Livres
549 832
Membres
589 966

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Jeu du maître, Tome 1



Description ajoutée par louji 2016-03-06T12:02:41+01:00

Résumé

Après le succès de L'Épreuve, retrouvez la nouvelle série de James Dashner !

Trois amis découvrent avec horreur que mourir dans leur jeu vidéo peut les faire mourir dans le monde réel. Ils sont engagés pour arrêter cette terrible manipulation.

Quand le quotidien est sans intérêt, que les rêves n'existent plus, il reste la réalité virtuelle : comme la plupart des jeunes de son âge, Michael passe son temps sur le VirtNet, une plateforme tentaculaire à mi-chemin entre un jeu vidéo et un réseau social. Relié au serveur par des fils sensoriels, son cerveau baigne dans cet univers parallèle. Mais quand une série de suicides – bien réels, ceux-là – intervient dans le cadre du jeu, Michael et ses amis hackers doivent se rendre à l'évidence, effrayante. L'intelligence artificielle aurait-elle pris le pas sur la réalité ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 729 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par SileaMyrme 2016-04-28T19:25:35+02:00

-Depuis quand t'es-tu changée en super-héroïne ? On dirait un croisement entre Batman et Hulk.

-Tu as le chic pour faire sonner un compliment comme une insulte.

-Je me donne du mal.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

http://wandering-world.skyrock.com/3268316388-LE-JEU-DU-MAITRE-T-1-LE-JEU-DU-MAITRE.html

LE JEU DU MAÎTRE est une lecture hyper agréable et très satisfaite. Cette histoire est, certes, en-dessous de celle de L'ÉPREUVE mais elle reste ultra prenante et extrêmement bien construite. James Dashner nous entraîne avec lui au cœur d'une intrigue palpitante et qui a été beaucoup plus addictive que ce à quoi je m'attendais. Je me suis surpris à ne pas vouloir lâcher le roman alors que je devais absolument m'endormir les veilles d'examens. LE MAÎTRE DU JEU possède indéniablement un rythme haletant qui rend le roman saisissant et vraiment excitant. On veut sans cesse le rouvrir et découvrir la vérité sur les évènements auxquels nous sommes confrontés. Une lecture vraiment sympathique et satisfaite, en résumé.

Dès le départ, on sent bien que ce livre fait dans l'originalité et s'écarte des sentiers battus. En effet, les premiers chapitres, bien que très courts, nous font pénétrer dans un monde plein de surprises et dont on meurt rapidement d'envie de connaître les moindres secrets. Michael est un héros auquel on s'attache très vite et avec qui on n'a aucun mal à s'identifier. Même s'il nous faut un tout petit temps d'adaptation pour bien comprendre où nous mettons les pieds, l'histoire reste vraiment intelligente et bien menée. Notre héros possède la capacité de s'extraire des situations compliquées avec une dextérité impressionnante. Il sait rester calme quand tout semble s'écrouler mais est également capable de ressentir tout un tas d'émotions contradictoires lorsque les choses empirent. Tout cela permet de lui conférer une vraie humanité. Avec Sarah et Bryson, les deux autres personnages principaux du roman, ils forment un trio que j'ai pris énormément de plaisir à suivre et à connaître. Plus nous avançons avec eux dans l'histoire, plus nous nous sentons proches d'eux. Ils possèdent tous une personnalité distincte et un caractère bien défini, ce qui apporte une vraie fraîcheur à l'histoire. Avec eux, pas le temps de s'ennuyer !

En effet, LE MAÎTRE DU JEU s'avère être un vrai cocktail de surprises inattendues et de rebondissements tous plus énormes et éblouissants les uns que les autres. Il n'y aucun chapitre qui ne possède pas son lot de retournements de situation et de suspense. James Dashner est définitivement un professionnel pour jouer avec les nerfs de ses lectures et pour créer des situations absolument imprévisibles. Évidemment, j'ai tellement, tellement aimé ça. Cette histoire est une petite bombe concernant les coups de théâtre qui s'y déroulent, sincèrement. Le fil conducteur de ce livre est doté d'un nombre incalculable de surprises et de twists tout simplement grandioses. Dès lors, on veut toujours en savoir plus, toujours aller plus loin et passer encore plus de temps avec Michael pour percer les mystères du monde virtuel dans lequel lui et ses amis se retrouvent à investiguer.

Néanmoins, même si j'ai passé un excellent moment en compagnie de ce récit et des protagonistes qu'il renferme, je dois bien avouer qu'il m'a manqué ce petit quelque chose, cette étincelle qui fait qu'on passe d'un bon roman à un véritable coup de cœur. LE MAÎTRE DU JEU est vraiment une histoire intéressante avec de nombreuses qualités mais, à l'inverse, cette intrigue reste plus ou moins légère et ne va pas assez en profondeur. J'aurais aimé aller encore plus au cœur des explications, de l'univers et des sentiments des héros. Cependant, vu la conclusion, il me semble justement que James Dashner va opter pour cette option dans la suite et nous offrir une vue d'ensemble sur cette trilogie, chose que je risque de fortement apprécier.

La conclusion, d'ailleurs, est tout simplement exquise. Les ultimes retournements de situation m'ont complètement pris au dépourvu et m'ont coupé le souffle. J'étais tellement choqué et surpris que j'ai dû relire les dernières pages plusieurs fois pour bien assimiler le génie de l'auteur et de ce qu'il nous avait concocté. C'est une fin à la hauteur de mes espérances concernant James Dashner qui me donne terriblement envie de sauter sur le tome 2 en version originale tant les révélations qui nous sont faites s'avèrent être poignantes et renversantes. J'ai tellement hâte de découvrir la suite de cette histoire !

En résumé, LE JEU DU MAÎTRE est un roman qui possède de nombreux bons points et qui a tout pour plaire. Son rythme, ses personnages et ses coups de théâtre m'ont complètement charmé et m'ont laissé impatient à l'idée de sauter sur le second volet de la saga. Néanmoins, il manque à ce récit un peu d'intensité et de profondeur pour être totalement parfait. Je ne me fais pas trop de soucis là-dessus, cependant, étant donné que James Dashner est un excellent auteur que j'apprécie beaucoup depuis sa trilogie L'ÉPREUVE. Une lecture originale et piquante que je vous recommande chaudement.

Afficher en entier
Lu aussi

Grande fan des jeux vidéos, j'étais vraiment emballée à l'idée de lire le premier tome de cette nouvelle saga de James Dashner. C'est donc motivée que je commence ce livre. Dès le départ, j'ai la drôle d'impression d'être dans la même histoire de "Sword Art Online" dont j'ai lu et aimé les deux premiers tomes. Ce n'est pas la même histoire mais on en est pas loin. Et là, je suis navrée mais c'est la big déception pour moi!

De plus, le semblant d'explication est très long et malgré tout ce que je peux connaître comme terme des jeux vidéos "d'adulte", j'ai eu énormément de mal à comprendre certains termes ou faits. Le seul point positif du livre c'est qu'il est bourré d'actions. Toutefois, je n'ai pas accroché malheureusement. Aucun des personnages, hormis Kaine, ne m'a semblé se distinguer des autres. Le seul intérêt de l'histoire est justement Kaine, tout ce qui virevolte autour de lui est énigmatique. Et la fin apportera un peu plus d'intérêt à cette histoire.

Un loupé pour moi, j'espère qu'il n'en sera pas de même pour vous. Mais, je trouve dommage d'attendre la fin de l'histoire pour y trouver de l'intérêt.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Angie02 2021-04-18T19:33:48+02:00
Pas apprécié

Très curieuse de découvrir un nouveau James Dashner après mettre fait happer par sa série l’Épreuve, Le Jeu du Maître ne m’aura pas apporté ce que j’attendais. Les codes de l’auteur sont présents mais ils ne fonctionnent pas dans ce récit.

La réalité virtuelle est un thème beaucoup traité, et James Dashner ne tire pas son épingle du jeu. Pire, j’ai l’impression qu’il n’est qu’un prétexte pour l’histoire. Je n’arrive pas à croire au concept du récit : le VirtNet. Pourquoi créer une réalité ultraréaliste ? Pourquoi vouloir retrouver des sensations et des lieux de la vie réelle ? Pourquoi autant de gens y vont ? Comment est leur présent ? Et ce ne sont là que les questions que je me suis posé au début. Un moyen simple pour l’auteur de fournir des réponses, aurait été de créer un contexte qui justifierait mieux l’intrigue. Je pense comprendre pourquoi il y a peu de détails de ce côté, mais en donner aurait rendu le tout plus crédible, tout en ayant une conclusion plus impactante.

Ce qui renforce le manque d’immersion, c’est le peu de vocabulaire dédié au monde du jeux-vidéo, d’Internet, ou même du codage, alors que c’est l’essence de l’histoire. Pourtant les épreuves de Michael et de ses amies rappel les jeux-vidéos, mais en sous-textes. On a l’impression qu’il passe de niveau en niveau, entrecoupé parfois de check-point, mais ses termes ne sont même pas utilisés.

L’aspect ultraréaliste qui nous est vendu ne nous permet pas de croire en ce monde virtuel. Il est mal utilisé et dessert le récit. On peut avoir du mal à ressentir que les protagonistes se trouvent dans un jeu-vidéo ou un monde virtuel. Certaines logiques de jeu-vidéo sont présentes (mourir les faits revenir au début du jeu) mais d’autres ne sont même pas utilisées. (Ils sont obligés de dormir et de manger comme dans la vraie vie. D’ailleurs au vu de leur capacité de codage, n’y aurait-il pas un moyen qu’ils modifient leur code pour ne plus ressentir ses sensations qui les affaiblit ? Les moments pauses dodo sont ridicules pour un monde virtuel et coupent grossièrement le récit, alors qu'on aurait pu avoir une action constante.)

Ainsi toute la base de l’histoire ne semble être qu’une étiquette, et n’est pas exploitée à bon escient.

Les personnages principaux ne sont pas mieux lotis car ils sont très oubliables. Bryson est celui qui a le plus de caractéristique avec son côté drôle, désinvolte et prétentieux. Sarah est présente pour faire le quota féminin et le love interest du héros. Michael, le héros donc, est parfaitement banal. Il est tellement lambda que certaines répliques de la fin à son sujet m’ont beaucoup fait rire. Spoiler(cliquez pour révéler) Il est principalement décrit comme courageux et intelligent. Je veux bien le croire, mais il ne fait juste que faire progresser l’intrigue.

Quant à l’antagoniste, il est cliché et pitoyable. Spoiler(cliquez pour révéler) Si au début on peut effectivement lui donner une aura insaisissable, quand on le découvre, c’est la désillusion. (Je le soupçonne même d’avoir des vices cachés, tellement son comportement avec Michael est malaisant.)

Malgré tous ses aspects négatifs, le suspense marche bien, même si certaines révélations sont évidentes à cause du manque de subtilité du scénario. Le mystère et le doute nous tiennent en haleine, et la fin restera surprenante. (Même si comme je l’ai dit, elle aurait pu être plus impactante). A contrario, le rythme est trop soutenu. L’histoire ne semble jamais se poser, et ceux, de la première à la dernière phrase. L’auteur trouve toujours un prétexte pour bousculer les événements, à tel point que cela devient excessif. Si pour certains lecteurs, cela ne sera pas négatif, pour moi, cela l’a été. Des moments explicatifs ou descriptifs bien introduit auraient permis de rendre un univers plus crédible et des personnages plus attachants tout en ayant un meilleur rythme.

Et enfin le dernier point que je voulais aborder, qui n’est ni positif ni négatif : l’écriture. Elle est simple est grossière. Sans jugement quelconque, pour moi s’est écrit pour des adolescents qui n’ont jamais vraiment toucher un livre. C’est rapide, efficace, on a une petite ambiance de tension qui se dégage, mais la syntaxe n’a aucune esthétique. (Et à vrai dire, je ne pense pas que c’est ce qui est recherché dans ce genre de livre.)

On peut aussi noter les touches d’humour (l’une des marques de fabrique de James Dashner), qui ne m’a fait ni chaud ni froid (contrairement à l’Épreuve) car je n’ai eu aucun attachement pour les personnages. (J’ai tout de même trouvé les répliques de Bryson sympa, justement parce que c’est le seul qui est un minimum de construction.) Néanmoins, je pense que des lecteurs appréciant cette histoire pourront mieux les savourer que moi.

Avec le Jeu du Maître, on retrouve les principaux ingrédients du style de James Dashner : suspense, addictivité, humour et mystère. Mais là où certains moyens scénaristiques fonctionnaient dans l’Épreuve, ici il dessert le récit. S’il y a une base intéressante, le livre manque de construction, de développement, et de recherche sur les thèmes qu’il aborde. (Internet, les jeux-vidéos, le codage). Je ne sais pas si l’auteur est un joueur ou non, mais si c’est le cas, il ne le fait absolument pas ressentir. On a l’impression que le monde virtuel n’a été rajouté que pour justifier l’abondance d’action et l’utilisation d’héros adolescents.

Je n’ai pas passé un moment désagréable durant ma lecture, le tout étant addictif, efficace et presque sympathique, mais je n’arrive tout simplement pas à croire en cet univers. J’avais toujours un millier de questions qui me faisaient sortir de l’histoire.

Malgré mon gros bof sur ce premier tome 1, je vais me plonger dans la suite. Avec cette fin, peut-être que ce que je pense de la série actuellement pourrai changer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elody92 2021-04-10T22:16:40+02:00
Lu aussi

Ayant beaucoup aimé la trilogie " le labyrinthe", je me suis lancée dans la lecture de ce roman.

Je reste assez mitigée suite à la lecture. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, les actions restent assez "plates". Les révélations finales relèvent un peu l'intérêt de l'intrigue.

Je pense que je ne vais pas poursuivre la trilogie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PeregrineCelia 2021-04-10T19:04:00+02:00
Bronze

un très bon début, prometteur :pp

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Atzue 2021-02-13T23:56:41+01:00
Argent

Un excellent premier tome, rythmé, avec du suspense et des personnages intéressants.

J'ai beaucoup accroché à l'univers et à l'écriture.

Le final est aussi très étonnant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Celiia14 2021-01-29T10:58:19+01:00
Or

Mon dieu, cette série...! Du James Dashner dans toute sa splendeur. Incomparable au Labyrinthe, qui est un grand classique de la littérature contemporaine on va se l'avouer, j'ai tout autant apprécié Le Jeu du Maître. Il n'a rien à voir, aussi bien au niveau de l'univers, que de l'écriture, que des personnages. J'adore. Encore un écrivain épatant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ded200313 2021-01-22T23:10:13+01:00
Or

J'avoue être en partie déçu par ce livre de James Dashner, car, après avoir lu l'Épreuve, je m'attendais à un livre aussi bon. J'ai trouvé que l'histoire était brouillon et qu'il manquait beaucoup de précisions tout au long du roman. Je vais tout de même lire la suite pour voir si cela s'améliore!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par neelhann 2020-11-27T12:15:22+01:00
Or

Un bon premier tome plein d'action, l'histoire est pas mal.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kachoulove 2020-10-18T15:42:27+02:00
Argent

Une belle aventure virtuel en compagnie du personnage principal et de ses amies qui ajoutent un côté humour à l'histoire.

J'ai bien aimée mais sans plus, je m'attendais à mieux en comparaison du "labyrinthe".

J'avais devinée le rebondissement final avant même qu'on le sache véritablement.

Un bon livre qui donne envie de lire le deuxième et le troisième tome !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wyndon 2020-08-05T08:27:35+02:00
Or

Un très chouette premier tome. Dès les premières pages, l’action commence et continue jusqu’à la fin. L’histoire est très chouette et les personnages sont attachants. Seul petit point négatif : je trouve que l’univers dans lequel est plongé le lecteur n’est pas assez décrit dès le départ, ce qui rend un peu plus compliqué le fait de s'immerger dans l'histoire...

Bref, une très bonne lecture que je recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stella53 2020-05-31T13:07:04+02:00
Lu aussi

Je pense que tous les fans de science-fiction devraient le lire.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Jeu du maître, Tome 1

  • France : 2016-03-03 (Français)
  • France : 2020-02-13 - Poche (Français)

Activité récente

MT315 l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-14T17:49:21+02:00

Titres alternatifs

  • The Eye of Minds (The Mortality Doctrine, #1) - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 729
Commentaires 117
extraits 15
Evaluations 183
Note globale 7.45 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode