Livres
595 055
Membres
672 829

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Marche ou crève



Description ajoutée par sjodocy77 2014-03-15T13:15:38+01:00

Résumé

Mieux que le marathon... la Longue Marche. Cent concurrents au départ, un seul à l'arrivée. Pour les autres, une balle dans la tête. Marche ou crève. Telle est la morale de cette compétition... sur laquelle une Amérique obscène et fière de ses combattants mise chaque année deux milliards de dollars. Sur la route, le pire, ce n'est pas la fatigue, la soif, ou même le bruit des half-tracks et l'aboiement des fusils. Le pire c'est cette créature sans tête, sans corps et sans esprit qu'il faut affronter : la foule, qui harangue les concurrents dans un délire paroxystique de plus en plus violent. L'aventure est formidablement inhumaine. Les participants continuent de courir en piétinant des corps morts, continuent de respirer malgré l'odeur des cadavres, continuent de vouloir gagner en dépit de tout., Mais pour quelle victoire ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 328 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Mijak 2010-12-16T20:22:14+01:00

"C'est comme si on s'entraine au saut à la perche toute sa vie et puis qu'on arrive aux Jeux Olympiques et on se dit : "Pourquoi diable est-ce que j'irais sauter par-dessus cette barre à la con ?""

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

ça faisait déjà un moment que je l'avais dans le collimateur, et je m'y suis finalement mis, malgré que je doive bosser...

Au début j'avoue je me suis demandé comment SK allait pouvoir justifier cette marche en apparence stupide et à laquelle personne ne voudrait participer. C'est vrai quoi, après tout, qu'est-ce qui les oblige ?

Mais l'intérêt du bouquin n'est pas là.

Cette marche (terme employé à la place de "livre", car ici il ne s'agit que de ça : la marche) m'a apparu au fur et à mesure comme un récit relatif à la mort. La mort, ici, est omniprésente. Pas parce qu'il y a beaucoup de morts, ça c'est le côté visible, superficiel. Mais parce qu'à tout moment, à chaque page, la mort est là, dans l'esprit, dans les pensées, derrière celui qui marche, sur chaque pas. Et si on s'arrête, elle nous tombe dessus. Ainsi, on suit la marche de Garraty, qui lui aussi, comme les autres, participe. Pourquoi ? Il ne sait pas très bien. Mais on comprend, nous lecteurs, peu à peu comment fonctionne ce monde (dystopique), et la vision que peuvent avoir les gens de la Longue Marche. On ne peut pas, il ne faut pas la voir de notre point de vue, mais tenter de voir ce que ces gens, là, autour des marcheurs, le long de la route, les spectateurs ; ce que la foule en pense. "Comment peuvent-ils ?" nous demandons-nous alors. Mais pensez un moment : un monde où annuellement un évènement national est organisé sur lequel on mise, on parie ; un évènement qui rassemble tout le monde, et donc le vainqueur gagne le prix : ce qu'il veut. Il peut avoir ce qu'il veut. Un tel prix, que ne donnerions-nous pas pour l'avoir ? Et puis, marcher, tout le monde peut le faire, non ? Après tout, ce n'est que mettre un pied devant l'autre, ça ne fatigue pas trop. Et la mort ? La mort est quelque chose de si abstrait, presque une pure idée, quelque chose qui se passe, là-bas ; ça ne nous touche pas vraiment. Ajoutez à cet état d'esprit un système gouvernemental répressif qui condamne les mauvaise pensées vis à vis de la Longue Marche, et vous comprendrez pourquoi. Pourquoi chaque année on concourt, on sélectionne, on est adoré, on devient l'idole puis finalement un matin, on est cent à 9h sur le départ, frais et dispos ; increvables.

Cette marche m'est apparue aussi, plus tard, comme une analogie de la vie. Je ne sais pas si c'est ce que l'auteur à voulu montrer ou pas, mais la ressemblance est frappante. Ici, on ne peut pas décider de s'arrêter pour "faire une pause", et si on ralentit, on est largué, perdu, mort. Si on s'arrête, on est mort. Si on refuse, si on se défile, on est mort. Il faut marcher, toujours marcher, marcher sur les autres, marcher sur leurs tombes. Et malgré les amitiés, les sympathies, tout cela est vain, car à la fin on reste tous ennemis et concurrents.

Les marcheurs sont ainsi amenés à penser, encore et toujours, à penser à "pourquoi ?", pourquoi ils sont là ? Qu'est-ce qui les y a poussé ? Mais cette pensée arrive trop tard. Cette lucidité. Alors la mort, là derrière, prête à les happer, devient ce qu'il y a de plus réel et de concret. La mort, c'est l'arrêt. C'est les jambes qui ne nous portent plus. Et la mort n'est pas magnanime, pas compréhensive. Elle fait mourir. La mort n'est pas un jeu, "and so is" la Longue marche. Il n'y a pas un moment où, comme pensait inconsciemment Garraty, on va pouvoir dire : "ouf, pouce, j'suis crevé, je m'arrête un moment", ou "je rentre chez moi". Il n'y a que la route, et cette règle immuable ; un pied devant l'autre, puis un autre, un autre...

Afficher en entier
Diamant

J'avoue que je ne m'attendais pas du tout à ça en commençant le livre, la quatrième de couverture au dos de l'édition que je possède restant tout de même assez vague.

On retrouve encore une fois le côté macabre et sans retenu de Stephen King, et je dois dire que j'aime beaucoup cette façon qu'il a de ne pas épargner ses personnages, et même ses lecteurs au travers de ceux-ci.

Je trouve ça incroyable la façon dont il réussi à rendre captivant l'histoire. Au début, je me demandais surtout comment il allait se débrouiller pour mettre de l'action et de la surprise dans le fait de "simplement" marcher. Mais il y arrive haut la main. L'intrigue est complètement addictive.

J'ai beaucoup aimé le contexte également, dans cette idée de jeu de télé-réalité malsain dans lequel les personnages évoluent. Les règles, la cruauté, la mort omniprésente, tout sur fond de dystopie.

J'ai eu du mal à en décrocher, il était assez frustrant de devoir arrêter sa lecture au milieu d'un chapitre.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par clara54410 2017-10-11T19:47:01+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Tator-1 2022-05-17T19:04:31+02:00
Commentaire ajouté par SylveryFox 2022-04-25T09:58:52+02:00
Argent

J'avais lu beaucoup d'avis très positif sur ce livre... Après un début prometteur et passée la mise en place de l'intrigue (la règle du jeu et ses premières conséquence) et des personnages, je me suis un peu ennuyé. Trop répétitif peut être. Pourtant, on ne peut pas reprocher à ce livre d'être trop long, surtout dans l'œuvre du King...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Linoa57 2022-04-15T13:28:19+02:00
Diamant

Je reste un peu sur ma fin mais au final j'ai été prise par l'histoire et je me suis attaché aux personnages, on imagine bien l'atrocité que doit être cette marche...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ocxmistoul 2022-03-25T19:28:37+01:00
Argent

Je n’aurais jamais cru un jour lire un livre sans intrigue, sans réel but et pourtant, je ne me suis pas ennuyée.

Je ne sais pas si c’est l’écriture crue de Stephen King, le groupe des Mousquetaires ou savoir ce qui allait se passer à la fin qui m’a le plus tenue en haleine.

Néanmoins quelques petits détails me dérangent. En réalité j’aurais bien voulu savoir pourquoi cette marche avait été mise en place ou quel était le rôle du commandement, mais c’est pas très grave. Par contre je trouve que le dernier jour de la course est passé extrêmement vite et j’ai trouvé la fin un peu rapide.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par m-am-selle 2022-02-14T08:33:18+01:00
Diamant

Ce roman est vraiment addictif. Je ne m'attendais pas à ça.

On est vraiment auprès des persos, à marcher avec eux et à s'inquiéter. Vas t'on en sortir vivant ou non ?

King ne part pas dans ses habituelles descriptions à n'en plus finir ( même si j'aime bien ), les phrases sont courtes, direct et efficaces. On en apprends plus sur chacun des marcheurs au fur et à mesure. Ici pas d'explication sur le pourquoi d'une telle marche, seulement sur le fonctionnement global.

ça fait son effet, les marcheurs vont être poussé au limites de l'horreur, de l'épuisement, de la folie et de cette envie de survivre. La psychologie des persos est comme à chaque fois bien travaillé, le fonctionnement biologique du corp aussi. C'est un King que je recommande pour le coté efficaces et court de ce roman ou on y retrouve pas de fantastique, juste la vrai condition humaine brièvement survolée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elywenne 2022-01-10T19:45:11+01:00
Diamant

Encore un King coup de coeur !

Ça m'a fait du bien de retrouver cet auteur que j'apprécie énormément. Et avec Marche ou Crève, il ne m'a pas déçue.

Si le contexte de temps et d'espace du roman reste flou, de petits indices nous aide à nous repérer dans cette Amérique alternative.

Nous suivons Ray Garraty qui décide de participer à la Lngue Marche avec 99 autres jeunes.

Le sujet est clairement celui d'un Battle Royale : une compétition terrible (marcher sans jamais s'arrêter et a plus de 3 avertissements c'est l'élimination) et il ne peut en rester qu'un. Et avec la plume acérée et sans filtre de Stephen King, c'est synonyme d'un suspense haletant et d'une réflexion métaphorique sur beaucoup de thèmes différents tels que le fait de mourir, de souffrir, d'aimer, d'espérer mais il nous alerte aussi la dangerosité et le besoin de sang et de spectacle de l'homme.

La fin abstraite m'a un peu déroutée au début mais finalement je pense qu'elle est exactement ce qu'il fallait pour ce roman. Je le conseille fortement, un très bon texte encore une fois, mon premier de Richard Bachman et c'est une réussite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MyZombieDiary 2022-01-03T00:00:19+01:00
Lu aussi

Spoiler(cliquez pour révéler)La dernière partie me laisse perplexe... Elle me semble avoir été bouclée trop vite. Presque bâclée. Et ça m'embête parce que j'ai bien aimé ce roman que j'ai trouvé tout à fait prenant, même s'il est vrai qu'il m'a manqué quelque chose, quelque chose qui rend un roman inoubliable. Il manquait de caractère, peut-être. Les personnages étaient plutôt simples... On peut trouver des personnages semblables à eux dans d'autres histoires. Mais j'ai passé un très bon moment de lecture malgré cela.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carine28 2021-10-20T09:13:28+02:00
Diamant

J'ai fini ce livre ce matin et je reste perplexe. Non pas que je n'ai pas aimé ce livre (au contraire, j'ai même été agréablement surprise de rentrer dans l'histoire aussi vite) mais je m'interroge encore sur le but de cette marche. C'est vrai, pourquoi marcher comme ça, sans s'arrêter (ou si on s'arrête, on a des avertissements et au bout du 3ème ou 4ème, on est éliminé). Au début, je ne comprenais pas trop....je pensais que les concurrents allaient s'arrêter pour la nuit, en se cachant mais non, ils doivent marcher sans ralentir (car oui, il y a aussi une vitesse minimum). Bref, on avance avec les marcheurs, on apprend à les connaître, on a mal pour eux car oui, ils souffrent et franchement, pourquoi sont-ils dans cette galère. Puis on comprend que dans ce monde, ils n'ont pas vraiment le choix car les marcheurs sont considérés comme des héros, surtout celui qui gagnera.

Et au final, qu'est-ce qu'ils gagnent? Ce qu'ils veulent. Donc pourquoi ne pas tenter?

Je n'en dirai pas plus, car il faut le lire pour avoir sa propre perception du livre. Certains n'y verront qu'une course dans un monde dystopsique, d'autres verront le défilement de la vie, cette marche étant le cours de notre vie car on avance chaque jour un peu plus vers la mort.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vero1123 2021-10-06T21:51:43+02:00
Diamant

Un de mes livres préférés!! Je l'ai lu et relu plusieurs fois!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Choupi- 2021-09-04T16:57:54+02:00
Or

Dès le début du livre, on rentre direct dans le vif du sujet ne permettant pas de longueur. L’époque n’est pas mentionnée. Je trouve ça bien car cela permet de se l’imaginer dans la nôtre ou peut-être dans le futur.

On nous présente le jeune Garraty, sa mère, les autres participant à la longue marche et ainsi que le fameux Général. Le peu d’information nous font juste imaginer les motivations du héros à participer à cette marche. Est-ce que l’on saura par la suite ?

Tout l’intérêt du livre pour moi c’est de nous donner petit à petit des informations le concernant et donc finir par s’y attacher. Créer un lien et une affinité avec les autres protagonistes en même temps que le héros.

On ne s’ennuie pas et l’histoire a beau se centrer que sur des gens qui marchent, il y a des révélations. Les péripéties vont crescendo, ce qui rajoute de la tension en permanence. Stephen King ne nous épargne pas une seconde sur ce que vont endurer les participants. Les descriptions et les pensées de Garraty apporte un plus à l’horreur de la situation et une angoisse supplémentaire à mesure qu’avance l’histoire. On a peur pour le héros et les autres participants sachant la finalité de tout cela.

J’ai aimé les pensées qui s’en découle de ce ‘jeu’. Cette bêtise humaine qui reflète pas mal de la réalité à nous à travers ça, de la psychologie de chaque personnage qui se développe et change petit à petit qu’ils prennent conscience de leur choix.

Ce livre ne donne pas beaucoup d’explications, jusqu’à sa fin qui peut être assez frustrante et laisse une libre interprétation globale aux lecteurs (Critique de la guerre ? De la télévision ? De la déshumanisation des gens et du gouvernement ?).

Il y a quelques lenteurs parfois mais malgré tout on ne voit pas passer le temps dans cet huis-clos permanent et se lit très bien. Un des meilleurs livres de Stephen King (Richard Bachman) pour moi.

Afficher en entier

Dates de sortie

Marche ou crève

  • France : 1999-01-04 - Poche (Français)
  • Canada : 1989-11-21 (Français)
  • Canada : 1992-04-01 - Poche (Français)
  • USA : 1979-07-31 (English)

Activité récente

Emma_Li l'ajoute dans sa biblio or
2022-05-19T19:17:07+02:00
Rikku l'ajoute dans sa biblio or
2022-05-13T22:04:42+02:00
Just12 l'ajoute dans sa biblio or
2022-05-11T23:01:10+02:00

Titres alternatifs

  • The Long Walk - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 2328
Commentaires 323
extraits 99
Evaluations 572
Note globale 8.17 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode