Livres
523 589
Membres
541 346

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ce sera moi



Description ajoutée par PatateB4 2020-07-02T19:06:22+02:00

Résumé

Skye Shin a tout entendu. Les filles grosses ne devraient pas danser. Elles ne devraient pas porter des couleurs vives. Elles ne devraient pas attirer l’attention sur elles. Mais Skye rêve de rejoindre le monde pailleté de la K-Pop, et pour cela elle est prête à briser toutes les règles que la société, les médias et même sa propre mère ont établies pour les filles comme elle.

Skye se présente à un concours télévisé, avec à la clé un poste d’apprentie star de la K-Pop. Elle est prête à tout pour gagner, prête à affronter la fatigue des répétitions, les difficultés de la compétition, les drames de la télé-réalité. Mais rien ne l’avait préparée à la grossophobie des membres du jury, aux haters sur les réseaux sociaux… et encore moins à un rapprochement avec un de ses concurrents, Henry Cho. Pour autant, Skye n’oublie pas son objectif  : devenir la première star grande taille de la K-Pop au monde. Ce qui signifie remporter la compétition… sans se perdre elle-même.

Afficher en entier

Classement en biblio - 19 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par meldc 2020-09-27T19:10:07+02:00
Lu aussi

Autant le dire tout de suite : je ne suis pas une fan de K-pop et je connais très peu de chose à cet univers. Pourtant, cela ne m'a pas empêché de prendre énormément de plaisir à la lecture de ce livre. Bien au contraire.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Skye, qui s'accroche, malgré les obstacles. Personne n'a envie de lui faire de cadeau, elle ne peut compter que sur son talent et sa détermination. Et sa force, son courage, sont très inspirants. Elle est une leader, un modèle que l'on peut mettre entre les mains de toutes les filles.

Les aspects culturels de l'histoire la ponctuent de manière agréable, sans jamais nous perdre.

Quant au rapprochement avec le concurrent... C'est une romance très tendre, une histoire de prince charmant qui devient réalité même là où on ne l'attendait pas. Mais ce n'est pas le sujet principal du livre, et c'est aussi pour cela que je l'ai autant apprécié.

Car le sujet principal, c'est le combat de Skye pour s'imposer, pour ne laisser personne la mépriser parce qu'elle ne rentre pas dans les normes attendues par la société. Alors, oui, il y a un peu de paillettes par dessus, mais pourquoi n'y aurait-elle pas droit ?

C'est un roman qui redonne le sourire, emporté par un élan de bonne humeur qui fait vraiment du bien au moral. Je le conseille pour retrouver la pêche en cette période un peu grise, et pour le relire quand on trouve le monde injuste.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kesciana 2020-09-27T16:45:11+02:00
Diamant

https://aliceneverland.com/2020/09/17/ce-sera-moi-lyla-lee/

Skye est une jeune fille américano-coréenne qui rêve de devenir une star de K-pop. A un « léger » détail près : Skye ne correspond pas vraiment aux standards de cette industrie musicale hyper-normée, où l’on voue un culte au corps parfait, car elle est grosse. Et bisexuelle de surcroit. Mais cela ne va pas l’empêcher de tout faire pour toucher, même du bout des doigts, son rêve.

Les filles grosses ne savent pas danser.

Ce livre… Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec lui. Et je n’étais pas prête à toute cette vague de positivisme, d’amour de soi et de cette positivité corporelle que j’y ai trouvé. Pourtant, le résumé avait l’air simple, et je pensais plonger dans une sorte d’histoire fantasmée dans l’univers de la K-Pop. Je ne pouvais pas mieux me tromper. Ce sera moi est tellement plus que ça, tellement plus !

Skye est exceptionnelle. Il faut le dire. Elle incarne, dès le début, la force et la confiance en soi que l’on ne trouve pas, généralement dans ce genre de roman où les héroïnes ont tendances à se remettre en question par rapport au regard des autres. Mais Skye sait qui elle est, ce qu’elle veut et ce qu’elle sait faire. Et c’est tellement rafraichissant. Elle a confiance en elle, même si la société la voit différemment. J’ai tellement pu m’identifier à elle ! Car cela ne l’empêche pas de se retrouver, par moment, en proie au doute, face à ce que pense les autres d’elle. Mais cela ne la rend que plus authentique encore.

De nombreux thèmes très importants sont abordés ici, comme la grossophobie, la bisexualité, l’homophobie, le racisme mais aussi les violences psychologiques parentales. Comment les « bons » conseils qu’une mère donne « par amour » se transforment en violences psychologiques pures et simples. Et j’ai trouvé que tout était traité avec un regard très juste, qui n’était pas là pour enjoliver les choses ou pour apporter un happy end, même si l’histoire ne reste pas vraiment réaliste sur certains détails.

Mais, malgré la présence de ses thématiques assez lourdes, l’histoire reste légère, tendre et mignonne. Il y a un vrai questionnement qui est fait tout au long de l’histoire. Le tout dans le formidable écrin qu’est celui de la K-Pop, mais qui révèle que, derrière les paillettes et les projecteurs, la société coréenne est loin d’être aussi idéale qu’elle ne le laisse imaginer.

En définitive, j’ai eu le sourire tout au long de ma lecture. Ce sera moi est une telle bouffée d’air frais, rempli d’ondes positives, et une ode à l’estime de soi. Ce roman, je sais déjà que je le mettrai entre les mains de ma fille plus tard. Car c’est un livre que j’aurais tellement aimé lire durant mon adolescence… Je suis heureuse d’avoir découvert cette perle, je suis heureuse de voir qu’un tel roman a été traduit en français. Je ne peux que vous le conseiller, vraiment : si vous avez la possibilité de le lire, foncez !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jizara30 2020-09-23T19:11:17+02:00
Lu aussi

Une lecture avec un theme super ! Mais je l'ai trouvé un peu long

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eleanara 2020-09-18T18:17:11+02:00
Argent

Merci à Netgalley et à Hachette pour m'avoir permis de lire ce titre !

Tout d’abord, peut-on parler de la beauté de cette couverture ? Elle donne le ton du roman : représentation, feel good, et son personnage ! Ce sera moi est un roman feel-good qui fait du bien, qui nous donne le sourire et du baume au coeur. Plus encore, le roman aborde des thématiques fortes : la grossophobie, le fétichisme des personnes racisées, les relations toxiques, l’homophobie, le sexisme, … Tout est bien traité, avec justesse et bienveillance. J’ai rarement lu un roman qui aborde toutes ces thématiques et qui le fait bien ! L’autrice réussit brillamment à traiter de pleins de sujets. J’ai craint qu’une rivalité féminine s’instaure dès le début du récit, mais l’autrice a pris soin de prendre le contrepied de cette trope récurrente en littérature adolescence pour proposer des amitiés intéressantes qui sont bien construites. Il est également question des problèmes sociétaux de la Corée : l’importance de la beauté, le harcèlement contre les personnes qui sortent de la norme, etc. Le cas de Skye l’illustre bien, alors même que le récit se déroule aux Etats-Unis.

Incontestablement, l’héroïne est l’un des points forts du récit. Skye est une américaine d’origine coréenne, grosse, pleine de confiance en elle et de joie de vivre. Elle change totalement des héroïnes habituelles dans le paysage YA et c’est une excellente chose. C’est un plaisir de suivre l’histoire à travers ses yeux. Elle est courageuse, confiante et s’assume totalement. La jeune fille ne se laisse pas intimider par les autres et c’est tellement rare de retrouver une héroïne pareille en littérature adolescente ! Skye croit en elle et en ses rêves et elle fait tout pour atteindre ses objectifs. En tant que lecteur.ice, on se retrouve impliqué(e) dans sa vie, on s'attache à elle et on l'encourage, et elle nous rend la pareille : elle nous prouve l'importance de s'aimer soi-même, de croire en nous et d'être déterminé(e). De la même façon, le contexte familial n’est pas négligé, il a son importance dans la construction et le quotidien de Skye. Sa relation avec son père est touchante, ils partagent de vrais moments ensemble, ce qui n’est pas si fréquent en romans adolescents. De plus, si la grossophobie a une part importante dans le récit, il est aussi question de relations familiales toxiques. Skye en apprend davantage sur les raisons qui poussent sa mère à se comporter ainsi, mais elle sait que cela n’excuse rien de son comportement. Par ailleurs, il est dit clairement dans le texte qu’il s’agit de maltraitance psychologique et c’est pris au sérieux. De manière générale, j’ai apprécié que tout ce qui touche à la santé mentale ne soit pas pris à la légère. J’ai énormément aimé que l’autrice évoque le fait que Skye parle de ses problèmes sur sa relation avec sa mère avec un psy. C’est évoqué quelques fois par Skye, parce que cela fait partie de sa vie, et c’est un acte normalisé dans le récit.

Je dois reconnaître que j’ai été légèrement agacée par les nombreuses remarques portant sur le physique d’Henry. Je sais que c’est un élément récurrent dans les romances donc je ne me suis pas attardée particulièrement sur cet aspect. Qui plus est, même si ça m’a irritée, je comprends l’importance du geste : les héros décrits comme beaux sont souvent des blancs en littérature adolescente. Il est important d’avoir des protagonistes différents qui sont également décrits comme attirants. En effet, Henry se distingue des autres héros masculins : tout comme Skye, il a des origines coréennes et il n’est pas hétérosexuel. J’ai été tellement heureuse de retrouver non seulement une héroïne bisexuelle, mais aussi un intérêt amoureux bisexuel ! Si on ajoute à ça leur amour commun pour Harry Potter, j’ai vite été conquise par ce mignon petit couple. C’est impossible de ne pas les aimer. Ils partagent tellement de choses et leur attachement se fait progressivement, ce qui est un point appréciable. Leur relation est sans doute légèrement clichée, mais elle est saine, tout dans le respect et tellement rafraîchissante ... c'est important !

Pour toutes ces raisons, je ne peux que recommander la lecture de Ce sera moi. Cette lecture peut convenir à tout le monde, même pour les personnes qui ne sont pas spécialement intéressées par la K-Pop. On découvre tout un univers qui n’est pas forcément présent dans les romans adolescents francophones et ça change ! Je n’ai pas les mots pour exprimer combien ça a été une excellente lecture à plus d’un titre. Alors je vais me contenter de dire : foncez !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chabouquine 2020-09-16T21:22:35+02:00
Lu aussi

Pour commencer, je tiens à remercier Masse Critique de m'avoir proposé ce roman en service presse. Aimant particulièrement le monde de la K-POP depuis mes 15 ans, je n'ai pas résisté à l'envie de lire ce livre, malgré que ce ne soit pas du tout mon genre de lecture habituelle. Mais malgré que ce fut loin d'être un coup de cœur, j'ai tout de même passé un agréable moment avec Skye.

Nous débuterons d'ailleurs l'histoire avec elle, qui sèche les cours pour ce rendre à l'audition de You're my shining star. Autant dire que nous sommes directement plonger dans le vif du sujet, puisque Skye est dans la file d'attente depuis plusieurs heures. D'ailleurs, nous allons vite être mis au courant des thèmes qui serons abordé durant tout le roman. C'est-à-dire : les différences physiques avec la grossophobie comme sujet central, le harcèlement physique et moral, la pression parentale, le culte du corps parfait quelques soit les ethnies, et quelques autres. Bref, que des thèmes d'actualité ce qui donne de bonne petite leçon de moral.

Comme je disais plus haut, avant de me perdre, nous retrouvons Skye à son audition. Mais alors qu'elle passe des heures dehors à attendre son tour, pour être finalement juger par l’hôtesse d’accueil car elle est grosse, habituée a ce genre de jugement elle laisse couler, elle se rend devant la porte indiqué pour son audition. Alors qu'elle sympathise avec une autre participante, l'ambiance général est troublé par l'arrivé de Henry Cho, une grande star connu de l'Amérique et même de la Corée. Alors que l'euphorie tourne encore autour d'Henry, c'est le moment de passage de Skye, et le stress est plus que présent, car elle doit passer devant tous le monde, en plus du jury. Sans surprise, elle est prise pour le second tour, mais avec beaucoup d'hésitation car, il faut l'avouer, elle est grosse.

Heureuse d'avoir réussi cette sélection, elle retrouve sa mère dans son institue de beauté et la c'est le drame. Au lieu de la féliciter, sa mère va l'encourager à se désister car je cite : « tu ne peu pas accepter que tout le monde te vois danser avec le gras de tes bras et tes bourrelets qui tremble a chacun de tes pas ». Mais à la place de lui faire baisser les bras, ça va la motivée à se battre encore plus contre le système et donner le meilleur d'elle-même pour prouvée à tout ces grossophobes qu'une grosse peu faire sa place dans un monde ou la maigreur et de mise.

Bref, en soit c'est un bon roman, très facile à lire, rafraîchissant à souhait, le tout ponctué d'une héroïne attachante. Mais malheureusement ce fut une lecture plate pour moi, je n'ai eu aucune surprise, tout étant trop prévisible et j'ai trouvé quelques longueurs dans ce texte, l'autrice métant des scènes qui, pour moi, n'ajoutais en rien à l'histoire si ce n'est plus de pages. .

Que dire de plus... la mère de Skye m'a littéralement horripilé. Je n'avais qu'une envie, la tarter à chaque fois qu'elle ouvre la bouche.

Les + de se roman :

- Il nous montre qu'on est pas obligé d'avoir une taille 34 pour devenir une star de la K.POP.

- Il nous montre une acceptation de soit juste merveilleuse.

- Le sujet de la grossophobie vraiment abordé.

Les – de se roman :

- une intrigue trop prévisible.

- Quelques longueurs à dénoter.

En conclusion : une lecture pas prise de tête, parfaite pour un moment de détente avec un livre trop lourd à digéré. Si vous chercher un livre, simple, frais et sans surprise, ce roman est pour vous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LivreSansFin 2020-09-05T23:23:48+02:00
Or

Une excellente lecture qui permet de prendre conscience sur des sujets peu abordés tels que la grossophobie et la maltraitance psychologique. Cependant, ça reste une romance, un feel good book pour adolescent. Ce qui ne m'a pas le moins déplu. J'ai beaucoup apprécié ma lecture légère et enrichissante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LuCioLe79 2020-09-02T19:27:51+02:00
Or

Je tiens tout d’abord à remercier Hachette Romans et Babelio pour l’envoi de ce livre dans le cadre d’une masse critique. Déjà j’adore cette couverture, elle respire la joie de vivre, elle est absolument magnifique ! La jeune fille est belle comme tout et ça donne clairement envie de le lire. J’ai été longtemps dans la J-Pop, très peu dans la K-Pop même si j’en ai écouté un peu et je connais donc cette industrie musicale et les défauts de celle-ci surtout sur l’apparence. La concurrence est rude, le monde de la musique et la jalousie ce n’est pas facile. Alors forcément quand on passe des castings je pense que le regard des autres doit être difficile. Skye s’est vu toute sa vie critiquée par sa mère, en dehors du fait qu’à l’école ce n’était pas mieux quand elle se faisait traiter de cochon à cause de son poids. Mais forcément quand on a une mère qui vous répète non stop qu’on est grosse, qu’il faut perdre du poids, que vous ne serez jamais une danseuse parce que c’est horrible de voir tout ballotter quand on se bouge c’est difficile psychologiquement… Elle est coréenne et elle veut passer le casting d’une émission de télé You’re My Shining Star en chant et en danse pour montrer que les grosses peuvent y arriver et surtout pour le prouver à sa mère tout en espérant qu’elle change d’avis et la soutienne.

Il n’y a que son père au courant et ses deux amies d’école qu’elle participe à ce casting. Elle en informera sa mère quand elle est accepté aussi bien en danse qu’en chant. Sa mère cherche à tout prix à lui faire renoncer à la danse … Quelle déception pour Skye. Pas facile de garder la tête haute quand on entend de telle choses … Je l’admire ! Elle rencontre beaucoup de gens lors de ce concours. Des gens très sympa, elle devient amie avec Lana et Tiffany mais aussi bizarrement avec le mannequin Henry Cho. Elle l’avait mal jugé au début en prenant en compte le fait qu’il était beau gosse, riche et qu’il passait son temps sur les réseaux sociaux et entouré de plein de monde, elle le pensait hautain et pas du tout. Ils vont tous s’entraider et elle voit que ce sont vraiment des amis, ils ne la jugent pas.

Skye est forte mais pas tant que cela. Dans le roman, elle va craquer plusieurs fois, la pression est forte avec ce concours mais aussi et surtout les commentaires fait sur son poids, sa mère et surtout cette juge, Bora, qui la saque littéralement à chaque fois qu’elle fait une phase d’élimination n’hésitant pas à la critiquer ouvertement. Elle est littéralement grossophobe et le fait que Skye lui tiennent tête n’aide pas. Pourtant Skye livre des prestation à couper le souffle mais forcément K-Pop ne rime pas avec grosse pour les gens de cette industrie. Elle arrive quand même à lui dire ce qu’elle a sur le coeur et c’est des moments assez forts du roman. Ce sont des choses très difficiles à dire quand on est touché en plein coeur par des propos malveillants.

C’est une lecture vraiment feelgood par moment je trouve même si tous les passages ne sont pas facile, je trouve que Skye est un réel exemple et c’est ainsi que beaucoup de fans de l’émission l’adore pour ce qu’elle fait et ce qu’elle est. J’adore sa relation avec Henry Cho. Au début, on n’est pas sur que ces deux-à seront proches mais finalement c’est trop mignon j’adore ! Le roman montre qu’on juge trop vite les personnes sur leur apparence et qu’on a tort. Malheureusement, il suffit de voir Twitter (aujourd’hui dimanche 30 août 2020 quand j’écris ces lignes) avec le hashtag #JeSuisPasGrossophobe et tous ces gens qui se moquent … C’est une critique aussi sur les coréens traditionnels qui n’acceptent pas que les coréens ne rentrent pas dans les standards. Et puis le roman aborde également la bisexualité qui n’est pas non plus acceptée facilement comme le montre Lana et Tiffany ayant été virée de chez elle. J’aime comme l’autrice aborde tout cela sans compter les travers des réseaux sociaux quand Henry Cho tague Skye et toutess les personnes qui font des commentaires méchants gratuitement et ça malheureusement on le constate bien trop souvent…

En résumé, Ce sera moi c’est un roman sur la grossophobie et sur le courage d’une jeune fille pour arriver à montrer que les grosses peuvent faire aussi bien voir mieux que les autres ! C’est l’histoire de Skye qui essaye de se montrer forte mais qui souffre de ce qu’on lui dit sur son poids, sa mère étant la première à le faire … Touchée littéralement par cette histoire, parce que j’y suis également confrontée, je le trouve touchant et plein de vie. J’ai adoré Skye, cette jeune fille pleine de vie qui mérite de gagner, d’avoir son moment de gloire, de trouver l’amour et de montrer au monde que les grosses peuvent être bien dans leur corps et qu’on voudrait qu’on nous foute la paix avec les remarques désobligeante ! A lire absolument !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lisly 2020-08-22T19:29:15+02:00
Bronze

http://lislysworld.fr/ce-sera-moi-un-roman-qui-combat-les-prejuges/

Merci à Hachette romans et à Netgalley de m’avoir permis de lire ce livre.

Avec son personnage principal atypique, Ce sera moi est une ode à l’acceptation de soi, mélangée à une bonne dose de culture K-pop et à une romance trop mignonne. Une lecture qui fait du bien et que je recommande sans hésiter, aux ados comme aux plus âgés qui auraient aussi à apprendre de l’histoire de Skye.

La culture K-pop

Pour commencer je tiens à préciser que sur ce sujet, je suis une non-initiée ! Je n’écoute pas vraiment de K-pop et ces connaissances sur le sujet se bornent aux noms des grands groupes connus.

Je n’ai cependant eu aucun mal à suivre car à travers Skye, l’auteure prend le temps de donner les grands noms de la musique ainsi que d’évoquer le fonctionnement de cette industrie. Par contre, je trouve que ce roman se serait magnifiquement accordé à une playlist et qu’il aurait pu être génial d’en proposer une aux lecteurs pour parfaire leur découverte de la K-pop !

Je pense aussi important de préciser que Ce sera moi est un roman ownvoice écrit par une auteure Coréenne et Américaine comme son personnage principal, il contient aussi d’ailleurs de la diversité (au niveau des physiques des personnages mais aussi de leurs orientations sexuelles). La culture Coréenne hors K-pop est aussi évidemment abordée. Bref, c’est vraiment un roman intéressant à lire sur ce point !

Un combat contre la grossophobie

LE sujet principal de ce beau roman reste la haine à laquelle Skye doit régulièrement faire face à cause de son surpoids. C’est ce qui fait à la fois la dureté et la profondeur de l’histoire, qui apporte quelque chose de plus à ce qui sans cela aurait été une nouvelle romance clichée.

La relation de Skye avec sa mère est vraiment horrible et déroutante. J’ai admiré Skye tout le roman pour être parvenue à s’accepter alors que la personne censée l’aider et la protéger la maltraitait moralement au quotidien. C’est un point du roman qui est affreux mais aussi d’un certain réalisme, car il n’est pas si rare que les proches d’une personne en surpoids aient ce genre de comportement. Par contre j’ai d’autant plus été choquée par le fait que le père de Skye, pourtant carrément conscient du problème, choisisse de ne pas s’en mêler. Il s’agit d’un aspect que je trouve vraiment malsain dans le récit.

Ensuite, il y a l’horrible grossophobie de Bora, l’une des juges du concours My shinning star. Le genre incurable et persuadée qu’un surpoids est forcément dû à un excès de McDo. Là encore j’ai trouvé chacune des réponses de Skye à ses provocations incroyablement matures et très réfléchies, même si son interlocutrice ne prenait pas la peine de l’écouter.

Enfin il y a la question des haters sur internet. Voire Skye souffrir de toute cette méchanceté anonyme et gratuite est un vrai crève-cœur, mais aussi une magnifique leçon d’acceptation et de persévérance alors qu’elle arrive à passer outre.

La romance

Bon, on s’en doute, il y en a une. On la voit venir de trèèèès loin avec ses gros sabots. Mais… D’un autre côté, cette romance envoie elle aussi un joli message d’acceptation et sans mentir, on shippe les personnages dès le début. Donc je ne vais pas vous vendre une romance qui n’est pas cliché (elle l’est !) mais plutôt une relation adorable entre deux personnes qui ont d’avantage de points communs que ce qu’on pourrait croire au premier abord.

Et puis, il faut noter que la romance reste assez légère dans ce roman puisque les sujets principaux sont bien évidemment le concours et la pression que Skye subit autour de son corps.

En conclusion

Ce sera moi est un roman plein de positivité qui fait du bien ! Du feel-good, des beaux messages autour de l’acceptation et de la confiance en soi pour un livre ownvoice à lire dès que possible !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Ce sera moi" est sorti 2020-08-26T10:58:58+02:00
background Layer 1 26 Août

Date de sortie

Ce sera moi

  • France : 2020-08-26 (Français)

Activité récente

SolSan l'ajoute dans sa biblio or
2020-10-09T15:38:05+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 19
Commentaires 8
Extraits 0
Evaluations 10
Note globale 7.6 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode