Livres
595 068
Membres
672 859

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Edgar Allan Poe

Auteur

Etats-Unis Né(e) le 1809-01-19
Etats-Unis 1849-10-07 ( 40 ans )
3 820 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par miracl 2009-08-13T11:42:50+02:00

Biographie

source : wikipedia

Edgar Poe (Boston, 19 janvier 1809 - Baltimore, 7 octobre 1849) est un poète, romancier, nouvelliste, critique littéraire, dramaturge et éditeur américain, ainsi que l'une des principales figures du romantisme américain. Connu surtout pour ses contes — genre dont la brièveté lui permet de mettre en valeur sa théorie de l'effet, suivant laquelle tous les éléments du texte doivent concourir à la réalisation d'un effet unique — il a donné à la nouvelle ses lettres de noblesse et est considéré comme l’inventeur du roman policier. Nombre de ses récits préfigurent les genres de la science-fiction et du fantastique.

Né à Boston, Edgar Poe perd ses parents dans sa petite enfance ; il est recueilli par John et Frances Allan de Richmond, en Virginie, où il passe l’essentiel de ses jeunes années, si l’on excepte un séjour en Angleterre et en Écosse, dans une aisance relative. Après un bref passage à l’Université de Virginie et des tentatives de carrière militaire, Poe quitte les Allan. Sa carrière littéraire débute humblement par la publication anonyme d’un recueil de poèmes intitulés Tamerlan et autres poèmes (1827), signés seulement « par un Bostonien ». Poe s’installe à Baltimore, où il vit auprès de sa famille paternelle et abandonne quelque peu la poésie pour la prose. En juillet 1835, il devient rédacteur-assistant au Southern Literary Messenger de Richmond, où il contribue à augmenter les abonnements et commence à développer son propre style en matière de critique littéraire. La même année, il se marie avec Virginia Clemm, sa cousine, âgée de 13 ans.

Après l’échec de son roman Les Aventures d'Arthur Gordon Pym, Poe réalise son premier recueil d’histoires, les Contes du Grotesque et de l’Arabesque, en 1839. La même année, il devient rédacteur au Burton's Gentlemen's Magazine, puis au Graham's Magazine à Philadelphie. C'est à Philadelphie que nombre des œuvres parmi les plus connues ont été publiées. Dans cette ville, Poe a également projeté la création de son propre journal, The Penn (plus tard rebaptisé The Stylus), qui ne verra jamais le jour. En février 1844, il déménage à New York, où il travaille au Broadway Journal, un magazine dont il devient finalement l’unique propriétaire.

En janvier 1845, Poe publie Le Corbeau, qui connaît un succès immédiat. Mais, juste deux ans plus tard, son épouse Virginia meurt de la tuberculose le 30 janvier 1847. Poe envisage de se remarier, mais aucun projet ne se réalisera. Le 7 octobre 1849, Poe meurt à l’âge de 40 ans à Baltimore. Les causes de sa mort n’ont pas pu être déterminées et ont été attribuées diversement à l’alcool, à une drogue, au choléra, à la rage, à une maladie du cœur, à une congestion cérébrale, etc.

L'influence de Poe a été et demeure importante, aux États-Unis comme dans l'ensemble du monde, non seulement sur la littérature, mais également sur d'autres domaines artistiques tels le cinéma2 et la musique, ou encore dans des domaines scientifiques3. Auteur américain, il ne fait pas exception au proverbe qui dit que nul n’est prophète en son pays, car il a d’abord été reconnu et défendu par des auteurs français, Baudelaire et Mallarmé en tête. La critique contemporaine le situe parmi les plus remarquables écrivains de la littérature américaine du xixe siècle.

Afficher en entier

Livres de Edgar Allan Poe

Classement dans les bibliothèques

Diamant
828 lecteurs
Or
1 430 lecteurs
Argent
1 137 lecteurs
Bronze
874 lecteurs
Lu aussi
1 777 lecteurs
Envies
1 900 lecteurs
En train de lire
123 lecteurs
Pas apprécié
210 lecteurs
PAL
1 614 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.23/10
Nombre d'évaluations : 1 486

7 Citations 769 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Edgar Allan Poe

Sortie France/Français : 2022-02-22

Les derniers commentaires sur ses livres

Les Aventures d'Arthur Gordon Pym

Ecrit sous forme narrative à la première personne, il n'y a pratiquement pas de dialogues. Cela pourrait ne pas être gênant en soi, cependant, j'ai trouvé que cela apportait un peu trop de longueurs, c'est parfois même un peu "poussif".

Certains passages pourtant sont prenants. Nous suivons Arthur, un jeune homme qui a quitté son village natal pour partir à l'aventure et voguer sur les mers. Evidemment, tout ne se passe pas très bien et nous suivons ses pérégrinations. Malheureusement, elles sont parfois invraisemblables et rocambolesques et pas toujours très crédibles.

Une chose qui m'a beaucoup gênée, c'est que, en plein milieu du récit, alors que le protagoniste est en train de nous raconter une aventure haletante, il s'arrête pour nous parler de choses totalement incongrues. Et nous avons droit, pendant parfois plusieurs pages, à la manière d'arrimer correctement les marchandises dans une cale de bateau ou bien à la manière de voir la différence entre les nids de différents oiseaux.

Si ces explications apportaient à l'histoire, ce serait un plus non négligeable. Mais ces explications rentrent dans le détail, sont parfois techniques et nous sortent complètement de l'histoire.

Afficher en entier
Nouvelles extraordinaires d'Edgar Allan Poe

J'adore Allan Poe et suis toujours intéressé à découvrir les différentes adaptations qu'on peut faire de son oeuvre. C'est généralement plus ou moins bien réussi et c'est encore le cas ici. L'idée de de transformer 5 de ses nouvelles en manga, je trouve ça fantastique, encore aurait-il fallu que les dessins nous transportent dans son univers lugubre. Ici, on dirait que le tout est fait à la "Candy" (excusez mes vieilles références). Certes une bonne idée pour initié un jeune public, mais la mayonnaise ne prend pas. Contentez vous de l'oeuvre originale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MoiraTwelly 2022-01-16T11:16:42+01:00
Les Contes macabres

Je trouve que le style de Poe exerce sur moi une sorte de fascination morbide. J'ai aimé la plupart des histoires, sauf celle de l'automate joueur d'échecs, trop technique, que j'ai abandonné en cours de route. J'ai remarqué que beaucoup des histoires parlaient d'une femme pour laquelle le narrateur avais des sentiments mi-captivés, mi-effrayés, ou que l'étrange et les événements fantastiques venaient d'elle

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Inkedpap 2022-02-25T10:16:45+01:00
Le Cœur révélateur

Ma professeure de littérature anglaise avait insisté pour que nous lisions aussi cette nouvelle dans sa langue d’origine.

Version pour laquelle un jeu brillant se fait autour de la prononciation du « eye » (oeil) et qui sonne comme un « I » (je), rajoutant à cette histoire une nouvelle dimension.

Afficher en entier
Le Chat noir et autres histoires extraordinaires

C'est un classique !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lildrille 2022-03-06T21:22:48+01:00
Shining in the dark

Shining in the dark se compose de douze nouvelles dingues, d’auteurs plus ou moins connus, voire parfois incontournables, comme Stephen King, ou intemporels, comme Edgar Allan Poe. Pour fêter les vingt ans de Lilja’s Library, l’un des sites de références sur l’œuvre de Stephen King, des écrivains de talent se sont réunis pour nous offrir des textes horrifiques, à suspens fou, noirs ou cauchemardesques. Autant de récits à ne pas lire avant de se coucher, mais à dévorer sans modération. Attention aux âmes sensibles : certains passages ne laissent pas de marbre et font de l’effet, les insectes en couverture participent à l’atmosphère inquiétante. Vous êtes prévenus !

Très différents, inégaux en longueurs et en substance, les narrations nous plongent dans des univers étonnants qui possèdent tous des visuels et messages intéressants, qui sauront toucher différents cœurs de lecteurs aux goûts divers.

ActuSF a sublimé les textes par des explications qui décortiquent chaque nouvelle, et qui nous aident à mieux les appréhender. Des dessins sublimes et une mise en page agréable terminent de compléter cette édition magnifique.

Le compresseur bleu

Premier texte et récit original de Stephen King, qui n’avait jamais été traduit en français jusqu’alors. Les fans de l’auteur se retrouveront sans doute dans ses descriptions brutes et son vocabulaire cru. Pour les autres, ça passe ou ça casse ! La violence et les scènes de torture s’enchaînent sans que le lecteur ne comprenne les tenants et aboutissants du scénario alambiqué et curieux qui se déroule sous nos yeux ébahis. Pas vraiment de chute pour clôturer ce récit terrifiant où l’horreur humaine prend tout son sens : de l’effroi, du dégoût, de l’incompréhension et une violence qui semble gratuite.

La plume reste prenante et forte, à l’image des romans saisissants de l’auteur qui n’est plus à présenter.

Le réseau

Cette nouvelle se veut écrite comme un échange de mails. On se croit véritablement devant notre PC, comme si nous lisions ces messages d’amour échangés entre Andrew et Cassie. Le lecteur se prend au jeu : les phrases vibrantes et les mots choisis nous transportent dans cette relation typique de notre société du 21e siècle. Leur quotidien sans surprise nous happe malgré nous. Les échanges humoristiques, attendrissants et sarcastiques se lisent avec plaisir.

La chute, bien plus retentissante que celle du récit précédent, nous laisse sans voix. Une fin bien horrible, mais cohérente, et rondement menée. Chapeau bas !

L’attraction des flammes

Dans cette histoire, nous suivons des adolescents en pleine fête foraine. Dit comme ça, le pitch apparaît cliché, déjà vu et revu. Pourtant, on se plaît à suivre ces aventures folles. L’ambiance est réussie, tout comme les descriptions des attractions, des clowns dantesques et des émotions fortes qui assaillent nos héros.

Un contraste s’installe entre le dirigeant de l’endroit et les ados : les uns sont touchants, mignons et naïfs, quand l’autre, cynique, s’amuse à les malmener sans culpabilité ni regrets. On le déteste d’emblée, alors que l’on s’attache irrémédiablement aux jeunes.

Longue, prenante et haletante, terrible et effrayante, cette nouvelle nous offre des scènes horrifiques de haut vol, qui marquent les esprits. Certainement le texte le plus percutant de ce recueil, car il prend tout son temps, même alors que des images effroyables se dessinent en permanence sur nos pupilles. La chute reste plutôt décevante comparée à tout le reste, mais on l’oublie vite pour ne retenir que le meilleur.

Le manuel du gardien

Cette nouvelle, divisée en trois parties, nous raconte l’histoire d’un jeune garçon passionné de jeu de rôle. On a l’impression de retrouver la série Stranger Things, ainsi que les œuvres de H.P. Lovecraft avec les références aux dieux anciens.

Le parcours du héros nous fascine d’emblée, il est sensible et torturé par son quotidien adolescent, qui nous prend aux tripes. Même s’il dérape, on le suit, même s’il regrette, on le pardonne et même s’il tombe, on le soutient. Les parties s’enchaînent dans un suspens intenable, le lecteur n’a qu’une envie : savoir ce qui va se passer et comment il va s’en sortir ! Des ténèbres enveloppent ce récit tout du long, des filets noirs qui nous enchaînent dans un cocon presque réconfortant tant on est transportés.

Les autres textes

D’autres récits étonnants s’ouvrent à nous : des créatures ténébreuses soumises à leurs pires instincts, des métaphores touchantes de vies qui nous ressemblent, des histoires d’amour poignantes, des héros différents de d’habitude, des futurs sombres emplis de questionnements intérieurs ou sociétaux, et des plumes particulières, plaisantes à découvrir ou redécouvrir.

[Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : https://www.lavisqteam.fr/?p=62645

J'ai mis la note de : 17/20]

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alesie292 2022-03-17T12:15:42+01:00
Les Contes macabres

Les points forts :

+ Les illustrations sont sublimes et représentent parfaitement les nouvelles de l'auteur.

+ L'édition est de très bonne qualité. Un réel confort de lecture.

+ Les nouvelles sont rapide à lire et la traduction est de bonne qualité.

Les points faibles :

- Quelques nouvelles sont un peu moins passionnantes que les autres.

- Le style d'écriture est parfois pas le plus lisible.

Note : 7/10

Belle lecture. Une découverte d'Edgar Allan Poe sublimé par les superbes illustrations de Benjamin Lacombe.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carole94P 2022-03-31T09:09:44+02:00
Histoires fantastiques

https://my-bo0ks.over-blog.com/2022/03/histoires-fantastiques-edgar-allan-poe.html

Au fil des années, j'ai beaucoup vu et découvert des inspirations des écrits d'Edgar Allan Poe mais je n'avais pas encore eu le courage de découvrir sa plume par moi-même. Après Jules Vernes, c'est donc Histoires fantastiques que je découvre enfin.

Cette sublime édition de chez Bragelonne en met plein les yeux. Reliée, avec quelques illustrations à l'intérieur, l'objet livre est clairement de toute beauté. Elle est composée de 13 courtes histoires : Le chat noir, Le coeur révélateur, La chute de la maison Usher, Le masque de la mort rouge, Petite discussion avec une momie, Ombre, L'ile de la fée, Le portrait ovale, La vérité sur le cas de M. Valdemar, Les souvenirs de M. Auguste Beldoe, Ligeia, Metzengerstein et Le corbeau.

Le genre d'Edgar Allan Poe n'est pas vraiment dans mes habitudes, mais j'aime assez changer totalement de registre de temps en temps et sortir de ma zone de confort. Je dois dire que j'ai été plutôt agréablement surprise. Certaines de ces histoires sont très courtes, quelques pages seulement et d'autres un peu plus longues. J'ai été frappé par la fluidité de chacune. Les pages tournent vraiment toutes seules.

Un petit côté glauque ressort à chaque fois et certaines sont même très étranges. Je pense que c'est le genre de lecture idéale en période d'Halloween, histoire de se mettre dans cette ambiance à la fois sombre et pleine de suspense de savoir comment l'histoire va tourner. Je crois que ma "préféré" reste Le chat noir, je ne saurais expliquer pourquoi d'ailleurs, sans doute parce que j'adore les chats (bien que de loin, car allergique).

Pas sûre que je lirais d'autres écrits de l'auteur, car cela reste bien loin de mes genres de prédilection. Mais j'ai passé un bon moment de lecture avec ces courtes nouvelles !

Afficher en entier
La Chute De La Maison Usher Et Autres Histoires Extraordinaires - Les Maîtres Du Fantastique

C'est pas la meilleure histoire de Poe que j'ai lu, mais elle reste intéressante. Les autres nouvelles ajoutent un plus.

Afficher en entier

Dédicaces de Edgar Allan Poe
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 18 livres

LGF - Le Livre de Poche : 17 livres

Flammarion : 9 livres

Gallimard Jeunesse : 8 livres

Librio : 6 livres

J'ai lu : 5 livres

Pocket : 5 livres

Gallmeister : 3 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode