Livres
535 187
Membres
561 059

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Je suis ton soleil



Description ajoutée par jta91 2017-04-07T19:10:04+02:00

Résumé

Quatrième de couverture :

Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s'acharne à les dévorer. Mais ce n'est pas le pire, non.

Le pire, est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d'une inconnue aux longs cheveux bouclés ?

Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l'aide, des amis, du courage et beaucoup d'humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

"Marie Pavlenko parle de l'adolescence avec une justesse sans faille et un humour ébouriffant. Déborah nous attrape le coeur, nous étonne, nous émeut, nous émerveille et nous fait rire. Vous allez l'adorer et ne plus vouloir jamais la quitter !"

Nathalie Bertin, Librairie Millepages

"L'écriture de Marie Pavlenko est un arc-en-ciel.

Sa langue, son ton, déploient fous rires et émotions.

C'est beau, parfois tragique et surtout follement drôle."

Macha Séry, La Monde des Livres

Afficher en entier

Classement en biblio - 393 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Mayumi 2017-03-08T18:59:27+01:00

La mort ne s'attrape pas ! Elle s'invite.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2017/03/08/suis-soleil-de-marie-pavlenko/

Le meilleur roman contemporain young-adult que j’ai pu lire depuis longtemps !

Déborah est une jeune fille exceptionnelle. Je l’ai trouvée à la fois pétillante, forte, adorable, lumineuse, et j’en passe. En effet, l’auteure a réussi à nous présenter une adolescente de 17 ans drôle à m’arracher des fous rires durant ma lecture, touchante “à faire pleurer un parpaing” et en même temps assez forte pour s’adapter aux épreuves de la vie.

Au final, Déborah, c’est un peu vous, c’est un peu moi. C’est une jeune fille qui nage dans le grand océan de la vie, qui sort de l’adolescence et se confronte au début de l’âge adulte.

Je pense que c’est la première fois que j’aime autant une héroïne de cet âge-là dans ce genre d’histoire. Habituellement, je les trouve rapidement agaçante. Dans ce livre, j’ai eu l’impression de découvrir une nouvelle amie, à un niveau très intime, presque réelle, et je peux vous dire qu’elle restera gravée longtemps dans ma mémoire !

J’ai énormément aimé l’évolution de sa relation avec son gros chien-clochard et je dois avouer que cela m’a montré que cela me manquait de ne plus vivre dans la même maison que ces grosses boules de poils !

Je ne vais pas vous dire que les faits ou les thèmes abordés dans cette histoire n’ont jamais été traités, c’est faux. Cependant, cette histoire est inoubliable dans la façon de les aborder. Le talent de Marie Pavlenko, c’est surement de rendre cette histoire exceptionnelle par un personnage principal détonnant et un humour décoiffant. J’ai clairement dégusté cette histoire comme une boîte de chocolats et j’ai été totalement surprise de l’aimer autant, de rire autant, ou même de verser ma petite larme.

Beaucoup de thèmes importants pour les adolescents sont brassés et surtout relativisés, démystifiés par le courage et l’humour de Déborah et son entourage. On va bien sur parler quête d’identité propre et sexuelle, mais aussi famille et relation parents-enfants et beaucoup d’autres choses dont je ne peux pas vous parler sans vous spoiler… Les adolescents présents dans ce roman découvrent le monde et sa réalité avec sagesse, sincérité et malice.

J’ai été totalement surprise par la tournure que prenait ce roman. De plus, je suis très satisfaite de voir que le résumé ne spoile en rien l’histoire !

J’avais déjà énormément apprécié le style d’écriture de l’auteure dans le premier tome de la saga Marjane.

Ici, elle est totalement différente et toujours aussi génialissime. En effet, le récit est truffé de plein de métaphores très bien tournées qui font sourire lorsqu’il le faut. Cependant, le récit est aussi ponctué de scènes touchantes au possible. C’est surement ce qui me fait tant aimer ce livre. Marie Pavlenko manie sa plume avec audace et malice, tout en jonglant avec les émotions de ses personnages. J’ai ri avec Déborah, j’ai pleuré avec elle, j’ai été effrayée en même temps qu’elle… Marie Pavlenko rend ses personnages plus vrais que nature. Par conséquent, on ne peut plus s’empêcher de tourner les pages de ce roman avant la fin.

Ce livre est, vous l’aurez compris, un gros coup de cœur pour moi. Ce roman représente très bien ce qu’est la vie, au sens général du terme, avec ses hauts et ses bas, au travers d’un personnage inoubliable, aussi lumineux que notre grosse étoile.

En tout cas, il aura totalement tenu sa promesse en étant le soleil de mes jours de vacances pluvieux et je ne peux que vous conseiller de le lire dès aujourd’hui.

Afficher en entier
Diamant

https://aliceneverland.com/2017/03/31/je-suis-ton-soleil-marie-pavlenko/

J’ai découvert Marie Pavlenko avec sa précédente série, Marjane, et j’avais beaucoup aimé son univers. J’étais donc curieuse de la retrouver dans un registre plus contemporain.

Immédiatement, j’ai été séduite par l’humour omniprésent que l’on retrouve dans cette histoire. On garde le sourire aux lèvres durant le récit ; ça fait du bien, beaucoup de bien, et on se régale tout simplement du début à la fin.

« S’il n’y avait pas quelqu’un qui aime, le Soleil s’éteindrait »

– Les Misérables –

Déborah est une héroïne authentique. Normale, mais pas banale, on s’attache tout de suite à son personnage. Avec elle, c’est le passage à la vie d’adulte que Marie Pavlenko nous décrit. Ce moment où on quitte l’enfance pour pénétrer dans un univers plein de responsabilités et d’épreuves dictées par une vie par forcément toujours réjouissante. Pourtant, Déborah va faire preuve d’un humour sans borne et d’un sacré sens de l’autodérision pour relever les difficultés les unes après les autres.

Il faut dire que son année de terminale démarre assez mal, entre son chien-clochard, moche et puant, qui lui mange toutes ses chaussures, sa meilleure amie qui ne se retrouve pas dans sa classe mais qui, surtout, la délaisse complètement, ses parents déprimants qui se comportent bizarrement… Et, pour couronner le tout, elle surprend son père qui embrasse à pleine bouche une femme inconnue au bataillon. Bref, cette année de terminale commence de la pire des façons qu’il soit.

J’ai été incroyablement touchée par Déborah, mais aussi par les autres personnages qui vont graviter autour d’elle, Jamal et Victor. Marie Pavlenko a su me faire rire, me faire pleurer, et je suis passée par une multitude d’émotions. J’avais envie que Déborah retrouve ses rêves et ses espoirs. Ainsi, à travers ce livre, c’est avec tact et tendresse que l’auteur réussit à dépeindre parfaitement la vie des adolescents. Entre situations rigolotes et passages dramatiques, rien n’est laissé au hasard et Marie Pavlenko nous montre à quel point le lycée peut être aussi magique que cruel.

Pour conclure : Je suis ton Soleil est une merveilleuse histoire qui parlera à coup sûr aux adolescents que nous avons tous été un jour. La plume de Marie Pavlenko est juste, parfaitement équilibrée, et elle temporise tout son récit d’un humour, d’un réalisme et d’une tendresse à toute épreuve. J’ai eu envie de prendre Déborah dans mes bras à plusieurs reprises, j’avais envie de lui dire que tout irait bien, et j’ai été la première étonnée de m’attacher autant à ce petit bout de jeune femme en devenir. Magnifique leçon de vie qui vous laissera avec un doux sourire aux lèvres, Je suis ton Soleil est à savourer sans hésitation !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Virgile 2017-08-21T16:03:38+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par EvaLenoir 2020-12-19T08:27:21+01:00
Argent

Ce livre est une bonne surprise ! Au début, je ne pensais pas apprécié ce roman, en effet le style ne correspondait pas à mes lectures habituelles favorites. Mais aux fils des pages, l'autrice a réussit à complètement me plonger dans son histoire, où peine et espoir s'entrechoquent pour former un roman lumineux. Les personnages sont touchants et attachants, nous les suivons dans de vraies tranches de vie.

Et vous qui sont vos soleils ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Acaniel 2020-11-27T11:03:48+01:00
Argent

Un roman fort, dans l’air du temps, qui traite de sujets difficiles tels que le suicide et la solitude…

J’ai craqué sur ce roman pour la simple et bonne raison que je souhaitais rencontrer l’auteure, présente sur un salon. J’avais lu le premier tome de la série Le Livre de Saskia, que j’avais beaucoup apprécié. Voilà comment tout a commencé. Parce que oui, clairement, ce n’est pas mon genre de prédilection. Une histoire où tout tourne autour de la sphère familiale et amicale, avec des amourettes, bon. J’ai quand même pris le temps de découvrir cette intrigue, on ne sait jamais !

Au début, j’ai eu du mal à accrocher. Je suis sorti de ma zone de confort pour poursuivre, jusqu’à la fin. Je ne vais pas vous dire que j’ai aimé, mais tout s’est mieux passé que prévu. On finit par s’attacher aux personnages, à cette fameuse Déborah pour qui la vie semble ne pas sourire. Elle est un peu comme sa mère d’ailleurs, un peu défaitiste, même si les événements ne permettent guère d’aller dans le bon sens.

https://www.acaniel.fr/je-suis-ton-soleil-de-marie-pavlenko/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaikaSarah 2020-10-20T14:50:06+02:00
Or

Un bon livre dans lequel on suit l'histoire de Déborah, une presque-adulte de 17 ans. Franchement, on m'a conseillé ce livre un bon millier de fois, mais je ne n'ai pas été tellement touchée,comme avec Tous nos jours parfaits ou Toute la beauté du monde n'a pas encore disparus. Je pense que c'est peut-être que je n'arrivait pas à suivre, entre les neurasthéniques et les cadavres exquis dont je n'ai toujours pas compris le fonctionnement... Un peu prévisible aussi, avec la mère et saSpoiler(cliquez pour révéler)tentative de suicide, ou que Victor quitte Adèle pour Déborah....Malgré tout ça, c'est un très bon livre qui m'a fait verser quelques larmes et pleuré de rire avec Isidor notre cher chien clochard...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Isabelle1 2020-10-06T23:17:07+02:00
Diamant

Ce livre est à la fois poignant, triste et sublime ! Il raconte tout simplement la fin d’un couple que ne se rend plus heureux et les conséquences diverses et variés que cela peut avoir !

L’histoire se passe à Paris où nous suivons Déborah, une jeune fille qui a du mal à s’accepter et vie une terminale très mouvementé ! Elle est séparée de la classe de sa meilleur amie mais fait ainsi la rencontre de Jamal et Victor ! L’auteure aborde de belles thématiques comme l’amour, la divorce et l’idée de suicide ! Même si la première partie de l’histoire est assez sombre, celle-ci finie par s’éclaircit et personnellement j’étais totalement accro ! De plus on s’attache à tous les personnages, même le père très distant au début, même le chien un peu sale ! J’ai beaucoup aimé ce livre car on dirait réellement un histoire vrai. En effet toutes les réactions des personnages me semblent très justes, et cela m’a beaucoup touché !

Ma note : 20/20 Un livre très réaliste dans son histoire et qui touchera tout le monde j’en suis sûr. L’auteure sait aborder des sujets durs mais toujours avec justesse ! Foncez le lire !

#Frimousse

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EsaLine 2020-08-27T20:11:14+02:00
Diamant

Quelle révélation ! Ce livre, je m'en remet toujours pas ! Il est trop trop trop (à l'infini) génialissime ! Deborah est drôle, et son trio avec Victor et Jamal est épique !!! Je suis une grande fan de Gertrude alors que j'ai horreur des araignées ^^. J'ai énormément aimé les références à Victor Hugo. La fin est magnifique, parfaite. "Je suis ton soleil" m'a tiré des rires et des larmes. Je n'ai plus qu'une chose à dire : Lisez-le, ne passez pas à côté.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biibette 2020-08-07T13:11:59+02:00
Lu aussi

Après avoir adoré d’amour fou le roman « Un petit oiseau » de l’auteur, j’étais tétanisé à l’idée de lire cette nouvelle publication. J’avais peur que le charme n’opère pas et j’avais peur d’être déçu. Évidemment, mes craintes ont été balayées dès les premières pages.

L’auteur a un don sans pareil pour nous raconter des histoires d’adolescence. Elle le fait avec une justesse de ton saisissante ! Elle raconte le quotidien ordinaire, dans ses hauts et ses bas, dans ses joies et ses drames. Elle parle de tout, de rien, de petits et de grands événements, sans pathos, sans surenchère, sans jugement, sans morale…

Elle nous amène à la rencontre de ses personnages, nous invite dans leur pensée et leur intimité, et nous donne l’occasion d’être le témoin des épreuves qu’ils traversent. La profondeur qu’elle donne à ses personnages nous fait irrémédiablement succomber à leur charme. Résultat ? Elle déclenches notre empathie. Leurs bonheurs et leurs peines sont les nôtres. Entre impatience et appréhension, on se tient prêt à lire la prochaine ligne, à tourner la prochaine page. Et on a peur, peur qu’il arrive un truc.

Enfin, un truc de plus… L’histoire, c’est celle de Déborah, une jeune adolescente qui vient de faire sa rentrée en terminale. La fameuse dernière ligne droite avant le bac l’angoisse un peu. Enfin l’angoissait un peu, avant qu’elle ne nage à contre-courant dans les problèmes, les contrariétés, les doutes, les craintes, les questions, qui se sont invités dans sa vie à partir du moment où elle rencontre une inconnue aux longs cheveux bouclés. Sa vie lui donne l’impression de déraper, alors que sa meilleure amie (dans le tumulte de ses propres préoccupations) n’est pas là pour la rattraper, elle en profite pour se faire de nouveaux amis, Jamal et Victor, dont le soutien sans faille m’a fait chaud au cœur.

Déborah m’a impressionné par son courage, sa capacité à traverser les épreuves et sa manière d’aborder les changements. Plus d’une fois, j’ai eu envie de lui faire un câlin pour lui donner l’occasion de faire tomber le mur de silence derrière lequel elle se protège.

Verdict : En quelques pages j’ai eu l’impression de partager un bout de vie avec Déborah ! J’ai terminé le roman en lui souhaitant le meilleur. Rien que le meilleur. Coup de coeur, évidemment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Floranefrancois 2020-07-25T11:27:32+02:00
Diamant

Très bon livre, malgré une histoire très simple. L'écriture est très fluide, le livre se lis super rapidement. C'est un livres très addictif que l'on a pas envie d'arrêter. Je le recommande à 1000% !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dimess47 2020-07-20T22:02:47+02:00
Lu aussi

Quelle magnifique surprise, complètement loufoque et touchante. On ne peut pas faire autrement que suivre les déboires de Debo, et de sa vie complètement chamboulé, tourmentée mais à la fois tellement ensoleillée... faut-il juste arriver a ouvrir les yeux sur ce qui est devant nous. Une très belle lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marine3 2020-06-27T20:00:48+02:00
Or

Un livre très drôle et en même temps très touchant. Marie Pavlenko est très douée pour nous faire passer du rire aux larmes en quelques lignes. Ce livre est parfait à lire pour l'été et pour nous faire passer un très bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Noamia 2020-05-17T12:14:10+02:00
Diamant

Ça fait près de 6 mois que je suis dans une panne de lecture, et Je suis ton Soleil fait parti des rares livres que j'ai lu durant ce laps de temps.

Ce livre m'a fait passé par plein d'émotions, que ce soit la joie ou la tristesse, mais surtout le choque, avec le nombre de "plot twist" qui se passe dans ce livre ! Déborah et ses amis ont beaucoup de problèmes !

Je trouve que la romance prend beaucoup de place dans l'histoire, mais cela reste important pour le développement des personnages.

Ce que j'ai préféré, c'est le développement des relations Déborah/Isidore et Déborah/Anna (qui est la mère de Débo). La relation Déborah/Anna est bien plus importante et "lourde" dans l'histoire (elle bien plus développé), mais la relation Déborah/Isidore est bien plus légère et mignonne, à mon avis.

Très bon livre !

Afficher en entier

Dates de sortie

Je suis ton soleil

  • France : 2017-03-08 (Français)
  • France : 2020-01-08 - Poche (Français)

Activité récente

santa le place en liste or
2021-01-07T18:12:07+01:00
EJune l'ajoute dans sa biblio or
2020-12-04T14:42:35+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 393
Commentaires 101
extraits 25
Evaluations 187
Note globale 8.34 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode