Livres
569 080
Membres
624 452

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

New Victoria, Tome 1 : New Victoria



Description ajoutée par Gkone 2012-06-23T08:26:56+02:00

Résumé

L’amour est immortel.

L’amour ignore les frontières, dit-on. Et celle entre la vie et la mort ?

Bienvenue à New Victoria, le dernier refuge d’une humanité éreintée par les guerres. Les jeunes filles de bonne famille y ont un destin tout tracé : épouser un membre de la haute société et collectionner les robes de bal.

Nora n’a jamais aimé se plier aux règles, surtout depuis la mort de son père, l’éminent docteur Dearly. Mais rien, dans sa délicate éducation victorienne, ne l’a préparée à un violent kidnapping, ni à survivre dans le camp d’une faction rebelle. Avec l’aide d’un séduisant soldat, elle devra pourtant surmonter ses craintes et ses préjugés pour comprendre la nature du véritable danger qui menace les vivants… comme les morts !

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 849 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par isane3 2012-08-30T11:45:19+02:00

(Bram)

[...]

Je lui ôtai le capuchon, me préparant à récolter un cri en retour.

Elle était toujours évanouie.

Je repoussai les cheveux qui lui couvraient le visage et essuyai sa bouche avec ma manche.

- Waouh, elle est mignonne !

Je levai les yeux et fusillai Coalhouse du regard.

- Epargne-nous tes commentaires.

Elle n'était pas mignonne, elle était sublime.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

Et bien, et bien que dire de ce livre, je veux dire autre chose que whaouuu et pourtant ça le résume si bien. Au début la couverture m'a littéralement prise dans ses filets avant que le résumé ne me charme. Sauf que ce fut loin d’être gagné, en effet pour ma part, je suis tout sauf une fan de zombies. Et pourtant ce roman s'en tire haut la main tant sur ce thème que sur ses personnages approfondis et bien traités et son univers riche, complexe et haut en couleur. Preuve en est que malgré ce thème aux créatures repoussantes qui me met en horreur, j'ai lue ce livre en moins de 24 heures et pourtant en me forçant a m'en éloigné avec des pauses régulières et les contraintes de la vie de tout jours. J'ai aimée ? Non, vous croyez. lol Un petit bijoux, bien écrit, aux émotions a fleurs de peau qui vous emmène dans un monde parsemés d'embuches, de danger, de violence mais aussi d'acceptation, d'amour et de compréhension. Je ne saurais en dire plus, c'est un livre qui se doit d’être découvert et lu, alors n'hésitez pas, lisez le, vous en ressortirez l'esprit en ébullition, la tête et le cœur pleins d'émotions . Et avec une question urgent sur le bout des lèvres .. A quand la suite ?

Afficher en entier

Les zombies, ont les voit en film mais assez peu en livre même si ils ont quelques représentant dans différents genre (Vivants, Zombie Story, Zombie thérapie...). Ici, il s'agit d'une dystopie romanesque qui se destine avant tout aux jeunes adultes.

On est donc projeté dans un futur ou la terre a été complètement remodelé et ou les derniers survivants américains ont fondés en Amérique du Sud New Victoria. Genre de mixte entre l'ère victorienne du dix-neuvième siècle et d'éléments futuristes que l'auteure prend soin d'incorporer avec intelligence dans un univers rétro en évitant le trop "fourre tout" qu'on peut craindre.

Dans l'univers de Lia Habel, deux factions aux idées différentes s'affrontent. Ceux qui sont pour l'évolution et les punks, des rebelles qui ne souhaitent pas que l'évolution technologie se fassent au détriment de la mains d'oeuvre. Mais ceux que les gouvernements cache, c'est qu'un virus, le virus Z circule depuis quelques temps sur la frontière entre New Victoria et les Punks. Un virus qui transforme les gens en zombies mais la particularité ici, c'est que certains zombies se relèvent avec leurs parties cognitives intacts. Quoi de mieux alors pour affronter un zombie fou qu'un autre zombie qui ne risque pas la contamination?

Nora est une jeune fille de Bonne famille ruiné qui va se retrouver en plein milieu de ce conflit sans trop savoir pourquoi. Enlevée (sauvée?) par une faction de zombies qui dit ne lui vouloir que son bien et que cela a à voir avec son père qui est mort 1 ans plus tôt.

Le récit est écrit à la première personne. Pas vraiment surprenant pour du young adulte mais en revanche, le fait d'avoir pas 1 ni deux points de vue mais plutôt cinq l'est beaucoup plus. Je dois dire que c'est assez étrange à lire, surtout quand on à Nora suivi par Bram en narrateur lors d'une action continu. Je me suis d'ailleurs quelques fois emmêlé les pinceaux quand à savoir qui tient les rênes du récit sans que cela soit préjudiciable pour autant.

L'auteure a par ailleurs construit un très bon background à son récit et prend soin de bien nous expliquer de manière assez passionnante les événements qui ont conduit à New Victoria. Je dois d'ailleurs dire que se coté "Ère Victorienne" est très sympathique de par les mœurs assez différents de ceux de nos jours ou le moindre bout de peau montré par une jeune fille fait un scandale.

Autre truc appréciable, la romance. Ici, on est bien loin du glamour d'un vampire et il est bien moins reluisant de ce faire mordre par un zombie. Lia Habel ne nous montre guère de zombie très fringants. Même avec leurs esprits intacts, c'est derniers finissent petit à petit à se dégrader et même si Bran est plutôt bien conservé, il en faudra beaucoup à Nora pour ne pas voir en lui une bête de foire. On se rapproche donc pas mal d'un récit à "La Belle et la Bête" avec une Nora qui ne démérite pas face à Belle. C'est simple, j'adore son caractère de feu qui contraste avec le coté "jolie petite chose fragile" d'apparence.

Je dois quand même avoué que j'ai trouvé le récit assez long à démarrer. Les différents points de vues font que le rythme s’enlise pas mal et les événements ne semblent pas trop avancer. Au contraire, le dernier quart semble tout bousculer mais sans vraiment surprendre. Le tout manque de rebondissement et je me désole a voir l'action réduit à peau de chagrin, régler en 3 coups de cuillères tandis que Nora semble reléguer au second plan.

Un livre que je juge vraiment pas mal et assez original dans son genre. Le background est vraiment bon et le personnage de Nora adorable. Je trouve toutefois que l'auteure n'a pas entièrement réussi a happé son lectorat dans le dernier quart qui manque de surprise et dont l'auteure ne parvient pas à retranscrire tout l'intensité. Un peu dommage mais Lia Habel ne démérite pas, surtout pour une auteure aussi jeune (20 ans).

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par lylou729 2020-02-09T10:19:52+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Eileeen 2021-10-02T18:57:53+02:00
Bronze

J'avais commencé ce livre à cause de son mix zombies/streampunk qui m'intriguait énormément. Pourtant, j'ai eu un peu de difficulté à entrer dans l'histoire, mais les cent dernières pages ont passées vites. J'avais l'intention de lire le second tome , mais les commentaires du deuxième livre m'ont découragés. Selon eux, il est encore plus difficile d'embarquer dans l'histoire, certaines questions ne sont pas répondues et la fin donne l'impression qu'il va y avoir un troisième tome, alors que c'est une duologie. Bref, j'avait des attentes pour ce livre, mais elles n'ont pas été totalement répondues.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zandecki 2021-09-12T16:15:18+02:00
Bronze

Une belle découverte mais ce livre s’adresse plutôt aux ados. Si je l’avais lu il y a 15 ans, j’en aurais profité pleinement. Cela n’enlève pas de mérite à l’auteure et à son imagination !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SherCam 2021-08-10T17:10:51+02:00
Or

Le monde a bien changé!

Aux conflits entre New-Victoriens et Punks, s'ajoute le virus Lazare.

Bien des événements vont chambouler la vie de Nora.

Le changement de point de vue à chaque chapitre donne encore plus de rythme à cette histoire déjà pleine d'action, de rebondissements et de révélations.

Afficher en entier

Une histoire entre un vivant et un mort? On parle bien d'un mort, putréfaction chair en décompositions, odeur de mort et tout et tout non? C'est de la nécrophilie. Je dois avouer que c'est intéressant comme concept, on ne peut s'empêcher de se demander ce qui pourrait se passer, curieux? Absolument, un peu comme quand on assiste à un accident c'est horrible mais on n'arrive pas à s'en détourner, mais là, un zombie...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par yagine 2021-07-02T15:43:49+02:00
Argent

Lu à la fin du collège et wow j'ai adoré l'atmosphère du roman. J'ai imaginé les tenues et j'aime énormément! Malheureusement, je n'ai plus du tout l'histoire en tête, elle n'était donc de mon point de vue pas très mémorable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mythik 2021-05-21T17:18:20+02:00
Lu aussi

J'ai rarement eu l'occasion de lire des livres de Steampunk et je dois dire que j'adore l'ambiance. Mélanger XIXe siècle, avec ses mœurs et ses manières, avec la technologie fonctionne très bien.

Concernant l'histoire en elle-même, je suis plutôt mitigée. J'ai bien aimé l'histoire du virus de Lazare et tout le côté scientifique de la chose. Mais faire tomber l'héroïne amoureuse d'un zombie, c'est vraiment cliché. Attention, je ne dis pas que je n'apprécie pas Bram ou Nora, ils sont vraiment chou tous les deux. Mais c'est une question d'instinct de survie en fait. On ne va pas aller habiter avec des requins qui mangent du tofu. C'est idiot. Contrairement à un vampire par exemple, un zombie va forcément mutiler ou tuer son en-cas. Ça donne un côté Roméo et Juliette à la romance (sauf que Roméo n'a jamais eu envie de manger Juliette) et je trouve ça un peu dommage. On aurait très bien pu se contenter du père zombie. Bref.

Excepté ce point, j'ai bien aimé ce livre, que j'ai trouvé divertissant, avec des petites pointes d'humour un peu partout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SCPoussin 2021-05-01T09:45:05+02:00
Diamant

J'ai adoré ce 1er tome.

J'ai trouvé l'univers géniale, très bien fourni, avec des codes bien à lui même si l'auteure a fait le choix de reprendre l'époque victorienne.

Les personnages principaux sont attachants et les secondaires ont une réelle importance. J'ai eu un vrai coup de cœur pour Bram et j'ai vraiment aimé Nora qui sont des personnages à la fois forts et sensibles.

L'alternance des points de vue est agréable, que ce soit pour le suivi de l'histoire ou même pour comprendre les personnages et ce qu'ils ressentent.

Hâte de lire le 2nd tome qui est déjà dans ma PAL.

Afficher en entier
Pas apprécié

Que dire de cette lecture ? Décevante ? C'est ça, je suis très déçue. Pour commencer, je ne m'attendais absolument pas à un livre sur les zombies, si j'avais sur de quoi il en retournait, je ne me serais jamais lancé dans ce roman, mais par la suite, je suis extrêmement déçue de la tournure que prend l'histoire. Une suite de clichés, mal tournés, mal écrits et en rien divertissant. Je me suis forcée à terminer ce livre, il m'est apparu long et mauvais à partir du moment ou les zombies débarquent, et c'est le sujet principal, n'y a t-il pas un problème ?

Sincèrement, j'ai fait l'effort d'achever ma lecture, espérant que l'intrigue évoluerait, ou ne serais ce que l'écriture qui s'améliore, mais sans succès.

On ne peut pas apprécier tout ce qu'on lit, mais cette lecture était à la fois inintéressante, inutile, mais surtout elle vient entacher l'univers des romans steampunk. En elle-même, ce pourrait être une idée originale et créative, notre monde un siècle après, retourné à une époque victorienne, qui subit une invasion zombie suite à la création d'une maladie. Les morts revenus à la vie, des hommes qui s'allient aux méchants zombies, combattus par les gentils zombies, qui souhaitent se faire accepter blablabla. C'est pour certaines personnes, un sujet de roman palpitant, une dystopie revisitée, que sais-je, mais de mon point de vue, c'est surtout du stéréotypé et en plus de ça, on a l'histoire d'amour impossible entre l'héroïne, toujours belle, courageuse, gentille et qui découvre que sa vie a été bâtie sur un mensonge, et le beau zombie, qui veut le bien partout, qui n'a jamais mordue personne, qui va tomber follement amoureux d'elle alors qu'il sait que c'est impossible...un cliché plus gros qu'une baleine, vu, vu, vu et revu et qu'on a assez de voir partout.

Mais bon, dans un roman comme celui ci je ne m'étonne pas d'y trouver ce genre de scénario.

Pour la trame, au départ c'était plutôt intéressant, et la recherche autour du docteur Dearly était constante, ça laissait un semblant de suspence, mais très vite ça tourne au drame avec des révélations prévisible sur d'autres personnages, et la suite des événements avec les zombie méchants qui pénètrent la ville et viennent bouffer tout le monde. Bien sur on a la meilleure amie qui se la joue Katniss avec son arc et ses flèches, mais l'auteur qui veut lui faire garder un semblant de sensiblerie lui fait endurer des drames émotionnels, pour au final aboutir à la faire totalement changer, elle aura revue sa vision du monde, elle se sentira horrible d’avoir tué ces gens, mais elle se sentira forte et renaissante. Au final il n'y a pas de véritable trame puisque l'on sait déjà que Nora va retrouver son père, et que même si cette histoire de vaccin de fonctionne pas, tout rentrera dans l'ordre, pour mieux pouvoir repartir en catastrophe dans le second tome.

C'est pourquoi je ne poursuivrais pas avec des lignes et des lignes de commentaire, bien qu'il y aurait encore beaucoup à dire sur la nullité de ce roman, mais j'achèverais en disant que ça ne vaut vraiment pas la peine de lire la suite, même la fin est trop limpide, je sais déjà comment la saga va se terminer.

Afficher en entier
Argent

Une jolie découverte.

On se plonge dans un monde post apocalyptique où la société humaine est basé sur un mélange de nouvelle technologie et de régime victorien.

J'ai mis un peu de temps à entrer dans l'univers mais une fois que j'étais dedans, je ne suis plus sortie. Les chapitres sont courts et addictifs. Les points de vue sont différents à chaque chapitre passant entre Nora, Bram, Victor, Wolf et Pamela.

Ces chapitres courts donnent un rythme soutenu que j'ai beaucoup apprécié. On s'ennuie pas. Dans chaque chapitre il se passe quelque chose intéressant.

Le suspense reste important même si on devine certaines choses avant la fin. Mais la lecture n'en devient pas mauvaise.

La romance est présente mais pas trop, même si dès la présentation des deux personnages concernés on se doute qu'ils vont finir ensemble. Cependant j'ai aimé voir comment cela se mets en place.

Le style d'écriture est fluide, rapide, et ne passe pas par quatre chemin. Les dialogues sont très bien écrit, on s'y croit presque.

Une jolie découverte, je recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Angele-42 2021-03-19T18:10:25+01:00
Lu aussi

L’histoire en elle même aurait pu me plaire mais à cause de la longueur de certains passages qui sont sans réel intérêt pour l’histoire et la plume de l’auteur que je n’apprécie pas trop, j’ai abonnée ma lecture. Ça devait presque une contrainte de lire ! En bref histoire intéressante à proprement parlé mais difficile de s’y intégrer

Afficher en entier

Dates de sortie

New Victoria, Tome 1 : New Victoria

  • France : 2012-08-17 (Français)
  • France : 2020-02-12 - Poche (Français)
  • Canada : 2012-09-17 (Français)
  • USA : 2011-09-29 (English)

Activité récente

istery l'ajoute dans sa biblio or
2021-08-05T16:51:44+02:00

Titres alternatifs

  • New Victoria - Français
  • Dearly, Departed - Anglais
  • New Victoria, Book 1 : Dearly, Departed - Anglais
  • Gone With the Respiration, Book 1 : Dearly, Departed - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 1849
Commentaires 325
extraits 94
Evaluations 522
Note globale 7.92 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode