Livres
486 068
Membres
475 857

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Démons



Description ajoutée par Gkone 2016-02-23T08:14:33+01:00

Résumé

« Souffrir ou faire souffrir. Tuer ou mourir. Les choix étaient simples, et limités. Il n’y en avait aucun autre. »

Dans un monde sans pitié, Aldavir, un jeune orphelin, a la chance d'être recueilli par un vieux marchand.

En route vers Burnwick, un village isolé, ils sont attaqués par un loup, et le garçon se retrouve livré à lui-même.

Propulsé au cœur de la terrible malédiction qui frappe le village, séquestré et manipulé, il va devoir se battre pour espérer survivre et peut-être vaincre ce mal mystérieux, sans compter les horribles créatures qui en résultent...

Afficher en entier

Classement en biblio - 18 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Leona-1 2018-11-25T12:48:22+01:00

Les derniers mots de Radulf s’étranglèrent dans sa gorge : un homme venait de surgir sur la route, à quelques mètres de là, les vêtements déchirés, le visage maculé de sang et affreusement mutilé. Il avait perdu un œil, son nez était fracturé à plusieurs endroits, et une entaille profonde traversait sa tempe gauche jusqu’à son oreille. Un long gémissement plaintif s’échappa brusquement de sa bouche grande ouverte lorsqu’il aperçut la charrette.

Aldavir prit tout à coup conscience qu’il avait cessé de respirer, et que le véhicule s’était immobilisé. Il laissa l’air s’engouffrer dans ses poumons douloureux, tandis que Radulf lui collait d’autorité une arbalète entre les mains. Le marchand s’empressa d’en lever une seconde vers le cadavre ambulant, puis vers l’endroit d’où celui-ci émergeait : des branches craquaient. Quelqu’un – ou quelque chose – approchait. Klothilde avait également ressenti le danger. Elle piétinait la neige avec l’envie irrépressible de fuir dans l’autre sens.

Enfin, une silhouette sombre et massive apparut entre les arbres. C’était un loup immense au pelage brun. Aldavir n’en avait jamais vu de cette taille. Ses doigts tremblants se crispèrent sur l’arme.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Nocturis 2019-05-26T16:22:44+02:00
Or

Une très bonne histoire avec une intrigue intéressante et déjà bien étoffée pour un 1er roman.

C'est une histoire sanglante qui nous est conté ici: une affreuse malédiction qui conduit un village à la mort, un héros orphelin qui se retrouve malgré lui en plein de cœur de cette histoire et qui va se lier d'amitié avec une jeune fille qui, elle, est saine.

L'histoire sera alors coupée en deux: une première partie se concentrant sur ces 2 personnages au sein du village et la deuxième alors que le héros se retrouve contraint de défaire la malédiction au péril de sa vie.

L'intrigue ne laissera aucun protagoniste indemne: des litres de sang coulent, des meurtres affreux se produisent et de nombreux personnages perdent la vie de manière tragique.

Malgré une ambiance très sombre, on s'attache très facilement à Aldavir et on a envie de savoir comment tout va se terminer. La fin est peut-être un peu précipiter mais globalement, j'ai adoré lire "Démons", car le résumé ne permet pas de se rendre compte de l'étendue des péripéties et des nombreux rebondissements que vont vivre Aldavir et sa petite protégée.

Une très bonne découverte !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leona-1 2018-11-25T12:44:33+01:00
Or

Avec Démons, Shriley J. Owens signe son premier roman. Même si on sent tout le travail de création de l’univers et des personnages, celui-ci n’est pas encore parfait. En effet, on manque d’informations sur la création de la malédiction. De ce fait, le moyen évoqué pour la rompre n’offre que peu de garanties, sans compter sur les conséquences du non-respect du rite d’annulation. De ce fait, je reste assez dubitative quant à la fin de l’ouvrage. Dommage.

Malgré ce point, il reste un très bon livre de chevet. Idéal pour passer les longues soirées d’hiver en attendant que la neige ne tombe et reconstitue le décor. De quoi prolonger le frisson d’Halloween, à condition d’avoir les tripes bien accrochées.

En bref, une lecture qui donne envie de découvrir l’auteure. D’ailleurs, vous pouvez la retrouver sur son Facebook, Instagram et Twitter. Sans oublier son blog.

Chronique complète :

https://biblideleona.wordpress.com/2018/11/03/bit-lit-horreur-demons-par-shirley-j-owens/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LePhareLitteraire 2018-09-17T21:07:22+02:00
Or

CHRONIQUE DE NADINE :

Titre : DÉMONS

Auteur : Shirley Owens

Parution : 01/06/2016 – Séma Éditions

306 pages

Grâce à un partenariat avec Séma Éditions, j'ai pu découvrir « Démons ». Et quelle extraordinaire découverte, moi qui pensais lire une histoire de loups-garous pour jeune public, j’en ai pris plein les yeux. Un roman époustouflant qui m'a réconciliée avec les loups-garous.

Aldavir est un adolescent de 15 ans qui a été élevé à la dure, et ce n’est pas peu dire, dans un orphelinat. Lors d’une bagarre avec d’autres adolescents, Aldavir fait la connaissance de Radulf qui va le sortir de cet orphelinat et va s’occuper de lui.

Pendant un hiver où règne un froid qui vous gèle sur place, Aldavir et Radulf se rendent dans le village de Burnwich pour voir un ami de Radulf. Traversant une forêt figée par le froid intense, où les seuls bruits qu’ils entendent sont les sabots de la jument qui écrasent la neige et les roues de leur charrette glissant sur la glace.

Soudain un homme sort en courant de cette forêt, il est couvert de sang, lacéré de partout, les yeux exorbités par la peur et il s’écroule devant eux... Quelques secondes plus tard, un énorme bruit, puis apparait une ombre gigantesque. Un loup massif, les muscles tendus par la soif de tuer surgit et... se jette sur cet homme et l’achève.

Aldavir et Radulf s’enfuient par un chemin de la forêt et là... la jument tombe et c'est l’accident, Aldavir se retrouve coincé sous la charrette avec ce monstre qui lui tourne autour. Des hommes armés font fuir le loup. Aldavir arrive à se dégager, et découvre Radulf mort, lacéré de coups de griffes et de crocs.... Il ne pense qu'à fuir pour éviter une mort atroce.

Continuant son chemin pour échapper aux hommes qui veulent le faire prisonnier, Aldavir tombe sur le corps d’une fillette de 9 ans blessée et d’une vieille dame, qui lui demande de l’aider à transporter Ida dans sa bicoque et là tout s’enchaîne.

Vont-ils échapper aux loups et à ces hommes bestiaux ? Quelle est cette malédiction qui plane sur le village de Burnwich ? Pourquoi Ida et Aldavir sont-ils précieux pour ces hommes sanguinaires ?

Jusqu'où cela va les emmener ?

Pendant cette lecture accrochez-vous à votre accoudoir ou toute chose à votre portée, car avec sa plume fluide, réaliste, addictive à souhait et les mots et les phrases posés par Shirley nous plongent dans son univers rempli d’hommes-loup, de démons-homme, de démons-loups, de malédiction, de cruauté, un monde ou le plus fort s’en sort...

Vous aurez les poils qui s’hérissent, attention à ne pas faire sortir les démons qui sommeillent en vous, gardez le contrôle, sinon vous vous transformerez en une terrible bête avide de sang...

Un magnifique, extraordinaire roman à lire impérativement.

Résumé :

« Souffrir ou faire souffrir. Tuer ou mourir. Les choix étaient simples, et limités. Il n’y en avait aucun autre. »

Dans un monde sans pitié, Aldavir, un jeune orphelin, a la chance d'être recueilli par un vieux marchand.

En route vers Burnwick, un village isolé, ils sont attaqués par un loup, et le garçon se retrouve livré à lui-même.

Propulsé au cœur de la terrible malédiction qui frappe le village, séquestré et manipulé, il va devoir se battre pour espérer survivre et peut-être vaincre ce mal mystérieux, sans compter les horribles créatures qui en résultent...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lesmotsdelau 2018-09-16T16:57:50+02:00
Argent

Je vous présente mon retour sur Démons de Shirley J.Owens.

Titre : Démons

Auteure : Shirley J.Owens

Éditeur : Séma Éditions, paru le 01 Juin 2016

Pages : 306

Prix : Broché : 18€ / Numérique : 5,99€

www.sema-diffusion.com

Je découvre Démons en service Presse, je remercie chaleureusement Séma Éditions pour l’envoi de cette histoire « viscérale ».

Aldavir est un adolescent de 15 ans, il vit avec Radulf, un vieux marchand ambulant qu’il considère comme un mentor depuis que ce dernier l’a pris sous son aile. Le duo traverse les montagnes du nord pour rejoindre Burnwick, un village à l’allure de forteresse que le vieillard semble bien connaître.

Sur le chemin rien ne va se passer comme prévu et le convoi va se voir stopper net dans sa course, en plein froid polaire.

Au cours de sa fuite en pleine forêt, notre jeune homme va rencontrer Ida, une petite fille de 9 ans captive d’une méchante femme. Ensemble ils vont unir leur force pour déjouer un plan machiavélique qui les place au centre d’une puissante malédiction.

Pour survivre, ils n’auront d’autres choix que d’apprendre à se faire confiance.

Que serions-nous prêts à faire pour gagner notre liberté et celle d’un être cher ? C’est la question que l’on peut se poser, car elle va concerner directement les personnages de ce récit.

Une histoire centrée sur la malédiction d’un peuple, qui pour s’en sortir passe par toutes sortes d’atrocités. Les loups font partie intégrante de ce récit où ils sont considérés comme signe de catastrophe pour les villageois. Je dois avouer qu’au début j’ai eu du mal, car je ne supporte absolument pas la cruauté envers les animaux même s’il s’agit d’une communauté, pleine de croyance et meurtrie par les coups du sort. Une fois ce premier cap passé, on entre un peu plus dans l’histoire, on va suivre l’aventure de ce duo improbable, mais très touchant.

Pour moi le texte de ce récit se divise en deux parties, la première est celle que j’ai préférée, car on va suivre les aventures de ces deux compères dans ce village de fou. C’est rude, ce n’est pas une promenade de santé ! Il va y avoir des morts, l’espérance de vie de cette population n’est guère élevée. Le sang est déversé par quantité pour ceux qui ne suivent pas les règles imposées par un chef de village qui se croit protecteur.

La Deuxième partie quant à elle, est centrée sur la quête d’un seul personnage, j’ai trouvé certaines scènes un peu trop longues à différents endroits ou répétitives à d’autres, notamment celles concernant les combats.

Les brutalités et monstruosités sont présentes, mais je dois dire que là aussi il me manque un petit quelque chose dans cette deuxième partie. Le final est réussi et même si j’ai ressenti quelques petites longueurs, ce livre reste malgré tout une belle découverte.

Résumé : « Souffrir ou faire souffrir. Tuer ou mourir. Les choix étaient simples, et limités. Il n’y en avait aucun autre. »

Dans un monde sans pitié, Aldavir, un jeune orphelin, a la chance d’être recueilli par un vieux marchand. En route vers Burnwick, un village isolé, ils sont attaqués par un loup, et le garçon se retrouve livré à lui-même.

Propulsé au cœur de la terrible malédiction qui frappe le village, séquestré et manipulé, il va devoir se battre pour espérer survivre et peut-être vaincre ce mal mystérieux, sans compter les horribles créatures qui en résultent…

L’auteure : Shirley J.Owens est née en 1982, dans le Maine et Loire (France). Lectrice assidue depuis son plus jeune âge mais trop intimidée pour oser écrire plus de quatre chapitres, elle décide de concentrer son attention sur ses études supérieures en informatique. Son diplôme en poche, elle pose ses bagages contre toute attente dans le centre de la France où elle vit actuellement avec son conjoint et leurs deux enfants.

Passionnée par les grandes aventures épiques, férues de monstres fantastiques en tout genre, elle n’en a pas moins gardé son âme d’enfant.

Auteure également de Nouvelles sous le pseudonyme Line D.Rey.

www.lesmotsdelau.fr

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elina62 2018-07-01T11:11:00+02:00
Diamant

Aldavir, jeune orphelin, qui a été recueilli par Raduf, vieux marchand, sont en route pour Burnwick, village isolé, où Raduf veut retrouver son vieil ami Diter.

En chemin ils sont attaqués un loup et Aldavir survit miraculeusement, contrairement à Raduf…..

Le voici donc livré à lui-même dans une foret hostile où les démons règnent…..

En chemin pour Burnwick, il fait la rencontre d'une vieille femme et de Ida, une petite fille au sacré tempérament….

Dans ce livre, on suit donc Aldavir. Est il la solution à la malédiction qui règne sur Burnwick ?????

Un récit sombre et sanglant où les garous sont loin d'être de gentils toutous

Préparez vous à frissonner de froid et de peur. Les scènes sont relatées avec une telle finesse que vous avez l'impression d'y être

Chapeau Shirley !!!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rosalys 2018-03-22T02:46:37+01:00
Or

http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/demons-shirley-j-owens

Encore un roman des éditions Séma qui me laisse sur le popotin. Déjà fort attirée par la couverture et le résumé, je commençais Démons en étant certaine d'apprécier. Cela a d'ailleurs été le cas mais... c'est aussi une lecture très marquante qui m'aura surprise à de nombreuses reprises. Je remercie chaleureusement Séma éditions et particulièrement Michaël pour sa confiance et sa patience.

Démons nous plonge à ses débuts dans les bois, aux côtés d'un marchant et d'un jeune garçon, Aldavir. Néanmoins, durant leur trajet les menant au village isolé de Burnwick, les deux amis se font attaquer par un loup. Aldavir se retrouve alors seul contre tous les démons qui peuplent ces terres. Il subira des injustices et se battra coûte que coûte afin de se libérer d'une terrible malédiction. Un vrai combat de survie.

« Souffrir ou faire souffrir. Tuer ou mourir. Les choix étaient simples, et limités. Il n’y en avait aucun autre. » Shirley J. Owens.

Quand j'ai commencé le roman, je ne m'attendais pas à un scénario aussi sombre et malsain. Je croyais qu'on suivrait des péripéties peu ordinaires d'un orphelin intrépide, prêt à tout pour ramener la paix... Hum hum. Je me trompais vraiment beaucoup ! En réalité, ce livre cache une sacrée violence pertinent et maîtrisée. Certains passages étaient vraiment bizarres et horribles, selon moi, mais sans eux, l'histoire n'aurait pas tout son sens : celui de montrer le vrai visage des démons décrits dans l'histoire, celui d'être réaliste. Je vous avoue que c'est la première fois que je lis un récit glauque de ce genre et cela ne m'a pas déplu. L'histoire est nourrie de malheurs tombant sur Aldavir et Ida, une jeune fille qui l'accompagne à certains moments. Pour moi, chaque scène, même la plus crue et dégoûtante, avait son importance dans l'avancée de leurs aventures. Néanmoins, je ne vous cache pas que je me sentais pas à l'aise durant ma lecture ! C'était une sensation étrange : trouver cette lecture agréable en la sentant dérangeante. Contradictoire, n'est-ce pas ? Quoiqu'il en soit, Shirley pose vraiment bien son intrigue, ses décors, ses ambiances. Mon seul regret est que nous ne sommes pas tant que cela confrontés aux émotions des personnages ou alors très brièvement, à cause de tout ce qui leur tombe dessus. Les protagonistes n'ont pas le temps de souffler... et non nous plus. Une belle qualité qui s'avère être un défaut pour les ressentis et l'attachement aux différents acteurs du récit.

Ce qui m'a le plus subjuguée est la plume de l'auteure. Honnêtement, je ne suis même plus surprise des histoires bien écrites avec Séma mais j'ai vraiment adoré la façon dont Shirley nous fait ressentir son atmosphère comme si nous y étions, sans s'encombrer de détails inutiles. Elle est très franche dans ce qu'elle raconte, voire très crue, comme je le disais plus haut. Certaines scènes dégoûtantes sont tellement bien décrites que cela donne envie de vomir. Aussi, elle ne décrit pas beaucoup ses personnages, bien qu'elle leur octroie quelques critères de base (par exemple, on sait qu'Ida a des longs cheveux et qu'Henrik a un visage fort abîmé) et on parvient sans mal à les imaginer, mais à notre façon. Personnellement, je me suis un peu imaginée physiquement Aldavir comme Anakin Skywalker dans Star Wars épisode II : l'attaque des clones. J'ai trouvé ça super que l'auteure se concentre sur ce qu'il y avait de plus important dans l'histoire : le message qui se cache dedans. Ensuite, l'imagination nous aide à construire notre vision des lieux et des gens, voire même des loups. Ils sont décrits mais c'est à nous de les imaginer comme on le souhaite. C'est quand même un sacré paradoxe que Shirley nous ouvre un champ infini de possibilités auquel on répond par nos choix, alors que ses personnages n'ont pas l'occasion de décider de leur propre avenir, tout le long de leur aventure.

En ce qui concerne les personnages, comme expliqué précédemment, c'était un peu difficile de s'y attacher. Nous sommes peu confrontés à leurs émotions, à leurs pensées. On a surtout celles d'Aldavir qui se font soit rares, soit répétitives (ce n'est pas un reproche mais un constat !). Malgré tout, j'ai réussi à affectionner Ida qui, malgré son jeune âge, paraît très mature et féroce. Elle a la rage de vivre, de se battre. C'est une enfant dure à cuire, et j'adore ça. Une héroïne de feu et de glace, forte de caractère comme on en voit pas souvent. De plus, je suis d'avis que la relation fraternelle qu'elle noue avec Aldavir est adorable. D'ailleurs, ce dernier est très réaliste ! Imaginez un enfant de 15 ans, abandonné dans une forêt ? Il cherche par tous les moyens de survivre en ne sauvant que sa propre peau. C'est un individu égoïste et difficilement empathique au vu de son jeune âge et de ses mésaventures. Il est très cohérent. Et quand il déteste quelqu'un, il lui tient longtemps une rancœur fracassante. Il contient une rage aussi puissante que celle d'Ida : celle de survivre dans ces endroits dangereux et incertains. En dehors de ces deux-là, il n'y a que Henrik qui a su me toucher à un certain moment de l'histoire (je ne dirai pas lequel héhé). C'est un homme détestable mais qui a ses raisons. Et quelqu'un qui a une excuse reste peut-être détestable mais touchant. Ce qui le maintient en vie n'est rien d'autre que sa famille qu'il refuse de voir sombrer « par sa faute ». Il cache beaucoup de pans sombres mais une part de lui reflète une vraie humanité. Aussi, je tenais à ajouter que les personnages psychopathes de Shirley filent vraiment la chair de poule ! Elle crée très bien les méchants !! Ils ne m'ont peut-être pas plu comme ils me plaisent en général mais ils restaient particulièrement badass.

C'est à la fin du livre qu'on découvre le message caché dans cette histoire. Au début, on pense que toute cette barbarie n'a ni queue, ni tête, mais quand on tourne la dernière page, on prend conscience de ce que cela voulait vraiment dire. Il y a une profondeur dans ce récit qui m'a vraiment impressionnée. Je ne m'en rendais pas compte en lisant parce qu'il faut terminer le roman pour le comprendre.

Grosso modo, Démons est une lecture sanglante horrifique impressionnante en péripéties, même si elle ne met pas en avant les ressentis des personnages. Certains sont quand même parvenus à me convaincre et s'avèrent être tout simplement des personnes très réalistes. Le thème de la malédiction et des malheurs qui font vivre un enfer aux personnages suivent une ligne conductrice très logique. Par contre, si vous avez des jeunes enfants et que vous les voyez avec ce livre en main, allez leur voler quand ils dorment. C'est légèrement déconseillé aux petits. En revanche, si vous avez soif d'aventures trépidantes et glauques, n'hésitez plus !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sagweste 2017-03-30T09:49:18+02:00
Or

http://saginlibrio.over-blog.com/2017/03/demons-de-shirley-j.owens.html

Je remercie mon partenaire Séma Editions pour m’avoir fait confiance pour la lecture de ce livre.

Vous connaissez mon penchant pour les histoires de garous et autres vampires ou sorcières en tout genre. Et bien ici, on fait table rase des gentils garous et on se laisse propulser par l’auteure dans un monde extrêmement dur où seuls les plus forts survivent.

Aldavir se rend dans une contrée reculée avec son maître, mais au cœur de la forêt enneigée ils seront attaqués par un loup enragé, hors norme. Le jeune homme va être plongé dans un monde surréaliste, où des êtres sanguinaires font rage, où certains se cachent, d’autres essayent de survivre. Le fil rouge du garçon sera une petite fille pour lequel il se liera envers et contre tout. Il devra poursuivre la malédiction à sa source, affronter des dangers plus horribles les uns que les autres.

Oui, ici on est au cœur d’un roman très coriace, avec des scènes d’une violence terrible et pourtant je n’ai pas lâché ce livre pendant 2 jours ! L’auteure dès le début nous montre ce monde très dur, où l’apitoiement n’existe pas, on doit tuer ou être tué de manière bestiale. Aldavir évoluera au cœur de cette brutalité, gagnera en confiance en lui, fera de lui un homme à part entière avec ses faiblesses et sa brutalité.

J’ai adoré ce roman quasi inhumain, il m’a fait frissonner, craindre et j’en redemande.

Bravo Shirley pour ce livre en dehors des clous, je suis sortie de ma zone de confort, je ne verrai plus jamais mes garous comme des bêtes poilues sexy en diable…. Non plus jamais !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MurielleMi 2017-03-05T19:50:09+01:00
Or

Bonjour mon monde!

Aujourd’hui, je vous parlerai de «dark fantasy». Démons de Shirley J.Owens de Séma Éditions dans la collection Séma’gique. Comme je le dis souvent, peu importe le genre du livre que je lis, il y a toujours une morale insérée.

«Souffrir ou faire souffrir. Tuer ou mourir. Les choix sont simples, et limités. Il n’y en avait aucun autre.»

Comment reconnait-on un être bon d’un être mauvais? À son apparence humaine? À son apparence de loup? Ce sont les actes et non l’aspect qui comptent. Un démon peut se cacher sous les traits d’un être d’aspect angélique. Un être bon peut se cacher sous les traits d’un homme mutilé et plein de remords …

Une histoire qui pend aux tripes! (sans jeu de mots

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EgideOfBooks 2017-02-21T17:55:56+01:00
Or

Merci à Sema Edition pour ce SP.

Dans « Démons » nous découvrons l’histoire d’Aldavir, un jeune orphelin qui après une dure enfance, a été recueilli par un vieux marchand, Radulf. Sur la route pour se rendre à un village qui se nomme Burnwick, ils sont attaqués par un loup. Radulf ne survit pas. Aldavir va devoir se débrouiller seul mais c’est lorsqu’il croise une jeune fille, Ida, que sa vie va basculer à jamais. Il n’a rien demandé, il n’a que 15 ans et pourtant… Il ne sera pas épargné !

Ce livre est un livre sombre, oui il faut le savoir, il n’y a que souffrance, violence. Le froid du paysage nous enveloppe dès les ...

http://egideofbooks.blogspot.fr/2017/02/13-demons.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FungiLumini 2016-08-17T12:06:46+02:00
Or

Un roman coup de cœur que je recommande ! Une ambiance sombre, des personnages très travaillés, une histoire prenante et pleine de rebondissements où rien n’est sûr et tout peut arriver ! Venez vous aussi percer le secret de la malédiction de Burnwick !

En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2016/08/17/demons/

Afficher en entier

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 18
Commentaires 12
Extraits 12
Evaluations 9
Note globale 8.22 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode