Livres
398 958
Comms
1 403 043
Membres
297 901

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Marche ou crève



Description ajoutée par sjodocy77 2014-03-15T13:15:38+01:00

Résumé

Mieux que le marathon... la Longue Marche. Cent concurrents au départ, un seul à l'arrivée. Pour les autres, une balle dans la tête. Marche ou crève. Telle est la morale de cette compétition... sur laquelle une Amérique obscène et fière de ses combattants mise chaque année deux milliards de dollars. Sur la route, le pire, ce n'est pas la fatigue, la soif, ou même le bruit des half-tracks et l'aboiement des fusils. Le pire c'est cette créature sans tête, sans corps et sans esprit qu'il faut affronter : la foule, qui harangue les concurrents dans un délire paroxystique de plus en plus violent. L'aventure est formidablement inhumaine. Les participants continuent de courir en piétinant des corps morts, continuent de respirer malgré l'odeur des cadavres, continuent de vouloir gagner en dépit de tout., Mais pour quelle victoire ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 622 lecteur

Or
471 lecteurs
PAL
262 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par tommyvercetti 2010-12-16T20:22:14+01:00

"C'est comme si on s'entraine au saut à la perche toute sa vie et puis qu'on arrive aux Jeux Olympiques et on se dit : "Pourquoi diable est-ce que j'irais sauter par-dessus cette barre à la con ?""

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

ça faisait déjà un moment que je l'avais dans le collimateur, et je m'y suis finalement mis, malgré que je doive bosser...

Au début j'avoue je me suis demandé comment SK allait pouvoir justifier cette marche en apparence stupide et à laquelle personne ne voudrait participer. C'est vrai quoi, après tout, qu'est-ce qui les oblige ?

Mais l'intérêt du bouquin n'est pas là.

Cette marche (terme employé à la place de "livre", car ici il ne s'agit que de ça : la marche) m'a apparu au fur et à mesure comme un récit relatif à la mort. La mort, ici, est omniprésente. Pas parce qu'il y a beaucoup de morts, ça c'est le côté visible, superficiel. Mais parce qu'à tout moment, à chaque page, la mort est là, dans l'esprit, dans les pensées, derrière celui qui marche, sur chaque pas. Et si on s'arrête, elle nous tombe dessus. Ainsi, on suit la marche de Garraty, qui lui aussi, comme les autres, participe. Pourquoi ? Il ne sait pas très bien. Mais on comprend, nous lecteurs, peu à peu comment fonctionne ce monde (dystopique), et la vision que peuvent avoir les gens de la Longue Marche. On ne peut pas, il ne faut pas la voir de notre point de vue, mais tenter de voir ce que ces gens, là, autour des marcheurs, le long de la route, les spectateurs ; ce que la foule en pense. "Comment peuvent-ils ?" nous demandons-nous alors. Mais pensez un moment : un monde où annuellement un évènement national est organisé sur lequel on mise, on parie ; un évènement qui rassemble tout le monde, et donc le vainqueur gagne le prix : ce qu'il veut. Il peut avoir ce qu'il veut. Un tel prix, que ne donnerions-nous pas pour l'avoir ? Et puis, marcher, tout le monde peut le faire, non ? Après tout, ce n'est que mettre un pied devant l'autre, ça ne fatigue pas trop. Et la mort ? La mort est quelque chose de si abstrait, presque une pure idée, quelque chose qui se passe, là-bas ; ça ne nous touche pas vraiment. Ajoutez à cet état d'esprit un système gouvernemental répressif qui condamne les mauvaise pensées vis à vis de la Longue Marche, et vous comprendrez pourquoi. Pourquoi chaque année on concourt, on sélectionne, on est adoré, on devient l'idole puis finalement un matin, on est cent à 9h sur le départ, frais et dispos ; increvables.

Cette marche m'est apparue aussi, plus tard, comme une analogie de la vie. Je ne sais pas si c'est ce que l'auteur à voulu montrer ou pas, mais la ressemblance est frappante. Ici, on ne peut pas décider de s'arrêter pour "faire une pause", et si on ralentit, on est largué, perdu, mort. Si on s'arrête, on est mort. Si on refuse, si on se défile, on est mort. Il faut marcher, toujours marcher, marcher sur les autres, marcher sur leurs tombes. Et malgré les amitiés, les sympathies, tout cela est vain, car à la fin on reste tous ennemis et concurrents.

Les marcheurs sont ainsi amenés à penser, encore et toujours, à penser à "pourquoi ?", pourquoi ils sont là ? Qu'est-ce qui les y a poussé ? Mais cette pensée arrive trop tard. Cette lucidité. Alors la mort, là derrière, prête à les happer, devient ce qu'il y a de plus réel et de concret. La mort, c'est l'arrêt. C'est les jambes qui ne nous portent plus. Et la mort n'est pas magnanime, pas compréhensive. Elle fait mourir. La mort n'est pas un jeu, "and so is" la Longue marche. Il n'y a pas un moment où, comme pensait inconsciemment Garraty, on va pouvoir dire : "ouf, pouce, j'suis crevé, je m'arrête un moment", ou "je rentre chez moi". Il n'y a que la route, et cette règle immuable ; un pied devant l'autre, puis un autre, un autre...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par x-Key
Diamant

J'avoue que je ne m'attendais pas du tout à ça en commençant le livre, la quatrième de couverture au dos de l'édition que je possède restant tout de même assez vague.

On retrouve encore une fois le côté macabre et sans retenu de Stephen King, et je dois dire que j'aime beaucoup cette façon qu'il a de ne pas épargner ses personnages, et même ses lecteurs au travers de ceux-ci.

Je trouve ça incroyable la façon dont il réussi à rendre captivant l'histoire. Au début, je me demandais surtout comment il allait se débrouiller pour mettre de l'action et de la surprise dans le fait de "simplement" marcher. Mais il y arrive haut la main. L'intrigue est complètement addictive.

J'ai beaucoup aimé le contexte également, dans cette idée de jeu de télé-réalité malsain dans lequel les personnages évoluent. Les règles, la cruauté, la mort omniprésente, tout sur fond de dystopie.

J'ai eu du mal à en décrocher, il était assez frustrant de devoir arrêter sa lecture au milieu d'un chapitre.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par clara54410 2017-10-11T19:47:01+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Alicja 2017-12-18T12:25:53+01:00
Or

Wow, quelle lecture éprouvante !

J'avais mal pour tous ces marcheurs *à tel point que je n'avais pas envie de marcher du tout*

C'est un livre riche en réflexion sur la vie, la mort, une forme d'idéal, un système dictatorial, les jeunes garçons envoyés à la guerre... La fin peut paraître abstraite et je pense qu'il y a plusieurs interprétations possibles mais je l'ai trouvé forte et crédible.

+ : un livre captivant, horrible mais surtout brillant

- : un peu long parfois

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stupefix 2017-11-17T12:07:01+01:00
Diamant

Dérangeant.

Ce n'est que comme ça que je suis capable de décrire le premier livre de Stephen King que j'ai lu.

pas dérangeant dans le sens "oh ! Il est trop bizarre " mais dans le sens que c'est tellement bien écrit, que les personnages sont bien développés et que tu te sens habité par ce malaise parce que tu as assisté à leur descente aux Enfers, sans avoir rien fait pour les en empêcher. Parce que, soyons honnêtes : nous sommes comme un spectateur invisible. On les regarde avidement, se demandant lequel va gagner, quel sera le classement. On est comme une foule en délire face à une macabre exécution.

Nous ne connaissons très peu l'univers dans lequel se déroule l'histoire. A vrai dire, nous le connaissons à peine. Cela peut déranger certains, trouver ça ennuyant, mais pour moi, cela n'a pas été le cas. Je me suis à peine intéressée à ça, alors que d'habitude l'univers est pour moi super important. Là, l'auteur nous en détourne habilement pour se concentrer sur la Marche, cette horrible Marche.

Je vois certains venir. Qui disent "Bah ! C'est nul ! C'est comme Hunger Games". Hé bien vous avez tort. Là, dites vous que vous avez le choix. VOUS choisissez si vous participez ou non à la Marche. Mais qu'est-ce qui peut pousser des gamins à participer à ce jeu ? Seulement la possibilité d'avoir le Prix ? Prouver aux autres de quoi ils sont capables ? Ou alors, ils ne le savent pas bien eux-mêmes ?

C'est là tout l'intérêt de l'histoire, comment ces jeunes ont été endoctrinés là-dedans, comment Stephen King arrive à décrire leur mentalité et la nature humaine (ou animale ?) de cette foule dont nous faisons partie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juliseuse 2017-11-03T15:21:07+01:00
Bronze

C'est le premier livre de Stephen King que je lis et je ne suis pas du tout déçue. On est directement jeté dans ce jeu de la mort et plus aucun retour n'est possible.

J'ai trouvé quelques longueurs mais je pense que c'est pour nous montrer comment les personnages sombrent dans une espèce de folie. Tout est glauque, sinistre et la foule avide de voir ces marcheurs est on ne peut plus malsaine et méprisable.

J'ai même réussi à m'attacher à certains personnages et j'étais triste de les voir tomber. Je me suis aussi demandée pourquoi ils se sont engagés là-dedans.

Il me manque cependant certains éléments: le pourquoi du comment cette marche a été inventée, d'où sort la figure du Commandant, c'est bien dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sandrine-79 2017-11-02T17:35:48+01:00
Or

génialement perturbant.

KING décrit une Amérique que certains de ses concitoyens auraient rêvé j'en ai bien peur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FreedomPasta 2017-10-28T16:14:33+02:00
Diamant

Tout simplement mon livre favori. C'est le premier King que j'ai lu, bien différent de ses autres classiques, et je le relis de manière régulière

Spoiler(cliquez pour révéler)
quand je pense pouvoir le supporter, parce que ça fout un coup au moral, disons-le
. Malgré le fait que je connaisse certains passages presque par cœur, je finis toujours ma lecture à bout de souffle, comme si j'avais parcouru avec eux les kilomètres,
Spoiler(cliquez pour révéler)
anesthésiée, comme si je les avais moi-même vus tous chuter
.

Si je dois être objective, je peux souligner quelques défauts : trop court, trop précipité, peu de contexte sur le monde général, pas d'avant, pas d'après. Juste la Marche. Une fin que je n'ai pas encore réussi à démêler, sur laquelle je ne suis pas encore parvenue à me décider, et toute la frustration que cela implique.

Je pense néanmoins que ces défauts sont aussi ses plus belles armes, permettant de vivre en temps réel l'absurdité de la situation des marcheurs, les liens qu'ils développent, leur ignorance, leur force, leur désespoir.

Spoiler(cliquez pour révéler)
- Nous voulons tous mourir, déclara-t-il. C'est pour ça que nous faisons ça. Sinon pourquoi, Garraty? Pourquoi?

À lire de toute urgence, si ce n'est déjà fait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dan-1 2017-10-25T20:35:31+02:00
Diamant

Un livre plus que génial, on ne peut lacher ce livre qu'à la fin de la dernière ligne, j'aime Stephen King mais sans plus avec ce livre je peux dire qu'il arrive à détrôner mon auteur favori Sire Cédric. Chapeau Bas

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jeanne_delafrance 2017-10-21T00:24:18+02:00
Diamant

Premier stephen king que je lie . j'adore l'univers et les personnages surtout Macvrie. Trop envie de lire d'autres lire de cet auteur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par clara54410 2017-10-11T19:42:00+02:00
Or

Un très bon livre. Malgré la fin un peu brutale à mon goût, je ne lui voit pas de défaut. Et pourtant il n'est pas dans ma liste de diamant. Je ne sais pas si il y aurait sa place. Pourtant en le notant, je trouve que c'est un des meilleurs livres que j'ai lu...

Je me suis vite retrouvée dans les personnages autour du héros. Et je me suis dis que je ne tiendrais pas une heure. J'avais l'impression que je ne verrais jamais la fin de ce livre, et quand elle est venue elle est passer rapidement.

J'aurais aimer en savoir plus. Savoir si le gagnant aurait des séquelles physiques, psychologiques (bien sûr que oui, mais comment...) ce qu'il demande au commandant, ect...

Je reste un peu sur ma faim finalement, et j'ai l'impression d'avoir était le dernier à perdre finalement, d'être tuer en même temps que le dernier mort... Et de ne pas savoir ce qu'il se passe après.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ophelie_6942 2017-10-11T17:34:53+02:00
Diamant

Marche ou Crève fait partit des livres qui restera à jamais gravé en moi.

Ce n'est pas un coup de cœur, comme on peut facilement nommer des lectures que l'on adore vraiment, c'est plus que ça!

Ce que ce livre m'a fait ressentir est en dehors des mots!

Voilà le premier commentaire que j'ai fais en sortant de cette lecture, et il résume assez bien mon ressentit :

"Dur!!! terrible!! facile à lire, horrible à lire, trop difficile à lire! à quoi rime cette lecture? .... tout comme chaque candidat qui se fourre dans cette foutue marche, je ne sais pas! et pourquoi j'ai continué à tourner les pages, je ne le sais pas non plus! .. et pourquoi j'ai voulu connaitre la fin? je ne le sais plus!... ... Déçue, perdue, époustouflée ... Enfin HEUREUSE qu'il existe de telles œuvres......"

J'étais plutôt perdue à la fin de ma lecture. Comme anesthésiée! J'étais aussi épuisée d'avoir tant marché.

Je m'étais totalement investit dans les personnages, et pourtant c'était écrit à la 3eme personne.

Je n'avais pas lu le résumé avant de lire ce livre! On me l'a prêté et je n'ai pas lu le dos, j'ai juste attaqué le livre comme ça, donc autant vous dire que j'ai été surprise de voir à quel point le titre était on ne peut plus significatif!

Marche ou Crève, un chef d'oeuvre.

http://plusieursvies.eklablog.com/marche-ou-creve-de-s-king-a114758572

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kura-kura 2017-09-25T22:43:38+02:00
Or

Une bien étrange compétition. Marcher ou crever, voir les autres mourir, lier des relations ? Une vision d'horreur.

Afficher en entier

Dates de sortie

Marche ou crève

  • France : 1999-01-04 - Poche (Français)
  • Canada : 1989-11-21 (Français)
  • Canada : 1992-04-01 - Poche (Français)
  • USA : 1979-07-31 (English)

Activité récente

hallux l'ajoute dans sa biblio or
2017-12-27T12:32:50+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 1 622
Commentaires 234
Extraits 42
Evaluations 374
Note globale 8.32 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Long Walk - Anglais