Livres
547 229
Membres
584 079

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Douze ans, sept mois et onze jours



Description ajoutée par jta91 2015-04-12T13:09:26+02:00

Résumé

Lorsque Walden monte dans la voiture dark cherry de son père, il ne se doute pas que celui-ci va l’emmener dans les forêts du Maine et l'abandonner, tout seul, dans une cabane en bois. Walden va devoir apprendre à survivre avec juste quelques boîtes de conserve, deux livres ennuyeux et une carabine. Mais pourquoi son père l'a-t-il abandonné? Est-ce vraiment pour que Walden grandisse? Ou peut-être y a-t-il une autre raison, plus sombre...

booksandnailart.blogspot.fr

Afficher en entier

Classement en biblio - 265 lecteurs

extrait

"Alors, il ne faut jamais croire qu'on a traversé le pire. On se l'imagine parfois mais c'est seulement parce qu'on ne connaît pas encore la suite".

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Une bonne lecture, plutôt addictive, qui nous emmène dans les profondeurs d'une immense forêt du Maine, en compagnie d'un jeune adolescent, abandonné par son père. Mais cette histoire n'est pas seulement celle d'un abandon. C'est aussi l'histoire d'un père au passé plus sombre que ne l'imagine son fils, l'histoire d'un enfant qui apprend à se dépasser, à affronter ses peurs, à survivre dans une forêt hostile, l'histoire d'une femme qu'un jeune garçon sauve d'une mort certaine, d'une mort volontaire, et qui lui offre la chance de vivre encore un peu. J'ai vraiment été captivée par ce petit roman, tout au long de ma lecture, impatiente de connaître le dénouement de ce récit peu commun, curieuse de découvrir le sort de chacun des protagonistes. Je n'ai pas été déçue.

Afficher en entier
Bronze

Pour être honnête j'ai été assez déçue par ce roman de Murail... J'avais beaucoup entendu parlé de ce best seller, je m'attendais donc à une histoire plus prenante que celle-ci.

On peut dire que la première moitié du livre est très longue et peu intéressante : on ne comprend pas les motivations de Jack (le père) et il n'arrive rien de très palpitant au personnage principal.

Je trouve cela très dommage puisque la seconde partie du livre est beaucoup plus intriguante. Le côté thriller du roman ressort à travers une affaire judiciaire à laquelle est lié Jack, et quelques mystères viennent s'ajouter avec l'arrivée d'un personnage inattendu qui suivra Walden dans la fin de l'histoire.

C'est donc un avis mitigé pour cette nouvelle lecture.

Afficher en entier
Lu aussi

Cette découverte a été la réponse à la question "est-ce que j'aime les thriller ?". Et bien non, je n'aimes pas. Je vois bien le talent de l'auteur, je vois bien le super scénario, je vois bien les rebondissements, mais je n'apprécie pas. En fait je déteste avoir peur, donc ce genre de livre, ce n'est décidément pas pour moi !

Afficher en entier
Lu aussi

Un livre assez illusoire car j'avais hâte de le lire et je me suis accrochée à une lecture rude et plutôt longue en espérant une fin surprenante car parfois les histoires comme celles-ci nous réservent de bonnes surprises. Mais non ! Ce thriller m'a beaucoup déçu, c'est très dommage car il avait l'air très emballant...

Afficher en entier
Lu aussi

Ce livre m'emballait tellement à sa sortie et pourtant quelle déception. J'ai eu beaucoup de mal avec l'histoire et le personnage.

Afficher en entier
Lu aussi

Une lecture qui m’est totalement passée par dessus.

Je n’ai pas accroché l’univers, je n’ai pas été emporté dans les forêts du Maine avec Walden.

Une déception pour ce thriller, qui, d’après certains avis, avait l’air d’être addictif, bien écrit et happant.

Dommage, car le résumé et la couverture avaient tout pour me plaire...

Afficher en entier
Argent

Un bon livre sur un scénario bien co'structure et une fin franchement inhabituelle mais qui est la pointe de ce thriller. .. très bon livre...

Afficher en entier
Argent

Un jour, Jack Stephenson décide qu'il est temps pour son fils unique, Walden, 12 ans, de devenir un homme, un vrai. A l'issu d'un match de base-ball (sport favori du père) où Walden a brillé par sa non-implication, Jack, excédé par son fils qui préfère la lecture au sport, l'embarque à bord de sa Chevrolet Impala vers une destination inconnue.

Après plusieurs heures de route, ils arrivent dans l'immense forêt du Maine. Là-bas, Jack abandonne son fils dans une cabane, lui laissant simplement quelques boîtes de conserve, une carabine, des allumettes et deux ouvrages de l'auteur Henri David Thoreau (Walden ou la vie dans les bois, duquel l'enfant tient son prénom et Les forêts du Maine). Jack reviendra lorsque Walden aura atteint l'âge exact de 12 ans, 7 mois et 11 jours, autrement dit, dans 8 jours.

Croyant à une mauvaise blague de son père, Walden attend. Cependant, ne le voyant pas revenir, le jeune garçon commence à s'inquiéter, la faim et la peur apparaissent. Il va puiser dans ses ressources, jusqu'au jour où les boîtes de conserves ne suffisent plus. Walden décide de s'enfuir. Il lui faudra alors s'armer de courage afin de surmonter ses peurs, ses doutes et affronter la forêt et ses dangers...

Que se passe-t-il dans la tête de Jack ?! Pourquoi fait-il subir cette épreuve à son fils ? Est-ce réellement pour l'endurcir, ou bien y a-t-il une autre raison, plus sombre ? Que cache Jack Stephenson ?

C'est d'abord le titre énigmatique qui m'a attirée vers ce roman, puis le résumé, tout aussi intéressant. L'auteur, Lorris Murail, nous emporte dans un thriller familial où des personnages mystérieux évoluent dans une ambiance angoissante, voire oppressante.

Le livre est divisé en deux parties. La première concerne Walden et la manière dont il vit et gère son abandon dans la forêt. Chaque chapitre correspond à une journée passée dans les bois. Très vite il n'a d'autre choix que de se surpasser. On suit son évolution, le combat physique et psychologique qu'il va mener. Le jeune adolescent laisse petit à petit sa peur de côté et, grandi, se révèle courageux et plein de ressources.

Puis, dans les 100 dernières pages, le point de vue change et on retrouve Jack. Nous découvrons alors son passé, lourd, sombre. Plus on avance dans le récit, plus on est étonné par ce que l'on découvre. L'intrigue est incroyablement bien ficelée. Durant toute la lecture nous faisons des suppositions sans jamais savoir où l'auteur veut nous mener. Tout est mis en oeuvre pour nous leurrer ! Ces dernières pages constituent le coeur du roman. Les pièces du puzzle s'imbriquent doucement pour qu'enfin l'on comprenne les motivations du père de Walden.

Douze ans, sept mois et onze jours est un roman d'apprentissage haletant. Le récit, très prenant, se lit rapidement.

Un excellent thriller, à partir de 14 ans.

Afficher en entier
Pas apprécié

Le début était prometteur. Mais je me suis tres vite ennuyé.

Je n’ai pas ressenti les émotions dont les gens parlent ... je suis passé à côté.

Afficher en entier
Lu aussi

Un peu déçu par ce roman que j'attendais de lire depuis longtemps. Je pensai lire un récit de survie, mais ce n'est pas tout à fait ça.

Le héros est plutôt agaçant à lire et je n'ai pas réussi à éprouver de l'empathie pour lui. Bien qu'assez court, le roman m'a parut trop long.

Afficher en entier

Dates de sortie

Douze ans, sept mois et onze jours

  • France : 2015-01-15 (Français)
  • France : 2018-04-05 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 265
Commentaires 64
extraits 6
Evaluations 90
Note globale 6.49 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode