Livres
594 954
Membres
672 713

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Leçons du mal



Description ajoutée par x-Key 2011-02-04T18:36:12+01:00

Résumé

A la fin de ses études universitaires, Jack Branch revient enseigner dans la petite ville du Mississipi où il a grandi, dans l’école où son propre père enseignait. Dans son cours, qui a pour thème le Mal et ses représentations à travers l’art et l’histoire, un élève semble isolé, un peu étrange. Il s’appelle Eddie Miller, et son père est mort après avoir été condamné pour le meurtre d’une étudiante. Peu à peu, Jack se prend d’affection pour le gamin, à qui il suggère d’écrire son devoir de fin de trimestre sur son père, afin de se libérer du poids du passé. Alors que le jeune Eddie enquête pour sa dissertation, le passé de Jack lui même refait surface – empêtré dans son désir de sauver Eddie, inquiet au sujet de son père, impuissant face à ses propres illusions, Jack se retrouve insidieusement happé dans une tragédie digne de ses propres cours sur le Mal.

Afficher en entier

Classement en biblio - 20 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par SkeletonGirl 2022-05-12T17:16:51+02:00

Le chagrin a son revers: le fait qu'il puisse, le moment venu, nous rendre ce qu'il nous a pris si promptement, comme une ombre qui, à mesure que les années passent, commence, sans que l'on sache pourquoi, à répandre sa propre lumière.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2022-05-13T23:34:36+02:00
Bronze

Nous sommes dans les années 50, dans le sud profond des États Unis là où cohabitent les fils des maîtres et les enfants des Ponts. L'un de ces fils de bonne famille, Jack Branch, jeune professeur idéaliste, donne un cours sur le Mal. Une jeune fille de sa classe, Sheila, disparaît, les soupçons se portent très rapidement sur autre de ses élèves Eddie Miller, le fils du "tueur de l'étudiante"... Branch va très vite s'intéresser à lui et se demander si le Mal est héréditaire. Il va tout faire pour le disculper et l'aider à s'élever et à rêver que sa condition n'est pas une fatalité... Mais ce ne sera pas sans conséquences : certains secrets de famille vont être déterrés et il devra affronter ses propres démons.

Si on sait dès le départ - grâce à des allers retours entre passé et présent - qu'un drame est survenu, ce n'est qu'à l'avant dernier chapitre que tout est dévoilé dans un exercice stylistique assez bluffant... Une construction très maline qui tient le lecteur en haleine jusque au bout !

Malgré tout, la fin m'a laissé un peu sur ma faim (le jeu de mot n'était pas voulu XD)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CoeurDeDragon 2013-12-31T14:49:59+01:00
Or

Mention spéciale pour ce livre que j'avais lu il y a quelques années et dont j'avais totalement oublié le titre, mais qui m'avais marquée... Je l'ai relu il y a peu, et j'ai du mal à mettre des mots sur mes impressions.

Thomas Cook nous laisse comprendre dès le début que quelque chose d'énorme (et de terrible) se produit à la fin, distillant les informations au goutte à goutte et sans jamais en dire trop. Les extraits de procès qui s'intercalent parfois au milieu de l'histoire et les remarques du professeur Branch sur les évènements donnent un rythme assez particulier, et un avant-gout assez sordide de l'aboutissement de toute l'affaire.

La fin du livre (pas de spoiler) est à mon avis tout simplement géniale, elle apporte ce petit plus au scénario (qui m'avait déjà retournée comme une crêpe).

Si je devais résumer mes sentiments pour ce chef-d’œuvre en une phrase, je dirais que je l'ai reposé l'esprit embrumé, avec l'impression d'avoir été frappée par un camion. Comme une amnésie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Seryse83 2013-09-02T21:52:56+02:00
Pas apprécié

J ai eu du mal à le finir, je ne sais pas si je n'est pas comprit l'histoire mais je ne voyais pas le but de cette histoire, je le relirait à l'occasion pour voir si c'est moi qui n'est rien comprit mais décevant dans l'ensemble

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Freelfe 2012-06-25T12:18:38+02:00
Argent

Parler de ce livre est un peu difficile. Les leçons du Mal est le deuxième livre que je lis de Thomas H. Cook, grand auteur anglophone plusieurs fois récompensé. Ma découverte de cet auteur ayant été un véritable délice, et ayant plusieurs fois voulu retenter l'expérience d'un nouveau roman, c'est avec joie que je postulais pour Les Leçon du Mal.

Mais donner un résumer de ce livre m'est un peu compliqué et j'ai d'ailleurs trouvé le résumer de la quatrième de couverture légèrement déformé et le genre "policier" légèrement trompeur.

De fait, nous allons suivre en narration interne, "je", le professeur Jack Branch, enseignant, au lycée de Lakeland, des cours sur le Mal. Ce professeur, célibataire, vient d'un milieu aisé et la chance lui a plutôt sourit pour le moment. Mais voilà qu'il va nouer une "étrange" relation avec Eddie Miller, le fils d'un meurtrier. Et Jack va lui suggérer d'écrire sur son père dans la cadre d'un travail donné dans son cours.

Les deux personnages principaux sont Jack et Eddie. Comme je l'ai dit plus haut, Jack Branch enseigne des cours sur le Mal, autrement dit, ils racontent des histoires où le mal est incarné, matière plutôt subjective ai-je trouvé... Il est un peu compliqué de décrire le personnage à cause du style du roman, dont je parlerai plus loin. Néanmoins, j'ai trouvé que ce personnage peut-être un peu naïf et très optimiste, était quelqu'un d'agréable à vivre. Malheureusement, il se transforme en quelqu'un de taciturne et de méfiant vers la fin du bouquin et commet d'irrévocables erreurs à cause de cette paranoïa et de cette jalousie qui m'ont néanmoins paru justifiée.

Eddie Millier, le second personnage principal, est un jeune homme qui vit très mal le fait d'être "le fils du tueur de l'étudiante" (c'est tout à fait normal !) Il vit renfermé sur lui-même, se noie dans la masse, est taciturne... et pourtant, il ne demande qu'à être aidé. Il manque de confiance en lui, chose qu'il pourrait trouver en Jack Branch, ainsi que d'un "père" adoptif. Néanmoins, la trace de son ascendance régnera perpétuellement sur lui, ombre d'un passé irrévocable et d'une fatalité que rien n'effacera : chose que ce roman démontre bien.

Ce sont deux personnages attachants. Mais, et on s'en rend compte après coup, nous ne pouvons nous défaire de la méfiance que nous éprouvons pour Eddie, malgré la pitié qu'il peut nous inspirer. C'est tout le travail de l'auteur : Eddie restera "le fils du tueur de l'étudiante."

Du côté de l'histoire, dressée quelque part dans le passé mais assez proche de nous (je dirais les années 50/60), pas de défaut particuliers si ce n'est deux remarques que je souhaite tout de même faire. Tout d'abord, j'ai trouvé que le genre "policier" ne convenait pas à ce roman. Du moins, c'est une opinion personnelle, mais je ne m'attends pas à ça d'un policier.

Ensuite, j'ai trouvé la quatrième de couverture trompeuse : on nous parle de la disparition d'une fille et tout accuse Eddie. Or, cette disparition est un évènement certes majeure pour l'histoire, mais qui ne concerne qu'une vingtaine de pages ! Or n'était-ce pas là le roman policier ?

Et toujours dans cette quatrième, on termine en posant la question : "Le Mal se donne-t-il un héritage ?" et j'ai trouvé que le livre ne traitait pas vraiment la question. Du moins aurait-elle pu être plus approfondie et plus explicite, peut-être si l'histoire avait été présentée complètement différemment...

Il est cependant un fait incontestable : l'auteur possède une qualité d'écriture et un style de narration qui démontre un talent certain. Cependant, le style de ses romans est particulier et pourra en déstabiliser plus d'un, voire même déplaire ! C'est justement ce style particulier qui me plait vraiment, et qui donne un côté philosophique à ce livre, mais qui ne convient pas au côté "policier". De fait, l'histoire est racontée par Jack Branch après le fait, alors que c'est un vieux monsieur. Il revient sur cette époque de sa vie, et ce sont des mots/expressions comme "malheureusement" "si j'avais su" "mais je ne savais pas encore"... qui sèment le suspense et nous suggèrent de sinistres présages. Dans ce roman, nous avons aussi des bouts d'un procès dont nous savons rien (nous ne comprenons pas qui est l'accusé de la victime et c'est aussi le suspense du livre).

Le roman est découpé en cinq parties mais j'avoue ne pas toujours avoir compris les séparations. L'histoire est entraînante malgré de longs passages narratifs qui pourront déplaire à beaucoup et qui pourtant se lisent très facilement et très tranquillement grâce à la plume de l'auteur. Je n'ai trouvé à ce roman, aucune longueur malgré ces longs passages narratifs sur les remises en question/interrogations de Jack. En fait, je n'ai vraiment rien à reprocher à ce livre. Alors, pourquoi n'est-ce pas un coup de coeur comme Les feuilles mortes ? [que je vous recommande vivement !!]

Bien qu'ayant vraiment apprécié ma lecture, et ayant un plaisir certain à me replonger chaque fois dans le livre et un fois commencé, ne ressentant pas l'envie de le reposer, je n'ai pas été transportée. Peut-être parce que la manière dont a été traité le sujet ne m'a pas convenu ? Parce que je m'attendais à autre chose ? Ou peut-être le sujet m'attirait-t-il moins ? Je ne saurais dire. Bien que ce ne soit pas un coup de coeur, je ne regrette en rien ma redécouverte de l'auteur et je considère cette lecture comme agréable et je ne manquerai pas de faire découvrir l'auteur autour de moi !

Un mot sur la fin ? Triste comme l'auteur nous le fait sentir dès le début mais celui-ci ne souhaite pas faire pleurer son lecteur et nous restons à distance du drame. Cependant, j'ai beaucoup aimé la dernière page à laquelle je m'y attendais sans m'y attendre.

Que conclure ?

Le style particulier de l'auteur ainsi que les qualités d'écriture, nous dresse une histoire différente de ce que l'on pourrait s'attendre mais agréable et très intéressante. Les personnages y sont intéressants et attachants, l'histoire est bien menée et finement ficelée. L'auteur mène le lecteur habilement à une conclusion certaine : On ne peut s'empêcher de juger les personnes par leur nom, par leur ascendance ou par leur famille même si ces personnes sont radicalement différentes. Les seules remarques que l'on pourrait faire seraient que le genre "Policier" ne convient pas trop et que la quatrième de couverture laissait aspirer à autre chose.

Je recommande donc ce livre à ceux qui ont lu et aimé d'autres livres de cet auteur, aux amateurs de policier bien que ce ne soit pas du policier pur et dur mais plutôt un roman qui fait réfléchir et une recherche sur son identité.

Je remercie une dernière fois le forum Livraddict pour ce partenariat et la découverte de cette agréable lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SeRiaLectrice 2012-01-12T10:42:10+01:00
Pas apprécié

je n'ai pas du tout accrochée ,je ne l'ai même pas fini , je me suis fermement emmerdée

Afficher en entier
Commentaire ajouté par StupidGRIN 2011-03-10T13:09:21+01:00
Argent

A la retraite et complètement usé, Jack Branch raconte sa vie en tant que fils, et sa vie en tant qu'enseignant, notamment sa vie avec Eddie, un lycéen qui se trouve être le fils du Tueur de l'Étudiante. Comment s'est-il lié d'affection avec ce dernier, jusqu'à le considérer comme son propre fils, attisant la jalousie et l'incompréhension de nombreux élèves et autres collègues.

Les allers et retours dans le temps sont assez difficile à discerner pour moi, notamment à la fin du roman (dommage). Au début du roman, nous savons qu'un évènement majeur, voir même horrible s'est déroulé dans la petite bourgade de Lakeland, à cause de lui. Émaillé de compte rendu de procès dont on ne saura pas le verdict, cet affaire implique Eddie bien sur, mais d'autres élèves qui seront à jamais marqué. Quel est cet évènement? Nous ne le sauront qu'à la fin de ce roman. Pourtant, l'attente qu'il suscite, tout ce suspense est je trouve trop surfait. L'évènement en soi (que je ne vous dirais pas ;) ) mérite qu'on s'y penche, mais la façon dont c'est traité n'est pas la bonne selon moi, tombant un peu à plat.

Sans se concentrer sur cette fin, je trouve que la façon dont l'intrigue se déroule, la façon dont elle est écrite est selon moi brillante. L'auteur s'attarde sur tout (les pensés, les personnages, etc...) avec brio, sans que cela me lasse. Écrite comme un scenario, c'est le genre de roman dont je suis complètement fan, un roman noir brillant.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Leçons du mal

  • France : 2011-03-10 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 20
Commentaires 6
extraits 20
Evaluations 11
Note globale 7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode