Livres
549 986
Membres
590 190

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Nos étoiles contraires



Description ajoutée par MissNaais 2012-11-05T16:57:04+01:00

Résumé

Entre rire et larmes, le destin bouleversant de deux amoureux de la vie.

Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. 

C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. 

Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie. 

Afficher en entier

Classement en biblio - 20 484 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Kats@ 2012-08-06T12:10:51+02:00

« - Je suis amoureux de toi, a-t-il dit doucement.

- Augustus !

- Vraiment, a-t-il répondu. Il me fixait, et je pouvais voir que les coins de ses yeux se plissaient. Je suis amoureux de toi, et je n'ai aucunement l'envie de le nier et de m'épargner le plaisir de dire des choses vraies. Je suis amoureux de toi, et je sais que l'amour est juste un cri dans le vide, et que l'oubli est inévitable, et que nous sommes tous condamnés, et qu'un jour viendra où tout notre travail sera réduit à de la poussière, et je sais que le soleil va avaler la seule planète que nous aurons jamais, et je suis amoureux de toi. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

http://wandering-world.skyrock.com/3080070673-The-Fault-In-Our-Stars.html

Il y a des livres qui vous plaisent, qui vous embarquent avec eux dans un univers fascinant et qui vous permettent de vraiment vous évader. Et puis, il y a des livres comme The Fault In Our Stars. Ceux qui vous font rire et pleurer, qui vous bouleversent jusqu'au point à penser à eux au lycée, lorsqu'on est avec des amis, qui nous dévastent et vous consument jusqu'à la dernière page. C'est définitivement le cas de ce magnifique ouvrage. Rien qu'en repensant à sa fabuleuse histoire, j'ai des papillons dans le ventre.

En lisant le résumé, on se doute que l'intrigue va nous toucher. Vous commencez à me connaître, j'ai des tendances un peu étranges, comme celle d'aimer les histoires atrocement tristes. Alors quand Marie m'a conseillé The Fault In Our Stars, j'ai vite compris que j'allais être bouleversé. Et mon sentiment s'est révélé exact. Ce roman m'a ébranlé au plus haut point. On passe du rire aux larmes en un claquement de doigt, on a sans cesse envie de rassure les héros, et on prend une énorme gifle à la fin du livre. Tout ce que j'aime.

Nous rencontrons deux protagonistes extraordinaires : Hazel et Augustus, tous deux atteints d'un cancer. J'ai envie de dire "Évidemment, ils vont se rencontrer. Évidemment, ils vont s'attacher l'un à l'autre. Évidemment, ils vont tomber amoureux. Et évidemment, il va leur arriver la chose la plus horrible du monde.", mais ce serait rendre affreusement justice au livre. Car oui, l'intrigue est exactement ça, mais également tellement plus. Tellement, tellement plus.

Tout d'abord, et peut-être que cela va paraître vraiment étrange, j'ai énormément ri pendant ma lecture. Hazel et Augustus possèdent un sens de l'humour franchement décalé, et une auto-dérision sur eux-mêmes et leurs maladies à toute épreuve. Leurs répliques sont sensationnelles et drôles, et on ne peut, grâce à celles-ci, que s'attacher à eux. Ils ne veulent sous aucun prétexte que leurs cancers ne prennent possession d'eux. Ils ne veulent pas qu'ils leurs dictent leurs vies. Ils veulent se battre. Toujours et encore. Pour vivre. Exister. Ne pas être oubliés.

Les personnages secondaires sont également marquants et hautement touchants. Les parents d'Hazel et Isaac, par exemple, sont aussi bien décris que les deux adolescents. Ils sont profonds, bruts, réels. On sent que l'auteur a vraiment travaillé son chef-d'œuvre. Tout y est parfait. D'ailleurs, John Green est vraiment un romancier exceptionnel. Sa plume est saisissante, haletante, prenante. On se perd dans chaque phrase, chaque tournure, chaque mot, chaque expression. Il parvient à nous faire sourire et à nous écrire des moments coup de poing quelques passages après. On passe par toutes les émotions possibles. Et qu'est-ce que c'est beau. J'en veux encore !

On s'amuse et on a les larmes aux yeux pendant premières deux cents pages, où tout se met en place. On apprend à découvrir pleinement Hazel et Augustus. Leurs failles, leurs faiblesses, leurs points forts, leur détermination à survivre malgré tout. Absolument tout. Et lorsqu'ils tombent amoureux, que la romance peut vraiment s'épanouir, c'est à ce moment précis que l'auteur décide de nous achever. Le coup de grâce est enfin donné.

Les cents dernières pages sont atroces. Aussi bien fascinantes qu'émouvantes. Notre moral connait alors une chute libre. C'est par la répétition de phrases frappantes et littéralement ravageuses que John Green rend son histoire encore plus renversante qu'elle ne l'était déjà. J'ai pleuré. Beaucoup. J'ai eu les yeux gonflés pendant de longues minutes. Cette horrible centaine de pages nous dévore et nous coupe le souffle. Ce n'est pas plus compliqué. Pourtant, je savais que j'allai avoir mal, que j'allai souffrir. Mais la peur n'évite pas le danger. J'ai donc plongé avec Hazel et Augustus dans un ouragan de sentiments annihilants. Ouaw. Juste ouaw.

Concernant la romance en elle-même, elle fait partie d'une des plus belles que j'ai jamais découvert. Nos deux fantastiques héros représentent tout l'un pour l'autre. Ils s'accrochent car ils savent pertinemment que la vie va horriblement les séparer. Alors ils profitent de chaque moment. Chaque seconde qui s'égraine est un pas de plus vers la conclusion de leurs existences. Ils décident d'écrire le dernier chapitre de leurs vies ensemble. Oh god. Comment ne pas succomber à cette histoire, sincèrement ?

En refermant The Fault In Our Stars, j'étais dans un état second. J'ai dû attendre un petit moment avant de pouvoir repenser normalement. J'avais le coeur qui battait à cent à l'heure, les idées confuses, l'esprit embué. Ce livre nous offre une très, très belle leçon de vie. On réalise qu'il y a des cas pires que les nôtres. Que la vie vaut la peine d'être vécue, malgré ses hauts et ses bas. Qu'il faut profiter de tout, à tout moment. Car d'un instant à l'autre, tout peut violemment basculer. Hazel et Augustus sont deux personnages qui resterons très certainement gravés dans ma mémoire pendant très longtemps, tout comme leur passionnante et frappante histoire. Merci à John Green pour avoir écrit un tel livre. Merci, merci, merci. Et, évidemment, merci à Marie pour me l'avoir conseillé. Je serais passé à côté d'un vrai trésor.

Afficher en entier
Diamant

Si je devais décrire The Fault in Our Stars en seulement quelques mots, je dirais simplement que ce livre est un vrai petit bijou. La plume de John Green est vraiment sublime et il nous offre en plus une histoire qui est de celles dont on ne sort pas indemne. Les personnages de Hazel et Augustus sont juste magiques et au fil des pages on a vraiment l'impression de ne faire qu'un avec eux puisqu'on ressent toutes leurs émotions avec une force bouleversante et qu'ils sont immanquablement parmi les personnages les plus attachants (et drôle) que j'ai pu croiser. Une lecture à ne pas rater qui se démarque des autres romans traitant du même sujet.

Bonne nouvelle pour ceux qui ne parlent pas anglais, l'auteur a indiqué sur son blog qu'une traduction française était prévue. Il ne vous reste plus qu'à prendre votre mal en patience, mais ce roman en vaut vraiment la peine.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Waterfield 2017-08-25T20:36:38+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par mavieselonmoi10 2021-05-08T13:52:21+02:00
Diamant

Hazel Grace, 16 ans n'a pas la vie d'une adolescente normale. Diagnostiquée à l'âge de 13 ans d'un cancer, Hazel sait qu'elle ne sera jamais une jeune femme, que ses poumons la noieront bien avant. Sa seule bouée d'espoir est un roman de Peter van Houten : Une impériale affliction où l'auteur a réussi à retranscrire tout ce qu'elle éprouve au travers de ses personnages.

Lors d'une réunion de soutien, Hazel rencontre Augustus Waters. L'attirance entre eux est immédiate, mais Hazel, en raison du peu de temps qui lui reste à vivre, refuse de s'engager dans une relation et de blesser une autre personne. Pour Augustus, ce refus n'en est pas un pour lui. A l'aide de son charme incroyable, de sa gentillesse, de son amour, il va permettre à Hazel de réaliser son rêve.

Seulement.... les choses ne sont pas toujours ce qu'elles paraissent être....

Parce que Augustus lui cache qu'en vérité, son cancer est revenu...et qu'il n'en a plus pour très longtemps.

Ce roman a été un énorme coup de coeur et une pure gifle émotionnelle ! Très touchant, il nous décrit très bien ce que peuvent ressentir les enfants atteints d'un cancer. Optimiste, il nous redonne goût à la vie et nous apprend à profiter de chaque seconde, comme Gus et Hazel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Athenarya 2021-05-04T14:27:14+02:00
Or

Sortez les mouchoirs !! Très émouvant, ce livre m’a fait passer du rire aux pleurs. Les personnages sont très attachants et leur histoire d’amour n’en est que plus belle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marilliemme 2021-05-01T14:01:59+02:00
Argent

C'est un bon livre ,audacieux ,qui fait réfléchir ,mais j'aurais préféré une fin comme ,ils meurent tout les deux et ils se retrouvent aux paradis ,mais ce n'est pas moi l'auteur et le travail qu'a réalisé John Green est déjà extraordinaire car faire un bon livre ,c'est très dur .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OceaneLa86 2021-04-30T10:09:42+02:00
Diamant

Histoire énormément touchante a vous faire verser des larmes

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lysadeclerck 2021-04-25T00:11:27+02:00
Or

Ce livre... qu'est ce que je pourrais en dire ? Franchement, que dire d'un tel chef-d'oeuvre. C'était juste époustouflant, magnifique, poignant. Je ne peux pas dire que c'est mon livre préféré, cependant il restera à jamais dans mon esprit. Je crois que je n'ai jamais autant pleuré pour un livre, j'ai versé tant de larmes. Pour vous dire à quel point il est addictif, je l'ai lu en moins d'une journée. J'ai voyagé à travers Hazel. J'ai appris que la vie était importante. Spoiler(cliquez pour révéler) Je n'y connais strictement rien en cancer ou autre maladie de ce genre, mais avec ce livre j'ai cru manquer de souffle quand elle était essoufflée, épuisée. J'ai pleuré la mort d'Augustus avec elle, j'ai vécue et souffert à ses côtés. Ça peut paraître étrange, mais en prenant place dans "sa peau" je me suis sentie vivre plus que jamais, pourtant, même si il n'y a pas de suite, son destin est déjà tout tracé.

Je m'imagine leurs deux étoiles dans le ciel, leur deux âmes, côte à côte. Ok ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MarieFlowerPanda 2021-04-23T13:49:23+02:00
Bronze

Ce livre a été un véritable coup de cœur pour beaucoup de personnes. Je comprends pourquoi mais même si je l’ai apprécié, il n’en a pas été un pour moi.

L’histoire est celle d’Hazel, adolescente de 16 ans atteinte d’un cancer des poumons. C’est donc elle qui nous fait le récit de sa vie et qui nous fait partager ses moments, les meilleurs comme les pires, et ses rencontres. Parmi celles-ci, l’une d’elle va changer sa vie : sa rencontre avec Augustus, adolescent lui aussi atteint d’un cancer. Leur relation, au départ amicale, va rapidement se transformer en une très belle histoire d’amour.

Si ce livre n’a pas été un coup de cœur, cela ne tient qu’à une seule et unique raison : je n’ai pas aimé le style d’écriture de l’auteur. Certes, le récit est fait par une adolescente. De ce point de vue là, John Green a très bien restitué la façon de parler et de penser que pourrait avoir une jeune fille de 16 ans. Mais par moment, Hazel m’a semblée beaucoup trop mature dans ses propos (style d’écriture plus soutenu, réflexion assez poussée) mais cela est peut-être volontaire de la part de l’auteur qui aurait voulu, de cette façon, insister sur les conséquences psychologiques de la maladie. Mais ce style m’a empêchée dès la première page de me plonger dans l’histoire, Hazel apparaissant plus comme une adolescente en crise.

Cependant, au bout d’une centaine de pages, j’ai réussi à me laisser prendre par l’histoire car les personnages sont réellement attachants. Si Hazel me paraissait un peu casse-pieds au début (renfermée, pessimiste, désillusionnée…), progressivement, elle s’ouvre au monde extérieur et grandit. Augustus est lui aussi un personnage attachant et émouvant. J’ai donc trouvé intéressant l’évolution des personnages et pas seulement de ces deux-là (ici je pense surtout à Isaac et Van Houten n'est pas mal non plus !).

Dans la plupart des romans, on espère toujours que les choses vont s’améliorer pour les protagonistes mais ici, l’auteur précise dès le départ qu’il n’y a aucune chance de guérison totale et définitive pour ses personnages, bien au contraire. Il n’y a aucun espoir à avoir, on ne peut donc que leur souhaiter de profiter de leur vie au maximum en attendant la fin. Et c’est sans surprise que certains vont disparaître. Même si je n’ai pas pu m’empêcher de verser quelques larmes, à chaque fois, il n’y a rien de brutal, tout est préparé et amené en douceur. C’est pourquoi, la fin, bien que triste, ne nous laisse pas effondrés, au contraire, les dernières lignes m’ont même fait sourire au milieu de mes larmes.

Si je devais donc résumer ce livre, je dirais qu’il s’agit ici d’une petite leçon de vie qui nous incite à ne pas nous laisser abattre, en dépit de l’issue, qu’elle soit fatale ou pas, et à profiter de chaque moment qui nous est offert. La souffrance fait partie de toute vie, à nous de continuer à avancer. J’ai donc bien apprécié Nos étoiles contraires : même si ce n’est pas un coup de cœur, il reste un livre qu’il faut avoir lu au moins une fois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ines_01 2021-04-23T12:20:41+02:00
Diamant

j'ai adoré ma lecture, histoire touchante qui m'a émue et fait pleurer. je me suis aussi attachée aux personnages principaux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par priscilla11 2021-04-22T12:09:49+02:00
Commentaire ajouté par elena06 2021-04-15T22:19:10+02:00
Diamant

Très belle lecture!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melly33 2021-04-15T20:34:09+02:00
Diamant

Même si le film n'est pas mal pour une fois, le livre c'est quand même autre chose, je pense. C'est un livre que j'ai adoré. L'auteur est un auteur que j'apprécie beaucoup pour son humour particulier et son imagination mais là, il a été génial. A lire même si vous avez vu le film, je pense.

Afficher en entier

Dates de sortie

Nos étoiles contraires

  • France : 2013-02-21 (Français)
  • France : 2017-10-19 - Poche (Français)
  • Canada : 2013-04-01 (Français)
  • USA : 2012-01-10 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Fault in Our Stars - Anglais
  • A culpa é das estrelas - Portugais
  • Colpa delle stelle - Italien
  • Das Schicksal ist ein mieser Verräter - Allemand
  • Bajo la misma estrella - Espagnol

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 20484
Commentaires 3 202
extraits 559
Evaluations 5293
Note globale 8.82 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode