Livres
520 323
Membres
536 214

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Walking Dead, Tome 4 : Amour et mort



Description ajoutée par saltanis 2010-08-13T17:40:04+02:00

Résumé

Rick et son groupe de survivants ont trouvé refuge dans un ancien pénitencier. Après avoir investi et nettoyé les lieux, ils font la connaissance d'anciens détenus et découvrent alors que l'ennemi n'est pas forcément celui que l'on croit. Après avoir neutralisé la menace immédiate d'un dangereux serial-killer au sein même de la petite communauté, Rick, en leader naturel, tente d'établir les nouvelles lois d'une société à visage humain. Œuvre fondatrice du genre en bande dessinée, Walking Dead s'impose par sa qualité d'écriture et son attention portée aux relations entre les personnages de cette incroyable aventure humaine. En effet, au-delà des scènes où apparaît la menace des morts-vivants, les auteurs nous entraînent dans un récit où la survie est l'affaire de tous les instants, et où la moindre erreur peut s'avérer fatale...

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 002 lecteurs

Extrait

Rick : - "Tu tues ? Tu meurs." C'est sûrement le truc le plus naïf que j'aie jamais dit. En réalité... dans la plupart des cas, aujourd'hui, tu tues... tu vis.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

J'ai beaucoup aimé ce tome, un peu moins prenant que le précédent, un peu plus de drama romantique dans celui ci ahah ! Mais j'ai beaucoup aimé le speech de Rick à la fin, qui me rappelle le discours similaire dans la saison 5 de la série ! Il est en effet temps que tout le monde commence à ouvrir les yeux sur leur nouveau monde, que Tyreese arrête de faire l'hypocrite. C'est le début de l'abandon de l'humanité telle qu'ils l'ont connu jusque là.

Afficher en entier
Or

Un série ,qui fait bien d’être lu par tous les fans de zombies.Les personnage son très attachant,toutefois il faut le cœur bien accrocher pour lire la série des Walking dead .Mais cette série est une tuerie (littéralement). Attention ceux qui pense que la série de livre est = au épisode de série TV ,se trompe la série livre est mieux ( les deux son un peu différente ).

Afficher en entier
Bronze

Un très bon tome ! Différent de la série.

Afficher en entier
Argent

Quel tome ! Je dois dire que la fin m'a laissé sans voix. Alors que le dernier tome montrait que les humains étaient aussi dangereux que les zombies, ce tome-ci nous montre que les humains sont plus proches des zombies qu'on ne pensait...

Afficher en entier
Or

Où Kirkman s'interroge avec adresse sur la reconstruction morale d'une micro-société abandonnée à elle-même dans un milieu très très hostile. Il observe avec finesse le comportement de ses personnages, des individus pétris de bonnes intentions mais démunis de toutes références légales et soumis au stress constant de la présence des zombies. Ce sont ces questionnements qui donnent à "Walking Dead" une véritable dimension d'œuvre littéraire. Adlard a le chic pour les petits détails qui tuent, j'aime particulièrement le passage où l'intestin d'un zombie reste accroché dans les côtes du squelette d'un de ses congénères, provoquant sa chute quelques mètres plus loin. Le genre de petits détails gratuits qui rajoute un petit plus...

Afficher en entier
Bronze

Vraiment un très bon tome !

Afficher en entier
Bronze

Super tome !

Afficher en entier
Argent

https://lecturesdeclem.wordpress.com/2019/06/16/walking-dead-tome-04-amour-et-mort/

Afficher en entier
Lu aussi

pauvre rick... le calme avant la tempête !

Afficher en entier
Or

Le tome 3 s'était terminé sur la révolte de Dexter et Andrew menaçant Rick d'une arme pour l'obliger à quitter les lieux avec les siens. Malheureusement, pour se fournir en armes puissantes, ils ont été obligés de se rendre au bloc A, ouvrant ainsi les portes à une horde de zombies qui se ruent sur eux.

Rick profite de la confusion provoquée par la mêlée générale pour abattre Dexter, faisant croire à une balle perdue.

Dans le même temps, Otis arrive aux portes du pénitencier, il est sauvé des rôdeurs par une mystérieuse femme au katana, Michonne, qui se déplace en compagnie de deux rôdeurs enchaînés.

La vie reprend son cours et s'organise.

Hershel cultive la terre enclose dans le périmètre de la prison.

Andrea coud des vêtements propres avec les uniformes des prisonniers.

Axel, le dernier taulard restant, tente de s'intégrer à la bande en dépit de la méfiance ambiante, tandis que Patricia est en quelque sorte ostracisée pour l'aide qu'elle a apportée à Dexter et Andrew.

Les hommes continuent leur exploration et le nettoyage du pénitencier pour le sécuriser complètement.

Maintenant qu'ils ne vivent plus dans l'urgence, ils ont tout le temps pour gamberger.

La petite Sophia et Carl passent du temps à observer les zombies agglutinés aux grilles de la prison, et cette présence désormais familière change leur perception sur eux :

”- Tu... tu as encore peur ?

- Presque plus. Je n'aime pas trop le bruit qu'ils font. Mais ils ne me font plus peur. Ils me font plutôt de la peine.

- Ils te font de la peine ? Pourquoi ?

- Parce qu'ils ont l'air triste. Tu ne trouves pas ?"

(Carl & Sophia, page 58)

Axel a également la même démarche, cherchant derrière ces chairs putréfiées le souvenir d'une humanité:

” Je me demande quel métier ils avaient. S'ils avaient de la famille. Et ce qu'elle est devenue? Est-ce qu'il y en a qui sont de la même famille... Qui sont restés ensemble ? Est-ce qu'ils se connaissaient avant de mourir ? (...) Tu ne te poses pas de questions ? Qui ils étaient avant de mourir. Avant qu'ils décident de nous bouffer ? Je suis sûr que c'étaient tous des gens bien. Comme vous et moi. Enfin, moi, j'étais pas un bon samaritain... (...) Je me demande ce qu'ils ont ressenti en mourant. Ce que ça leur a fait de se transformer... De revenir. Je me demande si ça fait mal. Ca doit faire mal, ouais. C'est pour ça qu'ils gémissent."

(Axel, page 81)

Malheureusement, cette introspection met au jour chez les deux piliers du groupe rancoeurs, méfiance et colère tout en révèlant la fragilité de leur santé mentale, rudement éprouvée par cette accumulation de pression et de responsabilités...

Règlements de compte, trahison, tentative de suicide, les amitiés et les relations amoureuses se nouent et se dénouent.

La cohésion du groupe est ainsi mise à rude épreuve, provoquant à nouveau un débat sur les règles à édicter. Un chef peut-il se hisser au-dessus des lois qu'il a lui-même imposées ? Peut-il impunément s'arroger le droit de vie et de mort sur autrui ? Jusqu'où peut-on aller pour l'intérêt général ?

Alors que les rescapés souhaitent garder leur humanité d'antan, Rick leur expose sa vision : son "Tu tues, tu meurs" du tome 3 se transforme en "Tu tues, tu vis". Il leur explique que pour survivre et s'adapter dans ce monde dévasté, ils vont devoir changer les règles et accepter le fait que plus rien ne sera comme avant :

” On est déjà des sauvages, Tyreese. Surtout toi. A la seconde où on a logé une balle dans la tête de ces monstres... A l'instant où l'un d'entre nous les a défoncés au marteau... On est devenus comme ça ! On est entouré par les morts. On est parmi eux... et quand on abandonnera... on deviendra comme eux. On vit à crédit. Chaque minute de notre vie est une minute qu'on leur vole. Vous les voyez, là dehors. Vous savez que lorsque vous mourrez, vous serez l'un d'entre eux."

(Rick, page 133)

Alors qu'on aurait pu penser avoir droit à un moment de tranquillité une fois la révolte des taulards matée, le calme revenu, les mauvaises pulsions se libèrent, donnant à ce tome un ton particulièrement violent.

Encore heureux que Sophia et Carl sont là pour apporter une touche de fraîcheur dans ce monde en perdition (je ne pensais dire cela vu qu'ils me sortent par les yeux dans la série ! ^^)

Côté dessin, c'est toujours aussi catastrophique pour reconnaître les protagonistes masculins : je n'arrête pas de confondre Otis avec Hershel ou Dale (quand il a oublié de mettre son bob) voire même Rick !

Pour conclure, un tome prenant, même si l'histoire se concentre presque essentiellement sur la psychologie des personnages. Les opinions divergent quant aux décisions à prendre pour sauvegarder un semblant d'humanité, et la violence psychologique rattrape la violence physique ! Tout simplement addictif...

Bilan de ce tome :

Axel est progressivement accepté dans la communauté

Michonne intègre le groupe

Otis rejoint définitivement le pénitencier

Andrew s'enfuit

2 morts dont un membre du groupe

Afficher en entier

Date de sortie

Walking Dead, Tome 4 : Amour et mort

  • France : 2008-02-06 (Français)

Activité récente

Tikes l'ajoute dans sa biblio or
2020-09-14T21:58:42+02:00
Cendre l'ajoute dans sa biblio or
2020-03-29T13:37:37+02:00

Titres alternatifs

  • The Heart's Desire - Anglais

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 1002
Commentaires 82
Extraits 27
Evaluations 219
Note globale 7.93 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode