Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
718 768
Membres
1 033 449

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Black's Soldiers, Tome 1 : To run away



Description ajoutée par Jessica-142 2021-03-29T00:10:10+02:00

Résumé

Astride n’hésite pas longtemps avant d’accepter un poste aux Etats-Unis comme assistante sociale. Voilà le nouveau départ dont elle avait besoin. Un soir en boîte de nuit, elle croise le regard d’Hurricane. Le biker est impressionnant, avec une aura dangereuse, et Astride ne résiste pas à tomber dans les griffes du prédateur… Ça ne lui ressemble pas mais qu’importe, il ne s’agit que d’une unique fois. Astride s’enfuit, avec l’intention de ne plus jamais le revoir. Mais tout se complique lorsqu’Astride découvre son nouveau dossier : le jeune Elliot Preston, 10 ans, a perdu ses parents dans un accident de voiture. Son frère, Aaron Miller, en a la garde. Mais lorsqu’Astride toque à la porte, elle découvre qu’Hurricane et Aaron ne sont qu’une seule et même personne…

Afficher en entier

Classement en biblio - 530 lecteurs

extrait

« -Dis-moi, Elliot. Est-ce qu’Aaron est un mauvais frère?

-Non.

-Est-ce qu’il t’a déjà obligé à faire quelque chose de mal?

-À part finir mes légumes? Non. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

livre super humour incroyable j'adore beaucoup

Afficher en entier
Argent

La plume de l'auteure est très fluide et j'ai enchaîné les chapitres sans m'en rendre compte. J'ai adoré ce premier tome qui entremêle passion et raison, envie et devoirs. J'aurais juste aimé que le côté biker soit un peu plus présent au début du roman avec tout ce qui concerne l'organisation, les réunions, leurs activités ... Ça prend une part importante plus loin et j'avoue que ça correspond aux moments que j'ai le plus appréciés. Ça devient plus sombre, plus dangereux et pour moi encore plus prenant.

La seule chose qui m'a un peu embêtée, c'est le changement radical d'Hurricane. Lui qui est connu pour enchaîner les conquêtes, n'est plus le même après la soirée en boîte de nuit. Il ne pense qu'à Astride et ne veut qu'elle. Heureusement que ça prend un peu plus son temps entre eux après. Surtout que j'ai apprécié le personnage d'Aaron. C'est une personne sur qui on peut compter et qui a trouvé sa famille de coeur avec les bikers. On voit un homme différent aux côtés d'Elliot et d'Astride. Il est plus doux et retrouve un comportement plus léger. Ce qu'il a subi plus jeune m'a émue. Elliot est un jeune garçon qui a vécu un événement traumatisant mais qui surmonte ça et retrouve sourire et bonne humeur. J'ai apprécié son innocence. Puis on a Astride, une femme forte qui sait ce qu'elle veut et n'hésite pas à prendre des décisions dures. Heureusement qu'elle était la pour calmer l'évolution de la relation entre Aaron et elle. Elle sait remette verbalement quelqu'un a sa place et j'avoue avoir été contente à de nombreux moments.

Un premier tome qui m'a donné envie de suivre les aventures des autres membres du club.

Afficher en entier
Bronze

Je ressors un peu déçue de ma lecture. Il m'a manqué trop de choses pour que je puisse dire que ce fut une bonne lecture.

Pour commencer, j'ai bien aimé la plume de l'autrice. Elle a une plume fluide, qui donne envie de découvrir son histoire. Sinon, je pense que je n'aurais pas lu tout d'une traite. J'ai bien aimé sa manière de tourner son histoire et d'embarquer le lecteur dans celle-ci.

Mais je dois avouer que l'histoire en elle-même ne m'a pas convaincue. J'ai trouvé celle-ci trop simple. Tout est très facile, autant pour Aaron qu'Astride. J'ai trouvé que le tout manquait de profondeurs. J'ai eu cette sensation qu'on reste en surface. Il m'a manqué des enjeux, un fil conducteur autre que juste cette garde du petit Eliot. J'ai trouvé que le tout manquait d'actions, de véritables moments au sein du club.

Quand je pense aux bikers, je pense à la bagarre, au sang, au côté très sombre. Tout ce qui m'a manqué dans ce roman. Je trouve dommage d'avoir mis le cadre de l'histoire dans un club de bikers, et de ne pas l'avoir exploité beaucoup plus. L'autrice n'a pas, à mon sens, repris assez les codes de ce genre de milieu, laissant place à une romance qui ne m'a pas convaincue.

J'ai également trouvé que l'histoire manquait de crédibilité. Le fait qu'Astride fasse tout ce qu'elle fait, alors qu'elle est censée travailler pour Eliot, et qu'en plus Madame se sente plus légitime que les autres, ce fut trop pour moi. J'attendais des conséquences. J'attendais des sanctions de la part de son travail. Et rien. J'ai trouvé ça peu crédible. J'attendais de vrais rebondissements par rapport à ça.

En parlant de rebondissements, je les ai un peu trouvés tirés par les cheveux et trop faciles. J'ai trouvé que le tout était un peu mal amené. J'ai d’ailleurs trouvé leur résolution trop facile et simple, par rapport à ce qui était fait. J'aurais vraiment aimé que le tout soit plus compliqué, avec plus de bagarre. Plus de thèmes bikers en gros. Je suis totalement resté sur ma faim et c'est dommage parce que l'histoire a un réel potentiel.

Quant à nos personnages, je les ai trouvés trop simples. J'ai eu du mal à imaginer Hurricane, qui est plus nounours que bikers. C'est dommage d'avoir tellement adouci son caractère, qu'il n'avait plus rien du sergent d'armes. J'attendais, encore une fois, plus de noirceur de son côté. Je ne suis pas contre-montrer un autre aspect des bikers, mais là, je n'ai pas eu l'impression d'être au sein d'un club.

J'ai un peu le même ressenti par rapport à Astride. Je trouve que son personnage a manqué de caractères, a tout pardonné facilement. J'ai eu du mal avec son métier, même si elle le fait avec passion, le fait qu'il soit si peu mis en avant m'a manqué. J'aurais vraiment aimé voir plus de choses, plus d'aspects du métier que simplement le fait de se tirer dans les pattes entre collègues.

Enfin, je ne pense pas lire la suite de cette saga. Le manque de profondeur et de crédibilité des bikers m'a suffi avec un seul tome. En revanche, je dois dire que si vous cherchez une saga pour commencer les bikers, c'est ce genre d'histoire qu'il vous faut. Elle se lit toute seule, sans prise de tête, je ne regrette pas d'avoir sauté le pas. Je déplore juste le manque de profondeur du thème principal.

Afficher en entier
Argent

Je ne suis pas forcément la cible des histoires de bikers, mais je reconnais que le résumé m’a bien tenté contrairement à la couverture du format poche que je trouve assez moche (j’avoue).

Dans cette histoire, nous faisons la connaissance d’Astride, une jeune assistante sociale qui va se voir offrir un poste de quelques mois aux États-Unis. Astride étant bilingue et à moitié américaine par son père, elle se fond tout de suite dans ce décor en grand large. Quant au héros, Aaron/Hurricane, c’est un homme qui n’a d’obsession que pour son club de bikers et les brebis avec lesquelles il s’envoie en l’air. Ce, jusqu’à sa rencontre avec Astride. L’avoir une fois ne lui suffit pas et le sort va les mettre l’un en face de l’autre. Car, au-delà de sa vie de biker au cœur dur, Aaron a la charge de son demi-frère depuis que les parents de ce dernier sont décédés. Et pour qu’Aaron devienne son tuteur légal, il faut l’assentiment d’une assistance sociale. Faire ses preuves va être compliqué pour Aaron, mais également pour Astride, car elle est attirée par l’homme comme un papillon vers la lumière. Entre eux, c’est électrique.

J’avais peur que l’héroïne soit nunuche ou un cliché sur patte, mais elle s’en sort plutôt pas mal et arrive à faire la part des choses. Son envie d’aider Elliot, le jeune frère d’Aaron prévaut sur le reste et sur ce qu’elle ressent pour le biker. Quant à Aaron, par moment, il m’a paru assez simplet et oui… très cliché, mais il reste sympathique et au moins il ne joue pas avec Astride. Il est sincère dans ce qu’il dit et fait avec elle.

J’ai apprécié l’atmosphère du roman malgré les dangers qui planent au-dessus du club et des protagonistes. C’est bien retranscrit et ça reste tout de même assez soft pour moi. J’ai aimé également la relation qui se tisse entre Aaron et Astride, mais également avec le jeune Elliot. Tout comme l’amitié qui lie Astride avec Lucas, son meilleur ami. Il y a quelques quiproquos qui font monter la pression et battre plus fort le cœur des lecteurs. Quant au plot twist, c’était assez hard à lire, mais là encore, on est dans un univers dur et cruel donc, je ne m’attendais pas à moins non plus. Mais, on peut dire qu’Astride est très courageuse.

Dans l’ensemble, même si le résumé m’avait tenté, j’avais peur de ne pas aimer du tout. Eh bien, malgré une intrigue sans doute clichée pour le genre, il ne m’a pas déçu. Ce roman a su combler mes attentes. J’ai apprécié la plume de l’autrice, et la manière dont elle construit la relation de ses héros. Mon seul bémol, ce sont les quelques flashbacks dans l’histoire. À mes yeux, ils m’ont plus dérangé qu’apporter quelque chose.

Peut-être ne suis-je pas la mieux placée pour juger ce genre qui a ses fans, mais moi qui en lit très peu, j’ai aimé. Du coup, ça me donne envie de découvrir les tomes suivants.

Afficher en entier
Or

Ici, nous suivons les aventures d'Astride une jeune assistance sociale, qui va se voir proposer un job aux États Unis. Ni une ni deux, elle accepte dans le but d'aider les services amércains à se mettre à jour 🤭

Un soir, elle rencontre un inconnu du nom d'Hurricane. Il lui plait plus que de raison, mais pour une nuit pourquoi pas.

Quelle n'est pas sa surprise quand elle rencontre le tuteur du jeune garçon qu'elle va suivre... C'est Hurricane 😎

Commence alors un etrange jeu entre nos 2 héros 😁

Je vous laisse découvrir le reste ☺

Pour ma part, j'ai passé un super moment lecture !!!

On en apprend plus sur les services sociaux, que ce soit en France ou aux États Unis et bien des enfants se retrouvent séparés de leur unique parent.

Je trouve cet aspect très bien traité, construit et mis en place.

Ensuite vient le côté Biker que j'adore 🥰🥰 J'aime tout ce qui touche cet univers 🤭🤭

Au niveau de l'intrigue, beaucoup de chose se passe mais cela reste réaliste et fluide, de telles sortes qu'on ne peut s'empêcher de tourner les pages !

Je dois dire que j'ai été assez surprise de la tournure que prend les évènements... J'ai eu des envies de meurtres 😈😈

Mais je dois dire que j'aime ce que l'auteure leur a réservé 🙄🙄 Bien fait !!

Sinon, j'aime beaucoup le caractère d'Astride. On ne dirait pas comme ça, mais elle sait sortir les griffes quand il le faut 😉 Faites gaffe les gars, ça va faire mal 😎😎

Hurricane est l'archétype du biker, pourtant on voit ses failles, ses faiblesses apparaitre quand il est question de son petit frère Elliot. C'est beau et touchant ❤

Sur bien des points, j'ai eu mal au coeur, mais les voir se relever, et se battre... Ahhhh cela n'a pas de prix 🙏

Je suis assez curieuse de savoir ce que nous réserve l'auteure avec le reste de sa saga. Donc je vais m'y plonger incessamment sous peu 🤭🤭

Alors convaincu ? Non ?

Foncez le découvrir 😉

Afficher en entier
Argent

J'ai passé un très bon moment avec cette lecture que j'ai dévoré d'une seule traite tant la plume de l'auteure est fluide et entraînante. Hâte de lire la suite ! :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laou 2023-12-03T21:32:04+01:00
Lu aussi

J’ai lu ce tome jusqu’à bout il y a longtemps, et je ne m’en souvenais plus.

Deux pages ont suffi à me rappeler que si j’ai eu la force d’aller jusqu’au bout une première fois, ce n’est pas le cas maintenant.

Afficher en entier
Bronze

J'ai aimé ce livre sans trop l'aimé. je m'explique en faite, l'univers bickers est top c'est une deuxième faille sur laquelle Aaron peut compter suite à son départ, Astrid est une personne très sur d'elle qui sais ce qu'elle veut, une assistante sociale pour la protection de l'enfance, les deux personnages vont bien ensemble, mais chaque scène est a prévoir, chaque scène est facilement devinable. Je le trouve un peu vulgaire sur certains sujet mais c'est mon avis encore une fois.

Ça se lit bien donc tranquille !

Afficher en entier
Or

J'adore les histoires de Biker et celle ci ni coupe pas. J'ai passé un très bon moment avec eux. J'aurai juste voulu avoir la réaction de sa mère. Je me réjouis de connaître mieux les autres membres de ce club.

Afficher en entier
Or

Astrid, assistante sociale d’origine française, va être mutée en Amérique durant 1 mois.

Elle va avoir la délicate tâche de s'occuper d’un petit garçon prénommé Eliott, un dossier sensible dont personne ne veut prendre la charge.

Il est simplement le demi-frère d'Aaron, un membre important d'un clan de motard très célèbre mais aussi très redouté.

Astrid est une belle jeune femme, simple, avec le cœur sur la main, prête à aider son prochain et à tout sacrifier pour son travail, qu’elle adore.

Elle est intelligente, douce, délicate, mais aussi très indépendante et forte, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et a une très bonne répartie, ce qui va nettement l’aider par la suite.

Aaron est un biker dans toute sa splendeur, avec un physique tout en muscle, une carrure impressionnante, et évidemment un langage vulgaire et cru…sans parler de son attitude.

Suite à la mort tragique des parents d'Elliott, Aaron a la garde de son demi-frère, mais il ne sait pas du tout comment l'élever, lui-même n'ayant pas eu de cadre familial aimant.

Il va tout mettre en œuvre pour que son petit frère grandisse dans d'excellentes conditions, mais surtout avec lui, et dans un environnement sain.

La première rencontre entre Aaron et Astrid est électrique, enflammée et très HOT.

Des scènes de sexe assez brûlantes et sans filtres, on repassera pour le côté romance, on est ici dans le sexe pour le sexe, enfin, au début du livre.

Une romance touchante avec la réunification d’une famille grâce à une assistante sociale, une petite guerre de gangs pour pimenter le tout, la touche de sexe et vous avez votre histoire du week-end.

Afficher en entier

Dates de sortie

Black's Soldiers, Tome 1 : To run away

  • France : 2021-04-21 (Français)
  • France : 2023-08-23 - Poche (Français)

Activité récente

vero86 l'ajoute dans sa biblio or
2024-05-16T03:23:42+02:00
beaver le place en liste or
2024-05-05T19:15:43+02:00
zhamys l'ajoute dans sa biblio or
2024-05-04T17:09:21+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 530
Commentaires 56
extraits 14
Evaluations 175
Note globale 7.68 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode