Livres
481 644
Membres
467 822

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Lady Helen, Tome 1 : Le Club des mauvais jours



Description ajoutée par Couronne 2019-06-15T18:55:10+02:00

Résumé

Entre romance à la Jane AUSTEN et Fantasy Noire

Londres, Avril 1812....

Lady Helen Wrexhall s’apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l'espoir de faire un beau mariage. Mais une bonne de la maison disparait, des meurtres sanglants sont commis, la plongeant soudain dans les ombres de la Régence. Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d’étranges pouvoirs, mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d'insouciance pour rejoindre lord Carlston et basculer dans un monde terrifiant ?

-

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 318 lecteurs

Extrait

(. . . )

-Je n'aurais pas cru découvrir en vous une collègue en rationalisme , Lady Helen .

Était-ce l'effet de son sang encre échauffé , ou celui de la cordialité inattendu de Sa Seigneurie ? . En tous cas , elle se surprit à répliquer :

-Il me semble plutôt , Lord Carlston , que vous n'auriez pas cru que j'étais capable de penser

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Je remercie tout d'abord la collaboration "Lire avant tout le monde" de Booknode pour m'avoir envoyé un exemplaire de Lady Helen, et également les éditions Gallimard !

J'ai totalement adhéré à ce roman !

Je ne connaissais pas encore l'auteure, mais au vu du résumé, ce premier tome d'une trilogie me tentait énormément.

Déjà je suis séduite par l'originalité de l'intrigue : on découvre des créatures qu'on ne connaissait jusqu'ici pas du tout, des dons incroyables et imaginez tout ça au 19ème siècle, c'était pour moi un mélange des plus passionnant !

Je ne cache pas qu'il y a eu un début un peu long à demarrer, mais on est vite happé par le contexte.

J'ai été très intrigué de ce Londre de 1812 et j'ai vraiment adoré ce mélange de Fantasy noire dans une époque passée. Le mélange est très addictif !

Les personnages sont vraiment un gros point fort pour le roman.

Helen est un personnage principal très intriguant, avec du caractère, j'aime !

Lord Carlston est le personnage le plus mystérieux que je connaisse, avec un passé qu'on ne connait toujours pas mais qui a rendu sa réputation catastrophique. Un personnage très intéressant, et qui, même après ce premier tome, reste un mystère !

Bien sûr j'ai adoré tous les autres personnages, tous aussi intéressant les uns des autres.

Une histoire très addictive qui nous plonge à l'époque de 1812. Un monde passionnant, quand on voit que les hommes ont le dessus sur les femmes, les obligations des femmes, les robes, les bals, le mariage, les ducs, tout un monde dont je n'osais pas vraiment me plonger mais avec sa touche de Fantasy/Fantastique et sa romance historique, c'était le moment de me lancer !

A la fin de ce premier tome, la romance n'est pas encore tout à fait installée, il présente des signes mais globalement elle n'est pas encore développée. Ce n'est en aucun cas dérangeant (romantique que je suis) l'attente nous donne encore plus envie de lire la suite et voir l'avancement !

L'écriture est sympathique, il y a assez de descriptions pour comprendre et se faire une idée de ce Londre de 1812, des robes magnifiques etc... Le descriptif est bien dosé, il n'y en a pas trop auquel cas ça aurait été assez pesant.

Bref, je vais pas m'étaler, ce premier tome est une réussite, l'histoire est originale et nous tient en haleine, on a encore beaucoup à apprendre sur les personnages (ça laisse un peu le mystère et l'envie de se plonger dans le second tome).

http://joyracamier.wixsite.com/lesgriffonneuses/single-post/2016/09/09/Lady-Helen-tome-1-Le-Club-des-Mauvais-Jours-Alison-Goodman

Afficher en entier
Bronze

J'ai globalement passé un bon moment, mais je trouve certains passages très long à cause de toutes les descriptions (parfois inutiles et qui alourdissent le texte).

L'histoire met du temps a se mettre en place. Il faut quasiment attendre la 200ème pages pour avoir un peu d'action.

Sinon, j'ai assez apprécier les deux personnages principaux ainsi que la plupart des secondaires (surtout ceux dans l'entourage de Carlston).

Je lirai tout de même le second tome avec plaisir, la suite promet d'être intéressante.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Maximousse24 2017-12-01T17:45:52+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

J'ai bien aimé ce livre, un peu long à se mettre en place, mais avec une histoire intéressante, et des personnages attachants !

A voir la suite !

Afficher en entier
Diamant

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas classé un livre parmi mes "diamants" mais il le vaut largement.

Tout d'abord j'adore les livres dont le scénario prend place au 19ème siècle dans la bonne société anglaise, cela permet de contraster avec notre société actuelle et parfois avoir des palpitations tant l'étiquette peut être pesante et aberrante.

Pour en venir à notre histoire. Du début à la fin, celle ci est bien menée et bien écrite, tant qu'on y accroche rapidement. Le livre est plutôt épais et je l'ai terminé en deux jours seulement tant je ne pouvais pas le lâcher.

Les personnages sont approfondis et tous apportent quelque chose à l'intrigue (parfois même sans le vouloir). Les personnages sans utilité m'horripile grandement et j'ai apprécié que ce ne soit pas le cas ici. D'ailleurs j'ai aimé que le personnage d'Helen sorte un peu de l'ordinaire à mon goût : elle n'est pas d'une beauté chavirante, elle n'a pas des remarques spirituelles à tout bout de champs, elle n'est pas récalcitrante au mariage ni aux obligations que son statut lui impose et respecte (du moins pendant un bon moment) toutes les règles qu'on lui a inculqué. Helen est attachée à la famille, elle est curieuse et débrouillarde.

Concernant l'histoire en elle même, Helen cherche la vérité sur ses parents, en particulier sur sa mère, elle veut savoir pourquoi certains l'évoquent avec tant de dédain. Et sans vraiment le vouloir, elle va avoir des réponses, mais pas celles qu'elle attendait. Helen, la jeune lady débutant sa première saison, va voir son monde basculer et découvrir un monde caché parmi le sien qui regorge de monstres. Par la même occasion, elle va rencontrer de nouvelles personnes : certains deviendront des amis et alliés, d'autres des ennemis. Le plus intriguant étant le Comte Carlston, personne à la réputation douteuse mais influant, qui va lui faire découvrir cette vérité et lui expliquer le rôle qu'Helen doit y jouer.

Même si on peut sentir poindre une petite romance et des petits triangles amoureux, cela n'est pas mis au premier plan et c'est appréciable. Beaucoup de livres font la bêtise de mettre sur pied une intrigue géniale mais qui est totalement obstruée en quelques chapitres par la romance. Ici, on reste concentré sur Helen et sa découverte, il n'y a que très peu de scènes 'romantiques' (aussi démonstratif que l'on pouvait être dans la bonne société anglaise du 19ème siècle, hum-hum), ce qui ajoute justement l'envie de découvrir ce qu'il va se passer. J'ai, malgré moi, hâte de savoir.

Conseil : lisez ce livre, moi j'attaque le second!

Afficher en entier
Diamant

Avant même de commencer ma lecture, j’ai pris le temps d’admirer la partie qui m’a donnée envie de dépenser 19,50€. J’ai été complètement séduite par l’ouvrage et la première de couverture est à tomber. N’êtes-vous pas d’accord ? Le côté visuel est juste canon et après avoir passé de longues minutes à le contempler, il ne me restait plus qu’à découvrir l’intérieur du livre afin de voir s’il était au même niveau.

L’histoire nous parle de Lady Helen Wrexhall, une jeune aristocrate âgée de dix-huit ans qui vit entourée par les barrières imposées par la société de son époque, le XIXème siècle. Elle a malheureusement perdu ses deux parents et, depuis, habite avec sa tante Leonore ainsi que son oncle, une tête à claques, Lord Pennworth. Notre héroïne s’apprête donc à faire ses premiers pas dans le grand monde et ses débuts dans la haute société, pour le plus grand plaisir de sa famille. Mais une bonne va mystérieusement disparaître de la maison et des gens vont être tués.

De ce point-là, sachez que tout est bien retranscrit. L’auteure nous dépeint un univers aussi recherché que travaillé, un contexte historique très soigné, et nous découvrons les bals, les réceptions, les obligations des femmes, leur statut, la noblesse anglaise.. À cette période, la femme est avant tout une mère et une épouse. Elle se doit d’être belle, calme, gracieuse, un minimum intelligente.. docile. Helen en revanche, est plus que cela : elle a de l’esprit, du caractère, elle est cultivée, s’intéresse à tout, n’a pas besoin de quelqu’un pour lui dire quoi faire, quoi penser ou de quelle manière agir. Mais un gros point noir pourrait lui barrer la route et entacher à la réputation de son entourage : sa mère a été accusée de trahison. Comment va-t-elle pouvoir trouver sa place alors que tous la jugent pour cette raison ?

Lady Helen n’est pas le seul personnage à avoir attisé ma curiosité. Il y a aussi William Standfield, autrement appelé Lord Carlston, un homme réputé pour avoir jadis tué sa femme. Est-ce la vérité ou au contraire un horrible mensonge ? Qu’à cela ne tienne, son côté sombre, ténébreux et mystérieux aura eu raison de moi. J’ai littéralement été envoûtée.

L’intrigue se plante petit à petit pour finalement nous tenir en haleine jusqu’à la toute dernière page. Entre suspens et aventure, crimes et fantastique, la romance a su s’intégrer parfaitement sans pour autant devenir l’élément central. C’est d’ailleurs l’un des points que j’ai le plus appréciés au cours de ma lecture : Alison Goodman laisse son intrigue principale rester l’intrigue principale. Elle ne s’est pas détournée vers le triangle amoureux que l’on découvre au fil des pages, non, on se focalise surtout sur le résumé écrit sur la quatrième de couverture. Malgré quelques longueurs que j’ai trouvées assez pesantes au bout d’un moment, j’ai vraiment hâte de me procurer le second tome et de découvrir la suite !

Afficher en entier
Bronze

La comparaison aux livres de Jane Austen dont je suis adepte et la lecture du synopsis ainsi que les nombreuses critiques enthousiastes égrainées de ci de là m’ont donné l’envie de succomber à cette série vendue comme de la fantasy noire teintée de romantisme suranné. Car il s’agit malheureusement bien de cela. A trop peu de moment, me suis-je laissé embarquer dans cette histoire désuète et manquant cruellement de passion… La mise en place de l’intrigue, de l’histoire globalement (beaucoup trop) lente dessert le tout. Seul le halo de mystère entourant le personnage de Carlston a maintenu mon attention jusqu’à la fin… Mais n’aura point suffi !

Le personnage de Lady Helen se contente de suivre, voire de subir les révélations qui lui sont faites au cours de ce tome, sous couvert d’un tempérament pourtant détonnant pour l’époque.

Alors oui, l’ambiance, les mœurs et décors de l’Angleterre géorgienne sont finement dépeints et documentés, je le concède. Mais cette lecture m’a laissé coi, reléguant mon palpitant au placard. Je ne parle même pas des phénomènes surnaturels décrits et selon moi complètement abracadabrantesques… La quête dans laquelle Carlston embarque cette pauvre Helen m’a laissé de marbre voire dubitative…

Bref, vous l’aurez compris, voici une petite déception livresque qui ne suscitera pas l’envie d’en découdre avec les tomes suivants ! Ne vous laissez pas prendre par les commentaires vantant ce livre comme du "Jane Austen" revisité, c'est mystificateur!

https://chutellelit.wordpress.com

Afficher en entier
Diamant

Un premier tome plus que prometteur. Je me suis freinée dans la lecture par peur de ne pas avoir le tome 2 sous la main une fois la 1ère Pagé atteinte.

Les personnages sont tous bien développés et attirants. On suis avec élan les aventures de Lady Helen et on est assez vite fasciné /intrigué par la figure de Lord Carlston.

Que dire de la merveilleuse écriture de l’auteur et de la précision apportée à cette société anglaise du début du 19ème ?

L’ensemble est palpitant : entre mystère, aventure, fantastique, amour et caractère historique, il y a de quoi séduire tout le monde.

Afficher en entier
Lu aussi

Ce livre là avait tout pour me plaire, et pourtant il m'est tombé des mains. les personnages m'ont agacé, l'histoire s'enlise, j'ai trouvé le rythme confus... Bref, un bon gros regret sur ce premier tome, mais il plaira sans doute à d'autres...

Afficher en entier
Lu aussi

Le roman "Lady Helen : Le Club des mauvais jours" est un récit jeunesse, dans lequel nous suivons une jeune femme faisant partie de l'aristocratie anglaise et faisant son entrée dans le monde pour trouver un bon parti. Cependant, plusieurs événements troublants viennent contrarier le chemin tout tracé de cette jeune femme lorsqu'elle fait la rencontre de Lord Carlston. De là, elle découvrira tout un pan du monde caché aux yeux des gens ordinaires.

J'ai trouvé qu'il s'agissait d'un bon roman jeunesse, bien structuré, le rythme peut être considéré comme lent mais permet de poser le portrait de l'époque georgienne, des personnages, de leur statut, de découvrir les intrigues et ma trame de fond (notamment politique).

L'époque est bien dressée surtout au regard de la condition féminine où la femme est considérée comme un bien transmis d'homme à homme, ou comme un poids mort complètement inutile. Le personnage de Lady Helen représente bien les femmes aristocrates de cette époque qui étaient élevées dans une cage dorée nullement confrontées aux difficultés de la vie ou à sa violence excepté celle de la bienséance.

Afficher en entier
Or

Un livre ou il est dans un premier temps difficile à adhérer car long et plein de détails qui on se rends compte au fur est à mesure qu'ils sont important. Mais il faut bien 200 pages pour rentrer vraiment dans le livre est en comprendre le sens. J'ai des a présent envie de prendre le second, car des qu'on rentre dans l'histoire il devient addictif. Écris avec brio qui plus ai ! Hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Or

Une super lecture, pleine de suspens et de rebondissements. L'histoire est originale et les personnages pas du tout cliché, surtout Hélène qui ne correspond ni à l’héroïne badass, ni à l’héroïne niaise. Le côté XIXème siècle, que je redoutais un peu, m'a finalement conquise.

Je pensais acheter le tome 2 à sa sortie en poche (pour n'avoir que les poches), mais je ne sais pas si je vais résister avant l'année prochaine... C'est un mini coup de cœur (d'où la liste or et pas diamant).

Afficher en entier

Dates de sortie

Lady Helen, Tome 1 : Le Club des mauvais jours

  • France : 2016-08-18 (Français)
  • France : 2019-06-20 - Poche (Français)
  • Canada : 2016-09-19 (Français)
  • USA : 2016-01-26 (English)

Activité récente

Plyte l'ajoute dans sa biblio or
2020-01-01T14:20:58+01:00

Titres alternatifs

  • Lady Helen, Book 1 : The Dark Days Club - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 1318
Commentaires 211
Extraits 32
Evaluations 508
Note globale 8.22 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode