Livres
494 046
Membres
491 703

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dean Ray Koontz

Né(e) le 1945-07-09 ( 74 ans )
1 030 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Laurine-25 2019-06-07T22:06:47+02:00

Biographie

Nationalité : États-Unis

Né(e) à : Everett, Pennsylvanie , le 09/07/1945

Biographie :

Dean Ray Koontz est un auteur américain de fiction à grand succès.

Il est issu d'une famille désespérément pauvre et placée sous la tyrannie d'un patriarche alcoolique et violent. En dépit de son enfance traumatisante, Koontz prit l'initiative de suivre ses études à l'université Shippensburg, de Pennsylvanie et, en 1967 débuta sa carrière en tant que professeur d'anglais à la Mechanicsburg High School. Dans son temps libre, il écrivit son premier roman, "Star Quest", qui fut publié en 1968. Après cela, il s'ensuivit plus d'une douzaine de romans de science-fiction.

Dans les années 1970, Koontz commença à publier des romans grand public de suspense et d'horreur, sous son propre nom ainsi que sous plusieurs noms de plume.

Les pseudonymes connus incluent Deanna Dwyer, K. R. Dwyer, Aaron Wolfe, David Axton, Brian Coffey, John Hill, Leigh Nichols, Owen West, Richard Paige et Anthony North. Certains des romans publiés sous ces pseudonymes sont maintenant vendus sous le véritable nom de l'auteur.

Le roman qui a révélé Koontz au grand public est "La Nuit des Cafards" (Whispers, 1980). Depuis, vingt-deux œuvres écrites par Koontz ont atteint la première place de la liste des best-sellers publiée par le New York Times.

Certains de ses ouvrages sont délibérément en rupture d'impression : Koontz a racheté les droits de publication de plusieurs de ses premiers écrits qu'il considère comme étant de qualité inférieure. Il a cependant suggéré qu'il pourrait éventuellement retravailler et publier à nouveau certains d'entre eux, au moins la collection "Dean Koontz Companion" écrite durant le milieu des années 90.

Amoureux des chiens et des golden retrievers en particulier, il a même publié un livre, "Life is Good: Lessons in Joyful Living" (2004), sous le nom de sa chienne Trixie qui est décédée.

Dean Koontz réside à Newport Beach, au sud de la Californie, avec sa femme Gerda et leur golden retriever.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
387 lecteurs
Or
786 lecteurs
Argent
645 lecteurs
Bronze
529 lecteurs
Lu aussi
628 lecteurs
Envies
842 lecteurs
En train de lire
49 lecteurs
Pas apprécié
71 lecteurs
PAL
1 198 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.56/10
Nombre d'évaluations : 660

0 Citations 403 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Dean Ray Koontz

Sortie France/Français : 2020-01-06

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Christele-1 2020-02-10T15:43:06+01:00
L'escalier du diable

Après Dark Web » et « La chambre des murmures », « L'escalier du diable » est la troisième apparition de Jane Hawk. Cela ne manque pas d’action, de violence ni de suspense, tout nous ramène à la peur de perdre le contrôle, de sa vie, des ses choix, de son esprit. Jane va devoir faire preuve de courage encore une fois pour trouver le tueur de son mari et pour sauver la vie de son fils. Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est intense et sombre, peut-être trop. Jane a tout de l’héroïne, intelligente et allant jusqu’au bout de ce qui doit être fait dommage qu’elle doive pour cela se mettre au niveau des « méchants ». Elle est à la fois celle qui fuit et celle qui pourchasse. Cela en fait un personnage de superwoman qui arrive à se sortir de biens des situations périlleuses. Quand on sait qu’il y a peu elle était encore une épousé aimé, une mère et un agent reconnu du FBI mais depuis la perte de son mari, tout semble avoir volé en éclat.

Le récit est écrit en alternant de courts chapitres et des points de vue différents. Pas évident d’apprécier ce style chargé et ces longueurs. Des intrigues en parallèles qui n’apportent rien de particulier (voir les jumeaux). Je n’oublie pas les dialogues entre Jergens et Dubose qui s’ils ne m’ont pas convaincu, on eu l’avantage de me faire prendre conscience de leur degré de folie. Un livre difficile à classer qui ne se cantonne pas au thriller dont Koontz est un maître du genre mais qui s’approche aussi de la science –fiction pour aller vers un thriller technologique. Avis aux amateurs, je voulais terminer par dire qu’il me semble important pour bien apprécier les nuances de cette série de lire les tomes précédents. Bonne lecture.

http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2020/02/10/37971751.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JessSwann 2020-02-15T14:16:51+01:00
La Chambre des murmures

Après un premier tome au scénario particulièrement inquiétant, les choses s'accélèrent dans ce second tome qui nous permet d'en apprendre plus sur le fonctionnement des implants nanotechnologiques et nous permet de nous rendre compte de l'ampleur de la machination élaborée par DJ. Nous découvrons également d'autres personnages ( comme Cora que j'ai beaucoup aimée, en plus elle permet à Jane de comprendre pas mal de choses). Comme toujours, le tout se lit sans le moindre temps mort et l'histoire avance rapidement. J'ai également aimé le personnage de Luther et sa pugnacité (il en sera d'ailleurs bien mal récompensé). Mais, le moment le plus marquant du roman est la découverte de Haut Fourneau ainsi que de la signification de La chambre des murmures. On peut comprendre que Jane devienne hautement parano ! Le tout reste très bien écrit et on a hâte de lire la suite

Ce que j'aime : le côté très "ça pourrait arriver" de l'histoire, les personnages secondaires croisés par Jane, le passage Haut Fourneau

Ce que j'aime moins : le destin de DJ que je n'ai pas compris,

Pour résumer

Un excellent second tome qui nous campe une machination aussi importante qu’inquiétante

Ma note

7,5/10

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lily3801 2020-02-17T09:12:03+01:00
La Nuit des cafards

Super thriller a dévorer sans hésiter .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeMondeDeMarie 2020-02-24T07:06:23+01:00
L'escalier du diable

Dans ce 3e opus on va encore plus (et oui c’est possible) découvrir la folie du monde dans lequel vit Jane. Une sombre machination qui remonte toujours plus haut et un désir de vengeance qui la mène toujours plus loin.

Une intrigue principale qui se poursuit, mais aussi des intrigues secondaires. Elles sont des démonstrations de toute l’horreur de la mise en place du mécanisme de contrôle. Un rythme toujours aussi prenant et un chouïa plus intense encore. Avec le sentiment constant que l’étau se resserre autour de Jane et ses proches. De lourdes pertes viendront tout bouleverser.

On suit l’intrigue à différents niveaux avec toujours ses chapitres courts qui donnent un bon rythme. J’ai apprécié découvrir de manière plus approfondie la façon dont procédent « les méchants » par le biais de deux agents pas tout juste non plus.

Une série à lire dans l’ordre. Une très belle épaisseur dans l’intrigue. Son côté anticipation fait froid dans le dos et nourrit la paranoïa. Une soif de vengeance, une quête dans laquelle Jane est à la fois proie et chasseuse. L’histoire, très fournie, est captivante et on ne peut que ressentir une profonde empathie pour Jane et ses proches. Malgré les conclusions qui sont bien là, il est difficile de ce dire que ce 3e opus marque la fin de la saga.

Afficher en entier
L'escalier du diable

J'ai lu le troisième opus de la série Jane Hawk qui est un peu différent des deux précédents.

Jane est toujours en cavale, elle essaie de trouver les dirigeants de la société secrète qui asservissent la population nommés Les Arcadiens tout en essayant de protéger son fils, ils veulent la voir morte coûte que coûte et sont infiltrés partout.

J' admire la force de caractère de Jane, je me suis même demandée si elle n'était pas faite en acier. Ça fait déjà un moment que Jane se cache et elle commence à montrer des craquelures que j'ai aimé voir, nous nous enfonçons avec elle dans les ténèbres, nous descendons l'escalier du diable qui nous emmène vers la folie. La poursuite est loin d'être terminée. À suivre dans un quatrième tome !

Si vous voulez vous aussi descendre l'escalier du diable, je vous conseille de lire la série depuis le début car chaque roman se relaient, et ce serait vraiment dommage de ne pas le faire.

NB : Petite réflexion très personnelle, je trouve que Dean Koontz répète souvent les mêmes détails dans ses romans qui pour moi n'est pas nécessaire, puisque les romans se suivent, du coup la lecture est moins fluide.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rene-26 2020-02-27T19:59:11+01:00
Les Yeux des ténèbres

Il est très bon.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ludwigjeansebastien 2020-03-03T17:02:55+01:00
La Nuit du forain

En Pennsylvanie, Ellen vit dans une caravane avec son mari Konrad et leur fils Victor qui semble souffrir d’un important handicap. Issu du milieu des gens du voyage, ce qui n’est pas le cas d’Ellen, Konrad aime beaucoup son fils aussi repoussant soit-il. Ellen cherche oubli et réconfort dans l’alcool. Elle en arrive à craindre les crises de colère du nourrisson repoussant de laideur. Un jour, c’est le drame. L’enfant l’agresse et la griffe si fort qu’elle réagit violemment et le tue par accident. Konrad en devient fou furieux. Il frappe sa femme, manque de la tuer, puis finalement se calme. Il se contente de la bannir de la tribu en lui promettant que si un jour elle a des enfants, il la retrouvera à quelque endroit qu’elle se trouve sur cette planète pour leur faire subir le sort du malheureux Victor. Quelques années plus tard, Ellen a refait sa vie. Elle a d’abord eu Amy puis le petit Joey. De son côté, Konrad, toujours patron du Train Fantôme, est le père de Gunther, un colosse aux facultés intellectuelles plus que limitées, mais dont il veut qu’il soit l’instrument de sa monstrueuse vengeance. Parviendra-t-il à ses fins ?

« La nuit du forain » est un roman de terreur aux limites du gore, du fantastique et du satanique. On n’est pas loin du thème de « Rosemary's baby » avec ce bébé monstrueux plein de griffes et de poils avec des allusions à « Frankenstein » avec ce géant débile et dangereux terrorisant les gens avec son masque de Boris Karloff. Un excellent Dean Koontz qui se dévore comme un véritable « page-turner ». On tremble pour la petite Amy et pour le gentil Joey. On est plein d’empathie pour la pauvre Ellen en dépit de son penchant nettement trop important pour la vodka orange et de son obsession pour les bondieuseries. Celles et ceux qui aiment se faire peur, être la proie de sensations fortes apprécieront certainement ce divertissant ouvrage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ririnou 2020-03-17T10:02:39+01:00
Les Étrangers

Un roman très sombre, étrange, glaçant parfois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gryfondor 2020-03-24T14:42:29+01:00
La Nuit des cafards

Avant toute chose, il faut préciser que ce roman a été écrit en 1979, ce qui permet de remettre en perspective certains éléments du scénario.

L'intrigue est plutôt prenante, l'ambiance tendue, le suspense bien entretenu même si le "twist" attendu est prévisible, et les profils des personnages font preuve d'une densité intéressante.

Quelques digressions émaillent parfois le récit, mais étant bien écrites et plutôt captivantes, elles s'intègrent bien et finalement bonifient un ensemble globalement réussi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Razmoket 2020-03-26T01:17:02+01:00
Le Masque de l'oubli

Wahou! j'ai adoré ce court roman m'a angoissé. On a le point de vue du couple des Docteur Tracy et aussi celui de Grace qui sont complémentaires et nous font avancer dans l'intrigue pas à pas.Mon premier roman de Koontz et certainement pas me dernier!

Afficher en entier

On parle de Dean Ray Koontz ici :

Dédicaces de Dean Ray Koontz
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket : 42 livres

J'ai lu : 13 livres

LGF - Le Livre de Poche : 10 livres

JC Lattès : 9 livres

Albin Michel : 9 livres

France Loisirs : 8 livres

Robert Laffont : 7 livres

Fleuve Noir : 6 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array