Livres
469 839
Membres
437 722

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Refuge des souvenirs



Description ajoutée par x-Key 2017-03-07T14:01:12+01:00

Résumé

Dans l'Amérique ségrégationniste de Martin Luther King, la haine est partout, mais les liens du coeur sont plus forts que ceux du sang.

Au cours de l'été brûlant de 1963, la ségrégation fait rage dans la petite ville de Murpheysfield. Mary Jacob, douze ans, mal aimée par sa famille, trouve refuge auprès de Lavina, la cuisinière noire, qu'elle considère comme sa mère. Mais, lors d'incidents raciaux, la domestique est tuée. Mary Jacob, choquée, oubliera tout de cette période de sa vie.

Des décennies plus tard, apprenant que son père est mourant, Mary Jacob retourne dans sa Louisiane natale. Partie sur les traces de son passé, la jeune femme retrouvera-t-elle la mémoire de son enfance brisée ? Pourra-t-elle faire la paix avec sa propre histoire et avec Billy Ray, le fils de Lavina, blessé par le silence et les non-dits ?

(Source : Presses de la Cité)

Afficher en entier

Classement en biblio - 16 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Edith972 2017-10-06T00:22:12+02:00

Y a qu’un musicien pour comprendre que le son, c’est dans la tête et dans le cœur. Quand t’es musicien, ton âme se charge de la musique.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par sentikelt 2019-02-17T11:58:43+01:00
Diamant

J’ai adoré ce roman. L’esclavage et la segregation sont deux thème que j’apprecie particulièrement. Je suis révoltée à chaque fois et j’estime qu’on ne parle pas assez de la douleur et l’humiliation qu’ont connues les noirs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lolitendouceur 2018-08-13T14:49:55+02:00
Lu aussi

J'avoue avoir peu lu de roman qui se déroule en pleine en Amérique en pleine ségrégation. Il m'a fait penser à La couleur des sentiments de Kathryn Stockett et aussi au film Corinna Corinna de Jessie Nelson avec Whoopi Goldberg.

Mon avis va être très court, j'ai trouvé ce livre très long, je me suis ennuyée à certains moments mais arrivé à la partie 1963 ça a été plus intense, plus fluide. Je me suis forcément attachée à Lavina et à son fils puis à Mary Jacob petite fille pas comprise et rejetée par son père. Le roman est raconté sous leurs trois points de vue ce qui rend la lecture intéressante.

Cette lecture m'aura révoltée et touchée, des longueurs, mais des émotions fortes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mayumi 2018-04-21T10:12:18+02:00
Argent

Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/le-refuge-des-souvenirs-de-mary-marcus/

Un roman difficile, mais tellement beau sur le sujet de la ségrégation

Dans ce récit, nous suivons Mary Jacob qui revient dans sa famille pour revoir une dernière fois son père mourant. Revenue dans la maison de son enfance, elle va peu à peu se souvenir d’une partie importante de son histoire que sa mémoire avait totalement effacée…

J’ai beaucoup apprécié ma lecture. J’ai adoré retomber dans les années 1960, dans l’enfance de Mary Jacob, alors que la ségrégation fait rage. On la retrouve alors très proche de Lavina, la cuisinière. On découvre alors la condition des travailleurs noirs dans les familles puissantes qui les dénigrent.

Cette histoire est racontée par le biais de trois voix fortes : Lavina, son fils Billy Ray et bien sur Marie Jacob. Les trois protagonistes ont une façon bien particulière de s’exprimer et il est alors impossible de se tromper. J’ai adoré découvrir Lavina, sa force, son courage, sa témérité, mais aussi son amour inconditionnel pour Billy Ray mais aussi Mary Jacob qu’elle a bien plus élevé que sa propre mère.

Durant le récit, la tension est vraiment palpable et on ne peut qu’applaudir le courage qu’il a fallu pour suivre Martin Luther King dans son mouvement, tout en craignant les représailles. Lavina est propulsée comme malgré elle à un poste de leader dans sa petite ville et je n’en ai été que plus admirative. On découvre alors la condition de la population noire à cette époque, mais le présent n’est pas en reste ! En effet, au début du récit, on peut voir que le combat est loin d’être terminé !

Les personnages sont vraiment très attachants et on ne peut qu’être attristé par la fin terrible qui est annoncée dès le résumé. J’ai trouvé le titre vraiment très adapté devant l’histoire de Mary Jacob dont les souvenirs n’ont pu subsister que dans la maison de son enfance, où ils sont finalement restés avec Lavina.

J’ai trouvé que ce roman était véritablement percutant et il ne peut laisser indifférent. Cependant, je pense qu’il y a vraiment trop de longueurs au début et que l’histoire peine malheureusement à démarrer. Cependant, il ne faut vraiment pas se laisser décourager par cela, le meilleur arrive quand même rapidement !

Un roman percutant et touchant nous rappelant une période horrible de l’histoire par le biais de personnages forts et charismatiques, au courage incomparable, n’hésitant pas à risquer leur vie pour leurs idéaux. Une histoire terrible qui nous montre aussi que le combat n’est toujours pas terminé…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edith972 2017-10-06T00:28:14+02:00

Attention, ce livre à 2 titres selon l'éditeur.

Pour les presses de la cité il s appelle" le refuge des souvenirs" et pour France Loisirs son nom est " Lavina".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2017-06-07T09:05:04+02:00
Bronze

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/06/07/lavina-ou-le-refuge-des-souvenirs-mary-marcus/

Après avoir eu un énorme coup de cœur pour La couleur des sentiments de Kathryn Stockett (encore merci mille fois Muriel), j’ai eu envie de lire plus de romans sur la ségrégation – ce que je fais régulièrement et je dois avouer que j’ai eu de très bonnes surprises à chaque fois (sauf pour Fille blanche, fille noire de Joyce Carol Oates. Quand j’ai vu Lavina, l’an dernier, je n’ai pas hésité longtemps. Malheureusement, il est resté presque un an dans ma Pile à lire sans que je puisse le sortir. Et en réalité, je ne l’ai pas tout à fait sorti… J’ai reçu Le Refuge des souvenirs de la part des éditions Presses de la Cité et en commençant ma lecture, j’ai fait quelques recherches sur l’auteure, Mary Marcus. C’est là que j’ai découvert que Le refuge des souvenirs et Lavina étaient en réalité le même roman, mais sortis dans deux maisons d’édition différentes.

Mary Jacob a quarante-deux ans. Elle revient dans la maison familiale pour passer un peu de temps avec son père mourant. Elle n’y a pas mis les pieds depuis vingt ans et n’a plus de souvenirs de son enfance avant ses treize ans et la mort de sa mère.

Billy Ray revient à Murpheysfield pour un concert. Il pense parfois à Mary Jacob. Il la croise en ville et lui demande de lui parler de sa mère Lavina. Mais Mary Jacob ne se souvient de rien. Il part en claquant la porte et là ce sont celles des souvenirs de Mary Jacob qui s’ouvrent en grand.

Nous voilà en 1963, Mary Jacob a douze ans. Sa mère est en train de mourir, sa sœur la méprise, son père lui fait peur et sa seule amie est Lavina, celle qui s’occupe d’elle depuis qu’elle est toute petite. Lavina, celle qu’elle prend pour sa mère, sa confidente, son horizon.

Lavina parle au début du roman, et on comprend qu’elle est morte durant cet été 1963. Ensuite, nous écouterons les Mary Jacob et Billy Ray des années soixante et quatre-vingt-dix nous raconter l’histoire de la mort de Lavina.

Dans la lignée de La couleur des sentiments ou des Suprêmes d’Edward Kelsey Moore, de Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harper Lee ou de Sweet Sixteen d’Annelise Heurtier, Lavina est un bon roman, même s’il n’a pas été jusqu’au bout pour moi. J’aurais voulu que l’auteure nous en dise plus sur le père de Mary Jacob. Et puis je crois que j’aurais voulu qu’il ne s’arrête pas, j’étais bien dans cette lecture… Bref, je le conseille à tous ceux qui ont envie de se plonger dans un bon roman sur la ségrégation.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nymphae 2017-01-26T18:09:37+01:00
Lu aussi

Ce fut une grande déception…

Cela reste une histoire belle contenu du thème qu’il expose : le racisme…

Cependant, j’ai eu l’impression que l’auteure avait lu « La couleur des sentiments » et en avait fait un réchauffé…

L’histoire nous parle de Billy Ray, le fils qui veut connaitre les raisons de la mort de sa mère, Lavina. Pour ce faire, il contacte Mary Jacob, la fille du couple de blancs qui employait Lavina.

Et voila… L’histoire se résume à nous raconter, par la voix de ces trois personnages, comment Lavina a été assassinée…Par conséquent, il n’y a aucun suspens, aucune intrigue… Juste une histoire qui nous est contée et dont on connait déjà la fin…

J’ai eu beaucoup de mal à le lire car je le trouvais l’histoire bien trop platonique…

Afficher en entier

Date de sortie

Le Refuge des souvenirs

  • France : 2017-03-16 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 16
Commentaires 6
Extraits 3
Evaluations 3
Note globale 7.67 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Lavina - Français

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode