Livres
478 161
Membres
459 553

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rose



Description ajoutée par sjodocy77 2014-11-19T20:49:33+01:00

Résumé

Paris, sous le Second Empire. Des centaines de maisons sont rasées et des quartiers réduits en cendres.

Alors que le vieux Paris s'effondre sous les ambitions du baron Haussmann, de nombreux Parisiens protestent sans parvenir à infléchir les ordres d'expropriation.

Dans sa maison de la rue Childebert, à l'ombre de l'église Saint-Germain-des-Prés, Rose Bazelet mène une vie paisible, rythmée par la lecture du Petit Journal, les visites à Alexandrine, sa locataire et amie fleuriste du rez-de-chaussée, les soins de Germaine et Mariette ses domestiques dévouées. Jusqu'au jour où elle reçoit une lettre de la préfecture, la sentence tombe : le tracé du boulevard St Germain passe par chez elle, rue Childebert.

Liée par une promesse faite à son défunt mari, Armand, Rose ne peut envisager de quitter la demeure familiale. Déterminée à résister jusqu'à son dernier souffle, elle confie à Armand, son amour disparu, son combat quotidien.

De lettres en lettres, elle replonge dans son passé et dévoile peu à peu un secret qu'elle a gardé pendant plus de trente ans.

Dans ce roman épistolaire, Tatiana de Rosnay nous entraîne au cœur d'un monde où les petits métiers, herboriste, relieur, chiffonnier fleurissaient, et dont il ne reste que les vestiges.

Tandis qu'une page de l'Histoire se tourne, Rose devient le témoin d'une époque et raconte le traumatisme suscité par ces grands travaux d'embellissement.

Entre introspection et rédemption, ces lettres rendent hommage au combat d'une femme seule contre tous. Dans cette ode à la capitale, les maisons regorgent de secrets et les murs sont imprégnés de souvenirs.

Afficher en entier

Classement en biblio - 304 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2011-11-17T19:09:48+01:00

En regardant Germaine plier soigneusement ma garde-robe, je fus frappée par la fragilité de nos existences. Nos biens matériels ne sont que des petits biens emportés par la tourmente de l'indifférence...Tous ces vêtements sur lesquels je ne poserais plus jamais les yeux, choisis avec une dévotion infinie...Maintenant ils n'avaient plus d'importance. A quelle vitesse pouvons-nous changer ! Avec quelle rapidité évoluons-nous, telle la girouette, dès que tourne le vent.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par FrancoiseDuquenoy 2019-05-16T14:52:33+02:00
Lu aussi

Voilà un sujet atypique. Mais il fallait compter sur la plume de Tatiana de Rosnay pour rendre ce drame historique assez captivant. Les personnages sont attachants, et sans cette catastrophe qui couve, on n'était pas loin du feel-good. Je ne regarderai plus les grands boulevards de Paris de la même manière, je ne m'extasierai plus devant les immeubles Haussmanniens ou le Pavillon Baltard sans avoir une petite pensée pour tous ces gens dont j'imagine le vain combat. J'ai mis du temps à refermer définitivement ce roman qui se termine par une interrogation à laquelle l'auteure n'a pas voulu répondre. Au lecteur de se faire sa propre idée...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cathy2909 2019-04-03T17:44:41+02:00
Lu aussi

Sous le Second Empire, face aux coups de pioches destructrices du baron Haussmann, certaines vieilles rues parisiennes sont détruites pour la réalisation des grands boulevards. Notre Paris actuel sort de terre, une ville voulue plus lumineuse et salubre.Ces grandes avenues, écrin de beauté, qui participent à sa renommée.

Pourtant, en 1850, toutes ces démolitions et expropriations ont été vécues dans la douleur pour la plupart des habitants de ces quartiers.

Rose Bazelet raconte sa vie quotidienne sous ces grands chantiers, habitante de la rue Childebert, proche du boulevard Saint-Germain. Elle se confie à son mari, Armand, décédé depuis près de dix ans.Seule, dans une demeure vide, elle résiste, à sa manière, à la fin d'une époque ; elle refuse de quitter sa maison, lieu d'amour et de douleurs, gardienne de son existence passée. Rose écrit des lettres, sortes de confidences, de sentiments et de chagrins jamais avoués. Elle se confesse, soulage sa conscience et lui raconte sa vie depuis son départ. Par l'écriture, elle ose des révélations ... A presque soixante, elle n'envisage pas des jours nouveaux, elle se retire dans ses souvenirs. Ce dernier drame, elle le vit seule ! Dans ses lettres, elle évoque sa jeunesse, son mariage d'amour, son couple, ses deux enfants e son existence bourgeoise. Toute en pudeur, par petites touches, Rose retrace ses rapports quelque peu indifférents avec sa mère et parfois difficiles avec sa fille, Violette. Dans une boîte, près d'elle, nous découvrons quelques morceaux choisis de sa correspondance. Son chemin croise des voisins agréables et amicaux. Alexandrine, jeune fleuriste, indépendante et farouche. ; le libraire, Mr Zamaretti qui l'initie au plaisir de la lecture. Une passion découverte après son veuvage. Un goût tardif, ses livres ne la quitteront plus. Dans ses derniers jours de grande solitude, seul un chiffonnier, Gilbert, lui apporte son soutien et son aide. Ses cauchemars récurrents annoncent un drame passé, très facile à deviner, et révélateur d'une époque où l’opprobre était généralement jeté sur les femmes. Le silence était de mise. Dans une rue fantomatique, son obstination annonce une fin tragique ses lettres, une envie de faire la paix avec son passé. Le courrier d'expropriation l'a détaché de la vie, renfermé sur elle-même.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par estelle_brl 2018-10-23T09:09:33+02:00
Bronze

J'aime énormément cette auteure, Tatiana de Rosnay mais j'avoue avoir un avis plutôt mitigé à propos de ce livre.. J'ai peiné à le finir. Certes, l'histoire est bien écrite, les personnages très intéressants avec une héroïne attachante mais qu'est-ce que c'est monotone et surtout plat! Après cela reste un livre émouvant, surtout à la fin, mais c'est dommage que j'en ressorte mitigée..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OlivierM 2018-09-06T09:55:59+02:00
Argent

Je suis un fan de Tatiane de Rosnay.

Je n'avais pas encore lu ce livre. Je suis déçu. J'ai peiné à le finir. L'histoire est bien écrite, les personnages intéressants, l'héroïne attachante, le décor bien posé mais qu'est-ce que c'est monotone et plat.

L'auteure a toujours un style remarquable et un langage soutenu et adapté à l'époque sur laquelle elle écrit mais il manque du mouvement à cette histoire.

Elle est malgré tout émouvante, les lettres sont magnifiques.

Je le ressens comme étant le deuil de la vie d'une vieille dame.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marions 2018-05-04T19:44:59+02:00
Bronze

Paris sous le second empire, l’ambition du préfet de la ville dépasse toutes les mesures, il décide de raser plusieurs rues, plusieurs lieux pour construire de grandes avenues modernes. Cependant, quand Rose apprend par une lettre qu’on va raser sa rue et détruire sa maison, c’est le drame. Elle est scandalisée et ne compte pas les laisser faire.

C’est avec une écriture douce et raffinée que Tatiana de Rosnay nous transporte dans l’intimité de Rose, à la fois fragile et bouleversante.

https://www.linkedin.com/pulse/tatiana-de-rosnay-rose-marion-simon/?published=t

Afficher en entier
Commentaire ajouté par calou-mae 2018-04-19T21:14:08+02:00
Argent

C'est la première fois, que je lis un livre de Tatiana de Rosnay, et je peux dire que son style d'écriture est envoûtante, par sa simplicité mais avec des mots, des tournures de phrases captivante. Je l'ai lu en moins de 12 heure, tellement, j'étais sous le charme du personnage principal, Rose. Elle change des personnages dont j'ai l'habitude...

http://lecholitteraire.e-monsite.com/blog/histoire/rose.html#HbvyD6AWlCug8hOA.99

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ninim 2018-03-13T19:49:19+01:00
Bronze

Un très bon petit roman.

J'aime beaucoup le fait que l'histoire soit racontée sous formes de lettres. Combiné à l’excellent style d'écriture de l'auteure, cela donne un tout très agréable à lire. Les personnages sont très attachants et bien construits.

C'est une période de l'Histoire que j'ai pris plaisir à découvrir sous un aspect un peu différent de ce dont on a l'habitude.

En bref, une belle histoire très poétique remplie d'émotions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EstelleEV 2018-02-02T16:14:18+01:00
Argent

Un beau livre. La belle plume de l'auteur, qui nous plonge dans une histoire émouvant et captivante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sousou13 2017-11-27T22:09:48+01:00
Bronze

Très belle histoire bien écrite même si assez triste. Cela permet également de découvrir Paris et l'époque à laquelle se déroule l'intrigue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Arendelle 2017-10-10T19:41:14+02:00
Or

Une histoire qui m'a beaucoup touchée et émue -Spoiler(cliquez pour révéler) aussi belle que tragique.

J'ai aussi découvert l'autre pendant de la période Haussmann (délocalisation des habitants, nombreuses destructions de quartiers, ...). Et toujours avec cette patte Tatiana de Rosnay!!

Afficher en entier

Dates de sortie

Rose

  • France : 2011-03-03 (Français)
  • France : 2012-02-29 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The House I Loved - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 304
Commentaires 66
Extraits 95
Evaluations 90
Note globale 7.52 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode