Livres
399 029
Comms
1 403 196
Membres
297 943

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Neverwhere



Description ajoutée par x-Key 2013-04-01T22:30:23+02:00

Résumé

Londres, un soir comme tant d'autres. Richard Mayhew découvre une jeune fille gisant sur le trottoir, l'épaule ensanglantée. Qui le supplie de ne pas l'emmener à l'hôpital... et disparaît dès le lendemain. Pour Richard, tout dérape alors : sa fiancée le quitte, on ne le reconnaît pas au bureau, certains, même, ne le voient plus... Le monde à l'envers, en quelque sorte. Car il semble que Londres ait un envers, la « ville d'En Bas », cité souterraine où vit un peuple d'une autre époque, invisible aux yeux du commun des mortels. Un peuple organisé, hiérarchisé, et à la tête duquel les rats jouent un rôle prépondérant. Plus rien ne le retenant « là-haut », Richard rejoint les profondeurs...

Afficher en entier

Classement en biblio - 371 lecteurs

Or
110 lecteurs
PAL
117 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-09T21:32:59+01:00

Elle riait comme quelqu'un qui avait sérieusement réfléchi à la vie et qui avait compris la blague.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

Entre magicien d'Oz et Alice au pays des merveilles dans une version contemporaine à l'atmosphère particulièrement noire et glauque.

Le livre raconte comment un homme, tout ce qu'il y a de plus "normal", tombe dans un monde étrange, secrêt et invisible pour le commun des mortels et essaye tant bien que mal à redevenir ce qu'il était.

On y découvre des hommes et des femmes étonnants à qui on s'attache particulièrement Porte et le Marquis de Carabas.

LAISSEZ VOUS SEDUIRE!

Afficher en entier
Or

Baroque, c'est pour moi ce qui définirait le mieux ce livre. L'univers est complètement fantasmagorique, je n'ai jamais été aussi captivée par un livre de ce genre. Il n'y a aucun temps morts, les personnages sont hauts en couleur, le rythme est effréné, le tout est totalement débridé. L'univers est envoûtant de bizarrerie, et c'est le genre de livre qu'on lit aisément en une traite.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Bookienymes 2018-01-09T22:21:36+01:00
Pas apprécié

A cause des commentaires je me suis laissé séduire, donc je dois dire que j'ai été très déçu lorsque je l'ai terminé. Je n'ai pas du tout apprécié que ce soit les personnages ou l'ambiance, je n'ai absolument pas adhéré. Limite j'étais parfois perdu et j'ai du me forcer pour le terminer

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mimi_book946 2017-12-27T20:45:04+01:00
Bronze

Malgré des avis positifs que j'ai pu voir, je ressors de cette lecture avec un gout amer. Après la lecture du résumé j'avais quelques attentes concernant ce livre, et je le dis, je suis assez déçu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JadeRanka 2017-10-08T19:10:07+02:00
Argent

Les critiques de ce livre sont plutôt très positives, pour ma part, ma lecture a été mitigée. A mon sens, tous les ingrédients sont bien présents pour nous permettre de découvrir un bon one-shot de Fantasy. Pour autant, j'ai trouvé le scénario assez brouillon et j'ai eu du mal à comprendre le rôle et le but mené par certains personnages (celui qui m'a le plus intrigué étant le personnage de Chasseur). Heureusement, le livre se termine sur une belle morale, à savoir que l'on peut très bien faire le choix d'une vie autre que celle que nous plebiscite les médias, et être heureux quand on est en marge des dictats de la société.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Do 2017-08-09T12:34:17+02:00
Pas apprécié

Autant l'avouer toute de suite, ce Neverwhere m'a amenée nulle part et surtout pas jusqu'au bout, puisque j'ai abandonné la lecture 150 pages avant la fin. Plutôt pragmatique de nature (la vie m'a façonnée ainsi), je n'arrive tout simplement pas à accepter cet imbroglio fantaisiste de va-et-vient entre cette Londres d'en-haut (la "bonne" société sécurisante de boulot, bouffe, dodo) et la Londres fangeuse d'en-bas... là où ont chuté les paumes et les marginaux. Ces hommes et femmes que nous ne sommes plus capables de voir et que notre regard traverse comme s'ils n'existaient pas... ou plus...

Neil Gaiman a su mettre intelligemment, avec un certain sens d'humour (bien que parfois un peu démesuré), le doigt sur ce fait de société. Mais c'est dans sa manière biscornue et toute en duperies, de raconter cette histoire de Fantasy et d'univers parallèle de l'autre côté du miroir, que ça coince pour moi : quand on descend une échelle dans un égout on se retrouve sur un toit, quand on ouvre une porte de service dérobée on rencontre un peuple qui parle avec des rats, des vieux wagons de métro peuvent héberger d'immenses bibliothèques en pierre...etc.

Je n'ai pas su, non plus, m'attacher aux protagonistes : ni à l'insipide Richard qui est tombé dans la faille de "l'en-bas" parce qu'il voulait sauver la fille Porte, ni à cette dernière, aussi inconsistante qu'un courant d'air (ce qui, vu le don qu'elle possède, n'a rien de surprenant). J'ai eu, par contre, un petit faible "pervers" pour le duo sadique des méchants au verbe ronflant et quasi-immortel (on le sait : la méchanceté ne meurt pas !).

On accompagne ces personnages (et bien d'autres) dans les souterrains Londoniens, quêtant on ne sait qui ou quoi... je ne le saurais jamais...et je m'en fiche ! Je sais seulement qu'à force de tournoyer en rond sur des longueurs de pages, j'ai eu l'impression qu'on me faisait tourner en bourrique dans ce récit (au moins, pour moi, trop) amphigourique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ella-N 2017-06-01T12:58:26+02:00
Or

Un live déroutant, stupéfiant et totalement addictif. Dans un univers décalé proche de celui d'Alice au pays des merveilles, on suit les aventures de Richard et des personnages satiriques, acides, sensibles et courageux qu'il va découvrir.

Ce roman est une sorte d'apprentissage de la vie que j'ai beaucoup aimé, à lire absolument!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MathildeMu 2017-05-28T22:21:48+02:00
Diamant

« Il ouvrit la porte et poussa un énorme soupir de soulagement. Ce n’était pas Jessica. C’était… Qui ? Des Mormons ? Des Témoins de Jéhovah ? La police ? Il n’aurait su le dire. En tout cas, ils étaient deux.

Ils étaient vêtus de costumes noirs, légèrement crasseux, légèrement usés, et même Richard, qui se classait au nombre des dyslexiques de la mode, sentit que la coupe en était un peu curieuse. C’était le genre de costumes qu’un tailleur aurait pu façonner deux siècles plus tôt, si on lui avait décrit un costume moderne sans qu’il en ait jamais vu. Les lignes ne tombaient pas juste, les détails non plus.

Un renard et un loup, se dit involontairement Richard. L’homme devant, le renard, était un peu plus petit que Richard. Il portait de longs cheveux gras, d’une invraisemblable couleur orange, et avait le teint blafard ; et quand Richard ouvrit la porte, il sourit largement et de toutes ses dents en pierres tombales, avec juste un temps de retard. »

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aventurine20 2017-05-13T11:25:11+02:00
Pas apprécié

Avant même de lire ce livre, je trouvais déjà que j'étais en décalée. Toutes les critiques que je peux lire sur Neverwhere sont élogieuses, démontrent le talent de l'auteur et l'ingéniosité de cette histoire. Je ne veux pas remettre en question ce qui a été dit, je veux bien croire que Neil Gaiman a un style unique et que ses univers sortent du lot, mais je n'accrochais déjà pas au résumé, alors que dire du livre en lui-même !

Le seul livre de Gaiman que j'ai lu, c'est Stardust. Et après avoir vu maintes et maintes fois le film, j'ai été déçue par le roman et son écriture. Je crois que Neverwhere vient confirmer quelque chose : je n'aime pas l'écriture de Gaiman. Je trouve qu'il y a très peu de profondeur derrière son écriture, elle ne m'emporte pas. Je la trouve distante, sans saveur. J'ai bien consciente d'être un peu dure, mais c'est vraiment ce que je ressens. Ce n'est tout simplement pas un style avec lequel j'accroche.

Concernant l'univers de Neverwhere, s'il est original de part la façon dont il traite un sujet connu, je ne le trouvais pas confortable du tout. Je n'aimais pas ces étrangetés, les paysages glauques, l'ambiance morose qui suit chaque personnage. Par confortable, je ne dis pas que je m'attendais à du thé et des petits gâteaux, mais il y a des ambiances sombres qui sont plus intéressantes que celle-ci. Là, j'étais juste mal à l'aise avec l'atmosphère.

J'ai d'ailleurs eu beaucoup de mal à imaginer les lieux, mais aussi les personnages. C'est brouillon, il n'y a pas assez de descriptions ou plutôt elles ne sont pas assez explicites. Pas la peine de faire un paragraphe entier sur un personnage, mais des petits détails pour les différencier les uns des autres, autres que leurs vêtements, auraient été les bienvenues. À part des couches de vêtements, je ne voyais pas les personnages en-dessous !

En plus de cela, je n'ai tout simplement pas réussi à m'attacher à un seul des personnages. Peut-être un peu Porte qui m'a intriguée, mais partout, que ce soit dans le caractère des personnages, dans les lieux, dans l'écriture, j'ai ressenti une froideur, une distance.

Dans le style d'une ville urbaine de fantasy, j'ai largement préféré celle de La Guerre des Fleurs qui, sans en oublier les coins sombres, était beaucoup plus lumineuse et intéressante que le Londres d'En-Bas.

Bref, je pensais déjà ne pas accrocher avec Neil Gaiman, mais la lecture de Neverwhere ne m'a pas aidé à changer d'avis !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SachaV 2017-03-24T15:07:58+01:00
Or

Fond commun ...mais quelle originalité pour autant ! Agréablement surpris du maniement de ce scénario. Les personnages en particulier sont assez atypiques. La plus belle réussite du récit provient d'eux. Livre sympathique qui peut se lire très rapidement

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mertesger 2017-01-14T21:48:26+01:00
Or

Découvrir se livre et cet auteur était une belle surprise. J'ai été très attirée par le résumé, et bien une début un peu long, j'ai adoré l'histoire du début à la fin. Les personnages principaux, sont attachants, j'ai notamment un gros coup de cœur pour le marquis de Carabas et ce, dès sa première apparition. Richard est tout aussi touchant, de même que Porte. Je regrette cependant le manque d'information sur le passé du marquis, de Porte et sa famille) et celui de Chasseur. On apprend pas mal de chose, mais pas tout, et c'est un peu dommage, même si ça n'était pas le but premier de l'histoire. J'aurai juste souhaité pouvoir rester plus longtemps avec eux. De même, j'aurai bien aimé qu'on en sache plus sur le rats, puisqu'ils semblent être super important. Mr Croup et Mr Vandemar sont horriblement amusant. J'ai bien envie d'avoir un petit livre de nouvelles sur ces deux-là.

L'intrigue en elle-même est plutôt originale, sans pour autant l'être complètement, partir d'un monde et en retrouver un nouveau, ça n'est pas entièrement nouveau, mais là, ça l'était. Hm, ça ne veut pas dire grand chose, n'est ce pas ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2017-01-04T17:26:36+01:00
Bronze

Intrigue assez originale, on a envie de parcourir ce Londres d'en-bas ! L'écriture précise et imaginative de Neil Gaiman permet bien de se représenter les personnages, comme s'ils étaient les héros d'une série télé... Porte est attachante, Richard passe du statut de niais à celui de héros.

Afficher en entier

Dates de sortie

Neverwhere

  • France : 2011-02-09 - Poche (Français)
  • Canada : 2010-05-17 (Français)
  • Canada : 2011-05-11 - Poche (Français)
  • USA : 1996-01-01 (English)

Activité récente

Enjy l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-29T14:34:45+01:00
Derata l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-14T17:25:54+01:00
Risou le place en liste or
2017-10-13T16:41:00+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 371
Commentaires 58
Extraits 20
Evaluations 91
Note globale 7.68 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Neverwhere - Anglais