Livres
472 340
Membres
444 628

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Lys dans la vallée



Description ajoutée par anonyme 2016-02-03T07:09:56+01:00

Résumé

Le Lys dans la vallée est un des romans des Études de mœurs d’Honoré de Balzac paru en volume en 1836, s’insérant, dans l'édition de 1844, dans le deuxième livre Scènes de la vie de campagne de sa grande fresque intitulée La Comédie humaine.

Évoquant principalement le château de Saché et ses alentours, en Indre-et-Loire, dont Balzac s’inspire fortement, ce roman, écrit en partie à Issoudun et à Vienne (Autriche), a été publié pour les deux premières parties (Les Deux Enfances et Les Premières Amours) de novembre à décembre 1835 dans la Revue de Paris.

Puis, en raison d’un différend avec l’éditeur François Buloz, la publication fut interrompue. Le livre, dans sa version complète, paraît en 1836 chez Werdet.

Spoiler(cliquez pour révéler)Le Lys dans la vallée est l’histoire de l’amour intense et platonique entre Félix de Vandenesse, cadet d’une famille aristocratique, et la comtesse Madame de Mortsauf, la vertueuse épouse du comte de Mortsauf, un homme sombre et violent.

Félix de Vandenesse (à l’instar de Balzac) raconte son enfance malheureuse où il se sentit mal aimé, voire haï et sa rencontre avec une « céleste créature » qui devient pour lui une mère de substitution et une amante inatteignable, beaucoup plus pure et intraitable que Madame de Berny. Pieuse parfois à l'excès, elle a pour confesseur l'excellent abbé François Birotteau auquel on reproche son « manque de force apostolique3 » Après plusieurs années de relation chaste, Félix rencontre Lady Dudley à Paris, où ses activités auprès du Roi lui ouvrent les salons. C'est une aristocrate anglaise qui lui fait découvrir les joies et les passions charnelles. Henriette vient à apprendre leur relation et se met à dépérir, jusqu’à en mourir.

Afficher en entier

Classement en biblio - 422 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2012-04-29T14:12:03+02:00

La société, plus marâtre que mère, adore les enfants qui flattent sa vanité.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Un roman magnifique qui se lit comme de la poésie : avec volupté et à tête reposée.

Le personnage de Mme de Mortsauf, symbole de la vertu, est opposé à celui de Lady Dudley, représentée tel une Amazone. On en vient à souhaiter un amour comme celui que ressent Felix !

Les moments de violence avec le mari ne sont pas retranscrit au mot, et pourtant on saisit toute la puissance et la détresse de sa femme.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Pompon 2019-08-31T15:46:48+02:00
Lu aussi

Cette lecture fut rapide, voilà son seul intérêt.

Autant Balzac était-il parvenu à m’émouvoir aux larmes avec son Père Goriot, autant Le Lys dans la vallée m’a au mieux laissée de marbre. Je ne nie pas que ses réflexions sur les différentes formes et variétés d’amour et le processus de passion ne sont pas intéressantes, mais à mon sens, ces derniers sont plus subtilement analysés et mis-en-scène dans Le Rouge et le noir de Stendhal.

Ici, le cadre romantico-bucolique et les personnages étrangement fades m’ont rapidement lassée; seules les incursions où Balzac renoue avec son talent de portraitiste ont su pimenter (du moins, autant que faire ce peu) ma lecture.

Un roman assez vain en somme, qui de plus, ne m’a pas vraiment réconciliée avec la noblesse légitimiste de la Restauration.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2019-08-24T11:15:02+02:00
Bronze

En toute honnêteté, un roman trop sentimental et même sentimentaliste pour moi. Oui, j'ai pu penser à Mme de Rênal - Mme de Mortsauf ne vit que pour ses enfants, mal appréciée d'un mari égoïste qui ne pense qu'à lui, et ne voit d'abord dans le jeune Félix qu'un grand enfant, qu'elle souhaite l'ami de ses propres enfants. Elle refuse ensuite la passion charnelle, au nom de la religion. Mais contrairement à Mme de Rênal, elle ne cède pas, de façon qui aujourd'hui peut sembler bien prude. Mais Félix n'a pas le caractère de Julien, timide à l'extrême et sans volonté apparente.

Quelques passages sont cependant plus intéressants, la description de Lady Dudley qui incarne l'amour charnel. Ces pages sont à la fois drôles et passionnées, assez sensuelles également.

Ce roman pourrait même être vu comme la mise en intrigue de Seraphita, l'oeuvre philosophique/mystique de Balzac qui oppose désir terrestre et union pure des âmes.

La fin apporte néanmoins un contraste bienvenu à cette poésie parfois mièvre, avec la réalité d'une femme qui affirme ne pouvoir être ni ange consolateur, ni amante passionnée. Aucune femme ne veut être comparée aux précédentes...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mavie95 2019-07-02T18:18:01+02:00
Diamant

Alors là, je suis tombée des nues quand j'ai refermé le livre : je ne pensais pas qu'un livre de Balzac pourrait 1) me plaire 2) adorer. Car j'ai a-do-ré ce livre ! Pourquoi ? Pour ces dernières pages du livre : la réponse de l'amante du narrateur qui lui répond de manière excellente et qui détruit la totalité du roman (qui est une longue lettre du narrateur retraçant sa vie). Cette réponse est magnifique. Je ne vous en dis pas plus : mais je ne m'y attendais pas du tout. Conseil : plongez vous dans le livre, sans lire de résumé, ne lâchez pas le livre et n'allez pas chercher ce qu'est cette fin. Vous allez vouloir relire le livre dans sa totalité et découvrir d'autres œuvres de Balzac.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ledesignerdu29 2019-05-18T09:58:41+02:00
Pas apprécié

Un livre de mœurs qui m' a ennuyer plus qu'autre chose. Je suis conscient du fait que Balzac aime écrire sur les relations humaines, mais là, c'est trop pour moi. Le sujet est épuisé depuis "L’éducation sentimentale" et "Madame Bovary".

Alors, pourquoi continuer ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilicatAll 2019-02-20T16:07:39+01:00
Pas apprécié

Lu par obligation lors de me première, pour le bac de français. J'ai eu l'immense bonheur de tomber dessus pour l'explication de texte oral du fameux bac de français... Ma lecture fut pénible, longue et d'un ennuie sans nom. Et l'explication de texte orale fut un véritable enfer (merci Madame la professeur pour votre attitude très déplacée).

Je ne nie pas la qualité de l'écriture, ni l'intérêt que peut avoir cette histoire. Mais ce n'est vraiment pas ce que j'aime, et j'ai été légèrement traumatisée par le contexte entourant ma lecture. Du coup, il prend la poussière dans ma bibliothèque et à chaque fois que je tombe dessus je frissonne d'horreur...

Je plaide coupable, je n'ai jamais eu le courage de le relire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Braise 2019-02-09T22:08:32+01:00
Lu aussi

J'avoue que j'ai un peu de mal avec Balzac, en général, donc j'ai mis un peu de temps avant de réellement aimer ce livre. Toutefois, j'ai appris à l'apprécier à sa juste valeur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ayu_lis_ 2018-11-21T13:23:08+01:00
Lu aussi

Ce livre était intéressant pendant seulement 1/4... les 3/4 du livre ne m'ont pas plus, je trouve qu'il reste trop sur place, je n'ai pas aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Patounet52 2018-09-03T05:52:45+02:00
Diamant

Il fait parti des 20 meilleurs livres de mon enfance !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aileen 2018-08-23T09:22:08+02:00
Lu aussi

Au niveau de l'écriture, je n'ai rien à redire. L'écriture et le style sont magnifiques. En revanche concernant l'histoire et son déroulement... C'était le premier livre de Balzac que je lisais et ce sera probablement le dernier. J'ai vraiment du me faire violence pour finir ce livre. L'auteur se perd dans des descriptions interminables qui, souvent, n'apporte pas grand chose en plus à l'histoire. De plus, je n'ai pas trouvé qu'il y avait des "temps forts" au cours de l'histoire, ce qui me faisait vite décrocher. En bref, première et dernière expérience avec Balzac, bien que l'écriture soit très belle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par StephaneCollet 2018-04-22T18:30:50+02:00
Diamant

J'ai relu ce livre que j'avais étudié au lycée. Je suis allé en vacances en Touraine, dans la vallée de l'Indre ou se passe le roman. Perfection du style de Balzac. Sublimes descriptions de lieux qui existent et n'ont pas (trop!) changé depuis Balzac. Evidemment intrigue et personnages un peu démodés de nos jours ,mais écriture fabuleuse de Balzac au sommet de son art

Afficher en entier

Date de sortie

Le Lys dans la vallée

  • France : 2010-08-18 - Poche (Français)

Activité récente

Isildur l'ajoute dans sa biblio or
2019-10-03T17:08:02+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 422
Commentaires 46
Extraits 60
Evaluations 86
Note globale 7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode