Livres
482 044
Membres
468 506

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Confrérie des mages, Tome 1 : La Renaissance



Description ajoutée par Philla 2014-05-08T20:46:04+02:00

Résumé

Les habitants de la contrée indépendante des Bocages Mauves mènent une vie paisible jusqu’au jour où ils doivent faire face à d’étranges agressions. Sachairi Correnaigh, l’Administrateur qui dirige cette contrée, comprend très vite que les responsables de ces méfaits ont recours aux forces occultes employées traditionnellement par les Mages. Sans hésiter, il fait appel à la Confrérie des Mages, une organisation veillant à ce que la pratique des forces occultes se fasse dans le respect des populations. Sachairi est alors loin de se douter que toute cette agitation n’est que le préambule d’un conflit bien plus grave qui va mettre en péril la contrée mais aussi le royaume voisin de Tanera. Et contre toute attente, les membres de la Confrérie vont découvrir que Lera, sa fille âgée de douze ans, possède des dons particuliers. Pour Lera, c’est le début d’une aventure qui la mènera aux confins du royaume de Tanera auprès des Mages. Au cours de son apprentissage, la jeune fille sera amenée à faire des découvertes sur l’origine même de leurs pouvoirs ainsi que sur son passé mais par-dessus tout, ses dons seront la clé d’un rassemblement qui permettra de faire face à une guerre menaçant tout un peuple.

Afficher en entier

Classement en biblio - 12 lecteurs

Extrait

Lera et ses compagnons s'approchèrent de Sachairi qui avait toujours le regard rivé sur sa fille. Lera se rappela alors qu'elle portait maintenant l'uniforme de la Confrérie. Elle ne se trouvait plus qu'à quelques mètres de son père désormais. "Le moment présent est bien trop sérieux pour se laisser aller à des effusions de joie" se répétait Lera tout en réprimant une furieuse envie de lui sauter au cou. "Je dois respecter le conformisme que m'impose une telle situation" se dit-elle ensuite. Lera aperçut Niven et Edan ainsi que Rory parmi la foule qui observait la scène dans le silence le plus complet. Tout à coup, un éclat de joie envahit les traits de son père. Il regardait toujours Lera et lui sourit chaleureusement. "Oh, et puis qu'importe le conformisme !" Lera s'élança vers son père et se jeta dans ses bras.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Alors franchement j'ai beaucoup aimé ma lecture ! L'époque et le monde sont très originaux. Le style d'écriture en plus des descriptions rend l'immersion dans l'histoire de façon incroyable. Cerise sur le gâteau, la magie est si belle ! J'ai lu les deux tomes d'affilée :)

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est une très belle saga digne du « Seigneur des anneaux », où s’entremêlent dans un esprit Chevaleresque d’une part la magie dans ses polarités tantôt sombres ou lumineuses, et d’autre part le parcours initiatique d’une jeune femme (nommée Lera) en quête à la fois de réalisation et d’aventure. Le tout sous la houlette d’un mentor et d’une petite équipe de mages haute en couleurs. Vivement une adaptation au grand écran car l’écriture de l’auteur m’a réellement transporté !

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est une très belle saga digne du « Seigneur des anneaux », où s’entremêlent dans un esprit Chevaleresque d’une part la magie dans ses polarités tantôt sombres ou lumineuses, et d’autre part le parcours initiatique d’une jeune femme (nommée Lera) en quête à la fois de réalisation et d’aventure. Le tout sous la houlette d’un mentor et d’une petite équipe de mages haute en couleurs. Vivement une adaptation au grand écran car l’écriture de l’auteur m’a réellement transporté !

Afficher en entier
Argent

Tout d’abord je remercie l’auteure pour sa proposition de service presse ainsi que les éditions Amalthée pour l’envoi des deux premiers tomes de cette saga. Aujourd’hui je vais vous présenter d’abord mon retour sur le premier tome de cette saga fantasy médiévale puis dans une autre chronique je m’occuperai du deuxième.

Ce premier tome pose les bases de l’univers fantasy de la Confrérie des mages. On y retrouve les codes classiques de la fantasy mais revisités et retravaillés rendant ainsi l’intrigue plus originale. L’auteure prends son temps pour nous décrire son univers, ses personnages, le fonctionnement des différentes contrées qui se partagent entre le Royaume et trois contrées indépendantes qui se réuniront sous l’étendard de la Coalition des Trois Contrées. La plume est fluide, si j’ai mis un peu de temps à entrer dans l’histoire à cause des multiples descriptions du départ, j’ai pourtant réussi à m’immerger totalement une fois plus avancée dans ma lecture. Si le rythme initial paraît un peu lent, on comprends par la suite qu’il est nécessaire pour comprendre comment est construit cet univers. Une fois la rencontre avec Léra passée, le récit prend un rythme plus dynamique et alterne entre temps de pause avec explications, et actions mêlant à la fois rebondissements et révélations.

J’ai beaucoup aimé les personnages de Léra et d’Alistair, à la fois complémentaires et opposés. L’histoire de Léra est elle aussi très intéressante et donne une véritable épaisseur à ce personnage qui bien qu’âgé de 12 ans en paraît plus tant sa maturité nous étonne. Le fait de mixer autant de détails médiévaux est un véritable atout je trouve dans ce récit. De même que le traitement des mages et de leur pouvoir apportent la touche d’originalité à l’intrigue. On s’attache à chacun des personnages, bien qu’ils soient nombreux, l’auteure apporte une touche à chacun permettant de mieux cibler leur personnalité et de les comprendre.

Le seul passage où je suis restée sur ma faim concerne l’arrivée de Léra et de ses compagnons à l’académie des mages et le traitement du personnage de Rannoch. On se doute de ce qui va suivre le concernant, appréhendant à l’instar de Léra notre rencontre avec lui, pourtant j’ai trouvé que ça allait un peu vite par rapport aux passages détaillés du début. Les scènes de lutte et de magie en revanche sont bien menées et on prends plaisir à constater l’évolution à la fois psychologique et magique de Léra. Elle est une véritable héroïne et n’a besoin de personne pour se défendre comme elle le fait si bien remarquer ^^ Néanmoins heureusement que ses compagnons sont là pour assurer ses arrières tout de même.

J’ai véritablement dévoré le milieu concernant l’apprentissage de Léra puis la fin où les révélations et les actions s’enchaînent si bien que si je n’avais pas de retard dans mes lectures je serais déjà plongée dans le deuxième tome qui me fait de l’œil sur ma table de chevet! Je vous conseille fortement de découvrir cet univers, cela faisait un petit moment que je n’avais pas mis le nez dans une saga fantasy construite avec autant de minutie et de précisions (qui me fait penser d’ailleurs au cycle de MC Gowein de Yannick AR Fradin) et c’est bien agréable pour s’évader dans de nouvelles contrées!!

https://leschroniquesdecendrillon.wordpress.com/2019/05/24/chronique-litteraire-103-la-confrerie-des-mages-t1-la-renaissance-de-emmanuelle-ferre/

Afficher en entier

Un récit fantastique qui vous fera totalement décoller vers d'autres horizons ! Une intrigue bien ficelé, des lieux a couper le souffle, des personnages attachants, mystérieux. L'auteure nous offre un roman haut en couleurs, et en péripéties !

Afficher en entier
Or

Roman étiqueté "Fantasy" (parce qu'il faut bien être dans une case...) mais plus comparable à un "Le Clan des Otori" qu'à un "Games of Thrones" ; la magie est effectivement omniprésente (avec une approche quasi "scientifique" de la chose), mais ce n'est pas uniquement cela qui fait le monde riche de cette saga. Les personnages, les intrigues entremêlées, l'époque du moyen-âge sérieusement documentée sont les ingrédients principaux de cette grande aventure.

Afficher en entier

J'ai adoré ce premier tome et j'attendais avec impatience le 2e! Lera est un personnage très attachant, l'univers est top et c'est très bien écrit!!

Afficher en entier
Or

Je remercie la maison d'éditions Amalthée, ainsi que l'auteur Emmanuelle pour m'avoir proposé de découvrir sa trilogie. C'est un livre lu fin avril, je n'ai juste pas eu l'occasion d'écrire ma chronique avant. Le livre est plus grand qu'un format A5, assez lourd également. La couverture représente bien une partie du royaume, un passage bien précis du récit.

Il se passe des choses étranges dans la vallée des Bocages Mauves. Des agressions sur plusieurs "villages", des "enlèvements", des morts. Les forces occultes sont dans de mauvaises mains. L'administrateur, Sachairi Correnaigh a besoin d'aide. Il a beau avoir des hommes pour l'aider à combattre ce qui semble arriver, il ne fait pas partie des mages et ne peut user des forces occultes. La confrérie accepte d'envoyer une délégation. 5 mages vont les aider à se défendre. Lorsqu'ils vont découvrir qui est en face, c'est l'effroi, sans compter que Lera, la fille de l'administrateur ressent des choses étranges en présence de cette magie. Et si ? Et si elle avait un don également ? Un voyage vers ce qu'elle est véritablement est en marche. Qui est-elle vraiment ?

Le début est la mise en place et comme il s'agit du tome 1, forcément il y a quelques longueurs. J'ai dû m'accrocher pendant quelques pages pour accéder enfin à ce qui nous concerne réellement. Il est vrai qu'il faut bien indiquer qui est qui, qui fait quoi et comment fonctionne cette contrée. Je pense à cela de suite, j'adore lorsqu'il y a des cartes et nous avons la chance d'en avoir deux en début de livre ! Passé ce début, nous suivons le personnage de Lera. À peine 12 ans, c'est une enfant qui respire la joie de vivre. Avec ses frères, elle adore se chamailler et les battre à la course. Elle est curieuse de nature, a du mal avec l'autorité et sait lire. Sa mère instruit les enfants afin de leur donner plus de chance pour plus tard. Lorsque la confrérie arrive, son corps ressent une douleur, un malaise qui se prolonge uniquement en leur présence. On oublie très vite que ce n'est qu'une enfant de 12 ans de part sa façon dont elle est réfléchie. Ce qui lui sauvera les fesses à plus d'une reprise. Lorsqu'elle va suivre un entraînement, elle est très expressive voulant tout savoir. Des milliers de questions lui viennent et cela la positionne comme une perpétuelle demandeuse de connaissance. Elle est attachante malgré tout ses monologues, cela m'a bien fait rire.

L'histoire n'est pas complexe au premier abord, mais plus nous avançons, plus nous en apprenons, autant sur les différentes contrées, que les personnages et surtout Lera. L'auteur a mis en place un monde avec des personnages, des us et coutumes, des idéaux et bien entendu des méchants qui veulent la peau de "tous les gentils" en quelque sorte.Un tout puissant vilain qui veut obtenir quelque chose, mais quoi ? Le traditionnel pouvoir et la mainmise sur tout le monde ? Ou bien autre chose ? C'est un perpétuel questionnement, car nous le voyons peu, mais il fait un sacrée impression. J'ai beaucoup aimé les descriptions des paysages, des gens qui gravitent un peu partout. Il est facile de les voir se dessiner au fil des pages. La famille est très importante et les relations le sont tout autant. Il y a un vrai travail sur chacun des personnages (enfin presque, car il y a encore des choses à découvrir). Eachann, Graham, Alistair, Raghmall et Kentigern vont devenir ses compagnons, de voyage, mais aussi de la confrérie. Nul besoin de cacher qu'elle va intégrer l'école pour devenir un mage. Par contre le pourquoi elle en vient là, comment elle peut avoir autant de puissance. Le qui est-elle vraiment est un point clé pour mieux comprendre ce qui lui arrive.

Il y a une très grande partie du récit qui se passe sur son entraînement. Nous pouvons en apprendre plus sur la façon dont chacun gère ses dons, comment ils font pour maintenir un certain niveau, par exemple. Alistair est celui qui va l'aider à développer ses capacités. Ils ont tous les deux la même capacité que d'autres n'ont pas forcément. Cela est un plus pour elle. C'est agréable de voir comment elle s'en sort, même si c'est un peu rapide de voir une enfant de cet âge qui réussi à maîtriser ses dons si bien. au début, c'est étrange, mais au final, lorsque les doutes deviennent des certitudes, nous ne pouvons que comprendre le pourquoi elle est si douée. Il y a un grand mystère qui tourne autour d'elle et d'autres personnages. Beaucoup de secrets vont se dévoiler et même s'il en reste à la fin de ce récit, nous en avons largement assez entre ses pages. Il faut pouvoir digérer le comportement de certains protagonistes sans grincer des dents. Et puis il y a les différentes contrées, qui même si elles ne sont pas ennemis, ne sont pas forcément solidaires. Il suffit d'un rien pour qu'une alliance se forme, se reforme et ainsi permettre d'avoir un seul ennemi.

J'ai beaucoup apprécié les personnages qui tournent autour de notre héroïne. Ils ont tous des rôles différents à jouer. Et tous on quelque chose à nous apprendre. Elle n'est pas seule dans l'histoire à apprendre. Car à son esprit vif et sa capacité à ingurgiter des montagnes d'informations, elle a de bonnes idées. Son destin reste mystérieux malgré tout. Le final nous laisse avec des questions. Et même si je me doutais qu'il n'allait pas disparaître, je me demande comment il va faire pour mieux revenir, s'il le peut. Les combats sont nombreux et j'ai trouvé que l'auteur se débrouille très bien pour suivre les membres de cette confrérie dans leur faits et gestes sans que nous nous perdions.

Les liens d'amitié, de famille sont forts. Il n'y a pas que le physique qui compte dans l'histoire, même s'il vaut mieux être en forme pour parcourir autant de kilomètres. La magie est partout, utilisée à bon ou à mauvais escient. Dès le départ, le récit est sombre, car il y a une menace qui ne cesse de grandir. Grâce à un soupçon d'humour, le récit s'allège par moment. "Trahison" est un mot fort également. Lera va apprendre énormément en peu de temps et nous aussi.

En conclusion, un premier tome qui pose les bases, continue avec des mystères pour terminer sur une guerre qui risque de faire encore plus de dégâts dans la suite. J'ai passé un très bon moment de lecture.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-confrerie-des-mages-tome-1-la-renaissance-emmanuelle-ferre-a162134782

Afficher en entier

Très bon livre où l' on peut suivre les aventures de Lera jeune adolescente à très fort caractère et intrépide. On s’attache aux différents personnages de l'histoire . On retrouve tout ce qui fait l'héroic fantasy .

Afficher en entier
Diamant

Ce roman d’aventures va nous emmener en voyage avec Léra, une jeune fille de 12 ans. On pourrait croire qu’elle est un peu jeune pour rejoindre la confrérie (constitué uniquement d’hommes) et quitter sa famille, mais, dès qu’on découvre son personnage, on comprend tout de suite qu’elle ne fait pas son âge et qu’elle a son petit caractère (qui donneront quelques scènes assez marrantes).

En plus de Léra, tous les personnages que l’on rencontre dans ce roman sont attachants et diversifiés, chacun ayant une petite particularité le rendant indispensable à l’histoire. Plus on avance dans le récit, et plus on les découvre un peu plus, ce qui est très agréable. Et ce que j’ai adoré le plus, ce sont les relations qui se sont tissées, petit à petit, entre eux. On rêverait tous d’une amitié pareille.

Tout ce petit monde évolue dans un univers médiéval, fantastiquement bien décrit. À chaque nouveau lieu, l’auteure nous emmène dans des descriptions toutes plus belle que les autres. Que ce soit les villes ou les paysages, elle nous donne l’impression d’y être, ou de vouloir nous y rendre. Les différences entre royaumes et contrées sont similaires à celle qu’on retrouve chez nous et donne encore plus de crédibilité à l’univers d’Emmanuelle.

Comme expliqué dans le résumé, certains personnages, les mages, ont des pouvoirs. Il s’agit des 4 éléments de base : l’eau, la terre, le feu et l’air. Elle nous décrit, dans un premier lieu, l’apprentissage de Léra et on a l’impression nous aussi, d’apprendre à maitriser la magie. Et, en plus de ça, ils maitrisent “la voie des airs”. C’est comme le vol, mais en 1000 fois mieux, et franchement, qu’est-ce que ça doit être génial.

Il y a juste un petit “bémol” qui m’a un peu dérouté au début : le langage. Il est d’un niveau très soutenu (ce qui colle parfaitement avec l’univers) et, même si c’est perturbant, on s’y habitue très vite. Mais j’avoue que j’aurais souhaité un peu moins de “manières” entre les membres de la confrérie, ou même entre les membres d’une même famille (surtout avec les aventures qu’ils ont vécues). Mais ce n’est vraiment pas ennuyant du tout.

En gros, j’ai adoré ce livre, c’est un énorme coup de cœur !

Afficher en entier

Date de sortie

La Confrérie des mages, Tome 1 : La Renaissance

  • France : 2014-02-28 (Français)

Activité récente

Maya54 l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-04T12:02:38+01:00
Frolux l'ajoute dans sa biblio or
2018-12-09T06:53:25+01:00
Fayen l'ajoute dans sa biblio or
2018-11-26T22:30:36+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 12
Commentaires 16
Extraits 2
Evaluations 12
Note globale 9.08 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode