Livres
472 816
Membres
445 957

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

SIG, Tome 2 : La Marque écarlate



Description ajoutée par laylani 2014-12-01T16:07:01+01:00

Résumé

L’embaumeur. Carrie s’est fait la promesse d’arrêter ce psychopathe qui, depuis deux ans, embaume le corps de jeunes femmes encore vivantes et envoie des photos de son œuvre à la police, comme s’il s’agissait de trophées. Si elle veut avant tout empêcher le meurtrier de frapper de nouveau, pour Carrie, l’enjeu est aussi personnel. C’est son premier cas de tueur en série, et l’occasion qu’elle attendait de faire ses preuves dans l’univers si masculin de la brigade spéciale d’investigation de San Francisco. Même si cela signifie aussi, hélas, qu’elle va devoir travailler avec l’agent Jase Tyler. Un homme qu’elle a toutes les raisons de détester – n’a-t-il pas émis des doutes sur sa capacité à diriger l’enquête ? – mais dont la seule présence éveille en elle un désir profond, brut et incontrôlable…

Afficher en entier

Classement en biblio - 19 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Csirene 2016-02-28T21:31:57+01:00

Elle était en train de parler avec Seth Roberts, un collègue de la police de San Francisco, quand Seth l’avait poussée du coude en murmurant avec admiration « T’as vu la nana de Jase Tyler ? » Elle s’était retournée pour regarder du côté de Jase. Evidemment, elle avait tout de suite reconnu sa large silhouette. Lui ne l’avait pas vue.

Il parlait et riait, une main dans le dos de la femme qui l’accompagnait. Et quel dos! La « nana » de Jase portait une longue robe noire très décolletée derrière — une robe qui aurait mieux convenu pour une sortie à l’Opéra que pour une virée au McGill’s. Puis elle avait eu honte de cette pensée mesquine. N’était-elle pas tout simplement jalouse ? A côté de cette femme, elle se sentait moche et godiche dans sa tenue de travail — pantalon et chemisier —, une tenue bien peu féminine, c’était le moins qu’on puisse dire.

Elle s’arrêta quelques instants devant le McGill’s pour reprendre ses esprits et pria pour que Seth n’ait pas remarqué les regards assassins, puis désespérés, qu’elle avait lancés du côté de la jolie femme si élégante. Puis elle se souvint de la manière dont Seth l’avait dévisagée, avec une expression douce et un zeste de pitié. Inutile de prier, Seth avait compris. Gare à lui s’il s’avisait d’en parler à Jase ; elle le lui ferait regretter. Elle lui lancerait un défi au squash et lui mettrait une monumentale raclée, comme les deux dernières fois qu’ils avaient joué ensemble. Elle fourra ses mains dans les poches de son caban de laine. Elle n’avait plus rien à faire ici.

Il ne lui restait plus qu’à regagner sa voiture et à rentrer seule chez elle.

— Tu pars déjà, Ward ? Il est encore tôt.

9

Elle se figea en reconnaissant la voix de Jase. L’espace d’une demi-seconde, elle se demanda si elle souffrait d’hallucinations auditives, ou si elle avait matérialisé Jase auprès d’elle, par la seule force de son désir — auquel cas se posait la question de savoir s’il était apparu seul ou accompagné de son rendez-vous.

Lentement, elle lui fit face. Il était seul. Il se tenait

à quelques mètres d’elle, les mains dans les poches.

Il avait desserré sa cravate et abandonné sa veste. Ses cheveux châtain clair étaient savamment décoiffés, son beau costume mettait en valeur son grand corps dégingandé. Jase était toujours tiré à quatre épingles. Il se serait sans doute vexé si l’on avait osé le classer dans la catégorie des citadins branchés et soucieux de leur apparence. Carrie l’avait autrefois taquiné à propos de son élégance — avant que la tension sexuelle entre eux ne prenne des proportions inquiétantes. Ils n’en étaient plus à se taquiner, aussi préféra-t-elle se taire. De plus, il était trop fort et trop viril pour figurer dans la caté- gorie des hommes efféminés. Il était plus soucieux de son apparence que la moyenne des hommes, parce qu’il

était sensible et délicat, voilà tout. Il s’habillait bien. Il avait de l’allure. Il se parfumait.

Ce n’était pas surprenant, en tout cas, qu’un homme comme lui regarde plutôt du côté des femmes féminines jusqu’au bout des ongles. Donc, pourquoi était-il là, dehors avec elle, plutôt qu’à l’intérieur avec son rendez-vous ?

Carrie fronça les sourcils. Le soulagement qu’elle ressentait

à le découvrir seul avait quelque chose de dérangeant.

— Qu’est-ce qui se passe, Tyler ? Ton amie t’a envoyé

chercher de quoi la couvrir ? Elle a des frissons ?

Il l’avait jusque-là dévisagée avec une expression sérieuse, mais la remarque le fit sourire. Il avait un sourire désarmant qui déclenchait chez les femmes des regards éperdus de tendresse et d’admiration — et

Carrie ne faisait pas exception. Heureusement, à part

10 son faux pas avec Seth, elle cachait plutôt bien cette honteuse faiblesse.

— Je suis galant et je n’aime pas que mes compagnes aient froid, répondit Jase d’une voix grave et teintée d’une pointe d’accent du Texas. Mais il se trouve que je t’ai vue sortir et que je me suis demandé pourquoi tu n’étais pas passée me saluer.

Elle haussa un sourcil moqueur.

— Je ne suis pas passée te saluer? Désolée, vraiment…

Bonsoir, Jase ! Comment vas-tu ? Qu’est-ce que tu as d’intéressant à me raconter depuis… voyons…

Elle jeta un coup d’œil à sa montre, un cadran tout simple, sans fioritures, avec un bracelet noir. Un bijou aussi sobre et asexué qu’elle.

— Depuis la dernière fois qu’on s’est croisés au bureau, il y a une heure et demie, acheva-t-elle avec ironie.

Il s’approcha sans un mot, lentement. Il était grand et la dominait de toute sa hauteur. La chaleur de son corps la saisit avec la violence d’un feu de forêt, et elle se demanda s’il ne cherchait pas tout simplement à

l’intimider par sa prestance de mâle. Son odeur franche, mêlée d’un soupçon de gel douche, l’enveloppa tout entière. Tout à coup, le désir déferla dans ses veines, lui donnant le vertige. Elle paniqua. D’instinct, elle fit un pas en arrière et se retint d’en faire un deuxième pour ne pas avoir l’air de battre en retraite.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2018/07/16/la-marque-ecarlate-virna-depaul/

La marque écarlate de Virna DePaul est la suite d’un autre roman qui s’appelle L’étau du mal. Mais n’ayant pas lu le premier, je peux vous dire que cela n’est pas très grave, puisque les héros ne sont pas les mêmes, on ne fait que les croiser dans ce second tome.

Dans ce roman, il est question d’une jeune femme qui a beaucoup à prouver. Être une femme dans la police, c’est nécessairement plus de travail pour ne pas être considérée comme une faible chose, victime de ses hormones et de ses sentiments. Carrie est une championne de tir. Elle a quitté le SWAT (Special Weapons And Tactics) pour la police de Santé Francisco et après une blessure par balle, elle revient au bureau avec sa première grosse enquête : la traque d’un tueur en série. Mais l’un de ses collègues émet un doute quant à sa fragilité et elle se retrouve à devoir partager le commandement avec lui. Cela la met dans une rage folle, d’autant qu’il ne lui est pas indifférent. Les deux flics vont donc devoir traquer ensemble l’Embaumeur et apprendre à composer avec leur attirance mutuelle.

Si vous aimez les vrais polars, je ne vous conseille pas vraiment ce roman – que je n’ai d’ailleurs pas rangé dans ma catégorie « romans noirs et thrillers ». Si vous n’aimez que les bleuettes, je ne vous le conseille pas franchement non plus. Mais si vous aimez les romans policiers faciles à lire avec une pointe de romance et de sexytude, alors là, c’est une autre histoire.

Je rangerais bien La marque écarlate dans les romans à la Mary Higgins Clark, mais avec un peu plus de sensualité, un genre de Nora Roberts, en somme. Ce n’est pas fou, mais j’ai vraiment apprécié cette lecture de vacances et je ne serai pas contre en lire d’autres de l’auteure.

Afficher en entier
Or

J'ai bien ce livre mais pas pour les personnages et leur romance mais plus pour l'intrigue. L'aspect des plusieurs tueurs en série qui se ressemblent mais n'ont pas du tout le même but est très intéressant. On se laisse prendre par l'histoire et on veut savoir comment cela va se terminer (même si bien sur au fond de nous on sait que les "méchants" seront hors d'état de nuire). Dès le premier chapitre on est servi côté glauque avec le point de vue de l'Embaumeur, qui est en plein meurtre! C'est horrible et on se sent mal à l'aise, on a l'impression que dans deux secondes il va s'apercevoir que nous sommes là et qu'il va nous parler, voire pire.

La romance entre Jase et Carrie est très longue à la détente, surtout du côté de cette dernière. Il faut attendre qu'il soit en grand danger pour qu'elle lui avoue enfin qu'elle l'aime! C'est vraiment trop long et finalement leur histoire est trop courte, on veut en savoir plus.

Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai été vraiment surprise et triste de la mort de Lana. On ne s'attendait pas du tout à cette fin si tragique. Pourquoi nous donner son point de vue, avoir ses ressentis par rapport à Simon quand on sait que l'on va faire mourir le personnage!! C'est tout bonnement horrible de la part de l'auteur et je n'y ai pas cru de suite.

Malgré ce fait, le livre est vraiment bien et je le recommande!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Avalon 2015-10-10T12:34:46+02:00
Lu aussi

Je ne peux même pas dire que je suis déçue par ce roman, car après avoir lu autant d'avis négatif, je n'attendais pas grand chose de ce thriller.

Et malheureusement, je ne peux que confirmer les commentaires de mes prédécesseurs : ce livre est loin d'être un coup de coeur.

Carrie, qui de prime abord, m'avait touché ; m'a vite fait déchanté. Son côté coincé et "bridget jones" m'ont tapé sur le système et ce, avant même, d'avoir atteint les 100 premières pages !

Heureusement que ses points de vue, sont entrecoupés par des passages vue par Jase, car je crois que je n'aurai même pas été au bout de ma lecture, dans le cas contraire !

Leur romance, malheureusement, n'a rien de passionnante ou d'inédit et je n'ai ressenti aucun frisson à les voir ensemble. L'ensemble est plat et ennuyeux.

Le thriller, lui, est complètement passé aux oubliettes, tout au long du roman.

L'auteure parvient juste à nous glisser quelques scènes théoriques, terriblement ennuyeuses, pour ne pas nous faire oublier que le but est, avant tout, de coincer un tueur en série mais en oubliant d'y inclure des scènes d'actions, qui auraient pu mettre un peu d'ambiance au roman. Dommage.

Je ne dirai, même pas, que ce roman soit une lecture agréable car j'ai, plus eu, la sensation de perdre mon temps qu'autre chose.

Afficher en entier

je n'ai pas du tout aimé ce livre c'était trop axé sur la romane je veux je veux pas bref décevant par contre je recommande vivement le tome 3 dans l'ombre de la vengeance qui était très bien

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sagweste 2015-02-09T10:02:42+01:00
Bronze

Alors déjà, j'ai commencé par le tome 2 sans avoir lu le tome 1 ayant découvert par la suite qu'il existait ;).

Je suis très réservée sur ce livre: je pensais vraiment avoir affaire à un thriller sur fond de romance et en fait c'était le contraire. Du coup, je n'ai pas réussi à dépasser mon sentiment d'être déçue.

Jase met tout en oeuvre pour faire craquer sa collègue Carrie afin qu'elle lui tombe dans les bras. Carrie veut bien se laisser faire si aucun lien ne vient entraver sa vie professionnelle.

Côté thriller, l'histoire avait un très bon potentiel mais résolue bien trop vite du fait de suivre le tueur au jour le jour. Le suspense d'y était plus, la fin perfectible, le côté happy end bien trop présent dés la moitié du livre.

Je vais lire tout de même le tome 1 qui parle d'un membre de leur unité au S.I.G. et d'une aveugle.

Afficher en entier
Or

Un seul commentaire: à lire!

Afficher en entier

Date de sortie

SIG, Tome 2 : La Marque écarlate

  • France : 2015-01-01 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Shades of Temptation - Anglais

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 19
Commentaires 6
Extraits 5
Evaluations 8
Note globale 6.63 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode