Livres
466 690
Membres
431 020

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

À ma vie à ta mort



Description ajoutée par Sorcier 2016-11-19T20:40:46+01:00

Résumé

"Recouvert de symboles grecs faisant référence à Hadès, un corps mutilé et désormais inidentifiable, est retrouvé dans une cave à New York. Jeune flic fraichement sorti de l’école de police, Mike Sullivan se retrouve chargé de cette affaire qui le mènera jusqu’au pied du World Trade Center, ce terrible jour du 11 septembre 2001.

Une fois son bras vengeur lancé et bien que la faucheuse soit belle à couper le souffle, rien ne peut la stopper.

Instrument du Destin ou de la Mort elle-même, Mike devra résoudre cette affaire en empruntant des sentiers dont personne ne revient jamais."

Afficher en entier

Classement en biblio - 35 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Kyhael 2017-02-15T09:55:33+01:00

Ouvrir les yeux, les fermer, les ouvrir encore. Cette fois, mon coeur s’emballe, je reconnais immédiatement ce qui m’a tirée de ma clairière enchantée. La musique.

Des bruits de pas me parviennent, il arrive. Dix-huit, dix-neuf, vingt. Il se tient devant la porte, l’ouvre, la mélodie devient plus forte. Pas besoin de voir pour savoir. Un frisson de terreur remonte le long de ma colonne vertébrale à la manière d’un serpent de glace.

— Le moment est venu de travailler un peu ! lance-t-il gaiement.

Il est toujours joyeux lorsqu’il s’apprête à… créer. Quant à moi, je ne souhaite qu’une chose, que cette séance de travail soit enfin la dernière…

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Ophelya 2019-06-10T11:48:12+02:00
Or

Ce n'est pas, habituellement, mon style de lecture, mais il faut bien avouer que l'auteure m'a bluffée, car elle a su m'embarquer sans faillir. A ma vie à ta mort est très loin du fleuve tranquille, c'est un univers sombre, acéré dans les émotions qu'il transmet et qui nous prend aux tripes.

Mon coeur a dû s'accrocher au début, alors que nous vivons les mêmes souffrances, les mêmes tortures que la victime. Comment un être humain peut-il infliger de telles horreurs à un autre ? Pourtant, ce mal absolu existe bel et bien, et je trouve que ce roman, au-delà d'une histoire, est un très bel hommage à toutes les victimes de ce pauvre monde de fous.

Je tire mon chapeau à Sandra, car je m'imagine la difficulté et la souffrance endurée à écrire un tel roman en ce mettant dans la tête d'un tueur en série. A ma vie à ta mort est magnifiquement bien écrit qui nous souffle par le miroir qu'il renvoie des émotions humaines. Il nous prouve, encore une fois, que l'Homme est capable du pire comme du meilleur.

Ce livre est un hymne à la justice et nous fait croire, le temps de quelques centaines de pages, qu'un monde au-delà de nos yeux se bat pour que chaque acte ait ses conséquences, pour que justice soit rendue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elina62 2019-05-04T22:55:05+02:00
Diamant

1998, Mike Sullivan vient d'intégrer la criminelle. Jeune bleu le voici à devoir enquêter sur un meurtre particulièrement macabre avec son supérieur Harvey.

11/09/2011, comme pour de nombreux américains, la vie de Mike Sullivan va être totalement bouleversé et il n'en ressortira pas indemne…..

Les personnages sont touchants, l'histoire séparée en 3 parties nous permets de comprendre les tenants et les aboutissants de cette histoire totalement prenante.

Une première partie qui pose les bases de l'enquête criminelle après la découverte d'un corps totalement mutilé et inidentifiable.

La seconde partie où l'on passe dans l'entre deux et où l'on découvre un nouveau monde où le destin et la mort jouent avec les humains dans cette grande pièce théâtrale qu'est la vie et où les acteurs sont des pions interchangeables.

La troisième partie permets aux deux premières de prendre tout leur sens et où chacun aura un rôle à jouer.

Un roman où se mêle thriller, mythologie et fantastique. Sandra Triname a ce don de mélanger les genres et de nous captiver.

Un énorme coup de cœur pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodie_livresque 2019-04-16T09:05:51+02:00
Diamant

Magnifique, excellent ! j'ai été tout le long scotchée aux pages pour connaître le déroulement. Les personnages sont touchant, parfois drôle. L'intrigue est très bien tournée ! Bref, un coup de coeur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BleuennMoana 2019-03-08T23:11:39+01:00
Bronze

Cette lecture a été un calvaire du début à la fin! J'ai compté 120 fautes d'orthographe (et j'ai dû en manquer), le texte est absolument illisible. En autoédition, cela ne m'aurait pas posé de souci mais là, venant d'une maison d'édition, c'est inadmissible! C'est une honte absolue alors que le catalogue de cette maison d'édition est vraiment intéressant. Sans oublier le niveau de langue qui est parfois bas.

Dommage, c'est bien écrit, le texte est fluide, les personnages sont corrects (je ne me suis pas attachée à eux plus que ça mais ils remplissent leur fonction), par contre, j'ai adoré les personnages d'Ambre et d'Hadès (le dieu) qui sont plus humains et ça leur va bien. Je trouve vraiment que le traitement du sujet est sympa sans être super original et je lirais vraiment avec grand plaisir d'autres livres de cet auteur mais sans fautes d'orthographe cette fois-ci ou un nombre raisonnable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zaphrinamakichan 2018-09-21T08:17:41+02:00
Diamant

https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2018/09/a-ma-vie-ta-mort-de-sandra-triname.html

Pendant les dix premières pages, on découvre une jeune femme subissant des tortures dignes d'un épisode d'esprit criminel. Ensuite, on a l'enquête sur le meurtre de cette jeune femme mené par Harvey et son élève Mike Sullivan. J'ai adoré ces deux personnages. Certes, Harvey peut sembler être le stéréotype du flic qui en a trop vu ayant un penchant pour la bouteille, c'est loin d'être aussi simple. Son histoire est touchante et permet de comprendre ce qui le pousse à se comporter comme il le fait.

Mike Sullivan, jeune promu de l'école d'officier de police, fait tout pour se faire bien voir de ses collègues. Il possède une sensibilité rare pour un policier. Paradoxalement, il est très instruit et ça va bien aider pour l'enquête. J'ai été très touché par son histoire. Je ne peux pas en dire plus le concernant sous peine de vous en dire plus. J'aurai bien aimé avoir un petit quelque chose en plus à la fin sur lui.

Concernant l'histoire, elle est très surprenante puisqu'on sait qu'on va lire de l'imaginaire. Pourtant, cette partie n'arrive que bien plus tard et elle est très bien menée. L'autrice utilise différentes mythologies surtout grecques. Je ne dirai rien pour les même raisons qu'invoqué ci-dessus. Nous avons donc deux enquêtes parallèle : une ancré dans le réel et l'autre dans l'imaginaire.

Le gros point fort de ce roman est son aspect humain. On aborde énormément de thème de société. Par le biais de Harvey, on aborde les guerres passées et leur impact non seulement sur la société mais surtout sur les soldats oubliés dès la guerre finie. On parle des religions et surtout du niveau de croyances de l'homme et ses conséquences. Des tas d'autres sujets sont traités comme les sentiments humains, le jugement intempestif, la richesse et la pauvreté...Des passages qui m'ont tous plus par le biais du personnage central dont je n'ai pas parlé volontairement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manou60 2018-04-23T11:58:59+02:00
Bronze

J’ai lu ce roman dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus pour lequel j’ai la chance de faire parti du jury (Le site du Prix) et j’avoue que lors de la sélection j’avais de suite retenu ce titre tant j’étais emballée par les premières pages et la couverture.

Le livre ouvre sur un prologue angoissant, glauque.. Une jeune femme est torturée par un homme qui fait preuve de beaucoup de cruauté et d’imagination. Elle vit un calvaire et l’auteure le décrit parfaitement, parfois même trop parfaitement, j’avoue avoir souffert avec elle… Puis, vient le temps de l’enquête menée par l’inspecteur Harvey et le son jeune collègue Mike Sullivan. Ils vont ramer pour découvrir des indices vu que la victime n’est pas identifiable et que l’assassin semble être plus que méthodique.

J’admets avoir, au départ, tiqué sur ces deux personnages tant ils me semblaient stéréotypés : le vieux briscard et le bleu, le vieux râleur et le jeune novice qui veut bien faire.. mais au fur et à mesure l’auteure réussit à leur insuffler un caractère intéressant et beaucoup moins banal que prévu. Ils vont donc plonger dans une enquête qui, elle, n’a rien de typique. En effet, le tueur mutile le corps de sa victime en utilisant symboles se référant à Hadès, dieux des Enfers. Et j’ai lu la première partie du livre sans pouvoir décrocher, prise dans les filets de cette enquête.

Mais, et c’est là que ça se gâte, arrive la seconde partie.. A partir de là le fantastique apparaît (ce que j’aime beaucoup en général) mais ici, ça m’a fait complètement décrocher. En effet, l’enquête, la mutilée, Harvey et Sullivan disparaissent au profit d’Ambre, une jeune Faucheuse. Même si j’ai bien compris le cheminement de l’auteure et son désir d’intégrer ce côté fantastique /mythologique au récit j’ai trouvé cette partie beaucoup trop longue, répétitive. Le personnage d’Ambre m’a souvent agacée dans sa réflexion et j’ai trouvé cette partie vraiment bancale. Pourtant (et c’est là toute la contradiction de ce livre pour moi), j’ai trouvé que l’idée était vraiment bonne : humaniser la Mort ! Créer une sorte de travailleur de la Mort avec les Faucheuses, l’idée m’a vraiment plu mais elle est, à mes yeux, mal exploitée et c’est dommage. L’auteure intègre pourtant vraiment bien la mythologie à son récit et j’ai particulièrement aimé la façon dont cela intervient dans l’histoire mais encore une fois cette « parenthèse » est trop longue et m’a fait décrocher de l’histoire initiale. Bien entendu, les deux « mondes » vont finir par se rattraper mais la lenteur de cette seconde partie m’a perdue…

La suite de ma chronique : https://ettulisencoreemma.wordpress.com/2018/04/23/a-ma-vie-a-ta-mort-par-sandra-triname/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juliesuitsonfil 2018-04-12T14:33:38+02:00
Lu aussi

Lors des sélections, j’avais été particulièrement emballée par la couverture et le résumé, qui me promettait une jolie découverte livresque… Et puis les 10 premières pages avaient terminé le job… J’étais ferrée… J’avais hâte de découvrir ce thriller-fantastique !

Recouvert de symboles grecs faisant référence à Hadès, un corps mutilé et désormais inidentifiable, est retrouvé dans une cave à New York. Jeune flic fraichement sorti de l’école de police, Mike Sullivan se retrouve chargé de cette affaire….

Imagines ! Dès les premières lignes, l’auteur te fou un uppercut avec une immersion dans les pensées d’une jeune femme qui vit ses derniers instants sous la torture… La torture est tellement horrible, tellement bien décrite, que c’était forcement un livre pour moi…

Une enquête qui démarre bien sous la houlette d’un duo efficace, Harvey et Sullivan, le vieux flic qui se voit obligé de prendre sous son aile le nouveau, qui va découvrir le grand cœur derrière la grande gueule… Un Schéma qui peut sembler trop « stéréotypé » mais que j’ai trouvé bien construit. Ces deux personnages sont attachants et deviennent la pierre angulaire de l’intrigue. L’auteur leur insuffle un vrai caractère à travers leur construction psychologique et c’est certainement ce qui sauve en grande partie cette lecture…

Un duo pas tellement atypique pour une enquête qui l’est vraiment…

L’enquête que construit l’auteur est rondement menée et cela aurait pu être un très bon thriller-psychologique, si la partie fantastique n’était venue entachée le récit…

Autant j’ai vraiment accroché avec la première partie, autant la deuxième partie m’a vraiment ennuyée… Alors que j’attendais avec impatience de découvrir comment l’auteur allait approfondir l’aspect de la faucheuse et de la Mort…

Beaucoup de longueurs avec, parfois un côté morale, des sous-entendus mais sans jamais rien de concret… L’auteur tourne autour du pot, mais sans jamais accrocher son lecteur…

J’ai parfois eu l’impression d’être complètement larguée, comme si l’auteur ne savait pas où elle allait… Une certaine confusion palpable dans l’écriture, que j’ai trouvé moins attractive, avec un détachement qui pousse le lecteur à prendre ses distances… Aussi bien avec l’intrigue, qu’avec Ambre, cette faucheuse, complètement larguée…. Pour qui je n’ai eu aucune empathie…

Ambre au Pays des Dieux n’a pas trouvé sa place et le lecteur se retrouve malmené entre ses réflexions, parfois trop moralisatrice… Et sa naïveté exaspérante…

La troisième partie, est bien plus intéressante avec la reprise de cette enquête au meurtrier sanglant et à l’imagination débordante… Ça tient la route et notre duo match toujours aussi bien et même la partie fantastique prend un côté beaucoup plus sympa en prenant du recul par rapport au monde des Morts…

Le portrait du tueur est très bien travaillé, sa construction est fine et je dois dire que sur cette partie l’auteur m’a vraiment surprise, car tout s’emboite à merveille et la construction de son récit prend son sens avec un final qui arrive à lier le fantastique et le thriller avec talent.

L’intrigue est inégalement répartie et c’est vraiment dommage car l’idée est vraiment très intéressante.

Ce qui qui est le plus dérangeant, ce n’est pas tant les personnages, leur construction, le récit, car nous touchons au subjectif… Ça match ou pas ! Ce qui est le plus dérangeant c’est le nombre de fautes qui reste…

Je ne parle pas simple petites coquilles… Une vraie relecture s’impose, pour supprimer les répétitions, fautes d’accords, mots faisant contresens, obligeant le lecteur à faire une gymnastique avec ses neurones, n’aidant certainement pas dans la confusion que l’on peut ressentir à la lecture de certains passages…

https://julitlesmots.wordpress.com/2018/04/07/prix-des-auteurs-inconnus-categorie-imaginaire-a-ma-vie-a-ta-mort-de-sandra-triname/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MARQUISE66 2018-03-12T00:31:03+01:00
Diamant

À MA VIE À TA MORT...

Et un roman étrange et envoûtant...

J'en ressort conquise...

Je le recommande vivement...

Entre enquêtes , Mythologies , tueurs ...

Je me suis délecter , j'ai vraiment adoré le tout en fait un super bouquin...

Gros coup de coeur 2018 ....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par apriltheseven 2017-12-27T04:18:59+01:00
Bronze

J’avais déjà eu l’occasion de lire certains titres de Sandra Triname et j’avoue que l’idée de la retrouver dans un contexte plus sombre et plus adulte m’intriguait tout particulièrement. Étonnamment, je m’étais fait une idée de ce que j’allais y trouver bien précise, et il s’est avéré que j’étais complètement à côté de mes pompes, car l’auteur a su me surprendre plus d’une fois…

Harvey, vieux flic sur le point de prendre sa retraite, et son collègue et bleu Sullivan, se retrouvent en charge d’une affaire pour le moins étrange. Le corps d’une femme a été retrouvé dans une cave d’immeuble. Méconnaissable, chaque centimètre de sa peau est recouvert de symboles grecs faisant référence au dieu Hadès. Commence alors une investigation complexe que les deux enquêteurs vont tenter de mener à bien. Ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’ils travaillent sur une affaire qui les dépasse complètement, car il se pourrait bien que des puissances bien supérieures soient à l’œuvre.

Sandra Triname donne déjà le ton avec un prologue des plus énigmatiques qui m’a glacée d’effroi. S’ensuit une première partie uniquement centrée sur l’enquête en cours, très immersive et intéressante à mesure que les recherches de Harvey et Sullivan progressent.

La seconde partie a été la confirmation que j’allais beaucoup aimer cette histoire. L’enquête me tenait déjà bien en haleine, mais vient alors un élément fantastique plus que bienvenu. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que je ne m’attendais pas du tout à un tel changement de décor ! Les recherches au poste de police sont mises de côté, au profit d’un autre monde, celui des Faucheuses. On fait alors la connaissance d’Ambre, une jeune recrue sur le point d’abattre un travail de titan puisqu’elle se trouve près des tours du World Trade Center, au moment des attentats.

J’ai été agréablement surprise par cette « humanisation » des Faucheuses et par ce monde alternatif qui existe en parallèle. L’univers d’Ambre évolue clairement comme une entreprise et les Faucheuses signent un contrat qui les relie à leur employeur. Ça a quelque chose de très original. L’histoire désacralisent la mort et lèvent le voile sur les questions fondamentales de l’être humain.

Lorsqu’Ambre rencontre Sullivan au cœur du chaos en ce 11 septembre, elle se refuse à faucher son âme et décide à la place de le sauver. La question est de savoir pourquoi. Ne vous attendez pas à recevoir toutes les réponses sans faire un peu d’effort. Le chemin est long pour en arriver à la vérité, et Sandra Triname nous sert là une histoire complexe, où tous les personnages sont liés. Leurs histoires et leur destin forment comme une grande toile de soie maniée par l’auteur avec une certaine dextérité.

J’ai été très impressionnée par les recherches qu’une intrigue pareille a dû demander. Je lis peu de thrillers, mais j’ai trouvé Sandra Triname très à l’aise dans l’exercice. Elle a un style qui colle bien à ce genre d’ambiance, un côté punchline qui prête à sourire, ainsi qu’un humour pince-sans-rire que j’aime beaucoup. Le tempérament de l’auteur semble ressortir de chaque mot et de chaque phrase. Il n’y a rien de forcé ou de surjoué, ça coule de source. La plume n’est pas dénuée d’un certain panache et d’une grande assurance. Le seul bémol de l’histoire, ça reste les nombreuses fautes qui subsistent dans le corpus et qui avaient tendance à me sortir de l’action.

Du reste, j’ai été scotchée du début à la fin. La complexité de l’histoire ne m’a pas empêchée de la savourer de bout en bout et j’ai tout particulièrement apprécié le dénouement et ce qui en a découlé. Ça a réveillé une certaine satisfaction malsaine chez moi, ainsi qu’un sentiment de victoire pas désagréable. La toute fin reste douce et positive, ce qui est une bonne chose après les obstacles et les horreurs dont l’auteur nous a rendu témoins.

En résumé, À ma vie à ta mort n’est pas un livre tout à fait comme les autres puisqu’il allie l’art subtil du thriller à celui du monde des morts. Sandra Triname signe ici un roman recherché, à l’intrigue bien élaborée, et nous entraîne au cœur d’un complot de grande envergure dont les mortels – simples pions interchangeables – ne sont pas sûrs de revenir indemnes.

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/thriller---polar/a-ma-vie-a-ta-mort-sandra-triname

Afficher en entier
Commentaire ajouté par just2iine 2017-12-20T10:38:03+01:00
Bronze

http://lire-une-passion.weebly.com/fantastiquelow-fantasy/a-ma-vie-a-ta-mort-sandra-triname

"​En résumé, c'est une histoire vraiment particulière que vous propose Sandra Triname. Vous n'en trouverez sans pas d'autre sur ce genre, et vous risquez de passer par différents sentiments. Du plus agaçant au plus triste. L'auteure ne ménage pas ses personnages et encore moins nos cœurs, nous offrant là un roman qui prend aux tripes. On en arrive même à voir la mort sous un autre angle, plus libérateur mais aussi plus cruel."

Afficher en entier

Date de sortie

À ma vie à ta mort

  • France : 2017-03-07 (Français)

Activité récente

Hind-15 l'ajoute dans sa biblio or
2019-04-02T21:38:32+02:00
Jerusha l'ajoute dans sa biblio or
2019-04-01T22:55:46+02:00

Les chiffres

Lecteurs 35
Commentaires 20
Extraits 1
Evaluations 23
Note globale 8.22 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode