Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
727 278
Membres
1 062 384

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Sixième Sommeil



Description ajoutée par Khiad 2017-04-07T22:13:52+02:00

Résumé

Phase 1 : Assoupissement.

Phase 2 : Sommeil léger.

Phase 3 : Sommeil lent.

Phase 4 : Sommeil très profond.

Phase 5 : Sommeil paradoxal.

Phase 6 : Le sixième sommeil. Celui de tous les possibles.

Imaginez qu'au plus profond d'un rêve vous puissiez revenir en arrière, et rencontrer celui que vous étiez vingt ans plus tôt. Imaginez que vous ayez la possibilité de lui parler.

Que lui diriez-vous ?...

Afficher en entier

Classement en biblio - 709 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Kiriu 2015-10-25T10:30:13+01:00

Nous passons un tiers de notre vie à dormir. Un tiers. Et un douzième à rêver. Pourtant, la plupart des gens s’en désintéressent. Le temps de sommeil n’est perçu que comme un temps de récupération. Les rêves sont presque systématiquement oubliés dès le réveil. Pour moi, ce qu’il se passe toutes les nuits sous les draps de chacun, dans la tiédeur moite de notre lit, est de l’ordre du mystère. Le monde du sommeil est le nouveau continent à explorer, un monde parallèle rempli de trésors qui méritent d’être exhumés et exploités. Un jour, à l’école, on enseignera aux enfants à bien dormir. Un jour, à l’université, on apprendra aux étudiants à rêver. Un jour, les songes deviendront des œuvres d’art visibles par tous sur grand écran. Dès lors ce tiers de vie qu’on considérait à tort comme inutile sera enfin rentabilisé pour décupler toutes nos possibilités physiques et psychiques.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Je vois dans les commentaires qui m'ont précédé que plusieurs personnes trouvent le livre trop lent à démarrer, je suis qu'à moitié d'accord. C'est vrai que l'action à proprement parler ne commence que dans la deuxième partie du livre, soit au bout de 170 pages. Néanmoins, ça serait un mensonge que de dire que les 170 premières pages ne servent strictement à rien. J'ai trouvé qu'elles mettaient très bien en place l'intrigue, en nous donnant beaucoup d'information sur le sommeil, qui est je pense un thème assez rare en littérature, d'autant plus traité comme il l'est ici. En plus, on sent un certain plaisir, chez l'auteur, à faire partager avec ses lecteurs ce qu'il sait sur ce sujet, ce qui est agréable. Du coup, tout le long de ma lecture, même si on part parfois sur des choses assez fantaisistes, qui me semblent qu'assez peu réalistes, l'auteur arrive parfaitement à les justifier pour les rendre crédibles. Le concept même de la science-fiction, quoi ! qui est parfaitement maitrisé par l'auteur. De bout en bout, du fait de cette longue introduction, j'ai vraiment réussi à me prendre au jeu. J'ai aussi trouvé que le texte provoquait une réflexion chez le lecteur, le pousse à s'interroger sur son rapport au sommeil, ses rêves, ses insomnies, etc... Bref, malgré le manque d'action, j'ai trouvé cette première partie très intéressante.

Mais j'ai aussi trouvé un énorme défaut à cette partie : la présentation des personnages est complètement nulle ! On tourne surtout autour du personnage principal, Jacques Klein. On passe 170 pages à nous le présenter sans nous le présenter réellement. Je veux dire par là qu'on nous explique qu'il a les cheveux noirs, qu'il fait des études de médecine, qu'il vit en région parisienne, qu'il a peur de l'eau, qu'il faisait pipi au lit quand il était enfant, ou encore, qu'il a une collection de coquillages... C'est dingue tout ce qu'on peut dire sur quelqu'un sans rien dire sur lui! Quand je suis arrivée au bout de la première partie, j'avais l'impression de toujours RIEN savoir de la personnalité de Jacques, et ça m'a profondément dérangé.

Les personnages secondaires ne rattrapent pas vraiment la médiocrité du personnage principal, puisqu'ils m'ont tous, sans exception, semblé être d'énormes caricatures ambulantes. Je crois que le pire était Justine, la fille un peu gothique, un peu tatouée, un peu philosophe, un peu obsédée sexuelle, un peu poète. J'ai rarement vu autant de clichés dans un seul et même personnage.

La deuxième partie du livre contient plus d'action que la première, mais m'a étonnamment moins intéressé, car j'ai trouvé le lien entre la partie 1 et 2 bancal Spoiler(cliquez pour révéler)(Autant on prend le temps de nous expliquer pourquoi Jacques a eu envie d'aller en Malaisie, autant sa mère ça reste hyper léger comme explication) et surtout, j'ai eu le sentiment qu'on perdait complètement de vu le thème de base du livre, le sommeil, et plus précieusement, le sixième sommeil, qui est quand même le titre du livre ! Au lieu de ça, on semble partir dans une espèce de roman d'aventure avec un message écologiste sur les bords, qui n'est pas foncièrement désagréable, mais ce n'est pas du tout ce que je m'attendais à lire au vu du début du livre. Spoiler(cliquez pour révéler)On termine quand même la première partie sur la mort d'un homme du fait des recherches sur le sixième sommeil ET POUUUUUF on oublie tout pour aller vivre dans la jungle avec une tribu malaisienne et mettre en place un complexe hôtelier. Je trouve surtout ça frustrant pour le lecteur : à la fin de la première partie on a juste envie de savoir comment vont se continuer les recherches sur le sixième sommeil et à quoi ça va servir. Et bah non, on ne te le dira pas. Spoiler(cliquez pour révéler)Le pompon arrive à la fin, quand JK64, le plus naturellement du monde, dit à JK44 "dude, t'aurais pas oublié le sixième sommeil par hasard ?". Je ne sais pas qui de JK44 ou de Bernard Werber a le plus oublié de quoi il parlait... Mais moi en tout cas, en tant que lecteur, je ne l'avais pas oublié et je commençais franchement à m'impatienter.

Heureusement, la troisième partie repart sur le thème du sixième sommeil, et constitue à mon sens plus ou moins la suite directe de la partie 1, ce qui se situe entre ne servant pas franchement à grand chose. J'ai trouvé que cette partie était la plus intéressante et la plus "dans le thème" au vu du titre. J'ai trouvé la fin du livre tout à fait satisfaisante, j'ai bien aimé le fait qu'elle soit plutôt ouverte, que ce soit à nous d'imaginer la suite. Malgré les réserves que j'ai pu exprimer plus tôt, cette dernière partie m'a quand même fait terminer ma lecture sur une note franchement positive. Dommage tout de même que ce soit la partie la plus courte du livre, puisque c'est celle que j'ai préféré, et parce que certains éléments auraient pu être un peu plus développés (par exemple l'influence des médias, j'ai trouvé l'explication un peu trop simplifiée pour servir à quelque chose)

Pour finir, un regret global sur cette lecture : j'ai trouvé qu'il y avait quelques incohérences un peu désagréables, notamment au niveau des dates/époques. ça constitue pourtant un élément important du livre, alors je me serais attendu à un sans faute. Spoiler(cliquez pour révéler)Dans le présent du début du livre, Jacques à 27 ans et on apprend que dans son enfance, sa mère surveillait son sommeil avec un smartphone. Si ma mémoire est bonne, le premier iPhone date de 2007. Donc si ça existait déjà dans l'enfance de Jacques, à la louche, on se situe au plus tôt vers 2030 au début du livre. Or, absolument rien dans le texte ne laisse entendre qu'on est dans un futur proche. Par exemple on utilise toujours des smartphones, internet, des DVDs,... on semble n'avoir fait aucun progrès sur ces technologies en 20 ans. On fait en plus des références actuelles, que ce soit des références culturelles (genre Walking Dead) ou des références à des célébrités actuelles. Alors que j'ai envie de dire que Calvin Klein a 70 ans passé et, je lui souhaite pas de mal, mais d'ici là il sera probablement mort et enterré depuis un moment. Et plus on avance dans le livre, plus cette incohérence devient gênante, puisque qu'à la fin, Jacques à 48 ans, donc on est en 2050 environ, et on a toujours pas l'impression d'être dans le futur.

Dans le même ordre d'idée, l'auteur a aussi du mal à faire ressentir le temps qui passe, je trouve. La disparition de Caroline : il se passe un an entre le moment où elle disparait et le moment où Jacques arrive sur l'ile, pourtant au niveau de l'enchainement d'action, on a l'impression qu'il se passe un mois à tout casser. Et plus tard, quand on fait un bond de 16 ans dans le futur en 3 lignes, je trouve aussi ça limite.

Et sans allez jusqu'à l'incohérence, j'ai regretté quelques facilités scénaristiques un peu trop grossières pour moi. Spoiler(cliquez pour révéler)Genre, la peur de l'eau de Jacques. On en fait des caisses pendant 250 pages, puis il se soigne de sa phobie en 3 lignes et le chapitre d'après il va faire de la plongé sous-marine tranquillou billou. SÉRIEUSEMENT ?!! ça sonne juste hyper artificiel, façon "roue de secours de l'auteur parce qu'il avait finalement besoin que Jacques sache nager". Et je l'ai déjà dit, mais je trouve que la troisième partie du livre, qui est amené d'une façon absolument ridicule, et illustre elle aussi ce coté un peu grossier de l'intrigue par moment.

Pour conclure, j'ai quand même trouvé pas mal de défauts à cet ouvrage, de ce fait, je ne pense pas que ce soit un très grand livre qui restera dans les annales, contrairement à d'autres livres de cet auteur. Après, je ne peux pas non plus dire que je ne l'ai pas apprécié, loin de là. J'ai lu ce livre avec un certain intérêt et même un certain plaisir, parce qu'il est quand même globalement intéressant, rythmé et simple à lire. Même si je termine ma lecture avec un sentiment d'à peu près, de maladresse, voire même de manque de cohérence, j'ai pas envie de trop mal noter ce livre, qui m'aura quand même fait passé un moment agréable, et c'est peut-être le plus important.

Afficher en entier
Pas apprécié

J'ai trouvé toutes les explications sur le sommeil très passionnantes, mais l'histoire en elle-même est fade à côté. Je n'ai pas été entrainée, j'étais même fatiguée par la lenteur des actions. Dommage mais au moins j'ai appris beaucoup de choses sur le sommeil.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Oce_907 2024-05-09T00:34:53+02:00
Argent

Une véritable épopée qui se tourne autour du sommeil, pour quelqu'un qui souffre d'insomnie c'est une découverte de voir le sommeil sous cet œil !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LN-12 2024-01-22T02:20:38+01:00
Lu aussi

Le thème des rêves lucides est intéressant, mais l'ensemble est assez farfelu et peu crédible.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fleurdencre 2023-12-30T17:59:47+01:00
Diamant

Le roman commence un peu comme les thanatonautes. Encore un roman avec beaucoup d'originalité et un thème que je n'ai vu nul part ailleurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lucette33 2023-11-28T22:40:06+01:00
Or

Ayant eu moi-même des insomnies, le résumé de ce roman m'a franchement attirée. Il est vrai que l'on ne dort pas assez tellement nous sommes connectés en permanence.

Dans ce livre, on suit l'évolution de Jacques Klein qui est "formé" par ses parents pour apprendre à se détendre par le sommeil et par le rêve. C'est en réalisant ses songes que sa vie réelle s'améliore et qu'il se surpasse dans des défis qu'il se croyait incapable de relever. Puis un jour, quelque chose déraille (je ne vais pas développer sinon je vais enlever le plaisir de la découverte). Il est devenu un jeune homme pantouflard et petochard mais en se remémorant ses "apprentissages", il découvre qu'il peut se sauver ainsi que ceux qu'il aime.

J'ai beaucoup aimé ce livre, j'ai accroché dès les premières lignes. L'idée du sommeil et du rêve lucide est grandiose et sur moi, ça a bien fonctionné ! C'est le deuxième roman que découvre de cet auteur et je ne suis pas déçue de mon voyage. À dévorer sans tarder!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marvee 2023-11-04T13:31:18+01:00
Bronze

Ce n'est pas le premier livre de Bernard Werber que je lis donc je savais plus ou moins à quoi m'attendre.

Le schéma est toujours similaire, un "continent" à explorer ou une limite humaine à franchir, qui ont pour but de faire avancer notre compréhension de l'univers, de la conscience humaine, de la mort ou bien encore du temps. Celui-ci, dans l'exploration du sommeil ne fait pas exception. En plus d'apprendre beaucoup de choses passionnantes, on se met à réfléchir à des concepts ou des idées qui ne nous avaient effleurer l'esprit jusqu' à ce jour. Personnellement, ses livres m'ont toujours laissé une forte impression, comme si on venait de mettre le doigt sur quelque chose d'incroyable sans vraiment arriver à totalement le comprendre.

Contrairement à des ouvrages comme, le Papillon des Etoiles ou la série des thanatonautes, où les sujets abordés relève principalement de la science fiction, dans le Sixième Sommeil, l'auteur se penche sur le sommeil en s'appuyant sur les connaissances actuelle de notre société. Cela donne un petit côté scientifique agréable, qui donne envie d'en apprendre plus.

Malheureusement je n'ai pas pu entièrement apprécier ce livre pour une raison toute bête : je connais déjà l'auteur.

Les intrigues sont similaires à toute ses autres œuvres. Les personnages se ressemblent tous beaucoup, leur but est pratiquement toujours le même. On retrouve aussi les même "fascinations" en boucle ( les dauphins, les fourmis, les explorateurs rejetés par la société). L'intrigue est assez lente les rares scènes d'actions font un peu tâche dans le récit...

En bref c'est un très bon livre que je ne peut que conseiller mais si vous connaissez déjà l'auteur attendez vous à retrouver autre chose que ce que vous avez déjà pu voir dans ses précédents livres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chipou62 2023-09-14T12:58:46+02:00
Argent

Livre intéressant.

Les explications sur le sommeil sont bien décrites et ne sont pas rébarbatives. Le thème de la recherche du meilleur sommeil est plaisant à lire.

On note quand même beaucoup de répétitions au fur et à mesure du livre.

De plus, on passe d’un livre ancré dans la réalité à tout un autre monde de fantasy, de mysticisme. Cela ne peut pas plaire à tous les lecteurs.

On retrouve, également, dans les dialogues des sujets assez épineux et philosophiques, qui, pour ma part, m’ont plu, mais qui risque d'être rébarbatifs pour les autres.

Bonne lecture à vous

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gaspinou 2023-09-07T14:49:56+02:00
Or

Deuxième tome lue de Bernard Werber, et j'ai toujours autant envie d'en lire d'autres. Le prochain sur ma liste : les thanatonautes

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Unsouffledefantaisie 2022-06-21T11:55:35+02:00
Argent

Mon premier livre de cet auteur et sûrement pas le dernier ! J'ai trouvé dans cette histoire ma passion la plus profonde. J'ai trouvé des réponses et aussi une centaine de questions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par L_enlacer 2022-05-07T17:34:22+02:00
Lu aussi

DNF 63 %

Selon moi, au début c’est super intéressant car on apprend énormément de choses sur le sommeil est tout ce qui se rattache à celui ci.

Cependant, vers le milieu du livre ça part dans tous les sens il y’a beaucoup d’informations à assimiler, les actions s’enchaînent sans qu’on nous laisse le temps de respirer.

De plus, je comprenais la moitié des mots car il y’a du vocabulaire un peu complexe et trop de détails malgré tout c’était intriguant mais pas assez pour que je lise le reste du livre.

Toutefois, j’ai été curieuse de savoir la fin donc j’ai lu le dernier chapitre et je n’ai rien compris mdrr.

De toute façon, dès la moitié du livre j’étais désintéressé du sort des personnages et des choses qu’ils allaient accomplir.

« Le monde du sommeil est le nouveau continent à explorer, un monde parallèle rempli de trésors qui méritent d’être exhumés et exploités. »

« – Il n’y a que dans le sommeil qu’on est libre. Il n’y a que dans le sommeil que tout est possible. »

« Il ne se doutait pas encore que la vie ce n’était que cela : des changements de décor successifs. Du ventre de la mère au cercueil dans la terre.Et en chaque lieu, en guise d’occupation, un problème différent à régler. »

Afficher en entier
Commentaire ajouté par neelhann 2022-04-21T08:40:43+02:00
Argent

Roman très intéressant, j'ai dévoré la 1ere et la 2eme partie j'ai eu un peu plus de mal avec la troisième partie surtout les 20 dernières pages un peu trop de détail scientifique. Néanmoins c'est très instructif.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Sixième Sommeil

  • France : 2015-09-30 (Français)
  • France : 2017-02-01 - Poche (Français)

Activité récente

Malaux l'ajoute dans sa biblio or
2024-01-30T12:24:22+01:00
Flo9192 l'ajoute dans sa biblio or
2024-01-22T19:24:26+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 709
Commentaires 97
extraits 59
Evaluations 175
Note globale 7.55 / 10