Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 802
Membres
1 068 468

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Vents de sable



Description ajoutée par TerverChante57 2024-04-03T00:32:40+02:00

Résumé

Texas, 1934. Elsa Martinelli a la vie dont elle a toujours rêvé : une ferme dans les Grandes Plaines, de beaux enfants, un foyer uni. Mais sous les effets conjugués de la Grande Dépression, qui condamne des millions d'Américains à la misère, et des effroyables tempêtes de poussière qui ravagent les récoltes, son monde s'effondre. Lorsque son mari l'abandonne, elle doit prendre la décision la plus difficile de sa vie : se battre pour la terre qu'elle aime ou partir pour la Californie, en quête d'une vie meilleure pour sa famille. Mais y a-t-il seulement une seconde chance pour les exilés ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par TerverChante57 2024-04-20T11:14:15+02:00

Elsa Wolcott avait passé des années enfermée dans une solitude forcée, à lire des aventures imaginaires et à s’inventer d’autres vies. Recluse dans sa chambre, entourée des romans qui étaient devenus ses amis, elle osait parfois rêver de vivre sa propre aventure – mais pas souvent. Sa famille lui répétait que la maladie qui avait failli l’emporter quand elle était enfant avait transformé sa vie, l’avait rendue fragile et solitaire et, dans les bons jours, elle y croyait.

Dans les mauvais jours, comme celui-ci, elle savait qu’elle avait toujours été une étrangère dans sa propre famille. Tous avaient senti très tôt cette faiblesse chez elle, avaient compris qu’elle n’était pas des leurs.

Elle souffrait d’être sans cesse réprouvée et avait le sentiment d’avoir perdu quelque chose d’innommé, d’inconnu. Elsa avait survécu jusqu’ici en se faisant discrète, en ne réclamant ni ne cherchant l’attention, en acceptant l’idée d’être aimée, mais pas appréciée. Sa souffrance était devenue si ordinaire qu’elle la remarquait à peine. Elle savait que ça n’avait rien à voir avec la maladie à laquelle son exclusion était imputée.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Exuline 2024-06-26T11:24:55+02:00
Diamant

Un roman intense et saisissant tant par les faits racontés que par l'écriture de Kristin Hannah qui m'a mis à fleur de peau...

Voilà des années que je n'ai pas rencontré un livre avec une telle puissance mais aussi d'une telle tristesse. Une histoire emprise de dévouement, d'altruisme, d'abnégation, de générosité, de sacrifice, de bienveillance et de renoncement mais aussi de cruauté, d'injustice, d'esclavagisme et de dureté. Je crois que je n'ai pas assez de vocabulaire pour décrire le personnage d'Elsa et de sa famille pour porter au sommet cette histoire qui a bouleversé mon âme et fait pleurer.

A travers les étendues du Texas jusqu'aux plaines de la Californie, j'ai suivi Elsa. Cette jeune fille rejetée par sa famille, va vouloir vivre sa vie en mieux et elle n'imaginait sûrement pas que l'avenir qu'elle voulait rayonnant sera empli de la poussière du Dust Bowl.

Faisant suite à des sécheresses exceptionnelles combinées à l'érosion des sols par des méthodes toujours plus mécanisées, vont s'élever dans le ciel des tempêtes de sables en particulier dans une région à cheval sur l'Oklahoma, le Kansas et le Texas et cela durant plusieurs années. Cette catastrophe écologique sera décrite par Kristin Hannah avec autant de puissance que pouvait l'être ces vents de sables qui recouvrent tout, s'insinuent par la moindre fissure, entrent dans la peau et les poumons des Hommes comme dans les bêtes. Il n'y a plus de lait dans le pie des vaches remplacé par un liquide gris impropre à la consommation qui fait souffrir à la fois la vache et son propriétaire. Les enfants suffoquent, les poumons en feu, le gouvernement fournit des masques mais la vie jusqu'à présent confortable n'est plus possible.

Sa seule option est donc de fuir une terre devenue hostile vers une promesse d'un monde meilleur où la vie serait plus facile. Le don de soi pour protéger de toutes ses forces la vie de ses enfants. Malgré l'exode, la pauvreté, la cruauté des hôtes qui abusent de leur situation confortable, Elsa va courageusement et avec toute la force de son abnégation emmener ses enfants pour simplement pouvoir vivre.

Les rapports décrits par l'autrice entre Elsa et particulièrement sa fille sont à la fois poignants et électriques. Nous passons d'un point de vue à l'autre avec autant de détermination chez l'une que chez l'autre. Un amour inconditionnel d'une fille vers une mère malgré les reproches et les incompréhensions et cet amour filial au delà des maux, Kristin Hannah trouve les mots justes pour décrire les sentiments de l'une et l'autre.

J'ai souffert avec Elsa de son dénuement face à son adversité. J'ai ressenti la force de son courage et sa volonté de sauver et de proposer un avenir meilleur à ses enfants. Ces mots durs mais nécessaire prononcés pour chaque jour trouver du travail et avoir quelques miettes à donner. Et j'ai souffert avec Loreda, sa fille, je comprenais sa colère de se voir considérer comme une enfant alors que les événements rencontrés l'ont fait murir trop tôt. Son envie d'aider sa mère et ce sentiments de rejet. De cette enfance brisée trop tôt et cette envie de rébellion, cette motivation de ne pas vivre cette vie et s'insurger contre autant d'injustice.

L'autrice a su doser parfaitement les faits, et même si à de nombreuses reprises, mes larmes ont débordé sans m'en rendre compte, l'écriture n'est pas volontairement larmoyante. C'est juste que je me suis sentie si proche des personnages que je ne pouvais m'empêcher de ressentir leurs âmes et de me dire qu'aurais-je fais moi-même pour protéger mes propres enfants.

Je me rends compte que j'ai du mal à trouver les mots pour vous décrire la palette d'émotions que j'ai ressentie lors de cette lecture. Kristin Hannah, elle, a su les trouver pour mon plus grand bonheur et à su me bouleverser. J'espère que mes mots vous donneront l'envie de découvrir ce roman et que vous partagerai mes sentiments si à votre tour vous décidiez de le lire. J'aurai tellement à vous en dire encore mais ce serait vous spoiler et ce n'est pas ma volonté et je vous en ai déjà dit beaucoup. Sachez également que Kristin Hannah a la manière de décrire les lieux, les personnes avec une sensibilité rare et utilisant finalement peu de mots mais parfaitement maitrisés qui accentue la sensation d'immersion.

Je souhaite pour finir vous dire que je n'ai pas lu Les raisins de la colère de John Steinbeck monument de la littérature américaine, ce livre est souvent cité en comparaison puisqu'il se déroule durant la même période ou presque puisque je crois que c'est suite aux conséquences du Dust Bowl. Je n'ai donc pas de moyen de comparaison, et j'en suis au final très heureuse. L'approche de l'histoire à travers l'amour d'une mère pour ses enfants permet sans doute une autre approche de cette partie de l'Histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 1001chapitres 2024-03-21T08:11:37+01:00
Lu aussi

Pour ceux qui ont lu Steinbeck, « les vents de sable » seront l’occasion de replonger dans le Dust Bowl, cette période de sécheresse implacable qui jeta des milliers d’américains sur les routes dans les années 30. Pour les autres, ce sera sans doute une découverte à moins que vous vous souveniez des premières scènes d’Interstellar et de cette terrible tempête qui chasse Matthew McConaughey d’un match de baseball…

La vie est rude à la ferme des Martinelli. La grande dépression a fait dégringoler le prix du blé et les terribles tempêtes de poussière qui balaient le Texas empoisonnent les cultures, les animaux et les hommes. Elsa sera contrainte de prendre des décisions radicales pour sauver sa famille.

Si le récit se concentre sur le combat de cette femme héroïque, on est également plongés dans la tourmente sociale et économique des années 30. Il est impossible d’ailleurs, et l’autrice le fait elle-même dans la postface, de ne pas tirer de parallèle avec l’époque actuelle.

Des migrants sales, dépenaillés, vivant dans des camps au mépris des règles d’hygiène élémentaires, qu’on soupçonne de paresse et qu’on voudrait renvoyer chez eux, ça ne vous dit rien, vraiment ? On est toujours le « oakie » de quelqu’un.

Une lecture agréable et instructive même si j’ai trouvé que ça manquait parfois un peu de relief au niveau des péripéties. La version audio est excellente, ravie d’avoir découvert Marie Lemonnier!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaudeS 2024-01-18T07:23:08+01:00
Argent

Un moment plein d’émotion que cette vie avec Elsa.

Au travers de son récit qui se passe sur plusieurs années, l’autrice emmène son héroïne, Elsa entre le Texas et la Californie pendant la grande dépression.

Nous suivons Elsa depuis son adolescence pendant toute sa vie, au travers de son quotidien, de ses choix, de ce qu’on lui impose aussi.

Une héroïne que j’ai trouvé très forte et avec plein d’amour à donner, de l’amour qui la rend d’ailleurs encore plus forte.

L’autrice aborde dans ce roman les thématiques de la famille, de la pauvreté, de la maladie, du regard des autres, de la haine des autres, de la peur des autres, de la force de l’amitié et de la famille.

En bref : un roman, qui traduit une époque, une héroïne forte et aimante, un parcours semé d’embûches que j’ai eu plaisir à découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vlaisoup 2023-08-22T21:28:31+02:00
Diamant

Excellent livre. L’histoire se déroule en 1930; les personnages se trouvent entre le Texas et la Californie. C’est toute uné époque où les temps,sont difficiles pour plusieurs. Prenez le temps de lire ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carole94P 2023-06-05T11:39:58+02:00
Or

https://my-bo0ks.over-blog.com/2023/06/les-vents-de-sable-kristin-hannah.html

Je n'avais encore jamais lu l'autrice avant de découvrir Les vents de sable mais clairement, après cette lecture, ça ne sera pas le dernier. L'autrice nous embarque dans son histoire avec réalisme et émotions. Un roman qui m'a ému aux larmes à plusieurs moments et dont l'héroine, Elsa m'a profondément touché.

Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, quelques mots sur l'histoire. On est ici sur un roman qui se déroule dans les années 1930 entre le Taxas et la Californie et autant dire que les conditions de vies sont à la fois rudes et parfois cruelles. Entre la grande dépression, les conditions climatiques et les petits aléas de la vie, Elsa, notre héroïne qui a autrefois eu des rêves pleins la tête fait son bout de chemin, malgré les bouleversements, les galères et surtout en gardant toujours le cœur sur la main. Jusqu'au moment des grandes décisions.

Ce roman qui se déroule dans les années 30 fait cruellement écho à l'actualité. Avec les canicules et le réchauffement climatique, on ne peut que comprendre et encore, pas de façon aussi extrême la situation dans laquelle se retrouve nos personnages. Un contexte difficile avec ces tempêtes de sable, l'absence d'eau (de pluie), les difficiles à trouver un travail. Pourtant, pour la première fois de sa vie, aux côtés d'autres personnages, Elsa ne s'est jamais sentie aussi accepté qu'avec eux.

Comment vous dire à quel point Elsa, notre héroine m'a profondément touché. C'est une jeune femme qui avait des envies et a toujours été rabaissé, par sa famille mais par tous les autres. Pas assez jolie, trop grande, trop mince, elle a toujours été solitaire et pas toujours par choix. Jusqu'à sa rencontre avec Rafe et ses parents. Un nouveau départ, qui, au fil du temps lui à donner deux enfants et des beaux-parents en or (rien de spoilant ici, c'est dans le résumé). Mais quand les aléas de la vie s'ajoutent dans la balance, rien ne va plus. Pour autant, Elsa va porter tous les fardeaux, les doutes, les crises à bout de bras, sans jamais abandonner, sans jamais montrer qu'elle est à bout et en apportant toujours son aide aux autres. Une héroine aussi généreuse, qu'altruiste, désintéressée et qui a beaucoup d'amour à donner. Voilà une femme qu'on a envie de prendre dans ses bras et lui dire que tout ira bien.

Au fil des pages, on souffre. Vraiment. Comme je vous le disais, ce que traverse les personnages est difficile, si réel, si bien écrit, qu'on vit chaque nouvelle crise, chaque minimum petit espoir à leurs côtés. La plume de l'autrice est addictive, je n'ai pas pu lâcher ma lecture et pourtant, ce n'est pas mon genre de prédilection. Moi qui suis davantage tournée vers les romances à proprement parlé, je n'ai pas ressenti de manque ici. Car oui, la romance, il y en a une mais très en retrait. On est ici sur un roman plus "parcours de vie", plus famille. Car Elsa ne sera pas seule dans cette aventure. Elle aura ses enfants, mais aussi ses beaux-parents. Est-ce que j'ai fondu pour la relation Rose/Elsa ? Totalement. Mais également ces rencontres qu'elle fera au fil du temps.

Les vents de sable est un roman qui bouleverse. Véritablement. Les émotions sont là et vraiment je fondais d'énormes espoirs sur la fin de cette histoire, tout en ayant très peur de l'issue. Parce que oui, les épreuves seront nombreuses, ponctuées par des moments de tendresses, de lueur au bout du tunnel et de vision de l'avenir. La dernière ligne droite prend une tournure un peu différente avec un côté révolte/syndicat auquel je ne m'attendais pas mais tout aussi intéressant. Jusqu'à la toute fin, je suis restée sur mes gardes, en alerte et je dois dire que l'autrice m'a surprise. Est-ce que j'aurais voulu une autre issue ? Oui. La lectrice que je suis aurait préféré. Mais j'ai été si bouleversé par ma lecture que je suis malgré tout profondément marqué par cette lecture.

En conclusion, si vous aimez les romans qui suivent des personnages sur leur quotidien, les histoires de famille, les romans où il est question des difficultés de la vie avec son lot de désillusions, à la fois réaliste et touchant, ce roman est pour vous. Accrochez-vous bien, car il ne vous laissera pas indemne, à l'image des romans de Nicholas Sparks.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Vents de sable" est sorti 2024-06-05T04:38:19+02:00 en version poche
background Layer 1 05 Juin

Dates de sortie

Les Vents de sable

  • France : 2023-05-04 (Français)
  • France : 2024-06-05 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Four Winds - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 15
Commentaires 5
extraits 1
Evaluations 6
Note globale 8.83 / 10