Livres
388 384
Comms
1 361 624
Membres
276 863

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les mots entre mes mains



Description ajoutée par lelette1610 2016-11-16T20:14:09+01:00

Résumé

Helena Jans van der Strom n’est pas une servante comme les autres. Quand elle arrive à Amsterdam pour travailler chez un libraire anglais, la jeune femme, fascinée par les mots, a appris seule à lire et à écrire. Son indépendance et sa soif de savoir trouveront des échos dans le cœur et l’esprit du philosophe René Descartes. Mais dans ce XVIIe siècle d’ombres et de lumières, leur liaison pourrait les perdre. Descartes est catholique, Helena protestante. Il est philosophe, elle est servante. Quel peut être leur avenir ?

source : Préludes

Afficher en entier

Classement en biblio - 36 lecteurs

Or
14 lecteurs
PAL
10 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par LadyRomance 2017-03-04T11:29:22+01:00

Sur le chemin du retour, je me remémore ce que j'ai dit. Les mots changent tout, même ce que je pense. (Helena)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par lilyanne 2017-10-12T14:54:48+02:00
Bronze

Sans plus pour moi. Je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire. Il me reste pas dans mes annales

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pauline-dga 2017-10-09T09:10:47+02:00
Argent

Lecture intéressante. Personnages au caractère complexe et recherché mais qui ne me laissera malheureusement pas de souvenir indélébile.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LadyRomance 2017-03-08T14:49:20+01:00
Argent

Les mots entre mes mains est l'histoire de Helena qui devient jeune servante d'un libraire nommé M Sergent, dans une pension à Austerdam en 1634. Pour pouvoir survivre, elle a dû quitter avec regret sa mère. Son frère s'étant engagé, est parti à l'étranger.

Helena a la particularité d'apprendre à lire et à écrire seule et ne tarde pas à enseigner son savoir à son amie Betje, jeune servante également du voisinnage. Elle développe aussi un talent pour le dessin. Mais la vie de Helena va prendre un tout nouveau tournant lorsque le philosophe René Descartes vient s'installer à la pension car elle vivra une histoire d'amour avec lui pour le moins inattendue.

Les mots entre mes mains raconte l'évolution de cette relation avec un Descartes ayant eu une attitude différente de la plupart des hommes de cette époque dans un contexte similaire c'est-à-dire avec une femme d'un niveau social inférieur au sien et qui attend un enfant de lui. Mais cela n'est pas simple parce que l'homme de Lettres donne une importance primordiale à sa notoriété pour ses travaux de réflexion et d'écriture mais il a aussi le sens des responsabilités envers son humble amante et son enfant. Toute cette intrigue se situe dans le déroulement de leur vie qui doit concilier ces deux espects.

Le style direct avec de courtes phrases exprimant des remarques simples et souvent pertinentes de l'héroïne révèle tout à fait la personne que pouvait être Helena devant cet homme qui passait la majeur partie de son temps à élaborer des théories, à les expliquer et à les commenter. L'autrice s'est attachée à raconter simplement ce qu'aurait pu être la relation entre ces deux personnages bien différents l'un de l'autre à priori en se basant sur le maximum de faits réels qu'elle ait pu rassembler, ce qui rend ce roman de fait très intéressant.

Si vous souhaitez connaître Descartes sous un jour différent de celui enseigné par les professeurs et découvrir quelle personne pouvait être le philosophe dans sa vie privée, ce roman vous est tout indiqué. L'histoire se lit facilement et possède un certain charme dans sa simplicité et sa véracité. A découvrir si la curiosité vous tente !!!

www.ladyromance.over-blog.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Parthenia 2017-02-10T10:49:49+01:00
Or

J'AI TOUT SIMPLEMENT A-DO-RÉ !!!

C'est l'histoire d'une jeune servante assoiffée de connaissances

Elle a appris à écrire seule

Elle écrit tout le temps

Puis elle rencontre un savant français, que son maître loge à demeure... et ce savant s'intéresse à elle.

Il lui procure du papier pour qu'elle s'entraîne à écrire

Il lui parle de ses travaux

Il la traite en égale...

La jeune fille lui inspire des pensées philosophiques...

jusqu'au jour où...

Bizarrement, je ne m'étais jamais imaginée jusqu'ici que Descartes ait pu avoir une vie amoureuse. L'idée même m'aurait paru saugrenue, à contempler son portrait aux traits si austères, si sévères. Et pourtant... Descartes était un homme aussi bien qu'un philosophe... un homme avant même d'être un philosophe. Et lui aussi pouvait éprouver les morsures de la passion.

L'histoire d'amour entre lui et Helena est touchante.

Tout les oppose : leur âge, leur condition sociale, leur religion, leur nationalité. Seul l'amour les réunit. Ou bien est-ce le désir ? Ou l'amour du savoir ? Peut-être au final seulement le goût de leur peau ? Mais ils doivent se cacher pour s'aimer. Toute la vie de Descartes, et donc celle d'Helena, est en effet suspendue à la publication de son Discours. Il l'aime sans aucun doute mais c'est un savant attaché à sa réputation... et en ces temps où la religion impose sa loi, il ne fait pas bon y déroger !

Mais je ne vous en dirai pas plus ! A vous de découvrir ce qu'il advint de leur couple en lisant Les Mots entre mes mains...

Une dernière petite chose : on se sent complètement immergé dans ces Pays-Bas du XVIIème siècle qui méprise tant les femmes et souhaite les maintenir dans l'ignorance. Ce qui n'en rend le personnage d'Helena, sa détermination à s'affranchir de sa condition que plus admirable !

Pour conclure, une histoire d'amour bouleversante dans un contexte historique superbement reconstitué !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par paraty62 2017-02-05T17:43:18+01:00
Or

Passionnant !

J'ai mis du temps à lire ce livre. Pas parce qu'il ne m'intéressais pas, au contraire, mais pour mieux m'imprégnier de l'atmosphère, de l'époque et de l'évolution lente mais certaine d'Helena.

Car ce roman est surtout celui de la vie d'Helena, une servante hollandaise, au contact de Descartes.

Je pourrais même dire que Descartes n'est pas si important que cela il pourrait s'agir de n'importe quel homme éclairé, instruit ,riche et étranger. C'est ce que j'ai le moins aimé dans ce livre : on n'en découvre pas plus sur cet homme. Comme Helena on ne fait que l'entrevoir, quand on pense le connaître il nous échappe.

L'auteur s'est inspirée d'une qui a réellement existé, une petite fille abandonnée par sa mère trop pauvre pour l'élever et qui se retrouve servante pour un libraire.

Lorsqu'elle arrive dans la grande ville qu'est Amsterdam elle ne connait pas grand chose de la vie mais peu à peu elle va apprendre à se connaître, découvrir le monde et s'instruire. Mais surtout elle rencontrer le "monsieur" un homme qu'elle n'appellera jamais par son prénom mais dont la vie est liée à la sienne d'une façon que je vous laisse découvrir.

Je m'attendais à une histoire d'amour, qui me permettrai d'en apprendre plus sur Descartes, de découvrir une autre partie de sa vie. Et finalement je me retrouve avec un livre sur une héroine forte que la vie n'épargne pas et qui évolue comme elle peut malgré tout les obstacles posés devant elle, son sexe et sa classe sociale étant les plus gros....

En bref,un roman surprise qui m'a dérouté et dont j'ai aimé l'héroine et l'époque ainsi que le pays où il se déroule. A découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Goewin 2016-12-04T13:16:27+01:00
Diamant

Un premier roman envoûtant, bluffant !

Il ne fait pas bon être une femme au XVIIème siècle aux Pays-Bas comme pratiquement partout ailleurs. A partir de quelques faits historiques incontestables,- Helena a bel et bien existé, elle savait lire et écrire, elle a eu une petite fille que Descartes a reconnue - Guinevere Glasfurd nous dresse le portrait d’une jeune femme passionnée, éprise de liberté qui a appris à lire et à écrire seule, qui collectionne les mots, qui a soif d’apprendre et qui est servante chez un libraire qui va loger le philosophe René Descartes. Leur rencontre va donner vie à une relation qui va durer jusqu’à la mort du philosophe.

L’auteur m’a fait découvrir un nouveau visage de Descartes, plus humain et assez loin du philosophe de mes livres d’étude. D’une plume fluide et élégante elle a donné vie à ce couple improbable : un Descartes amoureux prudent, un père ayant à cœur d’instruire sa petite fille, un scientifique et mathématicien passionné et partageant ses découvertes avec sa servante. Grâce au talent de Ginevere Glasfurd c’est toute une époque qui se révèle. J’ai admiré chez Descartes cette ouverture d’esprit qui lui fait passer outre les préventions de son époque : il offre des plumes, du papier et de l’encre à Helena alors que cela lui était refusé par son maître, il la fait participer à ses expériences, il ne considère pas comme une barrière leurs religions différentes, ils s’écriront pendant des années. Helena est un très beau personnage de femme et je remercie l’auteur qui nous l’a fait connaître.

Au final, un roman que l’on dévore et qu’on ferme à regret tant cette plongée dans le « siècle d’or » était passionnante.

– avec Guinevere Glasfurd et Préludes Éditions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Larepubliquedeslivres 2016-11-12T13:04:50+01:00
Or

C’est le contexte de cette histoire qui m’a poussé à lire ce livre. Merci à Netgalley et aux éditions Préludes de cet envoi.

Nous suivons donc Helena, une jeune servante qui est employée par un libraire. Celui-ci accueille Descartes pour quelques mois.

Cette histoire c’est surtout celle d’une femme. Cette femme qui apprend à lire et à écrire toute seule en se servant par exemple de jus de betterave parce qu’elle n’a pas d’encre. Elle fait preuve d’une imagination sans faille pour surmonter ses difficultés. C’est aussi une femme de conviction, qui veut que toutes les femmes apprennent à lire. Pas facile pour une femme de cette époque qui fait face à tous les préjugés.

J’ai admiré cette femme que rien n’arrête qui croit en l’amour mais qui ne veut pas être soumise à un homme. Elle arrive à s’imposer face aux hommes.

D’un autre côté, il y a aussi toutes les controverses autour des œuvres de Descartes. On voit combien il est difficile pour lui de diffuser ses idées à cause du pouvoir de l’Eglise qui du coup l’oblige à vivre hors de France. J’aussi découvert ce philosophe scientifique très humain que je ne connaissais que de nom.

L’écriture de l’auteur est assez recherchée, elle est en lien avec le style de cette époque. Elle arrive à nous faire ressentir ce que veut et pense Helena.

On voit aussi que l’auteur s’est inspiré d’une histoire d’amour méconnue mais bien réelle. Elle a bien sûr ajouté d’autres éléments pour construire son roman qui s’insèrent bien dans l’histoire originale.

En bref, un beau roman sur le destin d’une femme au 17ème siècle. La construction de ce roman autour d’une histoire vrai méconnue. Un roman à découvrir pour explorer le destin des femmes mais aussi de la science au 17ème siècle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emilie52 2016-10-29T09:58:42+02:00
Or

livredereves-jumelles.blogspot.fr

C'est un très bon roman, très plaisant à lire. J'ai surtout beaucoup aimé la 1ère moitié du livre car c'est là qu'on voit le plus la romance. Helena est un personnage attachant, et Descartes... intéressant. Cependant, la 2ème moitié m'a plus ennuyée, il y avait trop de longueurs... Il n'empêche, j'ai passé un bon moment, la plume de l'auteure est fluide et agréabe et les parties sur l'écriture sont vraiment biens.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Julie52 2016-10-25T09:59:10+02:00
Or

livredereves-jumelles.blogspot.fr

(...) Ainsi, Les mots entre mes mains fut une excellente lecture. Helena est un personnage hors du commun que j’ai adoré suivre à travers la plume de l’auteure. Les réflexions que cette dernière sont vraiment intéressantes, notamment par rapport à la place de la femme dans la société. Deux points noirs sont à signaler (Descartes, que je n'ai pas réussi à apprécier, et quelques longueurs), mais ils n’ont pas entravé ma lecture. J’ai vraiment passé un super moment, et je vous encourage à découvrir ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Didou- 2016-10-16T17:51:00+02:00
Lu aussi

Encore une lecture à laquelle j’ai eu accès grâce à la plateforme Netgalley, et à Préludes, que je remercie, une nouvelle fois. Je vous avoue que je n’avais pas lu le résumé avant de faire cette demande, car j’ai été séduite par la couverture, et j’aime bien me lancer un peu « à l’aveugle » dans mes lectures, car j’ai toujours peur que la quatrième de couverture en dise trop.

Je ne lis pas souvent de roman historique, et comme je n’avais pas lu le résumé, je n’avais d’ailleurs pas idée que ce livre en était un. Il s’agit de l’histoire de René Descartes et Helena, que tout semble opposer. Il est philosophe alors qu’elle est servante. Ils ne semblent pas faire partis du même monde, mais leur histoire nous prouve que les classes sociales peuvent être dépassées.

J’ai beaucoup aimé leur histoire, suivre leurs évolutions, l’apparition des sentiments etc. Grâce aux descriptions, j’ai fait un bond spectaculaire dans le passé. J’ai vécu l’histoire comme si j’étais une bonne amie d’Helena, et qu’elle se confiait à moi. J’ai vraiment passé un moment très agréable avec ce roman.

L’histoire va bien au-delà de la romance, puisque Descartes fait des expérimentations avec Helena, par rapport aux « capacités » des femmes. Sont-elles aussi intelligentes que les hommes ? Ont-elles les mêmes capacités d’apprentissage ? Peut-il apprendre à lire et écrire à une « simple servante » ? Ce sont ces recherches, ces observations qui les rapprochent, et tissent les liens entre eux.

J’ai apprécié que l’auteur ne fasse pas l’impasse sur les codes sociaux, les règles conventionnelles de l’époque. On ressent vraiment que la différence de classes sociales est important pour Descartes, Helena et leur entourage. Il n’est pas n’importe qui, alors qu’elle n’est pas grand chose aux yeux du Monde.

Descartes m’a beaucoup plu, il ne traite pas Helena comme une simple servante, mais comme une femme, qui serait son égale. Il apparait comme un homme plutôt agréable et attentionné. Bon, j’avoue à certains moments, il m’a un peu agacée… mais ce ne serait pas un homme sinon!!

En bref, un belle romance historique très crédible et réaliste, ce qui la rend vraiment agréable à suivre ! Je recommande.

Afficher en entier

Date de sortie

Les mots entre mes mains

  • France : 2016-08-24 - Poche (Français)

Activité récente

jumi83 le place en liste or
2017-09-10T22:30:39+02:00
ju77 l'ajoute dans sa biblio or
2017-04-23T01:01:54+02:00

Les chiffres

Lecteurs 36
Commentaires 13
Extraits 5
Evaluations 16
Note globale 8.13 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode