Livres
392 488
Comms
1 376 520
Membres
284 282

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Exilium - Livre 1 : L'Internat



Description ajoutée par Fredisland 2015-12-20T10:06:20+01:00

Résumé

« Cette semaine-là, une tempête de neige exigea la fermeture du lycée où je travaillais comme ‘pion’, mais le maintien de l’internat permit l’hébergement des élèves bloqués sur place. Par ma proximité avec le lieu de travail, je fus le seul disponible pour assurer les nuitées. La semaine se présentait alors avec un calme insolent : encadrer sept adolescents occupés à compter les flocons au sein d’un établissement vidé de son âme.

Sauf que nous n’étions pas seuls !

Au début, j’expliquais aux internes effrayés que le vent et le froid étaient responsables des bruits étranges. Jusqu’à ce que leur fréquence nous accule à l’évidence : quelque chose sans lien avec la météo avait infiltré le dortoir !

Après mon départ de la Côte d’Azur pour la petite ville de Saint-Amand-Montrond, je pensais avoir trouvé le calme dans la campagne du Centre France. Mais j’allais découvrir un énigmatique Berry, qu’au XIXe siècle Chateaubriand décrivit comme une contrée “ où se passaient des choses étranges ” ! »

(édition révisée du 9 mars 2017)

Note : ce roman fantastique ne met en scène aucun pouvoir magique, ni aucun loup-garou sanguinaire. Les créatures décrites sont tout autres !

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Or
7 lecteurs
PAL
10 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Khiad 2017-05-13T21:42:35+02:00

Seul l’amour a chassé ma crainte, parce que seul l’amour peut bannir la crainte. Ce parcours initiatique m’a aussi fait comprendre que seuls deux sentiments nous dirigent : l’amour et la peur. Ils s’excluent mutuellement. C’est l’amour qui nous fait avancer, mais c’est la peur qui engendre la violence et le rejet, la peur par ignorance le plus souvent. La haine n’est pas le contraire de l’amour, elle n’est qu’une facette, une expression de la peur.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lacavernedebatsi 2017-09-22T16:57:30+02:00
Or

Frédéric Bellec a su réinventer le thème fantastique et des créatures qu’on a l’habitude de voir au cinéma ou dans différents romans.

Une histoire de tolérance et d’amitié, une grande surprise à laquelle je ne m’attendais pas au départ de cette histoire, un très bon dénouement.

Ce premier livre m’a paru comme un témoignage propre à l’auteur ce qui donne vraiment un côté réaliste à cette histoire.

Je vous conseille ce premier tome pour découvrir le monde fantastique d’Exilium.

Si l’occasion se présente ,je serais ravie de lire les 2 tomes suivant afin d’avoir le fin mot sur cette histoire surprenante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslecturesdEsmeralda 2017-06-30T17:26:05+02:00
Or

Il y a de ces livres qui vous marqueront à jamais. « Exilium » en fait parti, c’est un fait. Une histoire qui vous fait sortir de vos gonds. Une ambiance malsaine, où la peur viscérale pour sa vie est omniprésente mais également celle de l’inconnu. Car ici l’Inconnu a un visage indescriptible ou méconnaissable, il ne fait en aucun parti de ce que notre esprit peut admettre . Entre le réel et l’irréel, la frontière est bien trop floue.

Je vous en dis plus :

Frédéric est, communément appelé, pion au sein d’un lycée dans le Berry. Il exerce dans la bonne humeur et sait être rigoureux quant il le faut. Il se retrouve par un heureux ou malheureux hasard à surveiller sept jeunes adolescents pendant toute une semaine à l’internat. Une semaine où la neige à décider de faire des siennes et paralyser la totalité des activés humaines. Sauf au lycée où semble t-il une mystérieuse et identifiable présence trouble cette tranquillité feinte.

L’auteur a cette plume sensationnelle qui mêle autodérision, humour, sarcasme, authenticité, conviction, amitié et amour avec légèreté et gravité. Une sensation étrange s’empare de vous au fil des pages : le focus sur ce lycée amplifie cette sensation d’oppression et la peur s’empare des personnages ne leur laissant aucune sorte d’échappatoire. Leur sort semble jouer d’avance et là surprise !!!

Frédéric est un personnage que j’admire pour sa perspicacité, son optimisme et sa façon de rendre l’inimaginable possible. Il a une capacité d’adaptation hallucinante. C’est un personnage qui nous emmène de surprises en surprises et donne cet aspect de dimension humaine admirable. Sa verbe acidulé pimente ce décor figé dans le froid. A lui tout seul il nous donne cette image de tolérance, de respect et d’ouverture d’esprit.

Outre le fait que l’auteur nous offre un moment de lecture délectable, ce journal de bord nous offre bien plus que ceci : il ouvre le débat sur l’acception des autres, de l’inconnu et de l’inimaginable, la place de la nature dans la société et tout ceci ancré dans un contexte historique bien réel.

Tous les ingrédients sont réunis pour que le fantastique prenne une tout autre dimension : exit vampires ou autres métamorphes et Cie. Bellec nous offre une œuvre innovante et surprenante où le suspense régit chaque pages.

En bref, une lecture qui m’a surprise par tous les éléments qu’elle contient. Un final où les questions n’ont pas toutes trouvé une réponse adéquate.

Une lecture qui fait la différence !

Conseil de lecture : n’oubliez pas cette phrase guide : « Oubliez tout, réapprenez tout ».

Ça vous interpelle et bien ça le devrait !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NightTeckLectures 2017-06-13T13:42:45+02:00
Or

Nous sommes en compagnie de Frédéric, un assistant d'éducation, dans un lycée de Saint-Amand-Montrond, qui est sollicité pour surveiller sept lycéens  à l'internat durant une semaine où la neige, tombée abondamment bloque les routes. Une semaine d'ennuyer s'annonce pour eux. Quand tout à coup, la semaine prend une tout autre tournure ! 

L'histoire nous est présentée comme un témoignage avec un côté journal intime puisque les jours et les heures sont rapportés. Le fait que le personnage s'appelle Frédéric, tout comme l'auteur, et que le récit soit narré à la première personne, joue sur la limite entre réel et fantastique. Il y a une très bonne intrigue avec un très bon rebondissement sur la fin pour nous entraîner vers le livre II. Les personnages sont tous très intéressants et véhiculent de beaux messages sur l'humanité, la nature, l'acceptation de soi ou encore la différence et le regard des autres. Le style de l'auteur est juste parfait dans ce registre, il y a toutes les explications utiles sur ces mystérieuses créatures pour ne pas être perdus au fil des pages, l'écriture est simple, la lecture est fluide, l'environnement de l'histoire est très bien donnée et surtout, il y a plusieurs émotions qui atteignent sans que tout soit mêlé et écrasant.

L'univers du livre est à la fois intrigant, stressant, frustrant, on sent qu'il y a une ambiance assez pesante. J'aime beaucoup l'objet-livre en lui-même : la couverture nous intrigue par le titre avec de belles griffes et le sous-titre "Oubliez tout ! Réapprenez tout !", il y a des citations qui correspondent parfaitement aux éléments de l'histoire et de très belles lettrines à chaque début de chapitre. De plus, les planches à la fin des livres sont bien réalisés et nous permettent d'avoir une image de ce que l'on a lu. J'ai également beaucoup apprécié d'avoir des petites phrases extraites de blogs sur la 4e de couverture.

Un véritable coup de cœur pour ce livre intriguant à l'univers qui me rappelle Stephen King et un auteur qui n'est pas prêt d'arrêter de nous surprendre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Honnola 2017-05-15T15:12:09+02:00
Argent

Je remercie Frédéric Bellec ainsi que le site SimPlement de m’avoir permis de lire ce livre.

Ce premier tome pose les bases de cette saga fantastique. L’avant-propos m’a dérouté comme je l’ai évoqué avec l’auteur. Cet avant-propos proposé nous plonge dans un témoignage. On est alors au plus près des pensées du narrateur qui découpe son récit en fonction des jours. Je me suis vraiment prise au jeu et j’ai plongé dans l’univers de l’auteur dès les premières lignes au point de ne plus arriver à distinguer le réel de la fiction.

Ce livre est composé de trois parties : une première partie où les événements se déroulent, une seconde où une partie du secret est relevée et une troisième plus dense où l’univers proposé par l’auteur est développé.

Tout d’abord, le résumé m’a lancé sur une fausse piste, mon horizon d’attente était alors erroné. En effet, le résumé me laissait planer un sentiment de peur. Disons que j’ai ressenti plus du stress pour les personnages que de la peur. Les personnages sont dans l’ensemble assez sympathiques même si j’aurai aimé en connaître davantage afin de pouvoir m’attacher à eux. Quant à l’univers posé par l’auteur, il est fascinant. Je n’ai jamais lu de livres pareils, de ce fait je n’ai pas de point de comparaison. Le style de l’auteur est très riche avec des métaphores qui m’ont fait sourire. Il y a un certain passage un peu long qui aurait pu être raccourci.

Ce livre est très ancré dans le réel. L’auteur aborde des thèmes comme celui de la différence avec une très belle citation : « La différence fait peur à ceux qui ne prennent pas le temps de regarder le monde au travers de ses multiples facettes ». Il nous parle également de son point de vue d’AED sur l’éducation nationale avec lequel je ne suis pas toujours d’accord. Je vous partage une autre citation que j’ai bien aimée : «L’échec scolaire n’est pas une fatalité, il n’est que l’aboutissement d’un enchaînement de circonstances pénalisantes pour l’élève. »

La fin de ce premier tome nous laisse avec des questions et nous donne envie de connaître la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Khiad 2017-05-13T22:43:06+02:00
Or

Je voudrais remercier Frédéric Bellec pour ce SP qu'il a bien voulu m'accorder.

J'ai découvert ce livre avec une chronique d'une amie blogueuse (que je remercie elle aussi). Son engouement m'avait contaminé (sans parler de cette magnifique couverture qui appelle à la lecture !).

Avant de commencer sur l'histoire, je me dois de dire que j'ai apprécié la façon dont est rédigé ce livre. Il nous est présenté comme un journal, ce qui est très pratique pour se repérer dans le temps. Le fait que chaque chapitre ait sa petite lettrine est aussi très agréable visuellement.

L'histoire se passe dans le Berry, en hiver, et une méchante tempête de neige oblige à fermer le lycée, bloquant par la même en son sein sept adolescents, des internes. Mais le lycée ne peut les laisser seuls et c'est Frédéric, AED (assistant d'éducation), ou pion, qui va devoir s'y coller. Qu'à cela ne tienne, les repas lui sont offerts et surveiller sept ados n'est pas mission impossible, surtout la nuit. Seulement Fred était bien loin de se douter de ce qu'il allait découvrir !

J'ai tout de suite adoré le personnage de cet homme haut en couleurs et en réflexions. J'aurais franchement adoré avoir un pion comme lui lors de mes années collèges ! Fred, c'est l'autorité cool ('fin faut pas trop le chercher non plus), le grand frère que tout le monde aime. Il sait autant faire respecter le règlement que se faire respecter tout en ayant une complicité avec les élèves. C'est aussi le genre à sortir une réflexion plutôt profonde et à enchaîner avec une vanne douteuse. Un peu lent à percuter aussi, parfois. Mais qu'est-ce que j'ai pu passer un bon moment en sa compagnie !

Ce que j'ai trouvé agréable aussi, c'est que ce livre, qui peut tout à fait être lu par un public adulte comme adolescent, a justement pour personnage principal un adulte, qui semble être une sorte de "double" de l'auteur. Du coup, celui-ci nous épargne les désagréments des hormones en ébullition ainsi que d'une romance "Je t'aime moi non plus". Merci pour ça !

Bon, je n'ai jamais été en internat, mais vu les trublions que j'ai côtoyé en classe, Fred a bien eu de la chance avec ses gentils internes. Comme on dit : "C'est trop beau pour être vrai.". Enfin, même s'il existe de gentils gamins (si si, je vous assure on en trouve encore, enfin, je crois...), ça rajoute une petite touche de fantastique au livre. lol

Parce que, vous l'avez bien compris, quelque chose va venir perturber les nuits de nos pensionnaires. Quelque chose va les terrifier. Quelque chose... dont je ne vous révèlerai pas la nature, parce que sinon ça ne serait pas drôle et, en plus, ça vous gâcherait le plaisir de lire. Moi, méchante et sadique ? Meuh non ! Je titille votre votre curiosité tout vous en ménageant la surprise. Au contraire, je suis super gentille et je fais de supers efforts, parce que ce n'est pas facile d'en dire assez sans en dire trop... :p

Tout ce que je peux vous dire, c'était que je ne savais pas à quoi m'attendre, mais que je pensais savoir à quoi ne pas m'attendre. J'ai donc été surprise tout en ayant raison. Du chinois ? Mais non ! Je me comprends, c'est l'essentiel. ^^

Le seul "bémol", malgré la plume agréable et fluide de Frédéric Bellec, c'est le passage des explications qui est long. Très long... Bon, perso, ça ne m'a pas gêné du tout, parce que ce bon Fred sait nous pondre des petits traits d'humour qui allègent ces passages. Sans compter qu'on y apprend des choses très intéressantes ! Mais je peux comprendre que, pour certains, ce passage puisse freiner un peu.

Avant de clore cette chronique, je voudrais tout même parler des différents messages que véhicule ce livre. Parce que ce n'est pas qu'un roman fantastique qui raconte une histoire, c'est plus profond que ça. L'auteur aborde le sujet de la cause animale et de leur sensibilité sans oublier un message fort qui prône l'acceptation des différences et dénonce "l'éducation" qui, au contraire, renforce la peur de l'inconnu au lieu d'essayer de le comprendre.

En résumé, j'ai plus qu'adoré ce livre fantastique qui n'est pas passé très loin du coup de cœur. Pouvant être lu par un public adulte comme adolescent, si vous pensez y trouver une histoire gore, révisez vos critères à la baisse (ce qui n'est pas une critique, ce livre est excellent comme il est). Il appelle, par des moyens détournés, aux meilleurs sentiments de l'être humain. C'est une ode à l'évolution !

P.S. : Allez bien regarder les dernières pages du livre, quelques petites surprises vous y attendent. Moi, j'ai adoré. Et vous ?

http://booksfeedmemore.eklablog.com/exilium-t1-l-internat-frederic-bellec-a130151110

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EgideOfBooks 2017-05-07T18:12:08+02:00
Bronze

Merci à Frédéric Bellec de m'avoir permis de découvrir sa saga.

Rien qu’en ayant vu la couverture, j’ai su que c’était mon style de lecture. Une fois reçu, j’ai feuilleté et j’ai été très intriguée et très pressée de commencer la saga. Une fois commencé, j’ai été surprise car ce n’était pas vraiment ce que je pensais. Surprise dans quel sens vous allez me demander, eh bien, je suis plutôt mitigée… Entre vous dire que c’est un coup de cœur ou vous dire que j’ai bien aimé et que je suis pressée de m’attaquer à la suite.

Nous sommes en compagnie de Frédéric, un pion chargé de surveiller l’internat durant une tempête de neige. Une semaine qui s’annonce plutôt tranquille avec le peu d’élèves présent, les évènements dans la nuit vont peu à peu transformer une semaine qui ...

https://egideofbooks.blogspot.fr/2017/05/46-exilium-tome-1-linternat.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Avalon 2017-03-27T15:46:33+02:00
Lu aussi

Énorme déception.

Cela faisait des mois et des mois que j'attendais de pouvoir enfin lire ce roman et j'étais tellement impatiente de commencer cette lecture, que je me suis littéralement jetée dessus, dès que j'ai mis la main dessus.

Résultat ? Catastrophique.

Le résumé est très alléchant mais l'ensemble, lui, est très mauvais.

Dès le début, je me suis demandée dans quoi, j'étais tombée.

Le style de l'auteur est lourd, pesant, bourré de métaphore et de phrases tellement alambiquées, que finalement elles ne veulent rien dire : c'est une horreur à lire.

Mais j'ai persisté, en espérant qu'une fois l'histoire mise en place, les choses deviennent intéressantes et au final, c'est tout aussi mauvais.

Les personnages ne sont pas tout attachant. Fred, est même assez antipathique.

Quant à l'intrigue, elle est ... comment dire ... aussi décevante que le reste. Je ne peux en dire plus, pour éviter de spoiler l'histoire mais une fois que les révélations sont faites, je me suis dis "quoi, tout ça pour ça ?!!".

Clairement pas un roman que je recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Panthera 2016-05-03T15:31:47+02:00
Pas apprécié

Si la quatrième de couverture m'a donnée envie de lire ce roman, elle est au final plutôt trompeuse. Je m'attendais à un thriller en huis clos avec des loups-garous tueurs, mais rien de tout ça à la lecture. Alors, à part une scène très prenante lorsque la "chose" se manifeste, je me suis vraiment ennuyée du début à la fin. L'intrigue n'est pas captivante, mais le pire ce sont les 100 pages d'explications qui suivent la découverte des créatures par le personnage principal et les dialogues. Aucun d'eux ne sonnent naturels, ça m'a d'autant plus gâché la lecture. Et cette fin en queue de poisson m'a laissée dubitative.

C'est un achat que je regrette !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Malicie 2016-04-02T14:02:24+02:00
Or

C’est avec une curiosité grandissante que j’ai commencé ce livre, qui s’annonçait déjà comme empli de mystère. L’histoire débute donc avec la présentation du personnage principal, Frédéric, un pion quelque peu autoritaire mais très apprécié des élèves (petit souvenir des années collèges/lycées où parfois on a eu la chance d’avoir un pion comme ça). Ce dernier est appelé au lycée pour garder des élèves à l’internat en attendant que les routes se déneigent. Une semaine plutôt ennuyante s’annonce, jusqu’à que des évènements étranges ne viennent troubler le silence étouffant du paysage enneigé. Bruits sourds, sifflements, élèves terrifiées ; Frédéric va devoir garder le contrôle de sa peur pendant d’interminables nuits ! Quelque chose se déplace dans l’internat une fois la nuit tombée…

En tout premier, j’ai beaucoup apprécié ce « groupe » de personnages et la façon dont est racontée l’histoire. Sans tout dévoiler pour ne pas gâcher le plaisir des futurs lecteurs (tâche bien difficile !), j’ai aimé comment l’auteur a mis en place son intrigue. Pour une fois, c’est un adulte qui relate des faits extraordinaires et non les adolescents/créatures concernés. C’est une idée astucieuse d’avoir choisi comme narrateur le spectateur qui découvre et apprend l’existence d’êtres hors du commun. Cela permet une vision bien différente et originale pour le lecteur ! Pourquoi toujours raconter l’existence de celui qui possède des pouvoirs surhumains, quand un simple humain à côté peut tout aussi bien décrire la situation, et avoir une place toute aussi importante ! Un très bon point, donc.

Les relations entre les personnages sont réalistes, et l’humour est même au rendez-vous ! J’ai ri plus d’une fois aux blagues lancées par les élèves ou Fred même dans les moments assez angoissants.

Le suspense est très présent et les pages défilent vite tant on a hâte de découvrir ce que cache cet internat. Et, ayant lu ce livre la plupart du temps la nuit pour me mettre dans l’ambiance, la terreur des élèves et du pion m’a vite contaminée ! L’auteur a une bonne plume qui décrit avec justesse les sentiments, les émotions et notamment, la peur. La partie consacrée au dénouement du fameux mystère est étoffée, et permet une réflexion approfondie sur la nature en elle-même.

En effet, ce roman ne se consacre pas uniquement sur une banale histoire fantastique où créatures et humains cherchent une entente. Il y a une réflexion sur la nature humaine, l’éducation scolaire, la place de chacun d’entre nous dans la société, où même l’idéologie terrifiante du Proviseur pousse quand même à la réflexion. La notion de monstre ne s’applique donc pas seulement aux êtres qui en ont l’apparence, mais aussi à ceux dont l’esprit est tout aussi noir et effrayant.

J’ai également apprécié que l’auteur est donné une certaine place aux animaux, en rappelant que dame Nature les a dotés aussi de sentiments ! Le lien entre les bêtes et la chose (j’évite vraiment de spoiler !) est très enrichissant à lire.

Le seul petit point négatif sera pour moi le manque de descriptions physiques de certains personnages. Ce n’est pas embêtant à la lecture, c’est juste que je suis très attachée à la description physique des individus d'un livre.

Un très bon livre que je recommande et qui donne envie de connaître de telles créatures (et de tels élèves) ! Et vivement la suite, qui s’annonce encore plus révélatrice que ce premier tome !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par manue14 2016-03-18T11:38:43+01:00
Diamant

J’ai presque eu un coup de cœur pour ce roman.

C’est une histoire que j’ai lue assez rapidement et qui est vraiment très prenante. J’ai vraiment eu du mal à lâcher le livre tellement j’avais envie de connaître la suite. Le style de l’auteur est fluide et on sent dès le début de l’histoire qu’il a envie de nous mettre dans la confidence.

L’histoire peut très bien être lue autant par des adultes que par des adolescents. En effet c’est un thriller fantastique assez soft et il ne faut pas de bagage particulier pour lire ce roman. Je ne vous conseille pas par contre de le lire en pleine nuit d’orage ou coincé par la neige en montagne…

L’histoire est vraiment intéressante par ses idées. J’ai parfois du mal avec le genre fantastique mais Frédéric Bellec a réussi à me faire entrer très facilement dans son univers.

J’ai beaucoup aimé que l’histoire se déroule dans un internat et plus généralement dans un lycée. En effet j’aime beaucoup les romans se passant dans des lieux que l’on a tous un jour fréquenté.

Les descriptions sont assez présentes sans en faire trop mais l’auteur arrive tout de même à ce que l’on s’imagine assez bien les choses.

J’aurais tout de même souhaité avoir un petit peu plus de détails concernant les êtres plus fantastiques et les physiques des personnages.

J’ai bien apprécié que l’histoire soit racontée comme une sorte de journal intime ou de carnet de bord. Mais pour ce genre d’histoire je pense que cela aurait été un petit plus d’avoir un point de vue du côté des êtres « fantastiques » pour comprendre certaines choses ou ressentis.

Les retournements de situations ne sont présents que lorsque c’est nécessaire. J’ai tout de suite senti que Frédéric Bellec préférait le côté plus réaliste comme si cette aventure lui était réellement arrivée plutôt que d’enchaîner les retournements de situation au point que l’histoire ne rime plus à rien… Et c’est aussi cela qui fait que j’ai apprécié ce roman !

Le petit bémol, et ce qui m’a fait hésiter à mettre un 10, c’est qu’il y a, vers la fin du roman, beaucoup trop d’informations à retenir. J’aurais souhaité que ces informations soient éparpillées dans tout le roman ou alors pourquoi pas dans les autres tomes (puisque celui-là est le tome 1). Mais il est vrai que je ne suis pas sure d’avoir retenu toutes les informations données et je trouve c’est dommage… Malgré tout ce roman est vraiment un coup de cœur !

La fin est pleine de suspense et j’ai vraiment très hâte de lire le tome 2 afin de savoir ce que l’auteur nous réserve.

En résumé un roman prenant que je vous conseille de découvrir et qui change vraiment des romans fantastiques que vous avez déjà pu lire !

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2016/03/affaire-n152-exilium-tome-1-linternat.html

Afficher en entier

Date de sortie

Exilium - Livre 1 : L'Internat

  • France : 2017-03-09 (Français)

Activité récente

Khiad le place en liste or
2017-05-13T22:43:16+02:00

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 10
Extraits 5
Evaluations 9
Note globale 7.44 / 10

Évaluations