Livres
466 643
Membres
430 830

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Derniers Jours de Stefan Zweig



Description ajoutée par Lilou 2010-02-15T22:28:19+01:00

Résumé

Le 22 février 1942, exilé à Pétropolis, Stefan Zweig met fin à ses jours avec sa femme, Lotte. Le geste désespéré du grand humaniste n'a cessé, depuis, de fasciner et d'émouvoir. Mêlant le réel et la fiction, ce roman restitue les six derniers mois d'une vie, de la nostalgie des fastes de Vienne à l'appel des ténèbres. Après la fuite d'Autriche, après l'Angleterre et les Etats-Unis, le couple croit fouler au Brésil une terre d'avenir. Mais l'épouvante de la guerre emportera les deux êtres dans la tourmente - Lotte, éprise jusqu'au sacrifice ultime, et Zweig, inconsolable témoin, vagabond de l'absolu.

Afficher en entier

Classement en biblio - 39 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par juju7402 2013-01-14T15:24:39+01:00

"Mais son geste jettera l'opprobre sur son nom pour l'éternité. Inutile d'être grand clerc pour imaginer ce qu'on dira de lui. Il a abandonné les êtres dans la douleur, commis un acte de désertion, alors que l'heure est au combat. Il s'est comporté en lâche alors qu'on attendait de lui qu'il se montre exemplaire, héroïque."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Ouvrage émouvant et instructif , sur les derniers mois de la vie de Stefan Zweig.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gag4 2017-12-14T17:37:27+01:00
Argent

bon livre avec une écriture simple mais forte les pensées de zweig sont bien retranscrites, avec intensité, nous dévoilant la véritable personne de zweig

A lire si vous aimez et apprécié stefan zweig

Afficher en entier
Or

Bien que sorti il y a plusieurs années, je n'avais jamais eu l'occasion de le lire Voila c'est fait et je ne suis pas déçue. Belle revue de la littérature allemande. Drame de l'exilé qui regretta toujours son pays qu'il a du quitter et bannir.

Afficher en entier
Or

Les Derniers jours de Stefan Sweig est un livre que j'ai trouvé complètement par hasard. Je cherchais, justement, un livre de Stefan Sweig quand j'ai vu celui-ci à la médiathèque. Au début, j'ai cru que c'était lui qu'il l'avait écrit, mais non, en fait, c'est une ''biographie'' de cette auteur qui a eu une vie assez incroyable.

Ce n'est pas réellement une biographe en fait. C'est entre bio' et fiction. L'auteur nous raconte comme dans un vrai roman les derniers mois de Sweig. C'est ça qui m'a beaucoup plu, le fait de connaître la vie d'une personne qui a réellement existé à travers un roman et non d'une banale biographie. C'est ça qui est vraiment intéressant.

Stefan Sweig est un écrivain (que je conseille) autrichien qui a fuit la montée du fascisme en Europe. D'abord, il a fui avec sa femme en Angleterre, puis aux États-Unis avec sa seconde épouse, puis au Brésil où ils passeront les derniers mois de leur vie.

Même avant d'avoir ouvert le livre, on sait tous comment ça va finir Spoiler(cliquez pour révéler)Sweig et son épouse se suicident à la fin, et c'est un suicide assez connu, assez admiré dans l'histoire. Et ce roman relate du coup les différentes causes qui ont entraîné leur geste. Ce n''est pas vraiment frustrant de connaître déjà la fin car de toute façon on se dit que la mort est le seul échappatoire possible. Mais quelques fois, on conserve toujours une part d’espoir que ça ira mieux et que lui, il vivra heureux avec sa femme dans ce décor magnifique qu'est le Brésil. Mais non.

Le personnage de la femme est vraiment superbe. La façon dont Sekski la décrit, c'est vraiment émouvant. C'est vraiment ce que j'aime bien avec cet auteur: chaque chapitre (ou sous-chapitre ici), est fixé sur un personnage et c'est vraiment intéressant car on connaît ses sentiments, ses pensées..et ça permet de voir d'un autre œil ce qu'un autre personnage pourrait voir ou ressentir (mais le narrateur n'est pas le personnage, il est omniscient).

Laurent Seksik est un auteur que je ne connaissais pas du tout. Mais, j'apprécie beaucoup son écriture qui est assez fluide et assez poétique. Dans ce livre, et dans un autre livre de lui que j'ai lu qui s'appelle Le Cas Eduard Einstein qui est dans le même registre, il a des scènes qui sont très bien décrites.

Laurent Sekski travaille le devoir de mémoire notamment avec son autre roman Le Cas Eduard Einstein est c'est essentiel pour avoir des traces du passé.

La morale de cette histoire c'est que le guerre détruit des familles, des territoires... Mais elle détruit aussi des grands hommes de l'histoire, des artistes, qui œuvraient pour une société meilleure.

Afficher en entier
Bronze

J'ai lu ce roman au début parce que je m'intéressait à l'œuvre de Stefan Zweig. J'ai découvert avec plaisir un roman assez envoutant et plein de la mélancolie qu'on retrouve dans les romans de Zweig. J'ai juste regretté que ce roman soit un peu court, pas suffisamment développé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Phael 2014-05-02T13:58:19+02:00
Or

Un roman court sonnant extraordinairement juste, expliquant la démarche de l'écrivain autrichien...

super Seksik!

Afficher en entier
Bronze

Beau livre qui retrace avec justesse les six derniers mois de la vie de Stefan Zweig. Très tôt, l'écrivain avait pressenti la traque des juifs et avait choisi de fuir avec Lotte, sa seconde épouse, bien plus jeune que lui, au Brésil, à Pétropolis. Là-bas, il a tenté de vaincre sa nostalgie du début du siècle, où Vienne était un lieu où il faisait bon vivre et où il connut ses grands succès d'écrivain. Mais il sombra dans une profonde mélancolie et restait hanté par les nouvelles de la guerre, où jusqu'à sa mort les Allemands avaient le dessus. Traqué, ayant recu des menaces de mort, il choisit de se suicider aux barbituriques, dans une volonté de contrôle ultime. Il entraine malheureusement avec lui sa jeune épouse Lotte, qui refuse de l'abandonner. Destin tragique que celui de cet homme qui n'aura donc pas connu le tournant de la guerre et sa fin heureuse. Il fut à l'époque mal jugé par se pairs qui virent en son exil, un acte de lâcheté.

Afficher en entier
Diamant

Belle écriture, simple et fluide. Très intéressant pour les amoureux de Stefan Zweig. Ce livre permet de mieux comprendre le personnage. Pas de parti-pris pour Laurent Seksik qui retrace la vie de Stefan Zweig en ne choisissant que sa forme d'écriture, sincère et sensible, à l'image du "biographé".

Afficher en entier
Argent

Le roman de Laurent Seksik, retrace les six derniers mois de la vie de Stefan Swieg et de sa seconde femme Lotte, qui se suicide après des événements tragiques survenu en Europe (2nd guerre mondiale).

A travers une sorte de journal, nous vivons avec l'auteur ses doutes, ses espoirs puis son effondrement face aux nouvelles qui lui arrivent d'Europe: ses amis morts, l'horreur et la barbarie qui s'étendent, les juifs déplacés, torturés, tués... Et les souvenirs. Ceux d'une Vienne flamboyante, riche d'idées, d'utopies

Un roman empreint d'une grande sincérité, avec des histoires vraies, très peu de fictives mais qui restent tout de même pleine d'émotion.

Ce livre est, historiquement et culturellement, très intéressant.

De plus, l'écriture simple permet une lecture de tous les jours, de tous les soirs, sans nœuds au cerveau.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Derniers Jours de Stefan Zweig

  • France : 2012-09-05 - Poche (Français)

Activité récente

-ash- le place en liste or
2018-07-03T16:22:52+02:00
Mietje l'ajoute dans sa biblio or
2017-12-13T09:21:45+01:00

Les chiffres

Lecteurs 39
Commentaires 9
Extraits 9
Evaluations 10
Note globale 7.6 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode