Livres
436 270
Membres
361 541

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Hex in the City, Épisode 1 : L'Éventreur de San Francisco



Description ajoutée par MaudeElyther 2018-01-31T22:25:35+01:00

Résumé

Un tueur en série sévit à San Francisco. Rien ne l’inquiète : ni la loi, ni les remords. Malheureusement pour lui, Taylor, une sorcière au passé trouble et au caractère de feu, décide de s’en mêler…

À la croisée des genres entre fantasy urbaine, avec ses vampires, monstres et sorcières, et le polar, découvrez un récit sans temps mort, dans la lignée des meilleures séries télévisées américaines.

Afficher en entier

Classement en biblio - 42 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Ori06 2018-03-18T21:41:20+01:00

- Bon, peut-être pas celui-là, mais il va te falloir un mec, couz. Je conçois qu'aucun ne reste longtemps une fois qu'il te connaît, mais tu as les atouts pour entamer au moins un début de relation.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Cyrielle-1 2018-06-29T13:04:21+02:00
Argent

J'ai à nouveau passé un agréable moment entre les pages écrites par Dorian. On le retrouve ici avec de l'urban-fantasy, de la witch-lit, sur un format assez court, mais qui n'enlève rien à la qualité. Ce premier épisode est un page-turner, grâce à une narration fluide et percutante qui ne s'encombre pas de détails superflus. Dorian — et Taylor — va droit au but, sans se perdre dans des circonvolutions qui perdrait le lecteur.

Un peu comme pour ma précédente chronique, je dirais que certains descriptions m'ont fait un peu tiquer, notamment le premier paragraphe, qui m'a un peu fait penser à ce qu'on trouve parfois sur Wattpad quand les auteurs décrivent leur héroïne... mais les autres descriptions sont bien mieux insérées dans le récit, suivent le "show, don't tell" contrairement à ce premier paragraphe.

J'aurais aimé aussi un peu plus de tensions, que toute la partie "éventreur" dure un peu plus, avec une montée en puissance du suspens et de la crainte... mais au final, elle est bouclée assez rapidement. C'est dommage parce que ça aurait sûrement conduit à des situations intéressantes, notamment entre les personnages.

D'ailleurs, si l'intrigue reste assez banale pour ce genre de romans/novellas, elle permet d'apprendre à connaître et de découvrir les personnages. Ceux-ci sont le point fort du récit, à mon avis. Ils sont efficaces, sonnent vrai, avec leurs qualités, leurs défauts, leurs angoisses. Leurs blessures et leur passé, également. Un passé qu'on découvre petit à petit à travers les interactions entre les personnages, et les épreuves posées sur leur chemin... et j'ai hâte d'en apprendre plus sur chacun d'eux !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodie-124 2018-06-24T11:18:38+02:00
Diamant

Cette histoire m’intéressait dès le résumé : une enquête policière marquée par des éléments surnaturels, autant dire que c’est intriguant.

L’histoire commence par notre rencontre avec Taylor Velasquez, une jeune barmaid au Witch Hour tout juste arrivée à San Francisco. On fait également la connaissance d’Andrea, sa cousine, membre de forces de l’ordre, chez qui Taylor habite, et son père, Jake, détective privé, qui vit dans un appartement miteux au-dessus du bar.

Le côté surnaturel apparaît assez vite quand Lionel, un vampire, s’intègre au chapitre trois avec sa protégée, une jeune Kathy qu’il a lui-même transformé. On apprend également que Taylor a dû quitter New-York à cause de ses pouvoirs.

Entrer dans l’histoire ne m’a posé aucun problème : le style de l’auteur est très agréable et le rythme m’a empêché de décrocher. Dorian Lake sait instaurer le mystère autour des personnages et a un attrait particulier pour semer des petits indices sans jamais tout nous dévoiler.

J’ai apprécié suivre tous ces personnages au long de ma lecture et surtout découvrir que finalement, tout est lié. De quoi me garder captivée tout du long !

J’ai donc passé un bon moment à lire ce premier tome de Hex in the city, néanmoins, je l’ai trouvé très rapide. J’ai lu le roman en trois soirs (j’aurais pu le terminer en un) tant j’étais emballée et tant le roman est très court. L’action, notamment avec le serial killer, s’est déroulée un peu trop rapidement à mon goût. Un peu de détails sur certaines scènes seraient les bienvenues pour ralentir et donner plus de consistance à celles-ci.

Définir mon personnage préféré me semble encore trop tôt : nous avons juste eu le temps de dépoussiérer quelques éléments de leurs vies respectives sans pour autant en savoir suffisamment pour se faire une vraie opinion. Je me suis attachée à chacun d’eux et j’ai hâte de savoir ce que le second tome me réserve.

Dans l’ensemble, j’ai trouvé ce premier tome très alléchant et bien sûr, le cliffangher de fin ne peu que donner envie que de lire le tome 2. Une histoire sans prise de tête, assez courte, qui m’a fait pensé, dans son format, au premier épisode d’une série – ce que voulait Dorian Lake, d’ailleurs, si je ne me trompe pas. Le pilot est donc réussi et je continuerai avec plaisir de suivre les aventures de Taylor !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlexianeTh 2018-06-14T09:56:31+02:00
Argent

Dorian Lake nous propose ici une Urban-fantasy, prenant place à San Francisco au 21e siècle. Vampires, sorcières dans un environnement urbain, contemporain, dans des rues que nous serions susceptibles d’arpenter nous-mêmes… un fantastique qui rencontre le genre « polar », voire le thriller pour un savant mélange susceptible de ne pas s’adresser à un, mais plusieurs lectorats. Il est d’ailleurs amusant, en se fiant à la playlist mise à disposition notamment sur la fiche du livre sur le site de la maison d’édition, de passer d’une musique assez rock, rythmée (Love bites d’Halestorm [clin d’œil à Taylor ?]) à un morceau jazzy, que l’on pourrait très bien retrouver dans ces vieux films en noir et blanc avec ce détective un peu aigri, en imper’ et chapeau melon (Nightmare d’Artie Shaw [clin d’œil à Jake ?)

Taylor Velasquèz s’installe à San Francisco, chez sa cousine Andréa, une flic au fort tempérament, après avoir fui New York pour d’obscures raisons. Désormais barmaid au Witch Hour et blogueuse comptant sur les clicks issus de buzz pour un peu d’argents supplémentaires, elle reste sujette à de nombreux doutes, dont un concernant sa sexualité et un autre sur sa nature de sorcière au curieux pouvoir. Elle pensait reprendre un semblant de vie ordinaire, mais c’était sans compter d’étranges meurtres qui troublent bientôt les rues de San Francisco. Malgré elle, Taylor s’immisce sur la route du serial killer et il se pourrait que Jake, son oncle, soit susceptible de jouer un rôle non négligeable.

Le premier tome d’Hex in the City est assez court, environs 140 pages, ce qui permet une lecture rapide et fluide, comme si nous visionnions un épisode d’une série télé d’une quarantaine de minutes. Certains seraient susceptibles d’y retrouver une certaine rythmique qui y ressemble ; il faut dire aussi que la plume de l’auteur s’y prête assez. À la fois simple, mais riche d’un vocabulaire à certains passages, elle garde un aspect très visuel et cinématographique. Nous découvrons ainsi les décors, la gestuelle des personnages, leurs expressions en les intégrant dans un petit film qui défilerait dans notre tête. Peut-être même jusqu’à imprégner les scènes imaginées avec une colorimétrie bien particulière, une saturation propre (sans doute très inspirées aussi de la couverture réalisée de A à Z tout spécialement pour cette saga.) En outre, lorsque l’on termine le premier tome, pour les plus concernés, vous pourriez même vous attendre à un petit générique de fin dans l’attente… d’un prochain épisode. Quelques séries abordent les thématiques du surnaturel (vampires, sorcellerie, paranormal…), et au niveau de l’ambiance, il y a potentiellement ce côté Lost Girl avec un zeste de True Blood (mais la ressemblance s’arrêterait là ou presque.)

[Pour lire toute la chronique : http://marmiteauxplumes.com/t-1-hex-in-the-city-leventreur-de-san-francisco-de-dorian-lake/]

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-Laure-19 2018-05-23T10:43:10+02:00
Bronze

L'histoire est bien partie, mais le livre est beaucoup trop court pour que ça devienne vraiment intéressant...146 petites pages (et à 12€, je trouve que ça fait un peu cher d'ailleurs).

Je pense que plusieurs tomes regroupés en un seul aurait été plus intéressant !

Pas le temps de développé le lien et la relation entre les perso. Si on compile l'histoire de "Jack l'éventreur", ça doit pas faire plus de 20 pages je pense...donc ça retombe un peu vite...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Antanasia-Crosszeria 2018-05-21T20:46:05+02:00
Pas apprécié

Je ne vais pas passer part quatre chemins, je n'ai pas aimé ce roman. La raison principale c'est trop court donc ça ne prend pas le temps de développer cette histoire. Donc ce problème entraine donc d'autres problèmes....

Il y a un manque de détails, en fait il y a essentiel et encore. La diégèse n'est pas assez développée. Par exemple, je ne sais pas qu'elle place ont les peuples surnaturels : je sais qu'il y a des vampires et des sorcières. Je connais quelques capacités (voir une) pour chacune des créatures mais c'est tout. Donc les capacités ne sont pas expliquées, ni la gouvernance des différentes espèces, ni si les humains sont au courant de leur existence....

Les personnages sont vides. Taylor par exemple tout ce que je sais de sa personnalité c'est qu'elle est provocatrice (ce qui m'a énervé) donc tout dans la provoque rien dans le cerveau. Mais malheureusement c'est le personnage le plus développer. Je ne peux pas m'attacher si je ne connais pas un minimum des personnages. Sienna est une hackeuse lesbienne, Andrea est flic, Jake est alcoolique et s'inquiète pour sa famille... Les sentiments sont peu présents et je n'avais que des informations basiques (stéréotypées pour certain).

Je pense que l'auteur a voulu rendre ses personnages mystérieux, mais là c'est trop.

Pour la structure du récit j'ai aussi des problèmes, donc nous avons deux histoires en parallèle des meurtres de femme et un vampire qui initie une novice et fait du chantage pour gagner sa vie.

Le tueur : c'est un peu facile la résolution, clairement il n'y a aucune enquête... C'est miracle il se dévoile, c'est pas très logique, ça colle trop bien, ce qui en devient pas très crédible.

Le vampire : Je ne sais pas ou cela va nous mener. Je pense que c'est là pour mettre en place la suite mais en prenant en compte que l'épisode 1 sa donne pas grand-chose.

Donc le problème c'est que ce livre est beaucoup trop courts, il faut une bonne mise en place de l'univers et des personnages avant de vouloir rentrer dans le vif du sujet. Je suis sûr qu'avec plus de détails, cela aurait pu me plaire. Dommage !

Prendre son temps pour la mise en place de ses personnages et de son univers est important, aller droit au but ce n'est pas toujours la solution.

Mon blog : https://labulledetomo.wordpress.com/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2018-05-01T17:42:57+02:00
Or

Je remercie Dorian ainsi que la maison d'édition Noir d'Absinthe pour m'avoir fait cette proposition. Connaissant déjà un écrit de l'auteur, j'ai accepté sans aucun souci. J'aime beaucoup la couverture, assez sombre pour cacher des secrets, mais assez claire pour montrer juste assez et donner envie de découvrir le personnage principal.

Taylor vit chez sa cousine Andréa. Elle travaille comme serveuse la nuit dans un bar et tente de mettre de côté afin de pouvoir vivre enfin dans son chez elle. Malheureusement, ce n'est pas pour le moment. Blogueuse le jour sous le pseudo de Blondie, elle va mettre les pieds dans le plat en insultant le tueur en série qui sévit dans sa ville. Lionel est un vampire (on le sait dès qu'il apparaît) et a pris sous son aile Kathy, une jeune femme qui a tenté de se suicide. Et puis il y a Sienna qui aide Taylor, et Jake l'oncle de notre héroïne, ancien flic, devenu un privé alcoolique. Et cette magie dans l'air qui semble rendre fou quelques personnalités qui se croient tout permis.

Bref, une histoire où les personnages semblent au départ n'avoir rien en commun pour se retrouver avec une personne, un acte, un geste qui les relie d'une manière ou d'une autre. Cela m'a fait "bizarre" de voir un Jake dans l'histoire et un éventreur qui s'amuse avec de jeunes femmes encore en vie lorsqu'il les découpe. Bizarre dans le sens où je me suis dit que l'auteur voulait me perdre. Quelques tranches de vie qui se rassemblent tout en laissant encore des zones d'ombre. Le livre est court et très entraînant. Il y a très peu de temps mort, juste de quoi mettre les bases et encore. Une écriture qui donne des descriptions sans en faire de trop. Nous savons comment est la ville, les lieux, les personnages, on ne s'attarde que sur le principal et j'ai beaucoup aimé.

Taylor cache bon nombre de secrets. Serveuse, elle a une très bonne amie Sienna qui lui donne des infos croustillantes pour son blog. Entre les deux, c'est plus que de l'amitié, mais Taylor a du mal avec ce côté sexuel. Elle le défend, mais n'arrive pas à le montrer à quiconque et surtout pas sa cousine. La peur du jugement. L'info de trop va la mettre dans un guet-apens. Nous apprenons des choses sur cette jeune femme, qu'elle a quitté la maison familiale et sa petite sœur pour des raisons qui sont expliquées. J'ai très envie de savoir le fin mot de l'histoire concernant Taylor. Jake est son oncle, le père d'Andréa. Ancien flic il a vécu une période noire et est devenu privé et alcoolique notoire. Il fait pourtant attention à sa fille, de loin et sa nièce, n'aimant pas les fréquentations que la dernière peut avoir. Jake bosse pour plusieurs clients, dont Lionel. Celui-ci connaît très bien Taylor. Il est présent dans la même ville qu'elle parce qu'il l'a suivi. Perversité? Besoin de savoir ? Lionel reste énigmatique jusqu'à maintenant.

Il y a toujours un petit truc qui les font se retrouver d'une manière ou d'une autre comme dit précédemment. Les personnages sont largement assez décrit pour les imaginer. Les relations des uns et des autres sont montrées, expliquées et il doit en rester pas mal, surtout avec le dernier protagoniste qui fait son apparition dans l'épilogue. Les vampires ont des faiblesses et des forces légèrement différentes de ce que j'ai déjà lu. J'aime lorsque l'auteur ajoute un point de détail ou plus pour créer sa propre "race".

En conclusion, une histoire qui donne plus que les bases. Des détails apportant ce qu'il faut pour comprendre le récit et suivre les personnages avec beaucoup de plaisir. J'ai hâte de découvrir l'épisode 2, car la fin de celui-ci donne déjà des indices sur une histoire mouvementée en prévision. Et puis, j'ai envie de savoir si tout est vrai sur Taylor et comment elle fait pour être ce qu'elle est.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/hex-in-the-city-episode-1-l-eventreur-de-san-francisco-dorian-lake-a144541336

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AmandineHayley 2018-04-16T21:39:00+02:00
Bronze

Mon avis complet : https://amandinetbsbooks.wordpress.com/2018/04/16/chronique-n47-hex-in-the-city-tome-1-dorian-lake/

EN BREF : Un très bon roman d’Urban Fantaisie que je recommande vivement. Léger et agréable à lire, il nous emporte dans les ruelles sombres d’une San Francisco qui attire autant les créatures de l’ombre, que les tueurs fous. J’ai hâte de connaître la suite de l’histoire!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leane-Belaqua 2018-04-09T07:13:16+02:00
Bronze

Taylor est une sorcière qui vit chez sa cousine en attendant d'avoir les moyens de s'installer seule. Elle a quitté sa famille et la ville dans laquelle elle vivait brutalement pour échapper à une chose dont on ne sait rien. Serveuse la nuit, elle tient un blog le jour sur lequel elle s'affiche comme militante féministe et pour les droits de la communauté LGBT. Grâce à une amie, elle va apprendre des choses sur un tueur en série qui s'en prend à des femmes lui ressemblant beaucoup et se mêler d'une affaire qui pourrait bien la dépasser.

L'histoire présente en parallèle trois personnages. Il y a tout d'abord Taylor, l'héroïne, puis Jake Sullivan, son oncle, ivrogne notoire, et enfin Lionnel, un vampire qui paye Jake pour ses talents de détective tout en apprenant à Kathy à gérer sa condition vampirique. Si le scénario se déroule de façon assez classique, le mystère qui entoure ces personnages donne au roman une dimension intéressante. C'est ce qui m'a plu dans ce premier épisode.

L'héroïne, Taylor, est brisée. Elle se donne des airs de Goliath mais se sent aussi faible et fragile qu'une abeille. Sa personnalité est complexe. Elle a fui sa ville natale à cause d'un décès dont on ne sait pas grand-chose si ce n'est qu'elle pourrait en être la cause. Elle a laissé sa petite sœur derrière elle et ne peut communiquer avec elle. C'est peut-être à cause de cela qu'elle a du mal à se lier à Sienna, l'une de ses rares amies. Elle cache également sa bisexualité à sa cousine et par extension à son oncle. C'est selon moi toute cette souffrance qui la pousse à s'exposer lorsque Sienna lui donne des informations sur le tueur.

Le personnage de l'oncle de Taylor est également très intéressant à mes yeux. C'est un ancien policier, devenu détective privé, ivre en permanence, qui a des problèmes d'argent et qui succombe à sa conscience. Si au départ il paraît assez insipide, son attitude à la fin du roman face à sa nièce lui donne tout à coup du relief. On attend de savoir exactement ce qu'il s'est passé, ce qui l'a poussé à devenir cet ivrogne qui n'a plus de contact avec sa fille.

Quant à Lionnel, on découvre qu'il a eu une relation avec Taylor, et qu'en quelque sorte, il veille sur elle et la surveille. Dans le même temps, il s'occupe d'une jeune vampire qu'il a lui même transformée et qui a un lien étonnant avec Jake, dont vous découvrirez la teneur si vous allez découvrir cette série. Lionnel est le personnage qui m'intrigue le plus.

Vous l'aurez compris, ce roman est nimbé de mystères que le premier épisode ne résout pas. Dorian Lake s'amuse à ne donner que quelques éléments sur chacun d'eux, éclaircissant à peine quelques point d'ombre, les assombrissant parfois plus encore. Ce roman est prenant, parce qu'on attend d'en apprendre plus, ou de savoir ce que Taylor va bien pouvoir faire, et comment elle va s'en sortir. J'ai bien aimé que les créatures magiques mises en scène ne soient pas définies uniquement par leurs pouvoirs et leurs capacités surnaturelles. Elles ont des faiblesses, ne se prennent pas pour des super-héros, quoique Lionnel soit un peu cliché dans le genre vampire, et ont des vies à peu près normales. C'est assez plaisant, et je suis curieuse de découvrir la suite.

Conclusion : ♥♥♥♥ Bien que l'histoire en elle-même ne soit pas d'une originalité folle, les personnages sont à mes yeux intéressants et leurs natures magiques n'est pas au centre du roman. Tout est très mystérieux, on a envie d'aller découvrir la suite.

http://sweetie-universe.over-blog.com/2018/04/roman-hex-in-the-city-episode-1-l-eventreur-de-san-francisco-d.lake.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par livres-enchantes 2018-03-22T17:10:33+01:00
Lu aussi

Je lis rarement du thriller mais associé à de l'Urban Fantasy, j'étais certaine que j'allais accrocher au roman. Je ne fus pas déçue !

Ce court roman nous plonge parfaitement dans l'univers façonné par l'auteur. Il y mêle le monde moderne, sombre et oppressant, au fantastique dans un équilibre parfait. La plume de l'auteur est entraînante et son roman se lit très facilement. J'admets que j'aurais apprécié un roman un peu plus long mais le fait de ne pas être rassasiée me donne clairement envie de lire la suite ! J'ai passé un bon moment de lecture aux côtés de personnages peu conventionnels et atypiques dont il me tarde de découvrir la suite des aventures !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-Ange-4 2018-03-20T17:48:22+01:00
Or

J'ai lu ce premier tome avec l'impression que je regardais un film, les chapitres s'enchaînent et livrent un morceau de chaque personnage. J'ai aimé le style, le rythme, l'intrigue ne traîne pas en longueur et on a le temps de faire connaissance avec chaque personnage. Je n'ai pas eu cette impression que les personnages étaient invincibles et que tout était irréaliste !! L'épilogue laisse entrevoir une suite que j'ai hâte de lire.

Afficher en entier

Date de sortie

Hex in the City, Épisode 1 : L'Éventreur de San Francisco

  • France : 2018-02-19 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 42
Commentaires 16
Extraits 6
Evaluations 23
Note globale 7.48 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode