Livres
520 489
Membres
536 416

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dracula



Description ajoutée par feeclochettte 2012-07-12T17:19:25+02:00

Résumé

De Londres au fin fond des Carpates, quel périple ! En arrivant à Bistritz, Jonathan Harker est épuisé. Mais son hôte, le comte Dracula, a tout prévu : une chambre est retenue à l'auberge. Le lendemain, Jonathan prendra la diligence jusqu'au col de Borgo. De là, une calèche le conduira au château.

Mais pourquoi les habitants du village se signent-ils avec des mines épouvantées quand Jonathan leur dit où il compte se rendre ? Pourquoi lui fait-on cadeau d'un crucifix ? De guirlandes d'ail ? Il est vrai que ce pays est celui de toutes les superstitions...

Malgré ces mises en garde, Jonathan Harker poursuit sa route. Certes, ces montagnes escarpées, ces loups qui hurlent dans le lointain ont de quoi vous faire frissoner. Mais enfin, nous sommes au XIXe siècle, que diable ! Et Jonathan est un homme raisonnable...

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 830 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par myra44 2011-08-22T11:16:18+02:00

Il ne faut pas de preuve, pas plus que des personnes pour nous croire. Ce gaillard saura un jour quelle mère courageuse il a ! Déjà, il connaît sa tendresse et son amour. Plus tard, il comprendra que plusieurs hommes l'ont aimé au point d'oser, pour son salut, ce qu'ils n'auraient jamais osé autrement.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

En fait, le mythe du vampire a beaucoup évolué. Dracula est peut-être ce qu'on en a fait de plus proche par rapport aux superstitions et aux croyances anciennes. Mais bien entendu, Bram Stocker n'en a pas utilisé tous les éléments sinon Dracula aurait été encore plus laid et se serait baladé en linceuil ;) En fait, je me demande si ce n'est pas le personnage vampirique le plus étoffé en littérature classique.

Afficher en entier
Argent

Cela fait bizarre de l'écrire mais c'est le premier roman parlant de vampires. C'est impressionnant de se dire que Bram Stoker a totalement inventé, de toutes pièces, ces créatures imaginaires de la nuit ... Un livre, à mon sens, incontournable.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par jukebox_fr 2020-08-18T21:27:33+02:00
Argent

Le mythe du vampire est presque vieux comme le monde. On en trouve des traces dans beaucoup de cultures, ce n'est donc pas étonnant qu'à l'époque de l'explosion du roman fantastique, aux teintes encore gothiques, des auteurs s'en soient emparés pour exprimer des thèmes universels autour de la mort, du sacré, de la sexualité et même de la science.

Il y a eu quelques tentatives, mais celle qui a tiré son épingle du jeu dans le temps, c'est ce Dracula de Bram Stoker.

Probablement parce que l'auteur y a décrit un personnage dont l'intelligence et le charisme sont suffisamment marqués pour qu'on imagine pouvoir le faire encore plus évoluer dans ce sens.

Certainement parce que cette histoire parle de sexualité sous forme de métaphores qui sauvegardent l'aspect bon chrétien du livre.

Et sans aucun doute, parce que ce cocktail était du pain béni pour le cinéma qui n'a pas manqué de s'approprier ce mythe et de le faire évoluer avec les moeurs de chaque époque qui l'a vu renaître.

Pour résumer, parce que Dracula est finalement très moderne.

Et donc, ce Dracula de Bram Stoker, une fois lu, ça donne quoi ?

Ça donne un livre intéressant mais terriblement long par moments. On peut aisément le découper en trois parties bien distinctes qui sont d'un intérêt inégal.

La première est celle à laquelle j'ai pu être initiée par le biais du film de Coppola de 1992, à savoir le personnage principal qui débarque dans une contrée lugubre, au coeur même du repère d'un monstre et découvre peu à peu sa situation désespérée de prisonnier d'une créature raffinée mais vile qui finira bien par se nourrir de lui.

Dans cette partie on nage en plein roman gothique et ça réussit bien à l'histoire tout en découvertes horribles, plus affreuses les unes que les autres, qui voient le personnage principal, lors d'une belle escalade nerveuse, poussé au sommet de sa frayeur.

Malheureusement, ce n'est pas le cas du lecteur qui, lui, est bel et bien initié au mythe du vampire et qui, dans son 21ème siècle des extrêmes, sait ce que c'est la vraie horreur en littérature. Reste que, faute de faire monter le suspense et la tension, on se paie de bonnes barres en compagnie du héros qui se comporte tel le cliché de la blonde écervelée. Pour une fois que ce n'est pas une femme qui agit ainsi, c'est presque rafraîchissant.

Puis il y a cette seconde partie, qui voit le Comte se relocaliser à Londres et qui tenait de la grande nouveauté pour moi, car j'ai toujours pensé que Dracula c'était juste une histoire de vampire dans son château au milieu des Carpathes.

Immédiatement, ça en jette. On imagine les ravages qu'un tel prédateur peut faire dans cette ville et toutes les échappatoires qui s'offrent à lui s'il venait à être soupçonné.

C'était prometteur dans ma tête, mais c'est le moment du livre que j'ai le moins aimé. Celui qui présente le plus de longueurs et qui essaie de faire durer un faux suspense en continuant de ne pas nommer la créature.

J'ai pu le vérifier, Dracula n'est appelé vampire qu'à partir de la moitié du livre, soit au bout de 250 pages de bla bla et d'expériences qui tournent autour du pot au point qu'on exhorte mentalement l'auteur d'enfin accoucher. Et quand on pense que c'est fini, qu'on va pouvoir passer aux choses sérieuses, il nous remet ça !

Cette partie est aussi celle durant laquelle on peut mesurer tantôt toute l'intelligence, tantôt toute la crétinerie des personnages masculins principaux, capables de retrouver miraculeusement une aiguille dans une botte de foin, mais aussi, incapables de voir ce qui est juste sous leur nez alors qu'ils viennent d'additionner a+b. A s'en taper le front d'incrédulité.

C'est aussi une partie où s'exprime l'inévitable misogynie de l'époque où les femmes sont avant tout de jolies poupées à servir, à courtiser, à protéger et à sauver, où une femme qui a du bon sens et de la suite dans les idées le doit à son « cerveau d'homme », où elles sont toutes hystériques par nature et toutes de faibles créatures incapables d'endurer un peu de tourment. Donc en plus d'être longue par les pages et par le ressenti, cette partie fait aussi grincer des dents.

Et enfin, il y a la troisième et dernière, qui est celle de la résolution. Je vous avoue que je suis totalement passée à côté tellement la précédente m'a déconnectée du livre par ses longueurs et ses invraisemblances. A ce stade, j'avais juste envie de finir le livre coûte que coûte.

Donc je ne sais si elle m'a parue longue elle aussi parce que je n'y étais plus ou si parce que, une fois de plus, c'était mal foutu. Par contre, ce que je peux vous affirmer, c'est que la fin du personnage de Dracula est trop abrupte et pitoyable à mon goût. Elle n'est pas à la hauteur du personnage que nous connaissons et du mythe qui s'est étoffé un siècle durant. Déception cuisante sur ce point.

Côté écriture, bien que je l'ai lu en VO, ce n'était pas déplaisant ni trop compliqué à suivre. Mais il est vrai que la barrière de la langue a probablement freiné ma progression, accentuant encore plus le sentiment de longueur.

La forme épistolaire avec des passages de journaux intimes, des lettres, des extraits de gazette, apportait un peu de dynamisme dans un récit qui aurait pu s'encroûter sinon, tout en gâchant un peu du suspense quant au devenir du narrateur dans la scène décrite, puisque par définition, un journal s'écrit après des faits.

Bref, je suis bien contente d'avoir enfin découvert ce roman qui de toute évidence a été écrit comme une encyclopédie du vampire et de fait a largement contribué à en instaurer tous les codes encore en cours de nos jours. Il est très intéressant dans les thèmes qu'il traite, mais malheureusement plombé par des longueurs et des maladresses faites exprès pour rallonger une histoire qui n'en avait pas besoin. Il accuse son époque par certains aspects tout en faisant preuve d'une certaine modernité qui explique qu'on le lise et qu'on l'adapte encore. C'est un mythe qui n'a pas fini d'être revisité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lola5405 2020-08-13T20:43:31+02:00
Bronze

Livre audio - lu en parallèle (avec traductions différentes) :

Je me suis lancée sans a priori dans ce livre, n'ayant aucune connaissance sur ce classique mis à part que Dracula était un vampire.

Cette notion est de l'ordre du domaine public mais en fait, c'est un énorme spoil du livre, cela enlève tout le suspense et l'horreur qui monte au fur et à mesure au cours du livre. Cela donne un côté ironique à beaucoup de scènes. Et puis le temps que les personnages formulent enfin ce que l'on sait, j'ai trouvé un peu le temps long par moments.

Parfois on a juste envie de dire à l'auteur accouche ! ^^ pas besoin de passer 15 ans sur ça. Alors que pour d'autres passages le rythme est meilleur et les actions/évènements s'enchainent bien plus vite.

J'ai été surprise de la narration via des journaux intimes et correspondances car je ne m'y attendais pas, mais cela n'a pas du tout gêné ma progression.

Je m'attendais à suivre le comte Dracula beaucoup plus que cela, mais en fait on ne le suit qu'au cours des premiers chapitres via le journal de Jonathan. L'introduction des nouveaux personnages (Mina, Lucy, le docteur et le professeur) m'a surprise et déconcertée au début ne voyant aucun lien et sans comprendre où l'auteur nous emmenait. C'est devenu bien plus limpide au cours de la lecture.

Pour la condition de la femme à l'époque on repassera ... Malheureusement, l'auteur ne doit décrire que la situation de l'époque mais ... contente que cela ait évolué depuis.

Je suis dans l'ensemble vraiment heureuse d'avoir découvert ce classique !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Julielivres 2020-07-25T09:14:30+02:00
Diamant

Juste génial. Je l’ai lu il y a plusieurs années mais il m’a marqué et même actuellement je m’en rappelle encore. Un suspense, une passion et une originalité impressionnante. La plume de l’auteur est magnifique. Son écriture est splendide, entraînante et passionnante. Il restera l’une de mes magnifiques lectures. Je le recommande ( c’est un style d’écriture particulier, tout le monde n’apprécie pas).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nausicaa_Npa 2020-07-24T10:36:23+02:00
Argent

Dracula est un classique qui traînait dans ma pile à lire depuis un temps conséquent : assez attractif pour qu'il y soit mais pas assez attirant pour que je l'en sorte. J'ai fini par me décider lors d'une lecture commune (hors Booknode).

Ce fut une belle découverte bien que ce ne soit pas un coup de coeur.

J'ai aimé la plume de l'auteur qui est agréable à lire et l'histoire en elle-même retient l'attention : la peur de "l'autre" que l'auteur arrive à insinuer alors que le "démon" est à peine présent dans les pages est génial.

En revanche, si pour l'époque le roman se classait en "horreur", on en rit doucement aujourd'hui. Pas de quoi se cacher sous la couette et faire des cauchemards. On est d'ailleurs beaucoup plus concentrés sur les histoires d'amour d'untelle et untelle plutôt que sur Dracula.

Bien que l'histoire et la plume m'aient séduite, j'ai tout de même des points négatifs à relever sur ce livre.

Tout d'abord, certains passages sont horriblement longs : j'arrivais à lire 100 pages en 2h contre 20 pages en une journée par fois tellement il ne se passait rien.

Ensuite, certaines descriptions sont aussi horriblement longues et vraiment inutiles. A part dépeindre l'ennui, je ne vois pas tellement à quoi elles servent.

Et dernièrement, certains personnages me sont carrément antipathiques : Mina et Jonathan en tête (heureusement que Seward et Van Helsing relèvent le niveau).

En bref, c'est un classique abordable que j'ai aimé découvrir mais qui comportent quelques lacunes (qui n'empêchent pas trop d'apprécier la lecture).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nymphae 2020-06-14T20:39:49+02:00
Argent

Dracula

[Livre audio]

Je ne m’attendais pas du tout à ce style de lecture en commençant à lire mais j’ai trouve très agréable le récit fait au travers de journaux intimes ou courriers échangés.

L’idée à cette epoque devait être très innovatrice car même encore a ce jour, je la trouve tres développé dans son idée et très ingénieuse! Et la forte présence de la croyance catholique fort de l’époque rend le récit bien réaliste!

Même si j’ai trouvé certains passages longuets, j’ai apprécié la découverte de ce livre mondialement connu!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YumeGekkou 2020-06-14T19:00:01+02:00
Bronze

J’ai beaucoup aimé lire cette œuvre. J’ai été surprise de la façon dont elle était organisée : les chapitres correspondantes à des bribes de journaux écrits par les personnages principaux de l’histoire. C’était vraiment très prenant, en tant que lecteur, que d’émettre des hypothèses sur l’avancée de l’histoire.

Quelques longueurs vers la fin mais c’est une très bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HELENE45 2020-05-26T22:42:08+02:00
Argent

Enfin lu LE Dracula original !!

En fait, il s'agit de l'accumulation des récits des personnages, il se lit vite, j'avais un vieux film en tête, RIEN A VOIR !! 07/10

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cleo6 2020-05-17T22:15:49+02:00
Pas apprécié

Classique très décevant...

- L'histoire n'avance pas assez vite

- Assez sexiste (à l'époque où il a été écrit, sûrement était-ce plus "normal" de penser d'une telle façon, cela reste toutefois choquant)

- Une "bromance" très étrange entre les personnages du petit groupe d'amis

- À mon avis, il manque d'action, et elle tarde à venir dans le roman

Sur une note plus positive, ce livre est intéressant puisqu'on voit comment l'image du vampire a changé au fil du temps. Le début du roman est aussi intéressant, il n'a toutefois pas été suffisant pour me faire aimer l'entièreté du livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rozine 2020-05-10T16:19:58+02:00
Or

Un classique à lire absolument. J'ai eu des frissons en le lisant, même si je connaissais plus ou moins l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fl-books 2020-04-25T18:23:56+02:00
Argent

Un classique que j'avais adoré découvrir il y a déjà plusieurs année de ça, j'en garde un bon souvenir surtout pour son additivité et son suspense.

Je pense le relire dans quelque temps mais pour moi c'est un classique incontournable qui vaux vraiment le coup.

Afficher en entier

Dates de sortie

Dracula

  • France : 2013-02-14 - Poche (Français)
  • Canada : 1993-01-12 (Français)
  • USA : 1900-05-26 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Dracula - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 4830
Commentaires 688
Extraits 94
Evaluations 1155
Note globale 7.97 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode