Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
705 166
Membres
965 849

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ce qu’elle a laissé derrière elle



Description ajoutée par anonyme 2022-03-11T01:38:56+01:00

Résumé

1995.

Dix ans auparavant, la mère d’Izzy Stone a tué son mari d’un coup de fusil, alors qu’il dormait. Dévastée par la folie de sa mère, Izzy, qui a maintenant 17 ans, refuse de lui rendre visite en prison. Elle a depuis été accueillie par une famille d’accueil. Ses « parents » travaillent pour le musée local et décident d’inscrire la jeune fille dans leur groupe.

Sa mission : les aider à cataloguer les objets trouvés dans un asile abandonné depuis des années. Et au milieu de monceaux d’affaires, Izzy va découvrir des lettres jamais ouvertes, un vieux journal intime... et une fenêtre vers son propre passé.

1929.

Clara Cartwright a 18 ans. La jeune femme est prise en étau entre ses parents autoritaires et son amour pour un jeune immigrant italien. Furieux qu’elle ait rejeté un mariage arrangé, son père l’envoie dans une chic résidence pour « malades nerveux ».

Mais les Cartwright perdent leur fortune lors du krach boursier qui va suivre. Ne pouvant plus payer les soins de Clara, la jeune femme est transférée à l’asile public...

Même si Izzy fait face aux défis d’un nouveau départ, l’histoire ne cesse de l’entraîner dans le passé. Reconstituer le destin de Clara va obliger à réexaminer ses propres choix, avec des résultats... inattendus.

Afficher en entier

Classement en biblio - 49 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Ce roman est violent. C'est un mot très fort je sais mais émotionnellement j'ai pris une grosse grosse claque et il me laisse un goût amer.

Je pense qu'on peut dire que cette histoire aura été un choc unanime pour mon groupe de lecture commune. Certaines sont entrées dedans un peu plus tardivement mais au final même ressenti pour toutes.

L'autrice ne laisse aucun répit; chaque chapitre s'intensifie par rapport au précédent et dès le premier pour ma part j'ai senti que je n'en sortirais pas indemne.

C'est à peine croyable ce que les gens pouvaient subir dans ces asiles! Scandaleux! Encore une fois les femmes étaient les premières victimes et les motifs arbitraires et profondément injustes qui les faisaient enfermer parfois à vie me donnent envie de hurler et frapper. Quand on pense que la plupart étaient même stérilisées là pour ''le bien de la société''! À vomir!

Tout ça bien souvent juste pour avoir tenu tête à son mari ou son père! Révoltant.

Pour ce livre en particulier, la double temporalité était très bien jouée et je n'ai pas eu de réticence à changer d'époque chaque chapitre parce que chacun nous laissait plus ou moins sur un cliffhanger. J'ai préféré suivre la vie de Clara à l'asile bien sûr car c'est un monde que je découvre encore mais celle d'Izzy dans sa famille d'accueil et son lycée a quand même sû me toucher. Son histoire me semble légèrement peu crédible mais elle est attachante.

Les personnages secondaires qui gravitent autour d'elle sont aussi attachants même s'ils sont un peu clichés.

Je suis malheureusement passée à côté du coup de cœur et ce à cause de cette atmosphère glauque des chapitres sur Izzy en particulier mais avec Clara aussi (logique vu le cadre vous me direz). Trop de passages morbides et poisseux et j'en perds le plaisir de lire. Ça ne m'a pas empêché de dévorer le livre mais cette frénésie était plus anxieuse et malaisante que plaisante.

Bref excellente lecture quand même, très très bien écrite et addictive au possible, instructive aussi et avec des persos attachants donc merci faubourg marigny!

Afficher en entier
Diamant

Encore un livre coup de cœur pour les éditions Faubourg Marigny et l'auteure qui fait son grand retour. Hâte de lire son prochain livre qui devrait sortir sous peu.

Tout commence dans les années 1990 où la mère d'Izzy abat son mari d'un coup de fusil pendant son sommeil. Izzy à maintenant 17 ans refusant toute visite en prison, vivant en famille d'accueil. Elle travaille au musée avec des camarades, elle doit trouver dans un vieil asile abandonné des affaires ayant appartenu a d'anciens résidents. Sauf qu'elle va tomber sur des lettres jamais ouvertes et sur un journal intime.

A la tout fin des années 1920, on y retrouve Clara qui à 18 ans est en conflit avec ses parents car elle aime un jeune immigrant italien. Son père est furieux, il l'envoi dans une sois disant "résidence pour malades nerveux". Sauf que ses parents font faillite, Clara est transférée dans un asile public.

Izzy va tenter de reconstituer le destin de Clara.

C'est ce que j'aime chez l'auteure c'est sa plume si addictive et un coup l'histoire se déroule dans le passé, un coup dans le présent avec un lien dans l'histoire.

Si vous aimez la littérature anglaise, les confrontations au passé ce livre est fait pour vous.

Afficher en entier
Diamant

J'ai dévoré cette histoire. Je suis restée médusée par cette réalité que l'on pouvait enfermer n'importe qui contre son gré dans les années 30.

C'est le sort qui attendra Clara en refusant un mariage arrangé. Suite à un crash boursier, son père ne pourra plus subvenir aux frais d'hospitalisation, Clara partira pour Willard, un asile public pour aliénés. La jeune femme subira des horreurs et des mauvais traitements.

En parallèle, on suit également l'histoire d'Izzie aujourd'hui, une jeune fille de 17 ans placée en famille d'accueil.

Le roman est construit en alternance des deux époques.

Roman addictif et bouleversant.

Afficher en entier
Argent

J’avais beaucoup aimé le premier roman de l’auteure paru en France (La vie qu’on m’a choisie) et je n’ai pas résisté au plaisir de découvrir un autre de ses romans. Ici aussi, elle met en scène deux personnages féminins dont le destin a basculé et, nous plonge dans le New York des années 20 où Clara vit dans l’opulence et, dans les USA d’aujourd’hui où Izzy a vécu un drame personnel. J’ai beaucoup aimé l’histoire qui se déroule sur deux époques autour de l’asile psychiatrique Willard (l’histoire est basée sur une histoire vraie comme je l’ai découvert en faisant une recherche sur internet). Un seul bémol, les chapitres qui se passent dans la « high school » (équivalent du lycée) d’Izzy ressemblent trop à de la littérature pour adolescentes (crêpages de chignons et beaux gosses).

Afficher en entier
Or

🔹️Ce livre attendait son tour depuis longtemps. Après avoir lu les deux livres d'auteur, je sais qu'elle s'intéresse beaucoup au sort des malades mentaux dans les institutions fermées. L'auteur a rassemblé les matériaux avec beaucoup de soin et nous présente en détail les conditions et le drame des personnes enfermées là-bas, souvent contre leur volonté. Ce qui m'a le plus choqué, c'est le fait que les parents plaçaient souvent leurs enfants dans de telles institutions simplement parce qu'ils allaient contre leur volonté. 🔹️Lizzy Stone, une adolescente élevée dans une famille d'accueil, retrouve des lettres écrites par Clara Cartwright. Au début du XXe siècle, Clara est placée contre son gré par son père dans un l'hopital psychiatrique parce qu'elle n'accepte pas un mariage arrangé. Izzy, intriguée par son histoire, décide d'en apprendre davantage et par la même occasion de découvrir son propre passé. 🔹️L'histoire est raconté sous deux côtés, ce que j'adore. Il ne s'agit pas d'un thriller, mais plutôt d'un roman. C'est une lecture bonne et rapide, même si j'ai l'impression que certains fils de discussion étaient inutiles et n'ont fait qu'allonger les livres.

Afficher en entier
Or

En 1929, à New-York, Clara est une jeune fille de 18 ans qui vit dans l’aisance mais n’est pas heureuse. Ses parents, guère enclins à lui donner de l’amour, préfèrent lui négocier un mariage lucratif. Mais Clara est amoureuse et aimée en retour par un jeune italien de modeste condition. Pour son père, cela ne peut exister et doit cesser quitte à enfermer sa fille dans une clinique pour maladie nerveuse. La chute aux enfers pour Clara.

En parallèle, dans une époque plus récente, 1995, la jeune Izzy est amenée à pénétrer dans les locaux abandonnés de ce qui fut une asile d’aliénés. Là, des valises attendent toujours leur propriétaire. A plus de 60 années d’intervalle, Izzy va rencontrer Clara.

Le thème traité, le placement arbitraire par la famille d’une femme en établissement psychiatrique, sous prétexte bien souvent de ce que l’on appelait alors l’hystérie, est l’annonce d’un roman poignant. L’évocation des traitements imposés aux pseudo malades est effrayante et on ne peut que trembler pour Clara en tournant les pages. J’ai beaucoup apprécié le personnage de Clara. C’est un personnage fort qui lutte de toutes ses forces sans perdre espoir là où d’autres se seraient mille fois abandonnés à leur triste destin.

Le roman est bien documenté grâce à un ouvrage sur lequel l’autrice s’est appuyé dont le titre n’est pas sans lien avec le titre du roman : “Les vies qu’ils ont laissé derrière eux”.

Pour ce qui concerne la temporalité de 1995, si j’ai compris que le personnage d’Izzy permet de remonter le temps pour aller rencontrer Clara et découvrir ce qu’il est advenu d’elle, je n’ai pourtant pas été très convaincue par les passages du livre correspondants. La romance qui débute avec un jeune homme notamment, ne sert pas vraiment le propos principal du livre.

Je dois donc avouer que je ressors de cette lecture sans réel coup de cœur mais ce fut dans l’ensemble une agréable lecture.

Afficher en entier
Lu aussi

Un peu mitigée. D'un côté, cette histoire est révoltante, les conditions de vies des personnes internés ne peuvent laisser de marbre. Clara est très attachante.

Je suis plus dubitative par rapport à Izzy, les gros clichés à l'américaine m'ont ennuyés.

Mais surtout, j'ai trouvé l'ensemble très mélodramatique et la fin peu crédible et trop facile.

Afficher en entier

Un énorme coup de cœur. C'était mon premier roman Faubourg Marigny, et quelle lecture ! Une puissance à couper le souffle. Wow. Globalement, j’ai passé la moitié du récit la main plaquée sur ma bouche, des larmes accrochées aux paupillères. Il est incroyablement puissant parce que l’autrice n’enjolive rien. Et elle ne nous épargne aucunement. Le sentiment d’injustice qui m’a accompagné tout du long m’a pris aux tripes et tant l’histoire de Clara que celle d’Izzy m’ont émues aux larmes. Mais il est important de souligner la violence qui y est dépeinte. Oui, ce roman est dur. Mais il est réaliste. Et c’est sans aucun doute l’intensité de Ce qu’elle a laissé derrière elle qui en a fait un coup de cœur dés la première ligne.

Ma chronique complète dispo ici : https://sorbetkiwi.fr/index.php/ce-qu-elle-a-laisse-derriere-elle-de-ellen-marie-wiseman/

Afficher en entier
Diamant

Très beau livre, Clara est une jeune fille forte qui ne demande que de l'amour et qui se retrouve dans cet hôpital car son père voulait la marier d'office à quelqu'un qu'elle n'aimait pas. Elle aimait Bruno. Le personnage m'a émue, on était aux prises avec les sentiments de tristesse, d'angoisse, de colère. L'autre personnage, Izzy, malheureuse avec ce drame familial qu'elle ne comprend pas se dit qu'elle doit aider la descendance de Clara pour lui faire comprendre qu'il y avait de l'amour de la part de sa mère. Les deux personnages sont sympathiques et plein d'émotions. Je l'ai lu d'une traite avec quelques arrêts larmes.... Très bien écrit.

Afficher en entier
Diamant

C'est un super livre. Il y a une mise en parallèle avec une histoire passée et une histoire présente. Clara et Izzy sont deux personnages attachants. Clara incarne la femme qui essaie de se libérer de l'emprise de ses parents alors qu'Izzy, montre que la famille est aussi très importante meme si on a été adopté. Je conseil sincèrement ce livre car il était haut en couleur et il montrait un véritable amour entre Bruno et Clara.

Afficher en entier

Dates de sortie

Ce qu’elle a laissé derrière elle

  • France : 2022-03-09 (Français)
  • France : 2023-03-09 - Poche (Français)

Activité récente

lace84 l'ajoute dans sa biblio or
2023-08-21T17:01:55+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 49
Commentaires 13
extraits 0
Evaluations 19
Note globale 7.95 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode