Livres
594 760
Membres
672 397

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Tears Behind The Words



Description ajoutée par Savanna-1 2021-09-15T18:39:00+02:00

Résumé

Pour Reed, il n'y a pas de hasard, que des rendez-vous. Mais trente longues années de réclusion s'étendent devant lui, semblables à un tunnel infini d’obscurité. C'est ainsi qu'il provoque le destin pour fuir son quotidien entre les murs du pénitencier : il poste une annonce pour trouver un correspondant, telle une bouteille à la mer.

Hailey, jeune femme aux antipodes de Reed et de sa vie bercée par les lois de la rue, entamera alors une correspondance intense avec le détenu. Au fil des lettres, ils partageront leurs émotions les plus intimes et se confieront leurs secrets. Petit à petit, un subtil jeu de séduction va naître entre les deux inconnus.

À travers des courriers qui rythmeront leur quotidien et celui de personnes aussi torturées que porteuses d’espoir, ils goûteront ensemble au pouvoir des mots... Et aux larmes qu'ils enveloppent.

Afficher en entier

Classement en biblio - 11 lecteurs

extrait

« Ouais, cette lettre, c’est pour te dire que j’aurais aimé être capable de t’offrir une vie digne de toi. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Un roman épistolaire débute au premier mot de la première lettre et s'achève au point final de l'ultime lettre. "The tears behind the words" - "Les larmes derrières les mots" ; un roman différent, original, incroyablement bien pensé. J'ai lu chaque lettre, certaines étant plus chargées en émotions que d'autres, mais à chaque fois je n'avais qu'une hâte, découvrir la suivante..... même la lettre finale, seulement le problème c'est que justement c'était la dernière! En refermant ce livre j'avais un drôle de sentiment, après tout le point final est logique mais quand même un petit bonus pour enlever le flou sur la suite n'aurait pas été de trop.

Dans le résumé seulement deux personnages sont cités mais deux autres acteurs vont se rajouter, un homme et une femme qui apportent plus de diversité dans les lettres, plus d'émotions aussi. Tous les auteurs de ces courriers vont mettre leurs maux, leurs espoirs, leurs souvenirs, leurs rêves, leurs peines, leurs joies, leurs réalités et même leurs vies dans des mots parfois doux, parfois durs, parfois remplis d'euphorie ou bien de tristesse. L.S. Keller & Caly Cavallo ont su allier leurs plumes parfaitement, chaque personnage à sa personnalité, à sa façon d'écrire, c'est un point que j'ai beaucoup apprécié.

Dans ce livre une phrase a plus d'importance que les autres : Il n'y a pas de hasard, que des rendez-vous.

Une phrase qui va s’avérer être vraie. Dans la lettre où Haley va révéler qui elle est à Reed, cet homme qui doit purger une peine de trente années et qui ne cherchait qu'un correspondant, et bien cette lettre a fait monter mes premières larmes. Je me suis imaginée toute une scène, j'ai ressenti les émotions dans la vérité de Haley ; je ne m'y attendais pas, tout comme je ne m'attendais pas aux événements qui allaient suivre.

Honnêtement je pensais lire une romance à distance entre deux étrangers où tout n'aurait été que sentiments se dirigeant vers l'amour ; je me suis retrouvée face à d'autres personnages que j'ai fortement apprécié, face à l'injustice de la vie, face à la vie tout simplement avec sa noirceur et sa luminosité.

Plus que des lettres, un souffle de vie pour chacun des protagonistes, je ne vais pas vous spoiler en vous racontant les liens qui vont se créer, quelles genres de relation et d'ambiance vont illustrer les lettres, je vais seulement vous préciser que c'est justement la diversité des correspondances qui rend ce livre plus attrayant. Écrire est libérateur pour chacun des acteurs, ils vont se pousser à espérer, se pousser à vivre, se confier en mettant leurs larmes dans leurs mots. Tous les écrits sont sincères, de la moindre virgule au moindre points les personnages mettent tout ce qu'ils ont dans leurs lettres.

Une romance? Oui et non. Une obsession, un besoin vital, un sentiment de liberté, un exutoire....

Je voudrais juste rajouter une ligne pour préciser que oui je me suis attachée aux personnages mais celui qui arrive en tête ne figure pas dans le résumé, pour tout vous dire au départ je pensais même ne pas vraiment l'apprécier......

Un livre où j'ai aimé tourner les pages et dont je ne peux m'empêcher d'admirer la couverture.

Afficher en entier

—> L’histoire/Le scénario :

Cette histoire était très touchante, voire même poignante ! Le fait qu’elle soit épistolaire décuplait les émotions, j’ai eu l’impression d’être au plus près des personnages, d’avoir un côté intimiste qu’on ne retrouve pas souvent dans les romans. Le twist du début, je ne m’y attendais pas du tout et ça a donné un véritable tournant à l’histoire, et je l’ai vraiment adoré. Ça a donné de la profondeur au scénario et aux personnages.

—> Les personnages :

J’ai beaucoup aimé les personnages, ils étaient torturés par la vie, malmenés par les évènements, et je les ai trouvés tellement touchants. Le personnage féminin, Hailey, était d’une grande pureté malgré une maturité certaine, elle m’a charmé par ses mots, par sa douceur. Le personnage masculin, Reed, était assez vulgaire, notamment au début de ses lettres, mais c’était cohérent avec son milieu, sa façon de vivre et de voir le monde. Mais il était brute dans sa souffrance et c’est ce que j’ai trouvé très beau.

J’ai bien aimé les personnages secondaires également, notamment Dick, pour sa légèreté et son amitié envers Reed.

—> L’écriture :

Les auteures ont véritablement du talent, elles ont rendu une romance épistolaire vivante malgré qu’il n’y ait pas de dialogues.

—> La romance :

Bon, j’admets être frustrée de ne pas les avoir vu interagir ensemble pour de vrai, mais leur histoire était tellement belle que ce n’est pas grave. Dans leur existence morose, ils deviennent l’ancre de l’un et de l’autre, au-delà d’un physique, au-delà des convenances, juste par la beauté des mots, c’est ce que j’ai trouvé magnifique.

Afficher en entier
Diamant

Un roman que j’avais hâte de découvrir pour deux raisons. Pour la couverture en premier lieu. Pour ceux qui ne connaissent pas, cette maison d’édition fait un travail de qualité en termes d’éditoriaux ainsi qu’en termes de communications. Pour ce titre, c’est une illustration signée Nico Jam qui représente totalement les choses essentielles.

Ensuite, pour le côté épistolaire. C’est un format littéraire que j’aime beaucoup, mais qu’on peut l’occasion de lire. Après lecture, je peux vous dire que ces deux auteures ont géré cela à la perfection. Du début à la fin, nous découvrons cette histoire à travers de simples lettres et de simples mots qui vont vous percuter en plein coeur.

Une correspondance entre Reed, détenu et Hailey, une jeune femme de dix neufs, mais aussi Dick, le codétenu et Kayla, la rêveuse de Campton. Quatre personnes qui n’avaient rien en commun et qui vont se rencontrer à travers leurs écrits et tisser des liens.

Reed est un héros complexe. Il purge une peine de prison pour servir d’exemple et obtenir des informations. Un homme né dans la violence, habitué aux quartiers sordides et aux règlements de comptes. À travers une annonce, il propose des rendez-vous pour s’aérer, mais il va trouver beaucoup plus.

Un héros qui a conquis mon coeur au fur et à mesure que je lisais ses courriers. Oui, c’est un bad boy et même pourtant un peu trop pour moi. Mais quand sa carapace tombe, je suis tombée sous le charme de ce garçon. C’est puissant et divin.

Hailey est une jeune fille qui a perdu une part d’elle-même. Elle décide de participer à cet échange pour vivre et s’émanciper. Mais est-ce seulement cela ou a-t-elle d’autres raisons ? Une héroïne qui va apprendre à respirer à travers ses courriers.

Dire que je suis fan de cette fille est un euphémisme. Elle manie les mots à la perfection, elle a une force dont elle n’a même pas conscience, mais surtout c’est sa bonté d’âme qui m’a conquise. Une femme spectaculaire qu’on veut tous avoir dans notre entourage.

Dick est un personnage secondaire qui a toute son importance. Un rayon de soleil dans ce monde si noir de la prison. Un homme avec un passé sombre qui le définit malheureusement encore aujourd’hui et pourtant il a le coeur sur la main. Une erreur qui lui coûte sa liberté, mais un garçon qui apporte chaleur et lumière.

Kayla est plus à double tranchant. Au début, on se pose des questions. Plus on apprend de sa vie, plus on comprend qu’on peut être enfermé dans une vie alors que nous sommes à l’extérieur. Une femme forte, solide et pourtant. Et quand arrive la dernière lettre, c’est l’abandon. Un autre personnage secondaire percutant de vérité.

Une des forces de ce récit vient de chacun d’eux. Si différent, si fort et surtout si vrai. Ils se filtrent à travers nous et nous n’en ressortirons pas indemne. Peu importe le sentiment qu’ils nous transmettent, apprendre à les connaître, c’est craquer pour eux.

Ce choix littéraire apporte une force dans les mots. Quand on écrit, on fait plus attention à ce que l’on veut exprimer qu’à l’oral. Je suis quelqu’un qui est plus touché par les mots donc ce roman était une évidence. Chaque choix, chaque métaphore m’a touché. J’ai vécu chaque lettre comme si elles m’étaient adressées et je n’ai pas les mots pour vous dire ce que j’ai ressenti.

Car oui, c’est aussi pour cela que c’est un coup de coeur. Un maelström d’émotions qui nous fait défiler les pages. Je voulais lire ce texte en plusieurs fois et ce fut impossible pour moi. Les plumes sont si addictives qu’on ne peut laisser cela de côté.

Pour finir, c’est un roman, mais aussi une romance. Elles ont réussi à nous présenter une relation qui évolue sans se voir, sans se parler. C’est brut, c’est fort et si puissant. L’amour, l’amitié qui les lient entre eux. Je peux vous dire sans l’ombre d’un doute que c’est une de mes révélations pour l’année 2021.

Une chronique si longue et je m’en excuse. Je me suis laissée emporter par mon amour que je lui porte. Un roman destiné à tous. Je vous recommande cette lecture, je vous implore de découvrir ce texte si puissant et si réaliste. Achetez et ouvrez ce roman puis lançons une pétition pour avoir un joli bonus.

Merci aux editions Wōw pour cette proposition et merci aux auteures pour cette pépite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EloFreddy 2021-12-11T10:22:59+01:00
Diamant

Il est rare de trouver de nos jours des romans entièrement epistolaires. Perso, je n’en avais jamais lu car il y avait toujours un moment où la narration reprenait ses droits. Quant au thème, rare encore sont les livres qui se deroulent en prison. Je n’avais lu que la ligne verte et La sirene et le scaphandrier (gros coup de coeur aussi).

Deux raretés donc, pour une histoire peu banale.

Tout au long de ce periple epistolaire, les destins des deux heros s’entrecroisent. Leurs mots de mêlent, se font la guerre ou l’amour, malmenés par les plumes des auteures. Et quelles plumes ! Je ne saurais dire laquelle j’ai préféré.

Celle de Hailey m’a bouleversée. Celle de Reed, dévastée. Et que dire de Kayla et Dick ?

J’ai appris que chaque auteure avait son ou ses personnages propres et que, elles aussi se renvoyaient les lettres pour continuer d’ecrire le recit.

Eh bien cette technique fonctionne à merveille !

Les emotions sont brutes, magnifiques, renversantes ! Moi aussi j’attendais de lire la prochaine lettre avec impatience, la gorge nouée, le coeur aux aguets.

J’ai même souvent pardonné à Reed, j’ai même parfois detesté Hailey.

Chaque personnage est une nuance de gris, une palette d’emotions qui peint un portrait realiste, dramatique mais avec une incroyable touche d’espoir.

Un petit bijou à découvrir absolument !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nonobookine 2021-12-07T18:51:50+01:00
Argent

Quand j'ai commencé à lire ce livre ma principale question a été : qu'est ce qui peut se passer dans une romance épistolaire ? Hormis un échange de lettres où l'on parle (en gros) de la pluie et du beau temps je ne voyais pas vraiment. Pendant un temps je suis restée dubitative de ce qu'il se passait dedans : concrètement je trouvais que c'était sympa mais, à mon sens, il manquait quelque chose qui aurait rendu le tout vraiment addictif (j'avais même un peu de mal avec les personnages). Et puis d'un coup, je ne sais pas d'où s'est sortit, mais je me suis retrouvée à ne plus pouvoir décrocher mes yeux de ma lecture. Cette addictivité que je recherchai se trouvait là dans les mots et les pensées des personnages, et c'était magnifique !

Un point que je trouve vraiment super fort dans cette histoire c'est la représentation sociale qu'il y a dedans ! En effet, on peut voir des milieux sociaux totalement différents s'affronter et entrer en collision, apportant chacun sa petite touche aux autres. C'est quelque chose que j'ai vraiment adoré ! Les personnages sont tous uniques et très représentatifs de leur milieu, que ce soit au niveau de la façon de parler (pardon d'écrire, oui je suis contente j'ai fait ma petite blague XD), du vocabulaire employé, mais aussi dans leur façon de pensée (bien que parfois cela ait pu aller peut-être un poil trop dans l'extrême). Bien que ces personnages soient plus différents les uns que les autres ils se retrouvent tous en un point : leur envie de liberté. Certains sont prisonniers entre les murs d'une prison, d'autres sont prisonniers de leur propre vie, dans un cercle sans issu (sauf peut-être sur la fin) et ce qu'ils souhaitent, c'est pouvoir se libérer de leur cage.

Parlons un peu des personnages ! Ils sont tout autant emmerdants qu'ils ont pu me toucher (sauf Dick because je l'aime d'amour, j'avais envie de lui faire pleins de câlins). Chacun, avec leurs propres imperfections mais aussi leur propre beauté ont dû se confronter à ma lecture. Tantôt ils me sortaient pas les trous de nez, tantôt je frissonnais et étais complétement sous leur charme ! J'ai adoré le fait que les autrices n'aient pas cherché à absolument les rendre parfais à nos yeux. Ils sont comme ils sont avec leurs défauts et leurs mauvaises actions. C'est à prendre où à laisser.

Ce livre est d'une grande beauté et d'une grande justesse ! Je ne sais pas si je vais réussir à trouver les bons mots pour vous dire à quel point il m'a transporté. La plume des autrices y est pour beaucoup ! Je l'ai juste adoré ! C'était un livre plus que magnifique à lire ! Plein de poésie avec des réflexions assez philosophique par moment qui donne un peu à réfléchir :D

Autre point que j'ai adoré, c'est que, au travers de ce format épistolaire j'ai eu l'impression d'être encore plus plongée dans les pensées des personnages, encore mieux qu'un simple point de vue interne. Tout était exploité à fond !:D

Cette lecture m'a fait passer par mille et une émotions : de la colère à la frustration, de l'amour à la haine, de la tristesse au frissonnement (oui, écoutez, "frissonner" est devenu une émotion, chut no comment :p). Bref il m'a profondément émue et touchée, et ce, notamment sur la fin pour laquelle je ne suis pas encore sûre de me remettre un jour !

Bref ce livre est ouffissime ! Je ne peux que vous poussez à le lire !

Afficher en entier
Or

.𝐔𝐧𝐞 𝐬𝐨𝐮𝐟𝐟𝐥𝐞 𝐝𝐞 𝐛𝐨𝐧𝐡𝐞𝐮𝐫

.𝐔𝐧𝐞 𝐛𝐨𝐮𝐟𝐟é𝐞 𝐝'𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐟𝐫𝐚𝐢𝐬

Mon premier roman épistolaire mais surtout le premier que je lis qui concerne que des échanges de lettres tout au long de l'histoire et franchement pour une première j'ai adoré le principe. Nous sommes happés dès le début avec leur échange de lettres et surtout la plume des 2 auteures !

Un moment donnée Hailey dit dans la lettre pour Reed quand sautant de l'avion elle a ressortie une légèreté absolue voilà ce qu'était ce livre au final une douce brise d'hiver, une douce légèreté entre chaque échange de Reed et Hailey vous transporte. C'est comme un doux bonbon qui fond sur votre langue ou un chocolat chaud que vous buvez et qui vous réchauffe le cœur.

J'ai adoré chaque personnage surtout ce qu'ils importent à l'histoire Hailey apporte a Reed une évasion grâce à ces lettre, Reed lui apporte un soutien, un confident, un pilier si on veut, on a Kayla qui apporte à Reed de l'humour, une autre manière de s'évader et on a Dick, a Dick, notre chère Dick qui apporte en vrai une sérénité à cette histoire mais j'ai ma petite préférence est pour Hailey qui m'a parmi de m'évader à travers ces lettres.

Quand on lit un livre que ce soit Fantasy, romance, fantastiques dystopie etc .. tout ce qu'on souhaite un instant entre ces lignes c'est de s'évader, d'oublier ce qui nous entoure et vivre toutes ces vies en une seule vie. C'est ça que m'a fait éprouver The Tears Behind the words a travers les échanges de Hailey et Reed je me suis évadée en même temps qu'eux, loin de tout à entendre leur voix quand je lis leur lettre, vous savez comme dans les films quand quelqu'un reçoit une lettre et on a la voix off de la personne derrière qui l'a écrit. J'ai aussi eu cette sensation que ce livre était beaucoup trop court, je ne voulais pas quitter ces personnages et j'aurais voulu plus d'échange entre ces 2 protagonistes.

Je n'aime pas les fin ouverte et ce livre avait une fin ouverte qui m'a frustrée au point que je me pose plein de question 😭

Ce livre est clairement l'un de mes plus beaux rendez-vous ✨

Afficher en entier
Diamant

Tout d’abord je remercie la maison d’édition et les auteures pour l’envoi de ce service presse. Comment vous dire que je ne suis pas une habituée des romans épistolaires mais celui-ci m’a paru être une évidence. Déjà sa couverture magnifique réalisée par l’excellent Nicolas Jamonneau m’a tout de suite tapée dans l’œil !! Elle est purement et simplement magnifique ! Et le résumé a juste finit de me convaincre !! Cette histoire me tentait trop et j’en ressors plus que ravie !

Publicités

REPORT THIS ADCONFIDENTIALITÉ

Reed condamné pour complicité de meurtre est emprisonné pour de nombreuses années dans la prison de Détroit. Un jour il poste une annonce pour trouver des personnes avec qui correspondre par lettres interposées. C’est Hailey qui lui répond. Une jeune femme aux mots rêveurs qui réussit à le toucher à travers ses courriers. À force de correspondance chacun va apprendre à connaître l’autre mais une lettre peut parfois cacher tellement de choses et en révéler tellement d’autres…. Des secrets, des envies, des révélations, autant de choses qu’ils vont partager jusqu’à vouloir plus ! Mais les murs de la prison ne sont peut être pas les seules barrières qui vont s’imposer…

Reed est un détenu et est plus que conscient de sa position. Cependant il aspire à rêver et voyager à travers les écrits de quelqu’un. Il ne se fait pas d’illusions et sait qu’il ne s’en sortira pas sans faire quelques choses qu’il réprouve ! Alors les options restent minces pour s’évader autrement qu’en pensées. Reed a eu une enfance bien vite baignée dans l’illégalité. Il s’est vite retrouver à fréquenter les mauvaises personnes et passer au dessus des lois. Ce n’est pas le genre de mec qui prend des pincettes ou y met les formes. Alors ce n’est clairement pas une rédemption qu’il cherche mais juste quelqu’un avec qui échanger pour meubler son quotidien bien vide. J’ai aimé son personnage car il reste vrai en toutes circonstances.

Hailey quant à elle est une fille qu’on pourrait qualifier de bonne famille dans le sens où elle est respectueuse des lois et suit les règles… peut être un peu trop au détriment de ses propres envies. En effet Hailey est plutôt effacée quant il s’agit de ses propres besoins ou rêves. Elle est en fac de biologie mais en réalité sa passion est la photo… elle ne vit pas tellement pour elle, et on va rapidement apprendre qu’elle en est la raison… elle renferme en elle une perte encore trop présente et surtout trop pesante sur sa famille et cela impacte ses choix et sa vie. Cependant même si je l’ai sentie fragile parfois elle est courageuse et se donne les moyens de réussir ce qu’elle entreprend et j’ai apprécié sa détermination.

Comment parler de leur relation… tout commence par de simples échanges invitant à la découverte de chacun puis les mots deviennent vite indispensables pour l’un et l’autre. Reed arrive à s’échapper par les mots d’Hailey et elle que cherche t’elle ?! Peut être juste qu’on lui envoi le courage de prendre certaines décisions… une révélation va bouleverser leurs échanges mais finalement le manque de leurs mots se fait vite sentir. Alors rien n’est idéal si on se base déjà sur la distance entre eux mais bien évidement c’est le moindre des soucis qui se posent… les murs de la prison ne les séparent pas que physiquement mais également séparent leur présent de leur avenir… j’ai tellement aimé leurs échanges… on arrive réellement à assister aux changement de tons et d’attention entre les deux personnages et c’étaient très bien fait !

Dans leurs échanges on ne peut évidement pas passer à la suite sans également parler de Dick le co détenu de Reed. Dick prend une place plus importante au fil des échanges entre Reed et Hailey au fur et à mesure qu’il en prend dans l’estime de son compagnon de cellule. Il va avoir voix au chapitre et j’ai apprécié ses passages. On doit également parler de Kayla une autre correspondante de Reed. Comment dire… si au début j’ai cru que je ne l’apprécierais pas en réalité elle est attachante et ce qu’elle a vécu est vraiment triste… son histoire me fait de la peine du début à la fin disons…

Je finirais pas dire que j’ai beaucoup aimé ma lecture ! Comme je l’ai dit au début je ne suis pas coutumière des romans épistolaires et j’avoue que j’avais un peu peur d’être en manque de dialogue ! Et franchement il n’en était rien ! Les auteures ont réussi à rendre les échanges vraiment vivants malgré le fait que rien ne soit physique ! C’était vraiment bien mené et les plumes se sont mélangées et mariées à merveille ! Je suis tombée sous le charme de cette histoire à mesure que Reed et Hailey s’échangeaient leurs lettres… comme chacun d’eux j’avais tellement hâte de découvrir leurs réponses respectives… si je dois émettre un regret, et croyez moi s’en est un remplit de frustration, c’est de demander aux auteures pourquoi ?!?!?!?! Pourquoi quoi me demanderez vous ?! Elles vont comprendre je pense… pour ce qui est de vous je ne peux que vous conseiller de plonger dans ces lettres et découvrir ces deux personnages aussi touchants l’un que l’autre…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lucie-253 2021-11-21T10:47:16+01:00
Diamant

Je viens de fermer ma Kindle sur The words behind the tears, de LS Keller et Caly Cavallo. Mon premier épistolaire, mon premier 6 mains et mon premier de ces auteurs.

Beaucoup de premières fois, mais autant vous dire que je l'ai lu dans la journée , tellement j'étais dedans. J'avais ce besoin, comme nos deux protagonistes, de savoir ce que contiendrait la prochaine lettre.

Avant de vous livrer mon avis, je vous parle brièvement de l'histoire.

Reed, jeune taulard qui en a pris pour trente piges, lance une annonce de correspondance. Reed c'est un peu le cliché du mec de gang, que la vie n'a pas épargné et qui est tombé pour une question d'honneur. Au premier abord c'est un peu le connard qu'on a envie de secouer, car sa logique elle est un peu bancale à mon sens (mais très réaliste dans le milieu des gangs).

Hailey, qui elle a tout de la fille bien sous tout rapport, répond à Reed, pour lui insuffler un peu de sa liberté.

Enfin ça c'est la partie visible des premiers chapitres. De lettres en lettres, ça s'annonce plus compliqué que ça. Les raisons qui les poussent à s'écrire deviennent plus claires et leur correspondances oscillent entre lumière et ténèbre, joie et tristesse, sentiments et autres joyeusetés.

Le tout ponctué des missives de Kayla, autres correspondantes de Reed, que j'ai eu du mal à apprécier mais qui a su me séduire quand même. Et de Dick le codétenu haut en couleur de Reed, qui a lui, conquis mon coeur des le départ.

Ce que j'ai aimé c'est la justesse de l'écriture, j'ai vite oublié qu'il s'agissait d'une romance, je me suis presque sentie voyeuse à fouiller dans le courrier d'un détenu, tel un gardien de pénitencier. J'ai presque envie de me dire qu'un Reed, une Hailey, un Dick et une Kayla sont quelque part entre Toledo, Détroit et Hollywood.

La complexité des personnages, leurs psychologies, tout est juste et développé comme il le faut, pas trop, pas moins.

L'écriture aussi c'est d'un fluide, parfois violent, parfois poétique mais toujours juste.

J'ai beaucoup aimé suivre tout ce petit monde et leurs évolutions au gré des mots et des petites attentions qu'ils s'envoyaient.

Vous l'aurez compris j'ai adoré ! Je suis ressortie de ma lecture avec plein de questions que je vais m'empresser d'aller poser aux auteurs (mais les connaissant, elles vont me faire mariner)!

Et avec cette idée que parfois la liberté ce n'est pas juste le fait de ne pas être entre 4 murs, c'est un truc qu'on a en soit, et qu'il faut cultiver.

Et cette cover, on en parle ??? Le talentueux Nico Jamonneau a encore frappé et c'est Wōw !

Bref si vous avez envie de vous évader tout en délicatesse et brutalité, foncez lire ce petit bijou !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OmbelineClarke 2021-11-01T17:18:22+01:00
Diamant

Je vais commencer cette chronique par un message d'excuse aux autrices que j'ai tellement malmenées par mon sadisme. Mais comme je ne suis pas si pourrie jusqu'à la moelle que ça, je fais une entorse à mes principes et livre une seconde chronique dans la même journée.

Ce roman est une première sous plusieurs aspects. Je n'avais encore jamais lu de romance épistolaire, aucune dans l'univers carcéral et encore moins à six mains. Pour celles.ceux qui me suivent, vous savez que j'aime sortir des sentiers battus et tenter des lectures insolites. C'est donc chose faite.

<a href="/livres/Keller-The-Tears-Behind-The-Words/1367316" class="titre1">The Tears Behind The Words</a> est un ovni dans la longue liste de romans de ma bibliothèque (virtuelle ou pas). Je me dois de saluer le haut niveau des plumes qui se succèdent au fil des chapitres. Ce roman polyphonique laisse donc la parole à plusieurs protagonistes dont Reed et Hailey, les principaux.

Au départ, j'ai été un peu surprise, car le twist concernant l'héroïne arrive très tôt. Je me suis demandée où l'histoire allait bien pouvoir m'emmener maintenant qu'un secret aussi troublant avait été révélé. Mais c'était sans compter le talent de conteuses des trois autrices.

Les personnages secondaires, comme Dick et Kayla que j'ai adorés, prennent eux aussi leur place dans ces échanges épistolaires. C'est d'ailleurs assez incroyable de constater à quel point ils s'intercalent parfaitement entre les missives que Reed et Hailey s'envoient.

Pour être honnête, je craignais beaucoup que les émotions soient difficiles à retranscrire dans des échanges écrits, du moins, sur l'entièreté du récit. Encore une fois, je me trompais.

Qu'elles sont belles, ces lettres, qu'elles sont riches de joie, de douleur, de résilience, d'acceptation. Qu'il est touchant de voir ce détenu si jeune, tâtonner, chercher son oxygène à travers les lettres de Hailey !

Malgré son passé et ses erreurs, je me suis attachée à lui, à son intelligence brute et instinctive du monde qui l'entoure. Hailey m'a fait l'effet d'une porte vers l'extérieur, même si son chagrin est lui aussi très présent dans sa vie. J'ai adoré les métaphores de la prison. Reed est enfermé dans une prison physique, tout en se débattant avec les chaînes qui le retiennent à son passé, cette inéluctabilité qui le dévore. Hailey est libre, mais, elle aussi, lutte contre ses propres démons intérieurs.

J'ai aimé être surprise par l'enchaînement des lettres et découvrir les expéditeurs, leur vie, leurs espoirs et leurs rêves.

Il est dur ce roman, certains passages sont difficiles à lire, mon cœur a été trituré dans tous les sens sans que je puisse deviner l'issue finale (assez magistrale d'ailleurs.)

En résumé, ce roman est une réussite que je conseille. Je me suis laissée entraîner, emporter par cette histoire insolite. Laissez-lui une place dans votre bibliothèque. À côté d'un origami en forme d'oiseau, il sera du plus bel effet ;-)

Afficher en entier

Date de sortie

The Tears Behind The Words

  • France : 2021-10-31 (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 11
Commentaires 9
extraits 3
Evaluations 11
Note globale 9.45 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode