Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
722 950
Membres
1 047 313

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Cité oubliée



Description ajoutée par xuanviet 2024-02-19T23:16:28+01:00

Résumé

« Imagine, disait son père, une cité à côté de laquelle celle-ci n’est que peu de chose. Imagine la magie qui la baignait tout entière et donnait tout pouvoir à ses habitants sur les forces de la nature. Imagine l’harmonie entre les Venezians et les Êtres sous la lagune… »

Marchant dans les pas de son père disparu, Lauro recherche la légendaire Antique Cité que tous les Venezians croient engloutie

à jamais. Mais le soir où il est sur le point de s’emparer d’un anneau réputé y mener, il est devancé par Clemente, un jeune homme aux talents particuliers qui semble avoir de nombreux secrets.

Tandis que des pluies inhabituelles s’abattent sur la ville, ils devront s’allier pour faire face à ceux qui tentent à tout prix de les empêcher d’atteindre la Cité oubliée.

Afficher en entier

Classement en biblio - 19 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Lecture_en_famille 2024-05-22T15:20:18+02:00

Il les avait recopiées dans ses propres cahiers, mais il revenait toujours à celui de son père. C'était comme si celui-ci lui parlait encore, lui expliquait ses avancées et ses découvertes. Sa voix s'était estompée avec les années, mais Lauro revoyait sa concentration lorsqu'il écrivait dedans ou se penchait sur la carte. C'était comme un fil qui les reliait, son seul héritage. Il avait l'impression que son père l'encourageait et le soutenait à travers ses mots passés.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Sren 2024-05-28T09:46:34+02:00
Bronze

La Cité Oubliée est le 3ème roman que je lis de Hermine Lefebvre. Très rapidement, on retrouve des thèmes qui sont chers à l'autrice ; le handicap et la recherche d'identité des personnages, entre autres.

J'ai d'ailleurs trouvé que ces éléments s'inséraient plus fluidement dans le récit que dans les romans précédents. C'est présent, mais sans prendre une place démesurée dans les actions des personnages, sans que l'histoire ne tourne autour de ça uniquement. J'ai aimé cette évolution.

Pourtant, je n'ai pas été complètement emportée par le récit. J'ai mis beaucoup de temps à entrer vraiment dans l'histoire. C'est en partie dû à un contexte personnel compliqué, qui m'a laissé très peu de temps de lecture, mais pas que.

L'action commence presque tout de suite, la présentation des personnages est intrigante, chacun des deux narrateurs ayant une vraie personnalité. J'ai eu envie d'en savoir plus sur eux, sur leurs secrets, après les premiers chapitres.

Puis l'intérêt est retombé pendant un long moment. Je n'ai pas réussi à m'attacher particulièrement à eux. Finalement, et assez ironiquement car il est plus secondaire que Clemente et Lauro, c'est à Fiore qui je me suis le plus attachée.

L'univers construit autour de Venezia, cette Venise emplie de magie, est très complet, avec une ambiance que j'ai adorée. Les descriptions rendent parfaitement le côté baroque et en même temps distingué de la ville.

Venezia prend une place à part entière, et la recherche de la mystérieuse ville disparue est passionnante.

La forme et le fonctionnement de la magie m'ont aussi beaucoup plu. J'aurais aimé voir encore plus de sigils dessinés à travers le texte.

Le roman garde un bon rythme, avec des chapitres courts alternant entre les deux points de vue. Les deux personnages principaux sont tellement opposés dans leur vision des événements que c'est un vrai atout d'avoir ces deux narrateurs.

L'écriture est jolie, avec de belles descriptions, mais je l'ai trouvée parfois peu précise. Les scènes d'actions ne sont pas toujours très claires, et j'ai du relire plusieurs fois l'une des scènes de conclusion pour la visualiser précisément. Et encore, c'est le texte qui m'a donné les clés de compréhension quelques pages plus loin... Dommage.

Un texte prenant, avec de très bonnes idées dans la construction de l'univers, dans la manière d'aborder les thèmes principaux, mais dont j'aurais aimé plus d'approfondissement des personnages.

Venezia me restera en mémoire pour son ambiance et la beauté des deux cités.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par themusik 2024-05-26T17:11:00+02:00
Diamant

Merci à Netgalley & Scrineo de m’avoir permis de lire ce roman

Mais quelle surprise que ce titre ! Je ne m’attendais pas du tout à être autant fascinée par cette histoire.

Depuis petit, Lauro est fasciné par les légendes de l’antique Cité que son père cherche depuis toujours. Une nuit, celui-ci disparait alors qu’il semble sur une piste et c’est Lauro qui reprend ses recherches. Des années plus tard, alors qu’il est sur le point de trouver une belle piste, il rencontre Clemente qui est sur la même piste. Ils vont choisir de s’entraîner pour trouver la cité & la suite, je vous laisse le plaisir de le découvrir …

J’ai adoré le décor de ce roman qui est une sorte de Venice à l’allure steampunk faite de magie & des légendes. C’est l’une des choses que j’ai préféré dans ce roman je crois, j’ai adoré déambuler dans les rues de la Venezia au fil des pérégrinations de nos héros.

Héros que j’ai beaucoup aimé suivre dans leurs aventures. C’est vraiment bien qu’on ait eu les deux points de vue afin d’avoir une vue globale de l’histoire. Et leur relation était vraiment chouette à suivre, il y a une réelle évolution au fur et à mesure que l’intrigue se développe et je trouve qu’elle est très bien décrite. L’intrigue se tient de bout en bout malgré peut être une petit précipitation sur la fin mais qui ne m’a pas trop dérangé tant j’étais prise dans l’histoire.

Et dernier point non négligeable, c’est superbement écrit, les descriptions sont somptueuses & le récit est extrêmement addictif avec des personnages qu’on a envie de suivre, si ça ne vous convainc pas je ne sais plus quoi vous dire.

En bref, un magnifique récit, addictif et très bien écrit plein de magie qui à tout pour plaire.(Et l’objet livre est canon)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sweetshelves 2024-05-23T16:54:50+02:00
Argent

La plume d’Hermine Lefebvre m’était jusqu’à aujourd’hui inconnue, et je suis contente de l’avoir découverte dans ce récit. Je l’ai trouvée très douce et poétique. Elle nous transporte avec des mots simples et judicieusement choisis. Je n’ai pas l’habitude de lire des romans à l’ambiance italienne où l’inclusivité est bien présente. C’est une première pour moi sur tous les plans.

J’ai mis un peu de temps avant de me plonger pleinement dans l’histoire. En effet, le début met en place les bases de l’univers, mais je l’ai trouvé assez lent. En revanche, une fois l’introduction du récit passée, les événements s’enchaînent et l’action est bien présente. Peut-être un peu trop. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, mais les actions, étant très rapides, m’ont semblé pas assez développées. Elles sont parfois prises sur un coup de tête et cela manquait un peu de réflexion. J’ai aussi trouvé un manque de développement des personnages, ce qui fait que je ne me suis pas attachée à eux autant que je l’aurais espéré.

Lauro est le personnage que j’ai le plus aimé suivre. C’est un jeune homme qui souhaite marcher dans les pas de son père et retrouver l’antique Cité. Il est déterminé, persévérant, et se retrouve rapidement emporté dans des péripéties qui le dépassent. Heureusement, il ne sera pas seul dans sa quête. Clemente et Fiore sont là pour l’épauler. Clemente est le personnage avec lequel j’ai le moins adhéré. En temps normal, je suis friande des protagonistes secrets et mystérieux. Cela n’a pas fonctionné cette fois-ci. Une grande distance s’est immiscée entre lui et moi, m’empêchant de pleinement apprécier sa construction et son évolution.

Comme évoqué plus haut, l’autrice parle d’inclusivité et elle le fait habilement. J’ai trouvé que c’était bien amené et pas omniprésent. Elle a trouvé le juste équilibre. D’autres sujets primordiaux sont également abordés. Hermine Lefebvre fait passer des messages forts et cela ajoute un petit plus non négligeable.

Même si j’ai eu un ressenti un peu nébuleux en fin de lecture, c’est une histoire très sympathique qui mérite vraiment de trouver son public. C’était tout de même plaisant à lire et je le recommande à toute personne en quête de lectures qui permettent d’élargir son ouverture d’esprit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lecture_en_famille 2024-05-22T15:14:49+02:00
Diamant

C'était tout simplement génial. le genre de lecture qui me laisse nostalgique dès la dernière page tournée parce qu'obligée de dire au revoir à un univers et des personnages incroyables.

Pour être honnête, j'ai mis un peu de temps à me familiariser avec la magie, à me représenter son fonctionnement clairement. Mais une fois que mon cerveau a compris, ma lecture a glissé aussi vite et fluidement que les gondoles sur les eaux des canaux !!

Globalement, j'ai tout adoré. L'ambiance évolue au fil du récit, montant en tension avec de nombreux rebondissements et révélations. Elle m'a happée et je n'ai plus voulu poser mon livre. Les événements s'enchaînent bien, j'ai eu peur pour et avec les personnages, j'étais pressée d'en apprendre plus, curieuse de découvrir plus en profondeur ces légendes sur l'Antique Venezia… La plume de l'autrice est très belle et immersive, elle m'a transportée dans cette ville et les secrets qu'elle renferme.

Entre la magie qui existe réellement et celle qu'il dégage de part sa beauté, l'univers est tout simplement merveilleux. Une Venezia moderne, mélangeant technologie et magie, des hippocampes majestueux, la quête d'une cité oubliée et ancienne qui possèderait des pouvoirs inconnus et puissants… Ca fait rêver et moi aussi j'aurais aimé la retrouver cette cité.

Il y a une grande diversité au niveau des personnages, qui fait plaisir à lire ! Les trois protagonistes sont géniaux, je me suis beaucoup attachée à illes (pronom neutre utilisé dans le roman, alors je l'utilise dans mon avis aussi). Illes sont touchants, un peu maladroits par moment mais dégagent ensemble une énergie bienveillante et une dynamique pétillante. J'ai adoré les suivre dans leurs aventures et je les ai quittés avec regret.

En bref, une pépite pleine de magie que je vous conseille vivement de lire !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mertesger 2024-05-20T14:39:38+02:00
Lu aussi

On retrouve, dans ce roman, les codes de YA que l'on croise régulièrement. -Cela n'en reste cependant pas déplaisant. J'ai plutôt passé un bon moment aux côtés de Fiore, Lauro et Clemente, au cours de leurs aventures. C'est le concept de cité perdue, enfouie sous les flots qui m'a tout d'abord attiré (et la couverture, avec ces illustrations trop belles). La grosse vibe de l'Atlantide était hyper présente et j'ai adoré. La plume de l'autrice est fluide ainsi que plutôt agréable dans sa globalité. Les thèmes de l'eau, créatures marines omniprésentes m'a plus (j'ai cru repérer une petite référence à princesse mononoké, mais il se peut que ce soit uniquement mon imagination et la façon dont je fais les liens entre des éléments).

La magie sous forme de sigiles était très intéressantes, cela aidé d'avoir des illustrations à certains moments. De plus, on y retrouve des éléments très steampunk qui m'ont agréablement surprise. Il y a bien le terme de "monte-en-l'air" qui m'a sortie du roman, contrairement au choix de pronoms neutres : "ille" et "illes". Je reste curieuse quant à ce choix narratif, car iel ou ielle restent les plus utilisés de nos jours, ainsi que elleux (celleux), mais je suis ravie d'avoir parcouru les pages d'un livre prenant en compte la non-binarité des genres.

L'intrigue en soi, reste assez prévisible, bien que bien rythmé, certains éléments sont survolés, même si je pense que le passé traumatique de Clemente n'est pas trop mal décrit. Ce sont les réactions de Lauro qui, à un moment, m'ont semblé disproportionner et uniquement là pour faire valoir le côté trahison. Il y a, sinon, pas mal de front sur lesquels l'intrigue se concentre et peut-être que, pour une one-shot, c'est un peu trop. Cela reste globalement une bonne lecture, j'ai passé un très bon moment et s'il y a un jour l'occasion de se replonger dans Venezia avec Flore, Lauro et Clemente, je ne dis pas non !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilo0606160616 2024-05-07T14:12:59+02:00
Lu aussi

En découvrant le titre de ce roman je m'attendais à une aventure hors du commun, à la découverte d'une cité extraordinaire. Ce fut le cas mais malheureusement mon cœur de lectrice n'a pas autant vibré que ce que j'espérais. Pourtant la magnifique couverture de Hypathie Aswang promet une immersion magique pleine de promesses

L'écriture inclusive, même si elle reste discrète et s'approche davantage d'un test de nouveauté que d'une maîtrise, (les règles orthographique restent floues) a perturbé ma lecture. J'ai dû à plusieurs reprises arrêter ma progression pour reprendre la phrase comme Hermine Lefebvre souhaitait que je la lise et non pas laisser mon esprit s'évader comme dans toute autre lecture. C'est un pari osé : ça passe ou ça casse.

De son côté l'histoire est vraiment intéressante. Le thème choisi, celui d'une cité engloutie, n'est certes pas novateur, mais la façon qu'à l'autrice de narrer son aura fantastique est plutôt original. Malheureusement je n'ai pas été sensible à l'élément majeur du récit (l'eau) ni à l'environnement géographique qui se rapproche particulièrement de Venise. Il y a d'ailleurs quelques mots par-ci par là d'italien qui ont également freiné ma lecture.

À mon sens il manque des détails, des bonds en arrière pour saisir toute la complexité des personnages, j'ai eu la sensation que tout restait en surface.

A contrario, les personnages sont plutôt bien travaillés. J'ai aimé la témérité de Lauro, son insouciance mêlée à un professionnalisme sans faille et surtout à une volonté de fer. C'est un personnage très humain. Les autres sont un peu moins mis en avant mais Clémente reste également un personnage intrigant et sensible qui revêt de nombreux secrets.

Plusieurs thèmes sont abordés comme celui du handicap, de l'amour homosexuel mais également des limites du pouvoir et des dangers de la maîtrise des éléments. Ce roman a vraiment du potentiel mais il m'a manqué de la profondeur, des détails et d'audace pour en faire une lecture coup de cœur. Dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DevOroria 2024-04-18T16:25:46+02:00
Diamant

On est plongés dès l’ouverture de ce roman dans une Venise magique et mystique, alors révisez votre italien, vous allez en avoir besoin ! J’ai pris beaucoup de plaisir à saisir toutes les subtilités de cet univers que l’on découvre au fil de l’histoire. En effet, je n’ai jamais vu Venise, mais ce roman à su me faire voyager au gré des canaux de cette ville qui parait vraiment magnifique. De plus, la découverte d’une cité engloutie m’a vraiment conquise, avec ces descriptions qui rendent le tout complètement réalistes et qui immergent le lecteur dans cet univers de magie complet, pour n’en ressortir qu’une fois le roman terminé.

Cette histoire est d’ailleurs extrêmement bien rédigée, avec de nombreux éléments qui donnent complètement envie de poursuivre. Certaines actions sont vraiment étonnantes, ce qui fait que je ne me suis pas laissée reposée sur mes lauriers et j’ai été entrainée dans les rapides de ce récit extrêmement bien ficelé. En effet, on commence tout doucement à découvrir les motivations des deux parties, et puis une fois que le cadre est bien posé, on va de révélations en révélations, toujours avec un minimum de surprises qui garanti que l’ennui ne sera pas au programme. Bref, cette histoire est vraiment belle et je vous conseille de foncer acheter ce roman !

L’autrice n’est pas douée uniquement pour son histoire, mais également pour les personnages qui l’animent. J’ai franchement adoré les trois personnages principaux : leurs personnalités sont très différentes, mais c’est ce qui fait la force de leur groupe improvisé. On apprend peu à peu à les connaitre et à découvrir leur passé plus ou moins complexe. Leur réalisme est tel que j’ai eu un énorme élan d’empathie envers le personnage de Clemente, qui est mon petit chouchou, d’un cheveu face à Lauro. Et il fait avouer que comme d’habitude avec cette autrice, les relations entre les personnages, qu’ils soient principaux ou non sont complexes à souhait et évoluent de la meilleur façon possible, et l’on s’en délecte très facilement.

Pour finir, il faut avouer que la plume de l’autrice est vraiment très agréable à lire. Elle maitrise à la perfection son atmosphère, toujours adaptée aux révélations, aux actions et même à son univers. C’est également l’un des éléments qui fait que le lecteur prend vraiment du plaisir à lire son histoire et à s’y immerger. Ensuite, son récit est comme les précédents que j’ai pu lire, engagé auprès de la communauté LGBT+ : certains éléments sont mis en place rapidement dans l’histoire et sont considérés comme normaux, chose vraiment excellente. En effet, l’introduction de personnes neutres ou le fait de souligner l’existence de plusieurs types d’amours est vraiment intéressante et montre une ouverture d’esprit qui serait bénéfique à tous.

J’ai donc adoré ma lecture et je vous conseille fortement de foncer acheter ce roman!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mana-no-Sekai 2024-04-16T20:04:15+02:00
Lu aussi

Une bonne surprise ! ^^

Ce roman m'avait intriguée par son résumé : une Venise fantastique, un coté Antlantide perdue... Et j'y est trouvé ce que je cherchais !

Les personnages grandissent au fil des pages et le coté found family que procure la Famiglia rends les passage la concernant très cosy. Petite préférence pour le personnage de Fiore, dont l'humour et la personnalité m'ont beaucoup plu.

Coté univers, j'ai adoré parcourir les rues de Venezia, pleine de magie soupoudrée de steampunk. C'est tout a fait mon style et le coté très visuel de la plume était parfaitement adaptée !

Bref, une bonne découverte et qui a en plus la particularité d'être un oneshot ! ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFantasydAmanda 2024-04-10T11:00:09+02:00
Bronze

Le plus gros point fort de La Cité oubliée ? Probablement son univers foisonnant dans lequel j'ai aimé me perdre, malgré ma frustration de ne pas en saisir toutes les subtilités. En effet, j'ai manqué de détails et d'explications, surtout en ce qui concerne le système de magie.

J'ai également tiqué face aux héros un peu caricaturaux ; malgré leur relation touchante, leur construction manque de nuances, ce qui les a rendus prévisibles.

Heureusement, l'intrigue est pleine d'aventures, de dangers et de rebondissements. Parfait pour un public YA, tout comme les thèmes abordés avec finesse par Hermine Lefebvre : la non-binarité, le dépassement du handicap et l'amour sous toutes ses formes.

---

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog spécialisé en imaginaire : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"La Cité oubliée" est sorti 2024-04-04T18:02:23+02:00
background Layer 1 04 Avril

Date de sortie

La Cité oubliée

  • France : 2024-04-04 (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 19
Commentaires 9
extraits 5
Evaluations 11
Note globale 7.91 / 10