Livres
469 494
Membres
436 849

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ma compagne, mon bourreau



Description ajoutée par Havaa 2015-02-11T17:50:19+01:00

Résumé

Ils sont de grands oubliés, représentent un non-dit au coeur du tabou de la violence conjugale : les hommes battus. Leur parole est souvent tournée en dérision, niée. Pourtant, le phénomène est malheureusement bien réel. En moyenne, un homme décède tous les treize jours sous les coups de sa compagne. Des victimes incomprises, parfois jugées, moquées, voire méprisées dans une société patriarcale valorisant encore une certaine forme de virilité.

Maxime Gaget connaît bien cette solitude, ce désarroi face à une brutalité méconnue et ignorée. Pendant dix-sept mois, il supporte les frappes, les insultes, les actes de pure barbarie de Nadia, celle qui prétend l'aimer. Manipulatrice, avide d'argent, la jeune femme, transformée en bourreau, parvient sournoisement à s'accaparer ses moyens de paiement. Elle lui fait subir les pires sévices : sel dans les yeux, douches froides, brûlures... Lui interdit l'accès à la salle de bain et aux toilettes, l'oblige à dormir à même le sol, filtre ses messages et le coupe de son entourage... Maxime, qui n est plus que l'ombre de lui-même, devient son esclave. Trop honteux pour demander de l'aide, il se mure dans le silence. C'est presque par miracle qu'il est parvenu à s'échapper de cet enfer et entamer une bataille judiciaire.

Un témoignage unique, courageux et poignant qui lève le voile sur l'autre visage de la violence conjugale.

Afficher en entier

Classement en biblio - 31 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Chris-64 2019-09-05T07:51:15+02:00

"Il y a des personnalités toxiques, perverses qu'il faut fuir."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Chris-64 2019-08-16T14:29:55+02:00
Or

Un livre qui m a profondément marqué.

Je ne pensais pas que cela était possible qu'un homme puisse se faire "violenter" par une femme. Ce livre n'est pas un roman mais une histoire vraie. Une histoire qui prend aux tripes.

Un livre qui claque, au sens propre et au sens figuré.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sevny 2018-11-10T00:41:15+01:00
Or

Quel courage pour mettre par écrit ce martyre, car c'est ce que cet homme a vécu. Je suis passée par différents stades durant ma lecture. La tristesse, puis la colère, l'incompréhension de cet homme qui ne réagit pas et qui se trouve hapé par la spirale de la folie de cette femme qui n'est plus vraiment humaine. Quel courage pour la reconstruction. Je lui souhaite vraiment du bonheur, du bonheur et encore du bonheur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gwenaelle-10 2018-01-03T07:49:06+01:00
Bronze

J'ai beaucoup de mal a apporter mon jugement,bien qu'il faut reconnaître qu'un livre sur les violences conjugales faites aux hommes sont très rare.

je dirai mise en garde sur les relations par le net,mais Maxime et Nadia,n’étaient pas fait pour se rencontrer.

j

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lectrice54 2017-08-16T08:18:12+02:00
Diamant

Un livre très dur à lire d une histoire d un homme bâti et soumis de sa compagne. Il va raconter la souffrance qu' il a vécu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sorello 2017-08-12T17:14:35+02:00
Lu aussi

Difficile de dire ce que j'en pense, notamment parce qu'il s'agit de fait réel et que par conséquent, les côtés négatifs que je trouve a ce livre semble malvenu. Mais malgré tout, d'un point de vue extérieur, cette rencontre entre Nadia et Maxime m'a laissé perplexe, je suis sûre que nombre d'homme souffre de violence conjugal eux aussi, mais le cas de Maxime est tout de même un cas particulier dans le sens ou il s'explique difficilement. Maxime est extrêmement introverti, sa seule romance était par correspondance internet et son début d'histoire avec Nadia donne l'impression qu'il est allé vers elle sans en avoir trop envie seulement pour combler une solitude ou atteindre le but de la vie a deux dont il parle très souvent. A partir de là, je peux pas m'empêché de penser qu'il était dépendant de Nadia avant meme d'en subir les premiers coups.

Malgré tout, rien ne justifie l'horreur que Maxime a subit, les chapitres sont un enchainement de sévices assez ahurissant qui choque profondément, on peut pas s'empêcher de ce demander "jusqu'ou peut aller cette femme" ? quand on sait que l'histoire est autobiographique, évidemment c'est encore plus crève-coeur d'imaginer cette homme qui a tant subit mais qui a le courage de raconter tout ça, de se battre juridiquement et psychologiquement pour s'en remettre, ouvrir les yeux sur une violence conjugal femme/homme encore plus tabou que celle faites aux femmes.

l'histoire n'est pas forcément agréable a lire ni dans les faits ni dans l'écriture de Maxime mais elle pousse a prendre conscience d'un fait dont on parle trop peu. on n'en ressort pas indemne, c'est impossible.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vanessa1208 2016-01-06T15:33:09+01:00
Lu aussi

Effectivement difficile de juger ce livre... Je trouve également que la base est une rencontre de cas sociaux, la folie violente de Nadia d'une part et la faiblesse de Maxime déjà introverti au départ d'autre part. Ces personnes n'auraient jamais dû être ensemble, dès le début : pas d'attirance, pas de forts sentiments donc pourquoi ?... Bref, ceci est un témoignage courageux et qui malgré une écriture pas particulièrement notable ne laisse pas insensible.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vivi 2015-07-30T13:42:31+02:00
Lu aussi

Il est difficile de noter ce livre.

Je dirais que le livre est boulersant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par hamy 2015-07-29T11:48:44+02:00
Or

Je ressors de ce livre tout simplement bouleversée, émue, triste, énervée et surtout stupéfaite. Triste histoire.

Alors, il est clair que c'est un sujet très, très tabou. Déjà que pour une femme battue par son conjoint reste vraiment délicat à en parler. Il faut donc beaucoup de courage pour se confier à autrui mais qu'en est il quand les rôles sont inversés ? Parce que là, pour le coup, il s'agit bien d'un homme battu par sa compagne. Cette histoire est véridique puisque c'est l'auteur lui-même, Maxime, qui se confie à nous. Il nous parle de son cauchemars avec cette femme, Nadia ; cette tortionnaire, son bourreau, le diable en personne. Rendez-vous en enfer, les gars. Alors à travers sa plume, on ressent toute la détresse de cet homme, qui, je vous assure, rend complètement dingue le lecteur. Je me suis demandée à plusieurs reprises, pourquoi il était encore là près d'elle ? Au point même de me dire s'il n'était pas tout simplement aussi maso qu'elle ?! Il y a de quoi se poser des questions, non ? Alors, on lit parce que finalement la fin est proche, espérant bien évidemment qu'il pourra réussir à bouger de là (il serait vraiment temps) et pourtant, les coups, les blessures et tout autre objet se trouvant dans le domicile... continuent à tomber en masse. Quand est-ce que tout cela va s’arrêter, hein ?? De la méchanceté pure et gratuite doublé d'une cruauté hallucinante. J'avais la nausée, du dégoût, de la haine et un peu de pitié pour lui ; parce que pour moi, un homme est censé être beaucoup plus fort physiquement qu'une femme, et pas une fois, il a esquivé les coups ou alors, j'ai mal lu. Quoi qu'il en soit, plus d'une fois, il avait cette possibilité de partir et il était encore là comme un automate. On appelle ça le verrou psychologique. Il ne peut donc plus rien faire à part encaisser. Verrouiller de l'intérieur le pauvre. On envie de le pousser, de lui dire : Maxime, punaise, tu fous quoi là ? Barre-toi.

Alors, oui, on se permet de juger. Juger, c'est facile, ça c'est certain mais au final, on n'est pas à sa place. Son éducation fait qu'il ne pouvait pas lui rendre les coups. On ne tape pas une femme. POINT. Et là pour le coup, elle aurait bien méritée une bonne droite, cette garce manipulatrice. Oh que oui. Pis la fin, quelle joie immense, si on peut dire ça comme ça, car bon, tout n'est pas terminé mais bien mieux que le début. Il faut attendre encore de longs, longs mois pour voir le bout du tunnel. Une histoire pareille, c'est totalement impossible d'en sortir indemne physiquement et psychologiquement. Il faut des années de récup, punaise. J'avais vraiment trop les nerfs. Du mal à avancer dans ma lecture à cause de certains passages qui bouleversent totalement l'esprit. Quant à la fin, la lettre des parents, quelle émotion. C'est triste, c'est beau. On se met à la place des parents. On pleure pour eux. On a mal pour eux mais ils sont là pour lui.

Cher auteur, quel courage de partager tout cela avec nous. Je ne vous juge pas mais un grand respect. Pour ma part, je recommande ce livre (papier ou numérique).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Strapontin 2015-04-11T09:07:47+02:00
Envies

Un témoignage sur "l'emprise", et ses terribles conséquences sur l'Homme qui petit à petit se déconstruit physiquement et psychologiquement... Phénomène malheureusement trop méconnu du public lambda qui a trop tendance à juger vite "mais c'est une chiffre molle" / "mais pourquoi il reste avec cette folle / ce fou?". Non. Ce n'est pas ça. Renseignez vous a l'occasion sur l'emprise : elle prend des formes très diverses, mais le schéma est toujours le même : qu'elle soit dans la sphère conjugale, qu'elle soit celle d'un parent sur un enfant, qu'elle soit celle d'une secte, etc. etc. Elle peut surtout toucher n'importe lequel d'entre nous, à l'affut d'un moment de notre vie où nous sommes plus vulnérable...

Maxime Gaget a écrit ce livre comme une thérapie pour se reconstruire. En acceptant d'avouer à la France entière son histoire.

Ce genre d'ouvrage devrait être lu par tout le monde: pour savoir, pour apprendre comment aider des victimes, pour ne jamais devenir un bourreau, pour apprendre à éviter les pièges de l'emprise...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lailasamburu 2015-03-30T14:14:08+02:00
Bronze

Une réelle déception que ce livre !

La vie commune de deux êtres qui n’auraient jamais du se rencontrer et qui sont à mon sens, des cas psychiatriques extrêmes, l’une pour son excès de violence, et l’autre, pour son incapacité totale à réagir.

De plus, le style laisse vraiment à désirer ; bâclé, rien de recherché…

Je m’étais attendue à beaucoup mieux après la publicité faite pour cet ouvrage, et en comparaison des autres livres de violence conjugale que j’ai déjà lus.

Afficher en entier

Date de sortie

Ma compagne, mon bourreau

  • France : 2015-02-12 (Français)

Activité récente

sevny l'ajoute dans sa biblio or
2018-11-10T00:36:30+01:00

Les chiffres

Lecteurs 31
Commentaires 10
Extraits 3
Evaluations 9
Note globale 7.67 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode