plus en plus pesante, lourde, et un piège qui petit à petit se refermera.

Pas mal de thèmes abordés :

- les progrès de l'intelligence artificielle, des maisons superéquipées, des technologies existantes pour notre confort ou pour devenir un cauchemar. La question suivante se pose : où est la limite pour préserver notre intimité ? Imagination débordante de notre héroîne ou paranoia.

- l'intime, la sexualité, le réchauffement climatique, le poids des mots dans les livres, le processus de création et surtout l'expérience apparemment vécue par Tatiana de Rosnay d'écrire simultanément un roman dans ses deux langues maternelles.

L'empreinte des lieux est importante, les ombres planent et en arrière plan les présences bien agréables de Virginia Woolf et Romain Gary. J'ai aimé l'introduction de chaque chapître qui reprend à chaque fois une phrase extraite de leurs lettres d'adieu.

Un roman que j'ai beaucoup aimé, les pages tournent, tournent, impossible de le lâcher on veut savoir, la tension monte, c'est vraiment un excellent moment de lecture que je vous conseille vivement.

Décidément l'intelligence artificielle qui envahit nos vies est vraiment bien présente dans le processus de création, sur le même sujet je vous invite à lire "M, le bord de l'abîme" de Bernard Minier et "La liste Alpha" de Phil Smans.

Ma note : ♥

Les jolies phrases

La vie des autres s'étalait sous ses yeux comme les alvéoles d'une ruche dans lesquelles elle pouvait butiner à sa guise, en alimentant son imaginaire à l'infini. Chaque ouverture offrait la richesse d'un tableau de Hopper.

Il fallait du temps pour lire des livres. Pour en écrire aussi. Et personne désormais ne semblait prendre le temps ni de lire ni d'écrire.

Se souvenir. C'était comme un album photo, s'arrêter à une page. Laisser les émotions remonter, lentement.

Alors pourquoi continuait-elle à écrire ? Parce qu'elle n'avait pas le choix, parce que les mots constituaient un rempart, une protection. Elle écrivait pour faire entendre une voix, même frêle, assourdie ; elle écrivait pour laisser une trace, même si elle ignorait qui la recueillerait. Elle écrirait.

Des photos avaient pris largement le pas sur des mots. On ne lisait plus les journaux, on regardait les vidéos en boucle, dans une espèce d'hébétude fascinée.

Lire ne réconfortait plus. Lire ne guérissait plus.

Les gens prennent des jolies photos de livres, balancent ça sur les réseaux sociaux avec les bons hashtags, mais personne ne lit ou très peu. Les livres sont devenus objets de décoration.

Dans cet hosto, ce sont des robots qui s'occupent des patients. Les robots, ils sont infaillibles dans leur diagnostic, c'est devenu les rois du monde. A quoi servent les pauvres êtres humains que nous sommes ?

De quoi sont faites nos vies, Clarissa ? D'une mosaïque de tendresse, de désirs, de regrets, d'instants qui passent, et des traces que laisse ce monde sur nos émotions, notre intimité, nos rêves.

https://nathavh49.blogspot.com/2020/05/les-fleurs-de-lombre-tatiana-de-rosnay.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cogite78 2020-05-28T10:25:49+02:00
Spirales

J'aime beaucoup l'écriture de Tatiana de Rosnay mais autant j'ai aimé ses premiers romans, autant à partir de ce roman, je trouve qu'il y a trop de scènes sexuelles inutiles qui n'apportent rien à l'histoire. Dommage !

Afficher en entier

Dédicaces de Tatiana De Rosnay
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 21 livres

Héloïse d'Ormesson : 10 livres

Pocket : 8 livres

Plon : 6 livres

France Loisirs : 3 livres

Libra Diffusio : 2 livres

Lizzie - Univers audio : 2 livres

Albin Michel : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array