Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par madness-story

Extraits de livres par madness-story

Commentaires de livres appréciés par madness-story

Extraits de livres appréciés par madness-story

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 19-06
Sa voix tremblait un peu et j'aurais voulu m'en soucier, j'aurais voulu l'embrasser et l'emmener dans mon lit, lui chanter des chansons, la supplier de venir en tournée avec moi, lui mettre la bague au doigt et lui demander d'être à moi pour toujours. Malheureusement, tout ce que je pouvais faire était hausser les épaules et plisser les yeux.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 19-06
Au cas où tu l'aurais oublié, je t'ai proposé une nuit dans un lit king size avec des draps en soie, pauvre con. Tu m'as dit non. Tu m'as dit que je n'étais pas ton genre. Si tu avais pris une seconde pour arrêter de me dire ce que je mérite ou pas, tu aurais peut-être vu que l'endroit n'est pas important, mais la personne si.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 09-06
Je pousse un soupir et rejoins les autres, en me demandant pourquoi nous, les femmes, sommes si compliquées quand on est amoureuses, et avons toujours besoin de nous poser dix mille questions, surtout celles dont les réponses nous feront souffrir inutilement. C'est fatigant.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 09-06
- Dans ce cas, pourquoi moi ?
Son visage se rapproche de moi, il pose son front contre le mien et me caresse la joue. Sa voix n'est plus qu'un murmure.
J'aimerais bien le comprendre, Alice. Mais j’y parviens pas. J'aime ta présence, j'aime t'avoir près de moi. Et ça me fait peur.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 09-06
Non d'une pipe, c'est complètement ça ! Je suis Phèdre, il est mon Hippolyte. Mais j'espère que mon histoire à moi aura un happy end.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 09-06
Tu sais, ces petits joujoux modernes, ils sont terriblement efficaces pour rendre l'homme solitaire. Aujourd'hui, chacun est dans sa bulle, devant sa télé, son ordinateur, sa tablette … Ça envahit même les écoles ces machins-là. La société de consommation va mal. On va finir comme dans Wall-e, et tout le monde s'en fout.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 28-05
Non, les cas désespérés. Il y a toujours de l'espoir. "Il faut accepter les déceptions passagères mais conserver l'espoir pour l'éternité."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Personne ne savait qu'en moi-même j'étais en train de hurler.Personne.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Kalona détourna le regard. Dans un passé pas si lointain, il aurait tout nié avec arrogance et se serai servi de son propre pouvoir immortel pour renvoyer son frère dans l'Au-delà.Mais il avait changé. Et la vérité des paroles de son frère le brûlant plus douloureusement que la lumière crue que ce dernier avait héritée du soleil.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Charlotte, je serai à toi aussi longtemps que tu le voudras. Tu peux me quitter, je te laisserai faire si cela te rend plus heureuse. C'est ma seule condition : que tu sois heureuse.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Personne n'a dit que tu devais l'affronter seule. C'était mon rôle de t'aider, c'était mon rôle de te rendre heureuse. Et je compte reprendre ce rôle dès ce soir, parce que je t'aime.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Le brouhaha de la foute sembla disparaître, comme effacé. Mon sac glissa de mon épaule, ma fatigue s'évapora ; soudain, je ne ressentais plus que le désir qui dévorait mon corps. Je craignais qu'il ne me touche et, en même temps, je le voulais plus que tout. Je me languissais du contact de sa peau contre la mienne, de pointe d'adrénaline qui guidait sa vie et affolait la mienne.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Il n'est pas là, me souffla Summer à l'oreille.
- Je sais.
Je l'avais su à la seconde où j'étais entrée dans la salle. Il n'y avait pas cette tension, cette attraction inéluctable qui me ramenait toujours à lui.
S'il avait été ici, mon corps l'aurait été ici, mon corps l'aurait senti. S'il avait été ici, je l'aurais repéré aussitôt.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Summer restait silencieuse et s'extasia seulement quand l'océan apparut à l'horizon. Alors, elle descendit la vitre - qui émit un grincement de révolte - et tendit son bras, puis son visage vers l'extérieur. Ses cheveux flottèrent au vent et le parfum de l'océan, mélange de sel, d'iode et de souvenirs heureux, emplit l'habitacle.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
J'ai l'impression d'être une Mère Teresa des temps modernes, en plus jeune et plus baisable.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Ce que je comprends, c'est que tu as peur de l'amour. Que tu te méfies de ce sentiment. Mais le fait d'avoir peur de quelque chose et de s'en méfier n'empêchera pas de l'éprouver pour autant."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
C'est presque un réflexe élémentaire de tout faire pour ne pas retomber dans une souffrance que l'on a déjà connue. On se dit qu'on a trop à perdre et qu'on ne le supportera pas … Mais à force de ne rien vouloir lâcher, on finit par passer à côté de la vie.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Selon Rogan, les femmes qui parlaient d’honneur et de parole entraient dans la même catégorie que les cochons volants : elles ne devraient pas exister.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Souviens-toi, mon enfant, ce n’est pas la femme qui manie le balai qui remporte des victoires mais celle qui, parfois, manie le fouet.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Avec précaution, je glisse mes dessins dans le rabat de ma valise. Ces autoportraits illustrent très bien la crise que je viens de traverser. Après m’être effondrée et reconstruite je ne sais combien de fois, j’ai enfin réalisé que je ne serais plus jamais la petite fille parfaite d’autrefois, celle d’avant le départ de mon père. Car pendant tout ce temps, je me suis raccroché à une image qui était loin de la réalité.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
On pourrait croire que seules les choses dures et tristes nous atteignent. C’est faux. Les belles choses aussi, parce qu’elles ont le pouvoir de faire fondre ce qu’on croyait geler à jamais.
Le problème, c’est qu’il est trop tard.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Voilà pourquoi il ne faut jamais s’ouvrir à personne. On finit toujours par être déçu et blessé.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 11-04
Pendant quelques minutes, il se tient penché à la balustrade et paraît hésiter : se laisser avaler par la nature exubérante, le coton blanc, les massifs gigantesques, la quiétude ou bien s'y jeter tout entier, avec la ferveur engagée d'un gamin qui se croit plus fort ; affirmer son invincibilité ou accepter de n'avoir pas prise ; n'être qu'un point ridicule ou, au contraire, être le monde ; ou encore, être en équilibre et se maintenir, coûte que coûte, dans cet état de stabilité précaire.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
date : 11-04
M'enfermer chez moi, pour mieux m'enfermer en moi-même, me couper du monde pour m'isoler davantage et trouver, dans cette réclusion, une sérénité qui m'était interdite par ailleurs.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 11-04
Entre les fenêtres de leur chambre, une corde invisible a été tendue : dessus, un funambule acrobate danse et tournoie, se jouant de l'attraction terrestre, sous le regard bienveillant de l'astre de nuit.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 04-04
À mesure que la colère montait, toute angoisse s'évaporait. Les trolls n'ont que le pouvoir qu'on leur donne. En personne, ils ne sont rien. Petits, dégonflés.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0


  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4