Livres
384 546
Comms
1 348 687
Membres
271 270

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

1974



Description ajoutée par annick69 2016-04-06T09:51:19+02:00

Résumé

À Sebourg, petit village du Nord de la France, c’est l’effervescence. Les pompiers mettent le feu au 16 de la rue Jean Jaurès. La plupart des habitants se massent pour admirer le spectacle. Tous redoutent la vieille demeure et tous se réjouissent de la voir disparaître à jamais du paysage et pour cause : elle serait hantée… Parmi la foule de curieux, un homme assiste à l’incendie. Il est sans doute le seul à être aussi fasciné par l’agonie de la bâtisse. Pour rien au monde, il n’aurait raté ce moment...

Afficher en entier

Classement en biblio - 42 lecteurs

Or
13 lecteurs
PAL
28 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par TheFangirl 2017-05-11T22:36:46+02:00

La chose de la chambre était assise sur le siège arrière.

Ses yeux étaient froids, presque sans vie.

Elle s'approcha si près de son visage que Joel pu sentir la fétidité de la mort.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par ally08 2017-08-04T13:12:19+02:00
Diamant

juste waouh ! j'ai adorer l'histoire, les rebondissements. Je ne connaissais pas l'auteur je n'ai pas lu la tour de sélénité mais je l'attends avec impatience. Un livre que je recommande vivement.

J'ai eu peur de le commencer et j'ai eu peur de le finir, j'ai vraiment eu difficile de le refermer.Il m'a poursuivis et me poursuit encore...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tiinker 2017-04-14T09:57:33+02:00

Un début assez "tranquille" et très vite l'impression que le Mal s'insinue dans le récit, un peu comme si l'histoire prenait vie sous mes yeux de lectrice.

Le héros est un flic au bout du rouleau depuis un drame familial. Le genre de drame dont, perso, je ne pense pas pouvoir me remettre. Du coup j'ai été un peu traumat' par ce passage - même si on découvre quoi seulement par le biais d'un souvenir. Et puis, naturellement je pense, je me suis attachée à Joël. Mais aussi à Marie, et même à Sorna. Seulement je ne peux pas vous en dire plus les concernant. Il va falloir lire pour comprendre ^^

Pour comprendre le pourquoi du comment, il faut remonter dans le passé des protagonistes - en 1974, un peu comme on rembobinerait un film. Et à chaque chapitre, ce qu'on découvre est de plus en plus horrible et angoissant. Je me suis quand même réveillée une fois à 4h du mat' pour aller au petit coin et de retour dans ma chambre j'ai eu l'impression de voir quelqu'un devant mon lit ! Autant vous dire, que ça m'a travaillée !

J'ai retrouvé les codes des films d'horreur que j'adore, du genre Evil Dead, Ring, Silent Hill... Avec en prime du Lovecraft ! Chaque fois que je me disais que j'avais compris un truc, autre chose se passait et me déstabilisait. A un moment donné, je tournais les pages frénétiquement pour connaître la suite. ça m'a rappelé mon engouement pour les King, Masterton & cie. Alors chapeau Arnaud !

La fin n'est pas celle que j'attendais et m'a d'autant plus surprise ! Ce qui est vraiment cool parce que jusqu'à la dernière page on est dedans.

Vous l'aurez compris, amateurs/trices de frissons : foncez !!! Je n'avais pas été à cran pendant une lecture depuis un bail. J'ai hâte de lire Sérénité du coup.

Si vous voulez tenter de remporter un exemplaire offert par Arnaud, rendez vous demain sur la page facebook du blog et celle de MTLQ. Sinon, pour moins de 3euros, faites vous plaisir

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mamantulisquoi 2017-04-14T09:13:35+02:00
Lu aussi

Une grosse claque !

Entre Thriller, Fantastique et Horreur, ce roman restera gravé dans mon esprit, mon cœur a battu à se rompre et quelques larmes ont coulées.

Comment vous dire que si vous êtes de grands amateurs de films d’horreur, Foncez !

Ce roman est un pur délice. Moi qui suis une grande consommatrice de films d’horreur et qui en général vois arriver les ficelles du genre à trois kilomètres, ce roman m’a vraiment surprise par son écriture et la tension qui ne diminue jamais.

Les rebondissements sont nombreux et Arnaud Codeville m’a vraiment embrouillée, je ne savais plus sur quelles certitudes me reposer. L’auteur a su bousculer tous les codes du genre et je suis conquise, mes pauvres ongles ne peuvent pas en dire autant.

Nous suivons Joël Masson, flic en perdition dont la vie n’ai que tristesse depuis le drame, le capitaine Lassard lui confie une enquête banale en apparence, celle de la dernière chance, mais celle-ci va prendre une ampleur digne de l’apocalypse. Joël Masson devra mettre toute son énergie à combattre des forces qui le dépassent.

Entre démons, revenants, secrets de familles, paradoxe temporel et drame, Arnaud Codeville a su manier et mélanger les styles avec beaucoup de finesse, jamais dans l’excès ou dans le déjà vu.

Je suis encore, à l’heure à laquelle j’écris ses mots, toute retournée par la claque que fut ma lecture et par cette fin, au combien bouleversante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par valmy19 2017-04-03T17:40:45+02:00

vert Arnaud Codeville avec son premier roman La Tour de Sélénite qui avait ravi mes mirettes...Imaginez : ancienne joueuse de JDR dans les années 80, maître de jeu de l'appel de Cthulhu, je retrouvais dans ce roman ma jeunesse ( ambiance années 80) et mes passions : l'univers de Lovecraft et du jeu...J'avais eu un réel coup de coeur et attendais avec impatience le second roman de ce jeune auteur pour voir si mes attentes seraient satisfaites et si mes espoirs en ce talent naissant seraient comblés. Avec 1974 je peux dire que tout ce que j'espérais, escomptais, soupçonnais s'est vu réalisé.

La 4ème de couverture ne dévoile pas l'histoire et c'est très bien ainsi: A Sebourg, petit village du Nord de la France, c'est l'effervescence. Les pompiers mettent le feu au 16 de la Rue Jean Jaurès. La plupart des habitants se massent pour admirer le spectacle. Tous redoutent la vieille demeure et tous se réjouissent de la voir disparaître à jamais du paysage et pour cause: elle serait hantée...

Parmi la foule de curieux, un homme assiste à l'incendie. Il est sans doute le seul à être aussi fasciné par l'agonie de la bâtisse. Pour rien au monde il n'aurait raté ce moment....

Dans ce nouveau roman , l'écriture de Arnaud Codeville s'affine, s'affirme, se révèle encore et encore et je dois bien avouer qu'en tant que grande fan du fantastique je pense que nous tenons là un grand nom français du genre... Ce 1974 nous emmène sur les traces d'un policier torturé , confronté à une enquête délicate jonchée de cadavres et de mystères qui vont défier les limites de l'acceptable et de la compréhension humaine...Arnaud Codeville confirme dans ce roman ses attaches à de grands noms de la littérature du genre, on y retrouve un parfum de Graham Masterton ( ce qui n'est pas fait pour me déplaire ) et bien plus un hommage maîtrisé à l'univers Lovecraftien ...De plus Arnaud Codeville se révèle comme un auteur sensible qui ose aborder des thèmes dramatiques qui nous font nous poser la question de ce que nous ferions à la place de ses personnages , les réponses n'étant jamais très évidentes. Un roman à déguster avec réflexion car il va plus loin qu'un simple thriller fantastique....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par manue14 2016-10-20T15:16:20+02:00
Diamant

L’histoire est vraiment intéressante.

Il ne faut pas avoir peur de la taille du livre qui est assez épais. Le roman se lit très facilement et à peine les premières pages lu j’ai eu du mal à arrêter ma lecture.

Les idées sont originales et m’ont parfois fait un peu pensé à certains romans de l’auteur Sire Cédric. Bien sûr le style d’écriture n’est pas le même. Arnaud Codeville a une écriture assez légère pour un roman qui est dans l’ensemble plutôt sombre. C’est assez surprenant au premier abord mais finalement je m’y suis vite adaptée et cela ne m’a pas beaucoup dérangée.

Les personnages sont attachants. J’ai parfois un petit peu regretté de retrouver ce héros que l’on rencontre dans la plupart des livres… J’aurais peut-être aimé retrouver un homme avec ses forces mais aussi et surtout ses faiblesses… L’auteur nous dresse plutôt le portrait de protagonistes qui n’ont peur de rien ni de personne… Personnellement je ne suis pas certaines que j’aurais accepté de vivre cela sans avoir peur ou sans hésiter…

Les retournements de situations ne sont présents que lorsque c’est nécessaire et l’auteur n’en abuse pas, ce qui m’a bien plu.

Concernant les descriptions j’aurais peut-être apprécié en avoir plus, que ce soit pour les personnages, ce qu’ils pouvaient ressentir mais aussi les lieux. J’aurais vraiment aimé avoir des descriptions détaillées des lieux importants du roman. Certaines situations m’ont paru un peu floues et je ne suis pas arrivée à m’imaginer certaines situations… c’est un peu dommage…

Certaines scènes peuvent paraître assez gores ou horribles et pourtant ce qui m’a un peu déstabilisée c’est que l’écriture assez légère et le fait qu’il n’y ait peut-être pas assez de descriptions rendent ces scènes plus légères que ce qu’elles devraient l’être.

Ce qui m’a par contre dérangée et perturbée c’est l’absence presque totale de date. En effet il y a des années, parfois des mois (mais cela reste très rare) mais il n’y a pas de date précise. Du coup je ne suis pas vraiment arrivée à déterminer pendant combien de temps se déroulait l’histoire ou la période entre deux événements principaux… J’ai vraiment été déstabilisée.

La fin est originale et surprenante. Je ne m’attendais pas à ce genre d’épilogue… Tout au long du roman je me suis imaginé une fin qui finalement n’était pas du tout celle que j’avais inventée. J’ai donc eu une sorte de mélange entre bonnes surprises et déceptions concernant certaines choses.

En résumé, un roman, qui malgré quelques petits bémols, mêle habilement thriller, réalisme et fantastique. Je vous conseille ce roman sans hésiter pour ceux qui voudraient découvrir les thrillers fantastiques.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2016/10/affaire-n241-1974-darnaud-codeville.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2016-09-07T16:06:32+02:00
Or

Pour ce deuxième roman : Un mélange thriller, fantastique, terreur à la Stephen King que j'ai particulièrement apprécié de part son histoire et son écriture, pas de temps mort. Une bonne évolution en rapport au premier roman. Et une fin qui me laisse perplexe…. À quand le prochain?! J'ai adoré!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DesLivresEtMoi7 2016-08-20T01:55:59+02:00
Bronze

Un second roman tout aussi délicieusement terrifiant : "1974", d’Arnaud Codeville, disponible sur Amazon et sur le site de l’auteur.

Le pitch : Le petit village de Sebourg, situé dans le Nord de la France, est sur le point d’assister à une scène qui n’est pas commune. Les pompiers s’apprêtent en effet à mettre le feu à la grande et sinistre bâtisse qui se dresse au 16 de la rue Jean Jaurès. Officiellement pour détruire la vermine qui l’infeste depuis trop longtemps, les habitants se réjouissent pourtant de la voir partir en fumée pour bien d’autres raisons, la rumeur voulant que celle-ci soit hantée…

Une silhouette encapuchonnée, cigarette en bouche et sourire aux lèvres, ne rate rien du spectacle et ne part pas avant d’avoir la certitude que la tâche est remplie…

Une fois n’est pas coutume, je ne vous en dirai pas davantage sur l’histoire pour vous en laisser la pleine découverte au moment de votre lecture qui, je vous le promets, s’avérera follement passionnante et angoissante ! Je ne regrette d’ailleurs qu’une chose : D’avoir tant tardé à le lire !

Avec toujours autant de talent et dans la lignée des grands King et Lovecraft, l’auteur nous plonge une nouvelle fois dans une intrigue particulièrement bien construite et machiavélique à souhait. Captivé dès le premier chapitre, le lecteur se met dès lors à tourner frénétiquement les pages, et ne voit pas le piège diabolique, d’un auteur qui l’est tout autant, se refermer sur lui, plongeant ainsi dans l’horreur sans échappatoire possible. Ce dernier passe dès lors du questionnement à l’inquiétude, puis de l’inquiétude à l’angoisse, et de l’angoisse à la terreur au fur et à mesure que les chapitres défilent sous ses yeux. Le suspense est ainsi brillamment maintenu et la tension monte crescendo avant un dénouement tout simplement époustouflant.

Richement étoffés, les personnages se révèlent particulièrement intéressants et même attachants, tant et si bien que le lecteur se retrouve à partager volontiers leurs sueurs froides, poils dressés, palpitations cardiaques et autres signes de franche peur bleue.

Particulièrement fluide et efficace, la plume de l’auteur est vraiment soignée et procure à elle seule frissons et sensations fortes pour un moment de lecture particulièrement intense.

En bref, un roman aussi sombre qu’effrayant ! Allez donc faire un petit tour à Sebourg, au 16 de la rue Jean Jaurès… Mais prenez garde, vous pourriez faire de mauvaises rencontres…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Didie0602 2016-06-13T10:30:20+02:00
Diamant

En lisant le début, je me suis dit j'adore l'univers. En arrivant, a l'épisode avec Stéphane, j'ai dû fermer le livre pour récupérer. Mais maintenant qu'il est fini, je me dit mince il est fini. Je l'ai adore, je l'ai dévore. Impossible de lâcher le livre, je voulais savoir ce qui s'était passé en 1974 et le lien qu'il y avait.

J'ai eu aussi mon moment insomnie, mon parquet à grincer alors qu'il ne l'avait jamais fait... Du coup, obliger d'ouvrir le livre pour savoir tout.

Une fois la lecture achevé, j'ai trouvé la couverture terrible. On comprend son sens. Grâce aux groupe "les mordus de Lecture" je viens de découvrir un auteur terrible. J'espère lire encore plein de livre de cet auteur. Vous avez sûrement compris, ce fut un véritable coup de coeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jsanguinetti 2016-06-03T15:26:24+02:00
Diamant

Je ne pensais pas aimer un livre dans le genre fantastique avec des esprits etc. Et je dois dire que j'ai adoré. Je recommande :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Angeli59 2016-05-06T10:40:17+02:00
Or

Cet auteur es monté d'un cran avec ce deuxième livre .

Entrer directement dans le vif du sujet, il es captivant, plein de suspense et de frissons.

Et les personnages sont très attachants.

Afficher en entier

Date de sortie

1974

  • France : 2016-04-13 (Français)

Activité récente

Aud55 l'ajoute dans sa biblio or
2017-06-21T11:56:05+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 42
Commentaires 12
Extraits 2
Evaluations 15
Note globale 8.93 / 10

Évaluations