Livres
475 118
Membres
452 319

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Collège Fun & Gay



Description ajoutée par suta 2016-11-12T20:35:15+01:00

Résumé

Mains baladeuses : pendant des semaines, Casper a été victime de mains baladeuses. Le problème, c’est que Casper aimerait bien obtenir plus que quelques caresses de ces merveilleuses et grandes mains. Avec un journal remplit d’indices, il mène l’enquête afin de découvrir qui est son "peloteur" mystère.

Mains froides : Mains baladeuses et Casper se fréquentent depuis un mois, mais leur relation est aussi lisse que du verre brisé. Désespéré de garder Casper, Mains baladeuses essaie de regagner la confiance qu’il a détruite quelques années auparavant, afin de pouvoir faire face à leur passé désastreux et avoir la chance d’un avenir heureux.

Les murs ont des oreilles : Harley Santos, petit étudiant maigrichon, a une étrange relation avec le type de l’autre côté du mur de sa chambre. Pendant des semaines, ils se sont tous les deux masturbés au son de la voix de l’autre, mais ils ne se sont jamais rencontrés en personne jusqu’à présent.

Sexe : 20/20 : lorsque le professeur Daniel Corrigan est brutalement expulsé de sa maison après avoir révélé sa vraie sexualité à sa femme, il doit reconstruire sa vie. Pour la première fois depuis deux ans, le souci principal de Daniel n’est pas la relation inexistante avec ses deux enfants, mais le fait que sa relation avec l’étudiant Troy Anderson est sur le point d’expirer.

Le petit harceleur : l’étudiant Coby est traqué par un jeune homme et n’a aucune idée pourquoi, jusqu’à ce que quelqu’un suggère que son harceleur pourrait avoir le béguin pour lui. Cette idée excite et terrifie Coby qui est si profondément enfoui dans le placard qu’il peut à peine penser au mot gay sans paniquer.

Bienvenue, mon frère : lorsque l’étudiant en arts Kyler Morris fait une demande d’adhésion auprès de la fraternité Nova Britannia, il est immédiatement effrayé par leur chef intimidant, Hunter Kingsley. Cependant, Hunter, également étudiant en arts, n’est pas le mauvais garçon qu’il parait et il prend Kyler sous son aile.

Afficher en entier

Classement en biblio - 22 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Schneeleopard 2018-08-20T12:53:45+02:00

Ses yeux scannaient mon corps avec la même intensité qu’auparavant, se rétrécissant légèrement sous la concentration. D’épais cils noirs encadraient ses yeux. Sa mâchoire se contracta plusieurs fois alors que son regard passait de son tableau à moi allongé sur son lit. Il y avait une érection qui durcissait sous ma cuisse juste parce que je l’admirais peignant. Puis il s’éclaircit la gorge, posa ses pinceaux et commença à fouiller dans ses étagères de fournitures artistiques.

— Ça te dérange si j’essaie quelque chose de différent ? demanda-t-il sans se tourner vers moi, sa voix un peu plus profonde que d’habitude.

— Non, vas-y.

Je ne savais pas quelle idée avait éclaté dans son brillant esprit, mais j’étais d’accord avec tout, tant qu’il ne virait pas Picasso.

Il extirpa quatre pots de peinture : violette, rose, rouge et orange, des couleurs si vives qu’elles donnaient l’impression de pouvoir briller dans le noir.

— Qu’est-ce que c’est ? demandai-je, jetant un coup d’œil aux jolies couleurs.

— De la peinture pour corps, répondit-il en s’arrêtant à mi-chemin, penchant sa tête en guise de question.

J’opinai, lui donnant la permission de me peindre comment il le désirait. J’étais excité de voir comment la peinture sur la toile tournerait avec son art coloré sur ma peau.

Sans vraiment me regarder, il s’agenouilla devant le lit et dévissa le couvercle des pots, installant prudemment chacun sur la table de chevet. Puis il se souleva pour s’asseoir sur le bord du matelas, passa une main au-dessus de mon corps pour la placer au niveau de ma tête, afin de supporter son poids.

Ses yeux observèrent mon visage d’une façon qui me coupa le souffle. Le simple fait d’être si près de lui me rendit dur comme de la pierre, mais heureusement pour moi, il ne se concentrait que sur mon visage. Sans éloigner ses yeux de moi, il plongea ses doigts dans le pot rose et traça une ligne humide et froide de ma pommette jusqu’à mon menton. Il fit de même de l’autre côté, ses yeux magnifiques suivant la longue ligne ondulante.

Lorsqu’il peignit la traînée rouge le long de mon cou, je déglutis difficilement et fermai les paupières, retenant presque un gémissement. Mes poumons me trahissaient avec leurs courtes, mais violentes succions d’air, s’enrayant légèrement à chaque respiration. Son doux contact laissa un trait entre mes pectoraux et je léchai mes lèvres sèches pendant qu’il continuait vers le bas en direction de mon nombril.

Sans le vouloir, je changeai ma pose pour m’allonger sur le dos, à peine conscient que mon érection était à quelques centimètres de ses doigts. Non, j’en étais parfaitement conscient. Je voulais qu’il la touche, si pas délibérément, alors par accident.

Son regard s’attarda sur ma longueur avant de remonter le long de mon corps pour se poser sur mes lèvres.

— Tu as un magnifique visage, tu le savais ? dit-il d’une voix basse, sa propre respiration se nouant et frissonnant. Et ton corps… murmura-t-il.

Il retira ses doigts de mon abdomen pour les plonger dans les pots, chacun ressortant avec sa propre couleur. Mes muscles frémirent lorsqu’il me toucha encore, faisant courir ses phalanges enduites sur mes côtes ou mes tétons. Lorsqu’il prit un pot et versa le froid contenu mauve sur mon torse, je rejetai ma tête en arrière et arquai ma colonne vertébrale avec un gémissement plaintif. Avant que je me repositionne, Hunter déplaça la main qui le supportait pour la glisser sous ma taille, ses doigts chauds creusant dans ma peau. J’ouvris les paupières sous le choc et vis son visage si proche du mien que nous respirions le même air.

— Kyler… murmura-t-il, ses yeux aussi embrumés que sa voix. Lorsque tu bouges ainsi, tu mets mon entrejambe en feu.

Ses doigts recouverts de peinture tracèrent mon visage avant que ses lèvres effleurent les miennes – pas un véritable baiser, simplement un effleurement.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Kochka94 2018-12-15T10:17:55+01:00
Bronze

Les personnages sont attachants (même si j'ai un peu moins aimé le prof), l'auteur écrit bien, c'est à la fois tendre et chaud-bouillant... Je lirai avec plaisir un autre écrit de cet auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Schneeleopard 2018-08-20T15:51:18+02:00
Or

Ce recueil est super. J'ai beaucoup rit et adoré toutes les histoires, même si mes préférées sont Mains baladeuses et Les murs ont des oreilles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jujugarcea 2017-11-30T09:31:55+01:00
Or

Les murs ont des oreilles est mon préféré de loin. Une rééditions en roman pour cette nouvelle serait un bonus. J’ai été charmé par tasha et harley m’a ému.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Oxanes 2017-01-04T11:29:49+01:00
Diamant

Un recueil que j’ai apprécié pour la diversité de ses nouvelles. Elles se passent toutes dans la même université, mais sinon elles font intervenir des personnages très différents, professeurs ou étudiants, des sérieux ou des fêtards et ont un ton propre, un peu guimauve ou érotique, amusant ou émouvant. Il y en a pour tous les goûts.

Alors bien sûr comme dans chaque recueil, il y en a toujours certaines qui nous marquent plus que d’autre. Mes préférences dans celui-ci, se portent sur Les murs ont des oreilles car j’adore les quiproquos, et sur Mains Baladeuses et Froides qui touchent sur un sujet qui m’interpelle particulièrement. Mais j’ai passé un très agréable moment avec les autres aussi.

L’écriture est très agréable, fluide et prenante. Et j’espère découvrir des œuvres plus longues de l’auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par suta 2016-12-14T17:15:10+01:00
Argent

Voici mon avis sur les différentes histoires composant ce livre :

Tout d'abord en se qui concerne le Two Shot, composé de Mains Baladeuses et Mains Froide, mon avis est mitigé. Je trouve que l'idée de mettre un premier chapitre au tout début du livre et le second à la fin est à la fois bien mais pas bien. Bien car il y a une certaine forme de suspense, mais moins bien aussi par ce que le chapitre 2 est beaucoup mieux que le premier à mon avis et aurait rattraper le tout, tout de suite.

Je m'explique, le premier chapitre ne m'a pas vraiment attiré, l'écriture n'était pas tout à fait attirante, et l'histoire elle même est un peu décevante. Spoiler(cliquez pour révéler)Il y avait trop de sexe entre le deux inconnus plutôt que histoire bien développée., c'est dommage. J'ai vraiment du me forcer à lire la fin du chapitre et à lire la suite du livre en me disant que ce ne serait peut-être pas comme ça à chaque histoire.

Par contre, le second chapitre relève vraiment le niveau de l'histoire en globalité. J'ai pris plus de plaisir à lire et surtout l'histoire est devenue plus développée et le thème important et plutôt grave abordé se ressentait vraiment pendant la lecture, grâce à tout un tas d'émotion de complications et de pensées qui nous plonges plus facilement dedans que de la colère pur et dure que l'on sentait dans le premier chapitre.

Ensuite pour les mur ont des oreilles, je dois dire que j'ai été plus que charmé par ce One Shot. Il combine enquête du lecteur pendant sa lecture avec les sentiments totalement mitigé du protagoniste qui pour une fois n'est pas beau comme un dieu et n'a pas toutes les qualités du monde, il est même pas vraiment avantagé. Ce que je peux reprocher, c'est le fait que la notion de sexe est encore une fois très présente mais pas de façon repoussant car tout par e là dans un sens... Bref au vu du contexte de l'histoire cela ne m'a pas dérangé du tout. J'ai vraiment cette histoire que j'ai littéralement dévoré sur place et qui m'a pris aux tripes jusqu'au bout, au cause du faite que l'on cherche l'identité de l'homme de l'autre côté du mur et que l'on attend le dévouement pour savoir si on avait raison ou non !

Sexe : 20/20 est comme sont nom l'indique basé sur une relation sexuelle entre professeur et élève. Au premier abord elle à l'air comme les autres et est comme les autres. Sauf peut-être pour le côté un peu sadique du prof que l'on découvre et redécouvre doucement. Le thème du rejet est aborder et il m'a touché. Spoiler(cliquez pour révéler)Car c'est sa famille qui l'a rejeté et que son fil lui demande si l'homosexualité ne peu pas se soigner tout en se méfiant de son comportement envers lui.

Le petit harceleur est l'une des histoires les plus touchante et elle pose deux thèmes bien définis, avec pour principal la découverte de son identité sexuel qui, ici ne se fait pas sans souffrance pour le protagoniste. Il découvrira beaucoup de chose sur lui-même et aussi sur "l'harceleur" qui le suit souvent et qui n'est pas du tout ce que l'on croirait au premier abord.

Enfin, Bienvenue mon frère, et je pense la seconde histoire que j'ai préféré dans toutes celle du livre. Le thème abordé principalement est pour moi l'un des pires. Il est fait d'un façon tellement légère et lourde à la fois qu'on envient à se poser des questions. Cette histoire parle aussi d'art et ceux de façon vraiment profonde j'ai beaucoup aimé me représenté les différentes peinture et les tableau d'écrit. Aussi les sentiments et le doutes du protagoniste m'ont interpellé dans le sens où je me suis un peu retrouvé dans se garçon plein de doute.

J'espère que cet avis vous sera utile et que vous aimerez autant ce livre que moi !

Afficher en entier

Date de sortie

Collège Fun & Gay

  • France : 2016-12-02 (Français)

Activité récente

Kitanad l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-19T04:39:57+02:00
Bekerel l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-15T19:18:03+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 22
Commentaires 5
Extraits 3
Evaluations 5
Note globale 7.6 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode