Livres
478 040
Membres
459 291

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Nouvelles Aventures de Sabrina



Description ajoutée par pwachevski 2019-04-23T20:33:28+02:00

Résumé

« Je leur dirai... Je leur dirai, à tous, qui tu es vraiment… »

À l’aube de son seizième anniversaire, la jeune sorcière Sabrina Spellman se retrouve à la croisée des chemins, obligée de choisir entre un destin astral et une vie tranquille avec son petit-ami bien mortel, Harvey. Mais madame Satan, une ennemie mortelle de sa famille, fait son apparition à Greendale, les yeux rivés sur notre jeune sorcière... Sabrina est-elle capable de lui faire face, ou sa carrière de sorcière va-t-elle se terminer précipitamment – en même temps que ses études ?

Roberto Aguirre Sacasa et Robert Hack redonnent vie à la sorcière Sabrina issue du monde d’Archie Comics, et plongent l’adolescence dans ses retranchements les plus complexes et les plus occultes... À l’instar de Riverdale, l’univers de Sabrina a récemment été rebooté en série TV sur Netflix.

Afficher en entier

Classement en biblio - 25 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

A défaut d'avoir ma dose de Sabrina cet automne sur Netflix, j'ai décidé de me plonger dans le comics fraîchement sortie en début d'année. Et grand bien n'en a fait !

Le récit ici est assez différent de la série. Déjà nous commençons avec une Sabrina encore nourrisson, ses parents sont sur le point de ce séparé (d'ailleurs à ce propos, son père n'est pas aussi bienveillant que dans la série..). En fait tous les personnages sont différents. Ce n'est pas plus mal, car j'ai vraiment eu l'impression de découvrir une toute nouvelle histoire, bien plus sombre. Et la fin du tome donne beaucoup trop envie d'avoir la suite !

Un petit mot sur les graphismes : le dessin est plutôt old school si je puis dire, ce qui colle extrêmement bien au récit, qui débute en 1951. Certaines planches sont assez gores, un personnage en particulier est assez flippant... Les couleurs dominantes sont surtout le rouge et l'orange, ce qui donne une ambiance encore plus sympa.

Une lecture parfaite pour cette saison !

Afficher en entier
Or

Un premier tome de la nouvelle Sabrina, basé sur la série Netflix. L'histoire n'est pas comme dans la série, et il est intéressant de découvrir une nouvelle facette de certains personnages.

Afficher en entier
Or

Je suis une vraie fangirl. Enfant j'étais déjà fan de la série Sabrina ancienne version, alors depuis que Netflix en a sorti un reboot avec du sang et des rites sataniques, I can't keep calm.

J'avoue donc avoir précommandé ce comics, sans savoir réellement de quoi il en retournait. J'avais surtout peur que ce ne soit qu'une reprise de la série Netflix en comics. La question se pose légitimement puisque le nom de la saga est le même et c'est en plus la même personne, Roberto Aguirre-Sacasa, qui initie le projet. Le résultat n'aurait pas été désagréable mais, avouons-le, sans grand intérêt.

J’espérais plutôt une intrigue supplémentaire dans l'univers de cette série. Ou éventuellement le retour de l'ambiance gentillette de la série de mon enfance. Ou encore, pourquoi pas, quelque chose qui se rapproche du comics original des années 60-70.

Au final rien de tout ça. Et c'est tant mieux ! C'est juste encore une autre version de l'histoire de Sabrina, avec d'importantes variantes par rapport aux autres intrigues, quel que soit le support.

C'est sûr que les grosses lignes sont communes. Sabrina est toujours une demi-sorcière élevée par ses tantes Hilda et Zelda, l'intrigue commence toujours la veille de ses 16 ans, date à laquelle elle devra faire le choix entre sa vie de sorcière ou de mortelle et son petit ami s'appelle toujours Harvey. Mais on innove. Les personnages changent (physiquement comme moralement), leurs actions diffèrent, les lieux rencontrés ne sont pas tout à fait les même, etc. Spoiler(cliquez pour révéler)Les parents de Sabrina, par exemple, c'est le jour et la nuit avec la série !

Ça donne au comics une vraie indépendance dans l'univers. Ça peut être une porte d'entrée, pour les personnes qui voudraient découvrir Sabrina. Ça peut aussi être un support d'approfondissement, pour ceux qui souhaitent retrouver des personnages déjà connus.

C'est du coup peut-être un peu dommage d'avoir repris le même titre que la série Netflix, et donc de créer une filiation qui n'a pas vraiment lieu d'être. Il n'y a bien que l'ambiance horrifique qui colle.

Pour le reste c'est une BD que j'ai trouvé très agréable à lire. L'univers et les personnages sont toujours aussi forts (Salem parle à nouveau <3). On se prend facilement au jeu de cette intrigue en 5 parties, tournant principalement autour de Madame Satan et de la menace qu'elle représente pour Sabrina et sa famille. Comme on n'est en rien dans un copier/coller d'un autre support, je trouve qu'on arrive quand même pas mal à nous faire voyager, à instaurer un vrai suspense et de vrais rebondissements. Spoiler(cliquez pour révéler)Je ne m'attendais par exemple PAS DU TOUT à la mort de Harvey. Ça va juste à l'encontre de tout ce qu'on connait dans cette saga. Et son "remplacement" par le père de Sabrina, qui est ici un personnage très ambigu, a de quoi surprendre également, et donne une vraie envie de lire la suite. Arriver a surprendre avec une saga déjà connue, parfois même considérée comme culte, comme l'est Sabrina... C'est quand même assez fort.

J'ai apprécié également le fait qu'on ait remisé au second plan les éléments moins "puissants" ou en tout cas plus communs, tels que la relation amoureuse Sabrina/Harvey, ainsi que ses relations amicales, qui restent assez sommairement décrites. Autant je trouve que ces éléments, à l'écran, rendent assez bien et sont nécessaires pour créer des personnages humains et attachants ; autant à l'écrit ça fait assez vite mièvre, surtout quand on ambitionne de créer une ambiance horrifique. C'est un très bon choix scénaristique à mon gout.

Au niveau du visuel, je trouve déjà que c'est un bel objet. Il y a un très bon travail d'édition, avec de très jolies couvertures (recto et verso + à l'intérieur avec des doubles couvertures pour chaque partie, faisant notamment référence à des classiques de l'horreur) ainsi qu'un format et un beau papier glacé rappelant clairement l'univers des comics publiés en magazine.

Le style et les couleurs des dessins peuvent par contre être un peu clivants, je le reconnais. Après pour ma part, j'ai plutôt bien aimé. J'y trouve une vraie logique en tout cas. Ça a un côté délicieusement vintage, tout comme l'est l'ambiance de la dernière série télé, tout comme l'est devenu l'ambiance du premier comics. Ça prend en compte le fait que l'intrigue se passe dans les années 60. Ça créer une cohérence. Bref, c'est un parti pris que je trouve totalement entendable. Mais j'ai surtout apprécié le fait que le visuel soit vraiment propre à ce comics, tout en nous faisant deviner quelques inspirations, tel que Salem, clairement sorti du comics original.

Vivement la suite !

Afficher en entier
Bronze

Un comics avec un univers très intéressant, mais je ne suis pas très emballée par le style des illustrations.

Afficher en entier

Activité récente

mimsRKT l'ajoute dans sa biblio or
2019-11-27T17:09:48+01:00

Titres alternatifs

  • Chilling Adventures of Sabrina, Vol. 1: The Crucible - Anglais

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 25
Commentaires 4
Extraits 0
Evaluations 8
Note globale 7.25 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode