Livres
472 557
Membres
445 314

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Enfants d'Erebus



Description ajoutée par rubika 2014-04-12T02:45:29+02:00

Résumé

Paris, 1935. Lorsqu'un inconnu débarque chez l'explorateur Armand de Carsac dans l'intention de voir un étrange obélisque, Jade, âgée de 16 ans, comprend que son père ne lui a pas tout dit de l'expédition Antarctique, qui se solda par un échec cuisant quelques années auparavant. Quels secrets cache la mystérieuse relique ? Quelle est la motivation de ces redoutables poursuivants, prêts à tout pour se l'approprier ? Et surtout, surtout, qui sont les enfants d'Erebus ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 39 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lyanaa 2019-07-18T11:09:41+02:00

Une grosse Mercedes sombre s’arrêta devant le porche. Un homme aux larges épaules, en costume noir à la coupe sobre, presque militaire, en sortit aussitôt, ouvrit un large parapluie et déverrouilla la porte arrière du côté passager.

Quelques secondes plus tard, un second personnage rejoignait le premier, s’emparait du parapluie et se dirigeait d’un pas lent et aristocratique vers le porche de la demeure, laissant son compagnon regagner l’intérieur de l’automobile.

Dans son grand pardessus de cuir noir que complétait un chapeau de même teinte dont les bords maintenaient dans l’ombre les traits de son visage, si ce n’était un menton acéré, le visiteur de son père, dans le demi-jour blafard, prenait des allures fantastiques…

Avec la pluie battante, Jade ne pouvait distinguer ses yeux, pas plus que lui ne pouvait soupçonner sa présence, pourtant elle le vit s’arrêter et lever la tête.

Elle n’aurait pu en jurer, mais elle eut l’impression que, sous l’ombre du chapeau, un regard acéré, froid et perspicace, se fixait sur elle.

Elle recula d’un pas.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Coriolis 2018-05-28T13:53:10+02:00
Bronze

En achetant ce livre, je ne savais pas du tout qu'il s'agissait d'une sorte de "suite" des Montagnes Hallucinées de Lovecraft, je l'ai découvert à la lecture. Ce fut l'une des bonnes surprises de ce livre, car même si Lovecraft n'est pas mon auteur fétiche cela fait toujours plaisir de se replonger dans un de ses univers.

On sent d'ailleurs que M. Marcastel s'est beaucoup inspiré de son prédécesseur, notamment dans le registre employé (le lexique de la terreur et de l'horreur sont tout aussi caricaturaux, cela m'a fait sourire). L'intrigue s'en démarque cependant beaucoup : tout se déroule à Paris, et le côté horrifique et monstrueux de l'histoire se retrouve entremêlé avec la société de l'entre-deux guerres. Pas besoin donc d'avoir lu Lovecraft pour s'attaquer à celui-ci.

Sinon l'écriture n'est pas toujours très adroite : il y avait effectivement une promo sur les points de suspension, et certaines expressions sont utilisées de façon malhabile. Les personnages principaux font un peu "cliché", notamment l'héroïne que j'ai trouvée assez agaçante. J'ai également eu du mal à m'immerger dans l'intrigue : les émotions et réactions des personnages sont tellement surjouées que je n'ai pas arrêté de penser "mais c'est bon, relax, c'est juste un ectoplasme à tentacules !". Pour la tension et l'oppression, on repassera ;-)

En résumé une honnête lecture, mais je ne suis pas bien sûre d'avoir envie de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lumina33 2018-05-26T15:42:20+02:00
Or

Sur le fond, Jean-Luc Marcastel est un auteur qui connaît son métier. L’histoire est très documentée et il sait amener des questions au lecteur dès les premières pages : il nous happe pour ne plus nous lâcher ensuite, retardant sans cesse les révélations inouïes ! En revanche, j’ai moins apprécié son style d’écriture : il a tendance à abuser des points de suspension et à mettre trop l’accent sur le double maléfique de l’héroïne. Par moments, j’ai trouvé l’action un peu trop entrecoupée de détails sur le psychisme de Jade : cela cassait le rythme et diminuait la tension dangereuse du moment. Plus loin, les mystères sont partiellement dévoilés et j’ai été un peu déçue : ce livre va ressembler à Men In Black… Mais à la dernière page, une information tonitruante vient relancer l’intérêt du lecteur… Vérité ou faux-semblant ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kkittymelo 2017-03-29T14:51:40+02:00
Or

Une lecture plus que passionnante dans les tréfonds de la France où il est question d’un objet mystique, source de toutes les convoitises. Un mélange entre récit d’aventure et « thriller ésotérique », Jean-Luc Marcastel m’a fait voyager et vibrer d’anticipation avec « Les enfants d’Erebus ».

Un récit dans un récit. Qui plus est bien mystérieux et pourtant pas si inconnu que ça. En effet, il est difficile d’oublier le travail de Lovecraft dans « Les montagnes hallucinées » qui transparaît aussi angoissant dans ce livre de Jean-Luc Marcastel que dans l’original. Malgré l’avoir lu il y a quelques années, je ne peux oublier cette atmosphère si particulière et si bien transposée. Rassuré vous, il ne s’agit que d’un passage et il n’est pas indispensable d’avoir lu « Les montagnes hallucinées » pour comprendre ce livre.

Ainsi, je me suis tout de suite sentie happée en Antarctique (continent qui me fascine qui plus est) en revivant ma lecture de Lovecraft.

Ce froid, ce mystère, ces grottes – bref, un pur régal.

Ensuite, il y a cette demeure où Jade vit entourée d’antiquités d’un autre temps, d’un autre monde… Une ambiance calfeutrée qui sied très bien à cette histoire. Celle d’un père explorateur anthropologue qui forme sa fille contre son gré afin de protéger ce qui doit l’être.

Cette intrigue autour d’une énigme liée à un voyage d’exploration passé dont presque tous ont trouvé la mort. J’ai des frissons rien que d’y repenser et ce n’est pas pour me déplaire.

J’ai beaucoup apprécié les personnages qui présentent une profondeur de caractère très intéressante. Malgré son jeune âge, Jade est une héroïne plaisante à suivre. Ce n’est pas tant l’impétueuse Jade ou l’intriguant valet de pied mais bien l’ensemble que forment cette panoplie de figurants qui enrichit un récit déjà bien fourni en aventure.

Quand à l’histoire, est à l’image de montagnes russes. Tantôt posée pour nous permettre d’assimiler les éléments de l’univers. Tantôt pleine d’actions et de situations plus mouvementées pour les personnages. Il y a certes quelques facilités prise par l’auteur à certains moments mais la fin est surprenante même si je m’y attendais un peu.

http://melimelobooks.blogspot.com/2017/03/les-enfants-derebus-1-jean-luc-marcastel.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par just2iine 2016-05-15T14:31:13+02:00
Bronze

http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/05/les-enfants-derebus-tome-1-jean-luc.html

En résumé, un premier tome avec certaines longueurs à quelques moments, mais une histoire toujours aussi agréable à découvrir sous la plume de Jean-Luc Marcastel. Une imagination débordante, avec quelques brins d'historiques appréciables. Je me suis beaucoup identifiée au côté curieuse de Jade et je suis très intriguée par la suite, vu la fin du premier tome que nous a offert l'auteur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ewylyn 2015-09-25T17:08:18+02:00
Bronze

Il est merveilleusement bien écrit, la plume de l'auteur est fluide, les descriptions comme les répliques sont soignées. Les protagonistes s'avèrent pleins de surprises, d'humanité et d'ambitions, j'ai hâte de voir les surprises qu'ils nous réservent. L'intrigue est complexe, captivante et savamment menée, avec un subtil mélange de genres et d'émotions, avec des questions, des secrets. J'adore l'univers, le thème des explorations, des découvertes, des reliques, le récit m'a conduite vers des passages inattendus. J'ai été subjuguée par l'histoire, surprise, c'est une très belle découverte que je conseille, car c'est passionnant à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joyeux-Drille 2015-05-05T23:02:15+02:00
Lu aussi

Un bon roman fantastique pour la jeunesse, sans temps mort, derrière une héroïne fascinante et mystérieuse. De l'action, de la bagarre, des poursuites, des découvertes surprenantes et un hommage à l'univers de Lovecraft. On se laisse facilement emporter dans ce livre, on se pose bien des questions, il faudra encore patienter pour la plupart des réponses. Le clifhanger final renforce l'impatience.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rid-kaat 2015-01-11T11:58:52+01:00
Bronze

Livre lu dans le cadre du prix lycéen des Imaginales!

Un roman qui se lit très bien, mais qui ne m'a pas charmée pour autant. En effet, l'auteur a souvent perdu mon attention en décrivant et redécrivant quinze fois la même chose, et j'ai trouvé que l'héroïne croulait sous les qualités... Un roman un peu trop jeunesse sans doute.

Pour autant, l'intrigue aurait pu être très bonne, et j'aime bien le petit côté musée de la maison d'Armand...

Mais le livre en soit ne me laissera pas de souvenir impérissable, que je n'aurais sans doute même pas lu s'il ne faisait pas partie d'une liste imposée...

Afficher en entier
Argent

Enfin, Les enfants d’Erebus, nouvelle saga de Jean-Luc Marcastel, soigne avec précision et rythme un fantastique plus juste, plus « ancestral ». Il écrit ici un récit réellement fantastique, parce que les personnages se retrouvent bientôt confrontés à des aberrations de la nature, que ce soit dans le passé ou dans cette époque bien sombre d’une histoire tourmentée entre deux guerres, qui nous renvoient à nos peurs les plus sombres. On est pris dans ce récit comme par la force d’une tornade : par le rythme trépidant, incessant, aventureux ; l’écriture mouvementée, impétueuse et précise, artistique ; mais aussi et surtout l’univers qui nous charme au début avec force, puis nous effraie avec horreur.

Extrait d'une chronique sur plusieurs romans fantastiques : http://lavoixdulivre.blogspot.fr/2014/09/le-fantastique-dans-toutes-ses-formes.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zina 2014-04-13T17:05:19+02:00
Bronze

Un roman sympathique si l'on sait dès le départ qu'il s'agit d'une série jeunesse et que l''on en attend pas plus (ce qui n'était pas mon cas).

Le contexte (les années 30 et la montée du nazisme) est intéressant et bien amené. L'intrigue est prometteuse. Il est d'autant plus dommage que certains aspects soient vraiment trop jeunesse (facilités, héroïne sur-représentée).

Lire la chronique : http://lespipelettesenparlent.blogspot.fr/2014/03/les-enfants-derebus-tome-1-jean-luc.html

Afficher en entier

Date de sortie

Les Enfants d'Erebus

  • France : 2014-03-12 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 39
Commentaires 9
Extraits 4
Evaluations 12
Note globale 7.25 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode