Livres
458 899
Membres
412 796

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

C'est moi qui souligne



Description ajoutée par Virgile 2009-08-16T16:40:00+02:00

Résumé

A sa naissance, Nina Berberova reçoit, " comme un cadeau du destin, le privilège d'avoir deux origines, l'une nordique et russe, l'autre méridionale et arménienne ". Est-ce le secret qui la conduit à mener une existence libre en dépit des vicissitudes du sort ? De 1912 à 1916, la contestation en Russie nourrit ses premières émotions. La révolution la libère. L'exil la trempe. Déclassée comme les héros de ses romans, elle connaît le Paris de l'émigration puis celui de l'Occupation. Puis la guerre la projette dans un autre monde : Manhattan lui apparaît alors comme une cathédrale gothique, symbole d'un nouvel élan... " Le siècle qui m'a vue naître et vieillir était le seul à pouvoir me convenir. " La petite fille qui hésitait entre devenir pompier ou poète a finalement bien choisi : l'histoire de sa vie est le roman de ce siècle tourmenté et fascinant qui est le nôtre.

Afficher en entier

Classement en biblio - 10 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par JLB21 2018-03-31T15:17:43+02:00

Le soir de nôtre arrivée, je me suis jetée au lit sous l'édredon. Au moment de m'endormir, j'ai senti un animal gratter sous l'oreiller, mais je n'avais pas la force de rallumer la bougie et de laisser s'échapper cette bête inconnue. D'après les bruits qui me parvenaient, je devinais qu'elle devait être petite et active. Elle ne grignotait pas comme une souris, de façon monotone, ennuyeuse et obstinée. Elle jouait sous mon oreiller et explorait les contours de ma tête. Je décidai que, de toute manière, elle ne pouvait pas me manger et m'endormis, épuisée.

Je fus réveillée, le lendemain matin, par une sensation curieuse. Quelque chose mordillait doucement les doigts de mon pied droit. C'était le tamias qui s'était amusé durant la nuit sous mon oreiller. On trouve partout en Amérique ces petites bêtes enjouées à la queue touffue qui, lorsqu'elles aperçoivent un homme, se dressent sur les pattes postérieures et les saluent de leurs pattes antérieures. Le mien s'installa le matin même dans la cuisine, puis il disparut pour reparaître de temps à autre dans la cabane, en compagnie d'une demi-douzaine d'autres.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Mietje 2012-09-12T17:26:19+02:00
Argent

Grand classique du roman russe (traduit) cette auteure a été propulsée par le directeur d'Actes Sud (Hubert Nyssens) qui lui vouait une admiration sans borne.

Afficher en entier

Date de sortie

C'est moi qui souligne

  • France : 1993-05-27 - Poche (Français)

Activité récente

Tessa-3 l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-26T06:48:50+02:00

Les chiffres

Lecteurs 10
Commentaires 1
Extraits 1
Evaluations 1
Note globale 9 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode