Livres
505 209
Membres
512 789

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Bruissement du papier et des désirs



Description ajoutée par kerila 2019-01-31T01:34:54+01:00

Résumé

Le récit d'une femme libre qui s'engage pour le bonheur des autres.

1837, île du Prince-Édouard, au large du Canada. Marilla Cuthbert, 13 ans, mène une vie tranquille dans le cadre enchanteur de la campagne, avec ses parents et son frère aîné, Matthew. À la mort brutale de sa mère adorée, Marilla se jure de veiller toujours sur son père et son frère.

Cette décision va entraîner sa vie entière. Désormais, elle se consacrera aux autres. Sacrifiant son amour pour John Blythe, elle décide de se battre auprès des plus démunis, les orphelins en particulier. Visionnaire, elle se révolte contre les mœurs de son temps et rejoint les rangs d'anciens esclaves affranchis afin que soit abolie la traite des Noirs. Mais ce combat pour la liberté a un prix : l'hostilité croissante de l'ordre établi. Chaque jour qui passe fait courir à Marilla un danger sans cesse plus grand.

Afficher en entier

Classement en biblio - 26 lecteurs

Extrait

Marilla se disait que si sa mère appartenait au règne de la nature, elle serait un papillon, voletant joyeusement dans les champs, belle et légère. Malheureusement, une petite main pourrait l’écraser. Marilla s’imaginait en chenille, longue et fine et toujours en mouvement. Son père et Matthew seraient des pommiers. Des soutiens solides, portant en silence le poids de chaque saison. Elle s’abandonnait de plus en plus à ces rêveries.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Ca n est pas mon roman préféré de cette auteure mais c est une jolie histoire.

Afficher en entier
Or

L'avis de #Lilie : J’avais découvert la plume de Sarah McCoy avec « le souffle des feuilles et des promesses ». Cette lecture m’ayant plu, je n’ai pas hésité avant de replonger dans l’univers de l’autrice avec ce livre.

Ce roman est en fait un préquel au roman de Lucy Maud Montgomery « La maison aux pignons verts », dont a également été tiré une série télé (qui est désormais dans ma liste de série à visionner). Nous découvrons ici, les vies de Marilla, John Blythe et Mattew lorsqu’ils sont jeunes. Sarah McCoy imagine leurs passés et les choix qui les ont mené à être ce qu’ils sont dans l’histoire de Lucy Maud Montgomery. Marilla est une jeune fille loyale, intelligente, proche de sa famille et un peu maladroite par moment. Elle vit à la ferme avec son frère Mattew et ses parents. Au fil du temps, elle devient la maitresse de maison et doit gérer son quotidien. Si je devais lui trouver un défaut, je dirai que Marilla s’occupe beaucoup trop des autres et pas assez d’elle. En effet, elle est généreuse, avec un coeur en or et des préoccupations toujours nobles. Pourtant, elle pense toujours aux autres, à sa famille, mais rarement à elle. Elle est loin d’avoir une vie facile pourtant, elle ne se plaint pas et fait toujours de son mieux pour rendre service, quand elle le peut. Pour moi, elle est le personnage central de cette histoire car on va la suivre, au fil des ans, la voir évoluer, changer, s’interroger, et j’ai été un peu triste de la quitter à la fin de ce roman.

Encore une fois, je suis facilement rentrée dans l’histoire proposée par l’autrice. Sa plume est fluide, efficace et très visuelle. Elle en profite également pour nous distiller des informations historiques comme la fuite des esclaves noirs des Etats-Unis vers le Canada et le traitement qui leur était réservé… J’ai été un peu abasourdie par les moeurs de l’époque et ai été ravie d’apprendre que certains s’étaient engagés pour les aider à se reconstruire une nouvelle vie.

Pour conclure, « le bruissement du papier et des désirs » est un beau roman retraçant le parcours de personnages attachants et entiers. Désormais, je vais me tourner vers la série qui raconte la suite de leurs aventures car j’ai bien envie de savoir ce qu’ils deviennent !

Afficher en entier
Or

J'ai découvert la plume de cette auteure avec son roman Le souffle des feuilles et des promesses. J'avais tellement aimé ce roman historique que j'avais poursuivi ma découverte de cette auteure avec Un goût de cannelle et d'espoir.

Sans que les deux romans soient des coups de cœur, il n'en reste pas moins que j'avais adoré le contexte historique ainsi que la plume de l'auteure. Du coup, lorsque ce roman est sorti, je n'ai pu faire autrement que de vouloir le lire.

Et je suis loin de regretter de m'être laissée séduite par le synopsis. L'intrigue se déroule avant l'arrivée d'Anne aux pignons verts. Personnellement, je n'ai plus aucun souvenir de cette saga, mais après avoir lu ce roman-ci, je vous avouerais que cela m'a donné le goût de me replonger dans les aventures d'Anne.

Bref pour en revenir à ce roman, je me suis laissée séduire par l'époque et le contexte historique où se déroule notre intrigue. D'ailleurs, j'aurais bien aimé en savoir un peu plus sur ce qui se passait à l'extérieur de l'île. J'ai l'impression qu'elle n'a fait qu'effleurer le sujet sur les Tory et les Réformistes. Par contre, nous ressentons bien le climat de terreur qui entoure les esclaves noirs et l'avant-guerre de Sécession.

Quant aux personnages, j'ai bien aimé la jeune Marilla et sa force de caractère. Elle n'avait pas peur de ses opinions, et ce, à une époque où la femme n'avait pourtant pas son mot à dire. Par contre, je n'ai pas été séduite par son personnage à l'âge adulte. Son comportement vis-à-vis de John Blythe m'a déçue. Son orgueil ne lui aura apporté que de la tristesse et des regrets au fil des ans.

Malgré qu'elle ait fait cette grande promesse à sa mère sur son lit de mort, je crois qu'il aurait été possible de prendre soin de son père et de son frère tout en se donnant la chance d'être heureuse et amoureuse. Quel gâchis! Malgré tout, j'ai apprécié son grand cœur et son désir de vouloir aider autrui. Certaines scènes sont venues me toucher profondément.

J'ai également apprécié le personnage de Rachel. Elle est rafraîchissante et apporte de la lumière et de la légèreté au roman. Nous en avons bien besoin, car c'est parfois un peu sombre étant donné le climat historique de l'époque.

Au final, ce roman m'aura donné le goût de relire la saga d'Anne aux pignons verts. C'était une excellente idée de nous donner cette vision de Marilla et Matthew plus jeunes. Par contre, j'aurais apprécié que le contexte historique soit plus exploité. Encore une fois, ce fut un roman agréable à lire, mais ce ne fut pas un coup de coeur.

http://alapagedesuzie.blogspot.com

Afficher en entier
Or

C'est un roman qui se lit rapidement, on ne s'ennuie pas, l'auteure, Sarah McCoy, a une belle et agréable plume, l'histoire est rapidement devenu un coup de coeur.

Je l'avais vu, sur internet, très brièvement, mais je n'y avais pas fais attention, et ce n'est qu'en magasin, que je me suis vraiment interessé à ce livre, j'ai failli passé à côté de cette jolie histoire, cela aurait été dommage.

Ma note pour ce livre : 18/20

Afficher en entier
Or

Dès que j'ai vu le résumé de ce roman, j'ai tout de suite voulu le lire. Retrouver Marilla, un personnage de l'un de mes livres préférés, je n'allais pas manquer cette occasion. En plus, cela faisait plusieurs fois déjà que les titres de Sarah McCoy me faisaient de l'œil. J'avais donc toutes les raisons de craquer.

Et nous revoilà aux pignons verts. Les pignons verts avant Anne, bien avant (autant vous le dire tout de suite, j'ai lu toute la série, du premier tome à ceux qui parlent de ses enfants). Ce livre respecte le caractère des personnages tels qu'ils sont décrits, même si on les retrouve beaucoup plus jeunes.

Marilla a 13 ans au début du roman. Elle voudrait partir lire dans les prés, mais elle fait d'abord son travail à la maison. Bref, elle est déjà sérieuse, mais avec une pointe d'allégresse et d'impertinence, qu'elle avait un peu étouffé avec l'âge. Et qui est bien rafraîchissante à lire.

On retrouve aussi Matthew, toujours aussi affectueux, timide et attentionné (il est impossible de ne pas aimer Matthew). Un certain John Blythe, qui fait battre le cœur de Marilla. Et puis Rachel Lynde (oh que c'est amusant de la découvrir petite fille après l'avoir jugée et critiquée quand elle répond à Anne des décennies plus tard).

En ayant aimé les livres d'Anne d'Avonlea, vous serez forcément ravis de redécouvrir ces paysages et ces personnages des années plus tôt.

Mais même sans cela, le roman est intéressant. On y voit la vie au Canada, sur une petite île. Ses déchirements politiques et sociaux (le roman réussit même à parler des esclaves noirs en fuite). La petite et la grande Histoire se mélangent, le tout avec beaucoup d'humanité.

J'ai juste regretté par moments certains passages accélérés du temps, des années qui s'envolent d'un coup, d'un chapitre à l'autre. Mais c'est surtout parce que j'avais envie de passer le plus de temps possible en compagnie de ces personnages.

Ce qui est fou, c'est que, même en connaissant la fin de l'histoire, en sachant quelles romances allaient ou non se conclure, je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Et ça, c'est ce que j'appelle du talent.

Afficher en entier
Or

Anne la maison aux pignons verts l'un des romans qui m'a le plus marqué dans ma jeunesse il était donc obligatoire pour moi de lire ce roman sur la vie de Marilla.

On connait Marilla Cuthbert adulte grâce à la saga "Anne", ce personnage un peu froid à première vue, une personne mystérieusement endurcie par la vie qui avec l'arrivée d'une jeune fille dotée d'une grande imagination, s'ouvrira petit à petit.

Et on apprend donc à connaître dans ce roman une autre Marilla durant son enfance et les duretés de la vie qu'elle à pu rencontrer.

Ce prequel écrit par un auteur différent respecte très bien l'histoire originel et est très bien documentée.

L'auteur Sarah Mccoy nous retrace très bien le pourquoi du comment Marilla est devenue comme cela.

Si vous avez aimé "Anne la maison aux pignons verts" ou si vous avez simplement apprécié son histoire, je vous recommande vivement de lire ce roman qui vous transportera une fois encore à Avonlea et ses personnages attachants.

Mon seul regret serait la traduction du titre qui ne respecte pas celui en VO et donc ne rappelle en rien Green Gables...

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Le Bruissement du papier et des désirs" est sorti 2020-02-06T19:53:02+01:00 en version poche
background Layer 1 06 Février

Dates de sortie

Le Bruissement du papier et des désirs

  • France : 2019-02-21 (Français)
  • France : 2020-02-06 - Poche (Français)
  • USA : 2018-10-23 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Le bruissement du papier et des soupirs - Français
  • Marilla of Green Gables - Anglais

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 26
Commentaires 6
Extraits 6
Evaluations 8
Note globale 9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode