Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par viedefun

Extraits de livres par viedefun

Commentaires de livres appréciés par viedefun

Extraits de livres appréciés par viedefun

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
ce 1er tome de Coeur itinérant écrit par l'auteure britannique Jane Harvey-Berrick a été un pur enchantement à lire ! Dès les premières lignes nous nous retrouvons plongés dans la magie d'une fête foraine installée dans la campagne du Minnesota, sous les yeux émerveillés d'une gamine de 10 ans, notre héroïne, Aimee. Hors de portée, c'est aussi l'histoire d'amour tumultueuse et compliquée, pour ne pas dire impossible, quinze ans plus tard, lors de retrouvailles inespérées entre un forain libre et fier qui ne reste jamais plus de quinze jours au même endroit et une jeune femme devenue enseignante dans une école primaire à Boston. Le hasard a fait qu'ils se retrouvent en été pendant les congés estivaux d'Aimee mais la rentrée des classes n'est pas loin et notre héroïne va devoir faire un choix car à priori, pour que leur histoire d'amour fonctionne, c'est elle qui devra faire des concessions et non le sexy et ténébreux Kes....Hors de portée, c'est l'histoire d'une femme qui a la chance de retrouver son précieux et inoubliable premier amour mais qui a aussi évolué de son côté et qui n'accepte pas forcément de vivre "en tribu" sans beaucoup d'intimité et d'indépendance jusqu'à la fin de sa vie auprès d'un macho, certes très séduisant, mais qui n'a pas l'air de trop prendre en considération les rêves et les désirs personnels de la jeune femme. Ce premier tome se termine d'une manière très frustrante et il me tarde vraiment de lire le prochain tome qui sera la conclusion de cette incroyable et improbable histoire d'amour. La plume de l'auteure est hyper addictive, notamment grâce aux descriptions, au ressentis, aux pensées d'Aimee (qu'elle ait 10 ans, 16 ou 25 ans) et pour laquelle nous ne pouvons que ressentir une très profonde empathie. Kes, quant à lui, est souvent exaspérant (mais si sauvage et sexy !) et il n'est pas toujours facile de comprendre sa manière de penser (pour ma part, en tout cas, puisque je suis une sédentaire, comme Aimee). Il est impulsif, mystérieux et parfois dangereux et cruel....Mais il sait aussi être gentil avec les enfants, il est un ami fidèle et loyal pour ses compagnons forains et considère Aimee comme la femme de sa vie.....Argh, que va-t-il se passer pour eux dans le prochain tome ? J'ai vraiment trop hâte de le découvrir ! Cette lecture est un coup de coeur car j'ai vraiment adoré passer du temps en compagnie de nos deux amoureux tumultueux et quand je ferme les yeux, une grande roue apparaît dans ma tête ainsi qu'un malicieux petit singe et un gentil poney (et un mec musclé en moto...mais ça, c'est une autre histoire...). Merci à l'auteure pour avoir sorti de son imagination cette si belle romance et vivement le tome 2 !

Ma note : 18/20 - Coup de coeur

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/04/coeur-itinerant-tome-1-hors-de-portee.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le livre sacré est le tome final de la trilogie de La confrérie des ombres. Sans surprise, nous retrouvons le dernier frère de la famille Karg, Siyin, un Dzellis surdoué en informatique, plus doux et posé que ses deux aînés mais qui a aussi ses propres démons intérieurs à combattre. Après le "reboot" de la planète provoqué par sa puissante amie Ryala, l'intelligence supérieure de notre héros va rapidement le conduire à une jeune humaine, Paige, qu'il a mystérieusement oublié....Dans cet ultime tome, l'auteure française Belinda Bornsmith nous entraîne aux origines de la création des humains et des Dzellis, ces deux espèces pourtant destinées depuis toujours à se partager la planète (la question est de savoir s'ils vont y arriver...). Comme pour les autres tomes, l'auteure s'est surpassée en ce qui concerne la romance entre nos deux héros principaux avec un jeu du chat et de la souris très bien amené, notamment par rapport à leurs rancoeurs et leurs non-dits. Nous avons aussi droit à une autre histoire d'amour en parallèle de la leur, sans parler des interventions dans le récit de Slaren et de Szon. L'un des thèmes principaux de ce tome est le droit à la seconde chance (pour un certain nombre des personnages !)...Je suis ravie d'avoir enfin terminé cette saga et de connaitre la conclusion de l'auteure qui amène par son oeuvre un message d'espoir et de tolérance. Je vous recommande totalement La confrérie des ombres (surtout le 1er tome avec Slaren et Jenna, mon couple préféré de la saga !).

Ma note : 17/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/04/la-confrerie-des-ombres-tome-3-le-livre.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 13-04
J'ai tout particulièrement apprécié l'héroïne, Jaine, qui n'a pas la langue dans sa poche et la sort souvent pour jurer et insulter ceux qui la font chier....Tout particulièrement son nouveau voisin (enfin, c'est elle qui vient de s'acheter une maison, donc techniquement c'est plutôt elle, la nouvelle voisine...). La relation survoltée et ombrageuse de Jaine et Sam est un pur délice à lire car bien entendu, nous comprenons tout de suite que ces deux-là ont tout pour faire un duo parfait....Les circonstances dramatiques qui vont toucher notre héroïne et ses trois copines vont la rapprocher de Sam puisqu'il est flic (et sexy, macho, viril....Bref, un héros masculin "howardien" avec le sens de l'humour et des réparties en plus, et il en faut pour tenir tête à la grande gueule qu'est notre super Jaine !). Le détraqué en rogne qui a pris pour cible nos quatre amies est hyper flippant, notamment par rapport au fait qu'il veut les tuer (réduire leurs jolies têtes en bouillie, plutôt) pour un sujet totalement futile (en même temps, il ne faut pas chercher à comprendre les tarés...). J'ai donc beaucoup aimé Mister Perfect même si le thriller n'est pas mon style littéraire de prédilection mais avec la plume de Linda Howard, je ne suis jamais déçue, j'aime vraiment beaucoup cette auteure américaine (et ses héros masculins !). Le petit plus de ce livre ? L'humour ! Ca claque, ça mitraille à tout va, pour notre plus grand plaisir !.....Quitte à parfois oublier que nous nous trouvons dans un thriller, ce que, malheureusement, le psychopathe nous rappelle régulièrement lors de ses apparitions !....Lisez Mister Perfect, vous ne le regretterez pas !

Ma note : 17/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/04/mister-perfect.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 05-04
La mort de l’ange est une histoire d’amour assez particulière puisqu’elle débute sous la contrainte et aurait pu s’achever dramatiquement. Une petite dose de surnaturel, avec un passage dans l’au-delà pour notre héroïne Drea va la faire revenir plus forte et plus déterminée que jamais à oublier son ancienne existence et à se consacrer à ce qui est vraiment essentiel dans la vie. La rédemption d’un tueur à gage par exemple….J’ai découvert l’auteure américaine Linda Howard depuis quelques semaines maintenant et je dois dire que je suis totalement fan de sa plume. La mort de l’ange a été pour moi une lecture vraiment haletante, autant au niveau des émotions positives que négatives (avec le stress de la cavale en bagnole, notamment). L’auteure sait parfaitement doser les différents styles littéraires et ceux-ci s’entremêlent dans le récit d’une manière fluide et addictive. J’ai particulièrement apprécié la personnalité de Drea, enfin surtout ce qu’elle est devenue après son accident de voiture qui lui a permis d’avoir une seconde chance. Les héros masculins « howardiens » sont toujours terriblement sexy et viriles. Simon ne fait pas exception à la règle. Il a cependant une aura létale en plus des autres qui fait toute la différence….Je vous recommande totalement ce livre, surtout si vous aimez les héros masculins sombres et les héroïnes intelligentes et…humaines !

Ma note : 17/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/04/la-mort-de-lange.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Dire que j’ai adoré Tant qu’il y aura des ducs est un euphémisme ! Mon Dieu, ce quatrième et dernier tome de la saga des demoiselles de Spindle Cove a été un énorme coup de cœur pour moi ! Quel délice !!! De nombreux thèmes abordés dans ce livre m’ont touchée en plein cœur notamment le sujet douloureux de la mortalité infantile qui était malheureusement si fréquente à cette époque et puis il y a cette romance de conte de fées, cette rencontre improbable entre Griffin, un jeune Duc trentenaire, libertin repenti, (et - accessoirement - quatrième plus grosse fortune de l’Angleterre) avec Pauline, la jeune serveuse du Gai taureau, âgée de 23 ans, fille de paysans, dont le rêve le plus cher est d’ouvrir une librairie à Spindle Cove et d’y travailler avec sa sœur handicapée mentale….Le destin va en décider autrement et va les réunir pour une semaine incroyable puisque la mère de Griffin a décidé de marier son débauché de fils pour avoir enfin le bonheur d’être un jour grand-mère. Que celui-ci lui impose une paysanne au lieu d’une supposée demoiselle de bonne famille n’est aucunement un obstacle dans la détermination de la Duchesse qui compte bien inculquer toutes les bonnes manières à la jeune femme….Ce qu’elle ne sait pas encore, c’est que Pauline, avec son caractère honnête et courageux, va réussir l’exploit de ravir le cœur du Duc mais aussi le sien…Tant qu’il y aura des ducs conclue d’une manière magistrale la saga de l’auteure en comportant une multitudes de scènes et de dialogues cultes dans tous les genres possibles (dramatique, drôle, sensuel, romantique). Merci à l’auteure américaine Tessa Dare d’avoir créé cette merveilleuse romance avec des personnages vraiment incroyables autant dans leur comportement que dans leurs réparties ! Mon dieu que c’était bon !

Ma note : 19/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/03/les-demoiselles-de-spindle-cove-tome-4.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’ai passé un agréable moment de lecture en compagnie de la douce Kate et du sombre Thorne. Un mariage au clair de lune est le tome que j’attendais avec impatience depuis la rencontre entre nos deux héros dans le 1er tome. Et malheureusement, le problème avec les attentes impatientes, c’est que bien souvent, on extrapole et parfois, on est un peu déçu du résultat….Si j’ai beaucoup aimé le début de ce livre, avec le jeu du chat et de la souris entre notre futur couple, il y a néanmoins certains éléments à propos du comportement très autoritaire et « paternaliste » du Caporal Thorne que j’ai eu du mal à digérer, notamment le fait qu’il fasse tout ce qui est en son pouvoir pour « fiancer » la femme qu’il aime à un autre, pour, soit disant, lui éviter de se marier avec lui (car il a une très mauvaise estime de lui-même et ne veut pas « salir » la jeune femme)….Et ce que Kate veut, alors ? Ce n’est pas important ?....Sinon, à part cet aspect négatif de la personnalité de notre héros, je dois bien admettre que concernant la trame de l’histoire, Tessa Dare m’a ravie avec l’apparition de la famille d’aristocrates déjantés que sont les Gramercy. Du coup, qu’ils se sentent à leur aise au village de Spindle Cove ne m’étonne pas du tout ! Comme toujours, il y a beaucoup d’humour dans ce livre, de la sensualité et du romantisme….Il va de soi que le côté dramatique de l’histoire aurait pu être évité si le Caporal Thorne ne s’était pas autant pris la tête avec ses scrupules et ses états d’âmes bien égoïstes (à mon sens…). Moi qui pensais que ce personnage serait mon préféré du livre, finalement, c’est plutôt Kate qui a remporté tous mes suffrages, notamment grâce à sa personnalité lumineuse et optimiste et je dois dire que j’ai passé un bon moment de lecture en enquêtant en même temps qu’elle sur les traces de son passé oublié….Et bien voilà, il ne me reste plus qu’à lire le quatrième et dernier tome de cette fabuleuse saga, ce que je vais faire tout de suite !

Ma note : 17/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/03/les-demoiselles-de-spindle-cove-tome-3.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un moment d’abandon est un joli coup de cœur pour moi. Je constate que la plume de l’auteure Tessa Dare correspond parfaitement à mes goûts en matière de romance historique, notamment avec la bonne dose d’humour dont font preuve les personnages et les situations parfois complètement ahurissantes dans lesquelles ils se retrouvent. N’oublions pas la passion amoureuse qui s’immisce peu à peu dans le cœur de Susanna Finch et du Lieutenant-Colonel Bramwell qui s’attirent comme des aimants malgré leurs nombreux points de divergence….Les personnages secondaires sont également très présents dans ce tome puisque le village de Spindle Cove est tout de même assez original dans son fonctionnement et chacun y met son grain de sel. Cela augure de savoureux tomes à venir et que je m’en vais lire de suite, ça, je peux vous le garantir ! Oui, je suis totalement fan de cette saga et je vous recommande totalement ce 1er tome !

Ma note : 18/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/03/les-demoiselles-de-spindle-cove-tome-1.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une semaine de folie, ce 2ème tome de la saga des Demoiselles de Spindle Cove porte très bien son nom puisque l’auteure Tessa Dare nous embarque bien loin du village balnéaire anglais car nos deux héros, Minerva et Colin, ont officiellement fait une fugue amoureuse pour vivre leur passion pleinement (ça, c’est la version officielle), mais en réalité, l’objectif de leur départ de Spindle Cove est de se rendre à Edinbourg en Ecosse afin que la jeune femme y présente ses recherches scientifiques à propos d’étranges empreintes de « lézards géants » qu’elle a découverts dans une grotte….Bien évidemment, l’aventure vécue par nos deux héros, au fur et à mesure de leurs rencontres lors de ce road trip, va les changer à tout jamais et va leur permettre de se découvrir et s’apprécier réciproquement. Si les journées sont intenses au niveau du danger, les nuits sont aussi tumultueuses une fois qu’ils se retrouvent seuls face à leurs désirs cachés et inassouvis. Vous voulez savoir comment un type fantasque, coureur de jupons doublé d’un menteur invétéré peut tomber amoureux d’une vieille fille scientifique qui ne s’intéresse qu’à ses fouilles géologiques et qui a une intelligence supérieure à bien des hommes ? La réponse est dans ce tome ! Vous y retrouverez également une énooorme dose d’humour à cause des quiproquos et des situations rocambolesques dans lesquelles nos deux héros vont se retrouver et puis, avec des caractères aussi opposés, forcément, cela allait provoquer des étincelles ! Même si Colin Sandhurst est à l’opposé de mes goûts en matière de personnage masculin, j’ai néanmoins passé un très bon moment de lecture, très dépaysant et très surprenant ! Le prochain tome nous ramènera au village de Spindle Cove où nous retrouverons la charmante et lumineuse professeure de musique Kate Taylor et le sombre et sauvage Caporal Thorne….Je suis fan de cette saga, moi, j’vous le dis !

Ma note : 17/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/03/les-demoiselles-de-spindle-cove-tome-2.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La saga Les Hathaway se termine en beauté avec ce 5ème tome consacré à Beatrix, la petite dernière de la fratrie. Le héros masculin, le Capitaine Christopher Phelas, était totalement inconnu des tomes précédents ce qui apporte une certaine bouffée d’air frais au récit. Quant à Beatrix, nous l’avons connue adolescente pour enfin devenir une jeune femme pleine de bon sens et surtout avec un cœur grand comme ça ! Son amour des animaux n’a pas faiblit au cours des années mais bien évidemment, cela ne suffit pas pour une belle jeune femme comme elle qui a vu ses quatre frères et sœurs faire chacun leur tour un mariage d’amour ! Le fait que l’auteure ait choisi d’unir son personnage le plus compatissant et empathique à la souffrance des autres, notamment des animaux, avec un militaire qui va être poussé à faire des choses atroces sur le champ de bataille et qui devra vivre avec une fois de retour à la vie civile est assez pertinent puisque justement Beatrix est certainement la seule femme à la ronde capable d’apprivoiser une bête sauvage, ce qu’est un peu devenu notre beau et fier Christopher…Je peux vous dire que j’ai eu du mal à décrocher de ma lecture tellement j’étais happée par le récit. La personnalité de Christopher est tellement complexe et surtout, il ne faut pas oublier qu’il avait de forts à priori à l’encontre de Beatrix, avant de partir à la guerre et qu’ensuite, il n’avait d’yeux que pour Prudence au fur et à mesure de la correspondance entretenue durant des mois et dont il pensait qu’elle était l’auteure de ces pensées profondes et subtiles sur l’odeur des saisons et les constellations d’étoiles. Ce 5ème tome est un condensé de pur romantisme qui a ravie mon cœur de midinette mais aussi de sensualité vibrante et exaltée comme l’auteure sait si bien la mettre en scène avec une montée de la passion qui monte crescendo pour notre plus grand plaisir ! Je pense que ce couple est mon préféré de la saga, c’est vous dire ! Je vous recommande totalement la saga Les Hathaway, qui est, je le rappelle, le spin-off de la saga culte La ronde des saisons (que je vous recommande aussi bien évidemment !).

Ma note : 18,50/20 - Coup de coeur

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/03/les-hathaway-tome-5-lamour-lapres-midi.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Autant j’ai dévoré les trois précédents tomes, autant celui-ci m’a laissée un peu perplexe au milieu du livre, notamment avec le comportement souvent tête à claque de l’héroïne, Catherine Marks qui donne l’impression d’aimer être une victime et semble aspirer à être malheureuse toute sa vie…. Je tire donc mon chapeau au beau Leo Hathaway, qui malgré les réticences de la femme dont il est tombé amoureux, va tout faire pour gagner son cœur (et ce n’est pas gagné…). Bien entendu, j’ai pris grand plaisir à retrouver toute la famille Hathaway, notamment Cam Rohan et ses fameux dictons bohémiens dont se moque malicieusement Leo, mais aussi les sœurs Hathaway ainsi que Harry Ruthledge, héros du tome précédent qui a bien entendu son mot à dire dans l’histoire ! Le furet Dodger fait encore des siennes dans ce nouveau tome, on pourrait presque le prendre pour un petit cupidon avec sa flèche magique puisque partout où il se faufile, l’amour arrive ! De la romance, de l’humour mais aussi un peu de drames, vous retrouverez tous ces éléments dans Matin de noces. Maintenant, il ne me reste plus qu’à lire le dernier tome, consacré à la benjamine de la famille Hathaway, la jolie Beatrix qui aime tant les animaux….

Ma note : 17/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/03/les-hathaway-tome-4-matin-de-noces.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
C’est encore un sans-faute pour l’auteure américaine Lisa Kleypas qui nous narre ici les aventures sentimentales de Poppy, la 3ème fille de la fratrie des Hathaway. Le fait que son futur mari, Harry Rutledge, soit un parfait inconnu qui n’est jamais apparu dans les précédents tomes apporte une bouffée d’air frais dans le récit. Il est intéressant de voir que Poppy s’était tracé un certain avenir au début de l’histoire, avec l’amour qu’elle portait à son prétendant Michael Bayning et que tout est balayé et remis en question, bien malgré elle quand elle fait la connaissance du sombre américain Harry Rutledge qui a décidé, pour eux deux, qu’elle sera une épouse parfaite pour lui. Du coup, oui, Harry peut choquer car il n’a rien à voir avec la plupart des héros habituels de romance même s'il est vrai que ceux décrits par l’auteure ont souvent un passé sombre ou un traumatisme à combattre....Ce fut donc particulièrement comique de voir débarquer Harry, ce filou égocentrique et sans scrupules, dans une famille où tout le monde s’aime et se soutient contre vents et marées ! Après, si Harry avait été moche l’histoire aurait sans doute tourné à la tragédie pour Poppy mais voilà, heureusement, notre héros est doté d’un physique très avantageux et très viril sans oublier son incroyable intelligence qui ne peut que s’accorder avec l’esprit éclairée de la jeune femme. D’ailleurs, Harry ne s’y est pas trompé, c’est seulement après quelques phrases échangées avec la demoiselle qu’il a compris qu’elle n’était vraiment pas comme les autres et qu’il pourrait avoir enfin quelqu’un qui serait son égal intellectuellement parlant ! Ce 3ème tome est plus urbain que les deux précédents dans la mesure où la majeure partie du récit se déroule à Londres, à l’hôtel qui appartient à Harry, mais rassurez-vous, nous avons aussi le plaisir de retourner à Ramsay House et d’y retrouver les autres membres de la famille ! La tentation d’un soir donne aussi la part belle à Catherine Marks, qui décidément, a plus d’un mystère sous le chapeau, et bien entendu à Leo Hathaway qui adoooore se chamailler avec elle et la faire enrager. Les scènes où ils sont réunis tous les deux sont intenses et il est fort à parier que le prochain tome qui leur est consacré va sans doute péter du feu de Dieu ! Bref, je confirme que je suis vraiment fan de la saga Les Hathaway et il m’est impossible de lire autre chose en ce moment tant je suis scotchées par leurs aventures sentimentales qui sont vraiment un régal pour mon cœur de grande romantique !

Ma note : 17,50/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/03/les-hathaway-tome-3-la-tentation-dun.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L’étreinte de l’aube a été un pur délice à lire ! L’auteure américaine est une coquine car elle avait déjà semé quelques indices concernant la passion cachée et interdite entre nos deux héros dans le précédent tome. Du coup, c’est avec ravissement que j’ai pu découvrir notre sombre et taciturne Merripen en lutte contre son amour pour Winnifred et tous les interdits qu’il s’est imposé depuis son enfance, estimant qu’il n’avait pas droit au bonheur et surtout, a toujours eu peur de salir la douce et pure jeune femme, lui qui ne se considérait que comme un vulgaire bohémien et qui n’a jamais connu l’amour de sa propre famille…Winnifred est une jeune anglaise douce et évanescente, avec ses longs cheveux blonds clairs et ses grand yeux bleus. Elle a failli mourir de la scarlatine quelques années auparavant et avait depuis une santé très fragile qui ne lui permettait pas de vivre comme une jeune fille de son âge. Les choses vont cependant changer dans ce tome-ci puisque notre héroïne revient au domaine familiale après deux années passées en cure de santé en France, accompagnée de son frère Leo (qui lui aussi avait bien besoin de cet interlude dans sa vie jusqu’à maintenant dissolue). Winnifred revient auprès des siens bien déterminée à réclamer son dû, c'est-à-dire l’amour de Merripen…..Ce grand colosse est une montagne de muscles….Que dis-je, un volcan ! Et ce volcan jusque-là en sommeil est prêt à entrer en éruption dès qu’il se rend compte que la jolie Winnifred est de retour…Accompagnée de son médecin qui désire l’épouser…Ma lecture fut un pure bonheur et je ne peux que la qualifier de coup de cœur ! Lisa Kleypas sait formidablement bien doser la passion et les sentiments de ses personnages. En plus de notre couple phare, nous avons bien évidemment le plaisir de revoir les autres membres de la famille Hathaway, notamment Leo qui rencontre la nouvelle préceptrice de Poppy et Beatrix, Catherine Marks. Celle-ci n’a pas la langue dans sa poche et ne se gêne pas pour exprimer tous le mépris qu’elle ressent pour son nouvel employeur qu’elle ne connaissait pas auparavant puisque celui-ci était en France depuis deux ans avec Winnifred. Le passé bohémien de Merripen et ses secrets sont enfin révélés dans L’étreinte de l’aube tout comme les origines irlandaises de notre beau Cam Rohan. Ce livre est vraiment palpitant et j’ai vraiment vécu avec les Hathaway durant toute ma lecture – que j’avais du mal à décrocher – mais que voulez-vous, il faut bien aller au boulot et s’occuper des enfants…..Bref, je vous recommande totalement L’étreinte de l’aube, mais bien entendu, commencez par le premier tome car il y a vraiment une suite logique dans le déroulement de cette saga ! Je suis totalement fan de la famille Hathaway !

Ma note : 18/20 - Coup de coeur

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/03/les-hathaway-tome-2-letreinte-de-laube.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’ai vraiment savouré ce 1er tome de la saga Les Hathaway, qui n’est autre que le spin-off de l’œuvre phare de Lisa Kleypas, La ronde des saisons. D’ailleurs, pour mon plus grand plaisir, nous retrouvons certains personnages charismatiques de celle-ci, notamment notre austère et glacial Comte de Westcliff puisque les Hathaway vont venir s’installer juste à côté de son domaine Stony Cross Manor dans le Hampshire. J’ai adoré voir l’évolution de mentalité de Cam Rohan, qui m’avait semblé « sauvage et indomptable » lors de ses apparitions dans La ronde des saisons. D’ailleurs, au début du récit, nous le retrouvons tel que nous l’avions quitté, c'est-à-dire toujours à s’occuper du club Le Jenner’s avec son nouveau beau-frère, Lord St Vincent, et dans l’impossibilité de renoncer à sa liberté et donc, de se lier à une femme….Jusqu’à l’arrivée inopportune de la très courageuse (mais rigide) Amelia Hathaway, qui, en tant qu’aînée de la fratrie, a renoncé à se marier à 26 ans pour s’occuper de ses jeunes sœurs et essaye également de remettre sur le droit chemin son frère Leo devenu depuis peu Lord Ramsay. Amelia a l’habitude des galères (qui sont nombreuses chez les Hathaway) et porte courageusement sur ses épaules le poids des responsabilités à elle toute seule. Cette jolie brune voluptueuse va rapidement titiller la curiosité de notre beau bohémien alors qu’elle ne fait rien pour attirer son attention, bien au contraire ! Les ailes de la nuit est un très bon début pour cette saga qui annonce du lourd vu la multitude de personnages aux caractères bien spécifiques les uns des autres. Lisa Kleypas nous met d’ailleurs l’eau à la bouche avec le mystérieux Merripen et la fragile Winnifred qui volent parfois la vedette au couple phare de ce tome, mais rassurez-vous, leur romance constitue le prochain tome. Lisez la saga des Hathaway ! C’est un pur délice !

Ma note : 17,5/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/03/les-hathaway-tome-1-les-ailes-de-la-nuit.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’ai beaucoup aimé Obscure prémonition même s’il n’est pas mon roman préféré de l’américaine Linda Howard. Nous avons le plaisir d’y retrouver tous les thèmes chers à l’auteure tels que le suspense et la romance mais il y a aussi cette fois-ci un peu de touche fantastique avec le voyage dans le temps (l’héroïne va aller faire un petit tour au 14ème siècle) et aussi une touche culturelle et historique puisque le héros, Niall, est un templier. Cette période de l’histoire française (et occidentale) n’est pas forcément la plus connue et la plus étudiée et donc, j’ai trouvé cela très enrichissant, au moins pour ma culture générale personnelle ! Linda Howard a réussi à me faire ressentir énormément d’empathie vis-à-vis de la très courageuse Grace St John qui va devoir faire face à des tragédies personnelles et va devoir pourtant vite se reprendre en main si elle ne veut pas mourir sous les balles des mercenaires lancés à ses trousses. Cette lecture a été très haletante à ce niveau-là, avec toujours le même réalisme employé par l’auteure quant aux bouleversements physiques et psychiques de l’héroïne qui va devoir se débrouiller pratiquement toute seule…Le méchant de l’histoire est vraiment excellent au niveau degré de sa psychopathie et certains passages m’ont faire sourire et frémir en même temps car j’anticipais ses actions et je voyais le drame arriver face à des victimes parfois totalement inconscientes du danger qu’il représentait. Bref, c’est du Linda Howard dans toute sa splendeur ! Obscure prémonition vaut vraiment le coup d’être lu car très franchement, l’histoire est vraiment captivante ! Et pour la romance, me diriez-vous ? Et bien j’ai beaucoup apprécié la manière dont l’auteure a amené nos deux héros à se rencontrer et je peux vous dire que ce n’était pas forcément évident qu’ils se tombent dans les bras au premier regard vu le contexte de guerres de clans dans lequel évolue Niall. Et puis, j’ai aussi particulièrement apprécié que Grace ne tombe pas si facilement amoureuse du beau highlander car il ne faut pas oublier qu’elle a perdu son mari (et son frère) dans des conditions atroces au début du récit. L’histoire se déroule sur une période de plusieurs mois, presque une année entre le moment où Grace prend la fuite et celui où elle rencontre enfin physiquement Niall. Entre ce laps de temps, Grace en a bavé, c’est le moins que l’on puisse dire ! Quoi qu’il en soit, je vous recommande totalement cette lecture !

Ma note : 17,50/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/02/obscure-premonition.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 28-02
J'ai frémi, j'ai sursauté, j'ai tremblé mais j'ai aussi souri et gloussé en lisant Le voile de glace. Cette histoire me rappelle, de par son thème principal, à Black Ice de Becca Fitzpatrick que j'avais particulièrement apprécié. Et je dois dire que j'ai aussi pensé à la série culte Breaking Bad plus d'une fois par certains éléments présents dans ce livre (plus précisément à certains personnages de la saison 2...). Au niveau suspense, c'était super même si Linda Howard a cédé aux clichés peut-être un peu trop facile des "méchants qui n'arrivent pas à crever".....Quant à la romance, et bien, le couple que forment Lolly et Gabriel est touchant, romantique et ultra sensuel ! Linda Howard m'a habituée aux détails "concrets" des situations qu'elle décrit dans ses livres. C'est le cas encore une fois dans Le voile de glace, notamment vis à vis du froid et de la tempête qui fait rage....Le voile de glace n'est pas forcément le roman que je recommanderais de lire en premier si vous ne connaissez pas cette auteure mais très sincèrement, cette petite histoire pleine de suspense et de tension (mais aussi de romance) m'a fait passer un agréable moment de lecture et c'est tout ce que je lui demandais donc, je suis ravie !

Ma note : 17/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/02/le-voile-de-glace.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Encore une fois, c'est un sans-faute pour Anne Bishop et sa saga Meg Corbyn. Ce 4ème tome, Empruntes fauves, est absolument incroyable et encore plus sombre que les précédents (oui oui, c'est possible !). Nos amis de l'enclos de Lakeside vont devoir faire face à des menaces venant de tous azimuts entre les Humains hostiles aux Terra indigene, et les Aînés qui veulent exterminer ces "singes intelligents" de la planète. Les Autres ne se font guère d'illusions à propos des humains mais ils savent aussi, depuis qu'ils connaissent Meg et sa "meute humaine", qu'ils ne sont pas tous à mettre dans le même sac....Malheureusement, les Aînés ont décidé de "régler le problème"....Concernant la relation entre Meg et Simon, et bien ça avance un petit peu (à pas de loup ah ah !) mais du coup, cela me laisse espérer un 5ème tome qui devrait être vraiment très intéressant....L'intérêt que les Aînés portent à Meg est intrigant et peut-être même un peu inquiétant vu leur nature "primitive" et sauvage....Enfin bon, tant que nos amis de l'enclos de Lakeside ne manquent pas de papier wc et de biscuits pour loups, tout devrait bien se passer (Private joke pour ceux qui ont déjà lu ce tome !)...Vivement la suite !!!!! Je suis vraiment trop fan de cette saga !!!! Mon Dieu que c'est bon !!!!! Mrs Bishop, vous êtes géniale !

Ma note : 19/20 - Coup de coeur !

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/02/meg-corbyn-tome-4-empruntes-fauves.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 21-02
Le secret du lac a été un pur coup de coeur pour moi ! Mon Dieu, c'est vraiment le genre de romance que j'aime lire avec un homme qui s'efforce de détester l'héroïne qui ne mérite pourtant pas toute cette hargne et cette médisance à son encontre. Clémence est une jeune femme remarquable qui a grandit trop vite en vivant des moments difficiles durant son enfance puis son adolescence. Une fois adulte, elle revient dans sa ville natale, bien décidée à comprendre ce qui s'est passé douze ans plus tôt et pour laver son nom. Par certains aspects, j'ai trouvé dans cette histoire des similitudes avec les romans de Virginia C. Andrews qui ont bercé mon adolescence, avec des héroïnes à l'enfance malheureuse parsemée de drames et des personnages secondaires parfois bien perchés....Gray, quant à lui, ouh la la ! Il est ultra séduisant et j'ai pris plaisir à le voir lutter contre son attirance irrésistible envers Clémence. Lui qui était déterminé à lui faire la guerre va vite se rendre contre qu'il préférerait largement lui faire l'amour ! Concernant l'intrigue principale du roman, c'est à dire la disparition du père de Gray douze ans plus tôt (et qui a, du coup, sonné le glas pour la famille de Clémence), elle est assez bien menée ! Clémence est très intelligente et va fourrer son nez là où il ne faut pas, s'attirant des menaces assez sérieuses et intimidantes.....Heureusement, où qu'elle aille, Gray n'est jamais bien loin (pour la surveiller, se chamailler avec elle mais aussi pour lui venir en aide...). Bref, Le secret du lac est une pépite en matière de romantisme et d'amour passionné. La personnalité volcanique de nos deux personnages principaux fait monter crescendo la température (qui est déjà bien élevée en Louisiane) pour notre plus grand plaisir. Lisez ce livre, vous ne le regretterez pas !

Ma note : 18,50/20 - Coup de coeur !

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/02/le-secret-du-lac.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 20-02
Le disparu de San Pablo est un vrai coup de coeur pour moi ! Cette histoire m'a tenue en haleine autant pour son coté suspense que dramatique mais aussi par rapport à l'histoire d'amour intense et complexe entre nos deux héros. Milla est une jeune femme de 33 ans qui a vécu un drame dix ans plus tôt avec l'enlèvement de son bébé de quelques mois. Elle consacre depuis tout son temps pour le retrouver. Ses recherches vont lui faire croiser la route du mystérieux Diaz dont la seule évocation de son nom fait trembler tous les malfrats mexicains, d'un côté ou de l'autre de la frontière. Si Diaz est un homme impitoyable et taciturne (gggroarrr ! Quel mâle !!!), Milla, par sa seule présence va arriver à percer sa carapace dure et coriace. Il leur faudra du temps pour s'apprivoiser mutuellement et avoir la volonté de dépasser tous les obstacles qui se dressent entre eux (heureusement que notre "froid" et insensible Diaz s'accroche !). Au niveau de l'intrigue principale, c'est à dire la recherche du bébé (enfin, du garçon, puisque 10 années se sont écoulées) c'est vraiment bien mené. Même si mes soupçons impliquant certains personnages dans le kidnapping se sont avérés justes, l'auteure a aussi réussi à me surprendre avec des retournements de situation qui ont fait rater un battement à mon petit coeur trop sensible ! Et puis il y a la fin du livre qui m'a énormément émue. Je vous recommande évidemment à 100% ce livre.....Rien que pour l'obscur et viril Diaz, laissez-vous tenter, vous ne le regretterez pas !

Ma note : 18,50/20 - Coup de coeur !

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/02/le-disparu-de-san-pablo.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Je reste un peu mitigée à propos de ma lecture de cette romance new adult Another story of bad boys. J’étais pourtant vraiment enthousiaste au début, et ce, jusqu’au milieu de ma lecture (qui correspond à 300 pages, tout de même, puisqu’il ne faut pas oublier que ce livre atteint les 600 pages ! Mazette ! pour un new adult, c’est énorme !), mais du coup, après, j’ai un peu déchanté quand j’ai vu que l’histoire n’évoluait pas énormément (malgré tous les mystères qui ont été annoncés au début du livre, autant dans la vie de Cam que dans celle de Lili). Malheureusement, nous avons eu droit à une certaine redondance des situations avec notamment les quiproquos qui rendent jaloux alternativement nos deux héros, mais aussi la réaction de certains personnages secondaires qui m’ont laissée vraiment perplexe (Evan est vraiment stupide ou il en fait exprès de ne pas comprendre ce qui se passe sous ses yeux ?)….Certes, ils ont permis, grâce (ou à cause, plutôt) de leurs réflexions ou réactions débiles de créer un peu plus de drama entre Lili et Cam mais en fait, au bout d’un moment, ce genre de situations rocambolesques qui reviennent systématiquement cela me gonfle profondément ! Quand j’arrive au milieu d’un livre et que depuis le début, le couple n’arrête pas d’avoir des obstacles au moment où ils pourraient se tomber enfin dans les bras l’un de l’autre, pitié ! Et quand enfin, oui ! Ils arrivent à se rapprocher, vl’a-t-y pas que l’héroïne se met à tout remettre en doute et à chercher la petite bête pour faire capoter sa nouvelle relation avec « l’homme qu’elle aime plus que tout, parce qu’il est le plus bôôô du monde, mais que c’est sûr qu’il ne l’aime pas parce qu’elle moins belle que ses ex bouhaaaa… »….Ah non, faut pas charrier !!! Au bout d’un moment, stop, ce n’est plus possible !!!! Et le dernier twist pour nous faire patienter avant la sortie du 2ème tome, ça a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase ! Trop de drama tue le drama ! C’est fort dommage car franchement, j’ai vraiment accroché à l’histoire en général mais voilà, beaucoup trop de petits détails pénibles ne m’ont pas permis d’apprécier totalement ma lecture….A la fin j’avais quand même envie de foutre des baffes à l’héroïne…..Et ce n’est vraiment pas bon quand on commence à détester le personnage principal d’un livre…..Je dirais que ce 1er tome d'Another story of bad boys pourrait convenir aux nouveaux lecteurs de ce genre, qui n’en ont pas encore lu beaucoup mais pour les vieux habitués en romance (comme moi), les vieilles ficelles utilisées dans cette histoire m’ont vraiment fait grincer des dents….Une fois ça va, trois fois, bonjour les dégâts, comme disait la pub…..Je mets néanmoins un 16/20 à ma lecture car je ne peux nier m’être attachée à toute cette bande de copains et que je suis aussi intriguée par les mystères laissés en suspense par l’auteure…..Selon moi, ce 1er tome mériterait d’être épuré d’une bonne grosse centaine de pages et aurait dû être fractionné en deux tomes pour être vraiment parfait car pour le moment, 600 pages de « fuis-moi, je te suis et suis-moi, je te fuis », pfff, c’est vraiment trop…..Et c’est dommage car je le répète, l’histoire a un sacré bon potentiel ! Je reste attentive à la sortie du 2ème tome et je verrai bien si à ce moment-là, j’aurai envie de le lire pour enfin connaître le fin mot de l’histoire….

Ma note : 16/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/02/another-story-of-bad-boy-tome-1.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 31-01
J’ai passé un très agréable moment de lecture avec Pour porter ton nom. Cette histoire n’est certes pas très longue mais cela suffit pour se plonger dans l’univers des cow boys en ce milieu du XIXème siècle. Texas, l’héroïne est une jeune femme très courageuse et est une maman exemplaire pour sa fille Lucy qu’elle a eu à seulement 17 ans et qu’elle élève avec des principes remarquables. L’intérêt de l’histoire d’amour dans ce livre est bien entendu le fait qu’au départ, Keir Macarthur, notre héros, a de forts à priori négatifs envers la jeune femme….Et comme Texas a un caractère bien trempé et est habituée à travailler dans un monde d’hommes, elle ne se laisse pas faire ! Attention aux étincelles (de colère mais aussi de passion, ouh la la ! Muy caliente !). Si vous voulez vous aérer l’esprit avec une bonne petite romance tumultueuse qui se déroule à l’époque du Far West, je vous recommande totalement ce livre ! Et personnellement, comme j’ai particulièrement bien apprécié la plume de Penny Watson-Webb, il va sans dire que je lirai prochainement d’autres romances historiques de cette auteure !

Ma note : 17/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/01/pour-porter-ton-nom_31.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 30-01
Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/01/lechappee.html

Ma note : 17.50/20

J’ai pris énormément de plaisir à lire L’échappée ! Anne et Ethan m’ont transportée dans les forêts sauvages et idylliques du Canada, un vrai décor de carte postale pour moi qui aime tant la nature ! Nos deux héros sont des personnages aux personnalités très complexes au regard de leurs passés respectifs et des drames qui ont cheminé leur vie. Anne est une héroïne comme je les aime et Ethan correspond parfaitement à mes goûts en matière de « book boyfriend ». Lorsque l’on débute ce livre, on n’a plus du tout envie de le refermer et on attend avec impatience de découvrir ce qui va arriver à nos deux héros. En plus des passages intenses et dramatiques, Julie Tremblay nous sert aussi des moments de pure romance avec un soupçon de sensualité. Il faut dire qu’au début de leur rencontre, Ethan se comporte vraiment comme un sale con envers notre héroïne ! Il ne l’épargne pas et projette toute sa hargne et sa frustration sur elle alors qu’elle n’y est pour rien sur ce qui lui est arrivé par le passé ! Ces mélanges d’amour/haine, d’attirance/répulsion sont le cocktail parfait pour ce genre de lecture pleine de passion. Pour ma part, L’échappée n’est pas passé loin du coup de cœur et je vous recommande ce livre à 100% !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Be Mine écrit par N.C Bastian
date : 20-01
Je viens de terminer Be mine et je dois dire que je suis un peu dubitative quand je lis que par exemple, sur Amazon, ce livre est annoncé comme « Le nouveau phénomène New adult ». Certes, l’histoire est prenante, avec des personnages charismatiques (enfin, surtout Alex, parce que Kim m’a énormément tapée sur les nerfs) et l’univers et les règles de vie de ces bikers du Dakota du Sud sont assez fascinants mais….Mais il y a une chose que je reproche à ce livre, c’est le scénario trop cliché ! Vraiment trop cliché !!!! Si vous êtes comme moi de grands consommateurs de romances, vous devriez rapidement vous lasser des situations rocambolesques qui s’enchaînent et qui sont toutes plus prévisibles les unes que les autres (le coup de la tempête, pitié !!!!), les « drames » à venir et les quiproquos sont vraiment sans aucune surprise et vous les voyez arriver à dix kilomètres ! Personnellement, je n’ai pas aimé Be mine, mais bon, il a plu à un certain nombre de lecteurs (ou plutôt lectrices) alors faites-vous vous-même votre propre opinion mais pour ma part, ce que je retiens de Be mine, c’est qu’il est à l’heure actuelle le livre avec l’héroïne la plus insupportable que j’ai pu lire jusqu’à maintenant dans ce genre littéraire….Non franchement, Kim, ça ne l’a vraiment pas fait avec moi ! (par contre, pour ce qui est d’Alex, pas de problème, ce beau biker sexy était impeccable….Et courageux de supporter notre héroïne vraiment pas très fufute….).

Ma note : 14,5/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/01/be-mine.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Même si cette histoire d’amour ne m’a fait pas fait rêver à proprement parler, je ne peux que m’incliner devant l’addictivité de ce livre qui nous pousse constamment à savoir si la romance entre « Miss Mel » et « Littlejohn » est possible ou non sur le long terme car la question est là : peut-on aimer une personne « virtuelle» qui nous a fait rêver à travers les pages de son blog mais est-ce encore le cas une fois que l’on se trouve face à elle, face à ses défauts, ses failles et ses blessures ? Si le personnage de Littlejohn m’a souvent gonflé dans ce livre, à force de se plaindre constamment et de jouer avec le feu en tirant toujours sur la corde et en mettant son histoire d’amour avec Mel en péril, j’ai par contre adoré la personnalité de notre héroïne, ainsi que de sa famille, surtout sa mère, qui a le même caractère et le même humour. Je ne regrette pas une seule fois d’avoir lu La réelle hauteure des hommes, même si, il faut quand même que je sois honnête, Jonathan, le blogueur Littlejohn est aux antipodes de mes "book boyfriends" ! (et depuis le temps, je peux vous dire que j’ai un sacré cheptel de ces beaux bestiaux alors je m’y connais !!!....J’ai honte ! Si mon mari lit ça, il va se foutre de moi ! aie !...).

Ma note : 17/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/01/la-reelle-hauteur-des-hommes.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce premier tome de la saga d’aventures fantastiques pour adolescent Le noir est ma couleur m’a fait passer un très bon moment de lecture ! L’auteur français Olivier Gay arrive à nous plonger dans son histoire dès les premières lignes grâce à une écriture fluide basée sur les points de vue alternants entre Alexandre et Manon. Le côté fantastique du récit avec l’existence de mages qui tiennent leurs immenses pouvoirs grâce aux couleurs est plutôt inventif et m’a énormément intriguée. Et bien entendu, il y a cette fin de tome qui se termine sur un gros suspense et qui ne peut que nous donner envie de lire la suite. Je comprends le succès qu’a eu cette saga (le prix Chimères en 2015, notamment). Ce livre peut être lu par les jeunes et les moins jeunes (comme moi, du haut de mes 38 ans). Je vous le recommande totalement et pour ma part, j’ai hâte de lire la suite (cela ne devrait pas tarder…).

Ma note : 18/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/01/le-noir-est-ma-couleur-tome-1-le-pari.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J’ai trouvé ce livre vraiment très instructif. Il ne m’a pas à proprement parler appris des choses, mais il m’a conforté dans mes certitudes. Patricia Darré a un vrai talent d’écriture (normal pour une journaliste !) qui nous permet de bien comprendre les très nombreuses subtilités concernant l’au-delà. Dans ce livre, elle ne parle pas trop de « sa hiérarchie » (qui pourtant nous est à tous bien utile ! Encore faut-il croire en eux et leur demander de l’aide ou un signe…) et se penche plus sur les aspects un peu plus glauques de l’au-delà avec les cas d’infiltration et les cas de défunts paumés qui errent dans notre monde sans avoir réussi (ou avoir envie) de passer « dans la lumière ». Ce livre est bourré d’anecdotes qui vous feront sans doute frémir de peur (à ne pas lire le soir avant de se coucher !) mais aborde aussi des sujets un peu plus « existentielles » qui poussent à la réflexion. Je vous recommande totalement Les lumières de l’invisible !

Ma note : 18/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/01/les-lumieres-de-linvisible.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Il était une fois un duc est un vrai coup de cœur pour moi car il n’est pas qu’une simple romance historique. Il a cette petite touche de folie qui nous fait garder le sourire aux lèvres durant tout le livre ! La raison principale est très certainement que l’auteure américaine Tessa Dare y inclus le sujet très contemporain du « cosplay » et du regroupement de fans pour une saga littéraire populaire (à la sauce XIXème siècle, bien évidemment !). Les nombreux clins d’œil à propos d’œuvres contemporaines sont évidents, surtout pour les fans d’Harry Potter ou de Star Wars. Et ce qui est le plus drôle, c’est de voir les réactions de Ransom, le Duc de Rothbury, qui est totalement hermétique à tout ça et est donc complètement abasourdi par le comportement et le « doux délire » de ces gens. Vous l’aurez compris, on rit beaucoup en lisant Il était une fois un Duc, mais Tessa Dare n’oublie pas non plus de nous faire rêver avec des passages ultra romantiques, exaltants et aussi sensuels. Sans oublier les multiples rebondissements et révélations en tout genre qui m’ont scotchée à mon livre durant tout le récit ! Ransom et Izzy forment un couple étonnant et détonnant mais aussi très attendrissant. Entre l’ex-bel homme devenu infirme et aigri suite à son accident et la jeune femme au visage banal qui a toujours vécu par procuration à travers la saga best-seller de son père, ça va faire des étincelles, c’est moi qui vous le dit, et ce, pour notre plus grand bonheur, à nous lecteurs !!! Je vous le recommande à 100% !

Ma note : 18,50/20

Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2017/01/les-heritieres-tome-1-il-etait-une-fois.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0