Livres
455 233
Membres
404 600

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dean Ray Koontz

Né(e) le 1945-07-09 ( 73 ans )
822 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Elizabeth 2010-04-15T13:36:50+02:00

Biographie

Dean Ray Koontz (né le 9 juillet 1945 à Everett, Pennsylvanie), est un auteur américain de fictions à grand succès, d'abord célèbre pour ses romans à suspense.

Koontz est issu d'une famille désespérément pauvre et placée sous la tyrannie d'un patriarche alcoolique et violent. En dépit de son enfance traumatisante, Koontz prit l'initiative de suivre ses études à l'université Shippensburg, de Pennsylvanie (plus tard connue sous le nom de “Shippensburg State College”), et, en 1967 débuta sa carrière en tant que professeur d'anglais à Mechanicsburg High School. Dans son temps libre, il écrivit son premier roman, Star Quest, qui fut publié en 1968. Après cela, il s'ensuivit plus d'une douzaine de romans de science-fiction.

Dans les années 1970, Koontz commença à publier des romans grand public de suspense et d'horreur, sous son propre nom ainsi que sous plusieurs noms de plume. Koontz dit avoir utilisé des noms de plume sous la pression d'éditeurs l'ayant convaincu que les auteurs changeant de genre sont victimes de “croisement négatif”: aliénant les fans assidus tout en n'attirant pas de nouveaux lecteurs. Les pseudonymes connus incluent Deanna Dwyer, K. R. Dwyer, Aaron Wolfe, David Axton, Brian Coffey, John Hill, Leigh Nichols, Owen West, Richard Paige et Anthony North. Certains des romans publiés sous ces pseudonymes sont maintenant vendus sous le véritable nom de l'auteur.

Certains de ses ouvrages sont délibérément en rupture d'impression: Koontz a racheté les droits de publication de plusieurs de ses premiers écrits qu'il considère comme étant de qualité inférieure. (Koontz a cependant suggéré qu'il pourrait éventuellement retravailler et publier à nouveau certains d'entre eux, au moins la collection “Dean Koontz Companion” écrite durant le milieu des années 90).

Le roman qui a révélé Koontz au grand public est “Whispers” (1980). Depuis, vingt-deux œuvres écrites par Koontz ont atteint la première place de la liste des best-sellers publiée par le New York Times. (Neuf hardcovers et treize livres de poche).

Il plaisante souvent en encourageant ses fans à collectionner ses romans et nouvelles, tant qu'ils ne les lisent pas.

A ce jour, en 2006, Koontz réside à Newport Beach, une ville du sud de la Californie (la plupart de ses romans sont basés au sud de la Californie) avec sa femme Gerda et leur chienne Trixie Koontz, sous le nom de laquelle il a publié le livre, Life is Good: Lessons in Joyful Living, en 2004. Trixie est également souvent mentionnée dans sa lettre d'information “Useless News”.

Certains fans pensent que Koontz aurait eu recours à des implants capillaires: les premières photos de l'auteur le montraient dégarni et portant une moustache, alors qu'il apparaît maintenant rasé de près et arborant une chevelure plus dense.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.56/10
Nombre d'évaluations : 234

0 Citations 363 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Dean Ray Koontz

Sortie France/Français : 2019-02-20

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par leahrchx 2019-02-20T11:45:41+01:00
L'étrange Odd Thomas

Roman très surprenant pour moi, je ne m'attendais pas du tout à ce style lorsque l'on me la conseillé.

J'ai aimé la plume et le talent de l'auteur. En revanche ce n'est pas une histoire qui était faite pour moi. En entendant parler de fantôme je me pensais plus dans un univers de "hantise", ici nous sommes dans une histoire presque réelle hormis ces apparions fantomatiques.

En tout cas lecture très originale, et je relierais avec plaisir un autre roman de cet auteur, en sachant à quoi m'attendre maintenant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2019-02-20T15:51:33+01:00
La chambre des murmures

Je découvre le personnage récurrent de Jane Hawk avec ce deuxième opus de La chambre des murmures, il aurait été préférable de commencer par le premier afin d’être mieux immergé dans l’univers que nous propose Dean Kontz mais il est possible de lire celui-ci séparément. Une confrérie secrète a le pouvoir de prendre possession de l’esprit de personnes innocentes. Au vu de ce qui est arrivé avec le cas de Cora Gundersun, une enseignante bien sous tout rapport qui décide d’attenter à ses jours en commettant un attentat digne de certains terroristes. Et ce n‘est que le début, d’autres cas viendront qui engageront Jane Hawk, ex agent du FBI, sur des pistes dangereuses, au péril de sa vie, avant qu’il ne soit trop tard. S’en suit une course poursuite à travers tout le pays, mettant en scène de nombreux personnages plus ou moins utiles à l’avancement de l’intrigue.

La progression de l’histoire se fait sur un rythme trop lent à mon goût, avec le sentiment de faire du sur place et donc de traîner en longueur.

J’ai eu un peu de mal avec le côté futuriste, qui certainement plaira à d’autres lecteurs, le thème est somme toute porteur et a du potentiel. Je suis passé à côté peut être à cause du manque d’originalité de la trame, un sentiment de déjà vu, l’impression d’avoir passé quasiment tout le livre à courir, à échapper à des fusillades ou à interroger des gens avec Jane, ne m’a pas suffisamment passionnée. On est clairement dans une traque où l’action prime, dans laquelle on ne connaît pas vraiment les « méchants » et où les personnages sont très peu développés. Je retiens donc que les policiers uniquement centrés sur l’action, très peu pour moi, j’ai trop besoin de voir la psychologie des personnages en œuvre ainsi que la construction du monde dans lequel ils évoluent. Mon avis est mitigé car j’ai apprécié le premier quart du livre et beaucoup moins la suite. Comme je suis une curieuse née, il ne me reste plus qu’à souhaiter que le prochain opus ne me décevra pas et donnera à notre héroïne l’opportunité de poursuivre sa quête de justice avec brio car il faut reconnaître les qualités d’écritures de l’auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2019-03-03T22:15:49+01:00
Dark Web

Action, action, action, voilà ce que j’ai le plus ressenti dans ce livre, une trame principale menée tambour battant par une héroïne hors du commun.

Nous suivons les péripétie de Jane, une agent du FBI en congé sans solde suite à la mort douteuse de son mari. Le tout va s’enchainer dans une course contre la montre pour découvrir ce qui se trame et ce qui a bien pu lui arriver réellement.

Le point central de l’histoire pointe le doigt sur les « ILS », ils, ceux qui sont en haut, qu’on ne connait pas mais qui peuvent grâce à leur argent manipuler les masses. Complot, corruption, meurtres en masse, prostitution, pratiques malsaines, Dean Koontz nous plonge vraiment dans un profond tourbillon vers l’enfer.

J’ai tout de même trouvé quelques longueurs parfois, mais cela est vite essuyé par des chapitres courts.

Pour l’héroïne je dirais que son personnage est très bon, déterminée, froide de par les circonstances, ne recule devant rien au péril de sa vie si cela peut préserver celle des autres. Vraiment charismatique.

En conclusion, si vous cherchez un roman à suspense avec de l’action pour passer vos soirées pluvieuses ou simplement vous détendre, Dark Web est un très bon choix.

Sur le blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2019/03/dark-web-dean-koontz.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nymphee 2019-03-08T18:59:51+01:00
La chambre des murmures

Il s'agit de la suite du roman Dark web, il serait donc préférable, à mon avis, de commencer par le premier opus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Phil_33 2019-03-16T19:16:47+01:00
Seule survivante

Un Boing 747, New York-Los Angeles, s'écrase, en piquée, sans raison apparente avec plus de 300 personnes à bord. Compte tenu de la taille des débris retrouvés sur place, la violence de l'explosion exclue tout espoir de survivant. Un an plus tard, Joe se rend sur la tombe de sa femme et de ses deux filles mortes dans l'accident et trouve sur place une femme, Rose, qui a juste le temps de lui déclarer être une survivante avant de s'enfuir, poursuivie par des tueurs. Joe, qui devient également la cible des tueurs, entame une enquête auprès des familles des victimes. Il découvre une série de suicides mystérieux. Le suspens monte progressivement en puissance avec un rythme de plus en plus accéléré. Le mystère ne cesse de s'épaissir au fil de l'action. On a du mal à fermer le livre, impatient de connaître la suite et le dénouement. On s'attend à une solution simple (mais géniale) à ce mystère que constitue Rose, la survivante (et Nina l'une des filles de Joe, peut être encore en vie !). Hélas, 3 fois hélas, pour s'en sortir, l'auteur utilise une pirouette pseudo-scientifique de mauvaise science-fiction, doublée d'un mysticisme pseudo-religieux qui sent la secte à vingt pas. MALGRE UNE FIN DÉCEVANTE, UN SUSPENS BIEN CONSTRUIT QUI TIENT EN HALEINE.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par aurline 2019-03-31T17:24:51+02:00
Le choix vous appartient

Une bonne histoire beaucoup de suspens mais il est dommage comme le dise beaucoup de commentaire que le heros se bornes a tout vivre tout seulet il manque cruellement de sentiment.

le dénouement est pour moi trop facile aucune embuche malgrès tout se qui se passe

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fiametta 2019-04-16T05:56:26+02:00
Le choix vous appartient

j'ai découvert Dean Koontz avec ce thriller. Pas mal malgré des invraisemblances et il m'a bien fait flipper je l'avoue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gilles777 2019-04-21T02:34:16+02:00
La peste grise

Un mélange de science-fiction et de thriller. Une démonstration réaliste de "Le pouvoir corrompt". Un roman qui fait frémir et qui joue sur les zones d'ombre. Un excellent roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilipuces 2019-04-21T16:52:22+02:00
La semence du démon

Un petit livre qui se lit facilement et qui pousse à la réflexion.

Il est vrai que c'est tendance de se lever le matin et de n'avoir qu'à demander pour que la cafetière se mette en route où que les volets s'ouvrent mais quand ça ne fonctionne plus ou qu'une entité prend le dessus c'est difficile de refaire ces petits gestes pourtant anodins.

Protheus est crée par l'homme, est ce qu'il prend exemple sur lui pour arriver à ses fins ou se sent-il tellement supérieur à l'Homme qu'il emploie tous les moyens, moraux ou non, pour parvenir à ses fins?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par neelhann 2019-04-22T11:13:35+02:00
Tic Tac

Un super roman qui démarre assez vite. J'ai eu plein de frisson de peur tout le long.

Afficher en entier

On parle de Dean Ray Koontz ici :

Dédicaces de Dean Ray Koontz
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket : 41 livres

J'ai lu : 13 livres

LGF - Le Livre de Poche : 10 livres

Albin Michel : 9 livres

Jean-Claude Lattès : 9 livres

France Loisirs : 8 livres

Robert Laffont : 7 livres

Fleuve Noir : 6 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode