Livres
424 879
Membres
344 488

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Moana, Tome 1 : La Saveur des Figues



Description ajoutée par Gkone 2018-01-11T20:11:15+01:00

Résumé

Moana refuse de mener la vie que voudrait lui imposer son peuple.

Dans un futur post-apocalyptique, le monde est en proie à un grand refroidissement et l’humanité est menacée de disparaître. La Polynésie où vit Moana n’échappe pas à cette règle : elle est recouverte de neige. Selon les règles édictées par son peuple, la jeune fille doit se marier et avoir des enfants au plus vite. Mais il est hors de question pour Moana de suivre ces règles qui ne lui conviennent pas. Une seule solution : fuir, pour vivre sa vie selon ses propres choix.

Afficher en entier

Classement en biblio - 40 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par LovelyBooks 2018-03-11T12:10:44+01:00

Mémine raconte plein de choses, tout le temps, ça se voit qu’elle aime ça même si parfois elle se fait un peu prier. Mais elle commence à perdre la boule alors, plus le temps passe, plus elle répète les mêmes histoires. Et ses dessins sont de plus en plus tremblotants, mais heureusement, elle ne le voit plus, alors on ne le lui dit pas.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Liliaza 2018-07-11T11:08:26+02:00
Lu aussi

Tout d’abord je remercie les éditions Castelmore et Netgalley pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

Moana est une réédition de la saga de 2010 aux éditions du Jasmin. Selon la note de fin, ce serait un cadeau fait par les éditions Castelmore pour les 4x10 ans (c’est l’autrice qui le dit) de Silène Edgar. Et on les remercie pour ça. L’avantage de cette réédition est qu’il y a eu "à peine" deux mois d’attente entre chaque tome. Je tiens à féliciter le/la graphiste pour cette magnifique couverture. C’est elle qui m’a attiré vers le livre. On n’imagine pas en la voyant qu’il s’agit d’une dystopie jeunesse. Et pourtant c’est bien d’une dystopie dont il s’agit.

L’histoire part d’un postulat simple et classique des dystopies : catastrophe climatique, perte des 3/4 de l’humanité. Ce qui change c’est la volonté du gouvernement de faire beaucoup d’enfants. On vous donne plus de rations et de reconnaissance si vous faites plus d’enfants. Un mariage d’amour, mais sans enfant obligera le couple à se séparer pour tenter de faire des enfants avec d’autres personnes. C’est dans cette ambiance qu’évolue Moana. Elle va bientôt avoir ses règles et va devoir se marier. Autour d’elle les choix de son futur mari ne sont pas glorieux. Mais Moana a une capacité hors norme : elle retient pratiquement tout ce qu’elle entend. Résultat elle est sélectionnée pour aller dans la capitale entreprendre des études d’architectes. Mais la famille de Moana cache aussi un lourd secret : son arrière-grand-mère vit toujours avec eux. Pourquoi est-ce un secret? Eh bien, car une fois la soixantaine arrivée les anciens sont envoyés dans la capitale dans la Maison du souvenir. C’est cet aspect que j’ai beaucoup aimé. C’est une nouveauté par rapport aux autres dystopies que j’ai pu lire et qui se ressemble un peu toute à force. De plus, poser son action en Polynésie est assez exceptionnelle pour en parler. C’est la première fois que je vois ça. Il y a quelques mots de vocabulaire de là bas qui nous ancrent plus dans l’ambiance.

Nous rencontrons une slave de personnages au caractère plus différent les uns des autres, mais il y en a un qui m’a particulièrement touché c’est Pierre. Son amour des livres est immense et tellement plaisant. On se retrouve totalement en lui. Moana est un peu agaçante parfois, mais il faut alors se souvenir que ce n’est malgré tout qu’une enfant. Chose rare dans un livre j’ai eu les larmes aux yeux grâce au personnage de Mémine. Le passage en question aura été à la tv j’aurai fondu en larmes (pour ceux qui ont lu le livre c’est dans l’avant dernier chapitre, je crois). Rien que pour avoir ce moment d’émotion, cela vaut le coup de lire ce roman. C’est très beau et très bien tourné. Bravo à l’autrice. Pour le reste il ne faut pas oublier que c’est un livre jeunesse. Cela se ressent, mais ce n’est pas du tout gênant. Du fait que c’est un livre jeunesse, les "méchants" ne sont pas tellement accentués. On aurait pu aller plus loin notamment dans l’école. Mais bon je pense que c’est mon côté lectrice d’horreur qui ressort.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marine-112 2018-07-05T17:11:46+02:00
Lu aussi

J'ai du mal à rentrer dans l'histoire car j'ai trouvé l'écriture très simpliste et la première personne me semblait inappropriée ici. Mais je m'y suis faite, j'ai aimé suivre Moana et sa grand mère dans le voyage (dommage que le tiers du récit soit asser plat, il ne se passe pas grand chose). Par contre, j'ai adoré la fin qui m'a mis les larmes aux yeux avec une bonne morale. Je suis donc en demi teinte sur ce roman.

Je le conseillerais aux plus jeunes

Afficher en entier
Commentaire ajouté par calistralia 2018-06-11T15:11:09+02:00
Bronze

Lecture sympathique, originale et rafraîchissante. Moana fait penser un peu à Vaiana de Disney et l'intrigue est intéressante, même si je ne vois pas trop ce que cela va donner par la suite étant donné que j'ai vu qu'il y avait trois tomes. Un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodie-Liseuse 2018-05-12T18:24:03+02:00
Bronze

https://elodie-liseuse-lifestyle.blogspot.fr/2018/05/moana-tome-1-la-saveur-des-figues.html

Lecture agréable en compagnie de Moana et Mémine sa grand-mère. Je tiens à remercier la maison d'édition Castelmore et la plate-forme Netgalley pour la lecture de ce roman jeunesse de qualité.

Dès les premières pages on est happé par cette histoire de science-fiction jeunesse, la glace ayant recouvert une grande partie du monde, certaines zones se retrouvent donc inhabitées. Nous suivons Moana, jeune Polynésienne qui désire connaitre le monde, par le biais de sa grand-mère cacher aux yeux de tous dans leurs maisons, elle découvre le monde d'avant, celui remplit de fleurs et de fruits aux noms exquis. Elle désire plus que la vie qui lui est dictée, plus qu'un mariage et devenir mère, une vie d'aventure.

Et qu'elle aventure, l'autrice arrive à nous transporter dans cette partie du monde qui se retrouve couvert de glace. Un nouveau monde, de nouvelles contraintes, un univers foisonnant de qualité et expliqué de façon simple pour permettre à de jeunes lecteurs une immersion complète sans être excessifs. L'univers est captivant et les personnages rencontrer au fil de la lecture permettent un attachement certain.

L'histoire quant à elle, est intéressante, elle permet une réelle réflexion sur un système abusif et horrible sur certains aspects. On découvre un monde ou il n'est pas bon de devenir vieux, ou l'âge de douze ans est considéré comme Parfait pour commencer à créer une famille et ou les souvenirs sont bannis. Un monde où il ne fait pas bon vivre.

Un roman jeunesse captivant qui promet plusieurs heures d'agréable lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Natoche 2018-05-11T17:56:28+02:00
Argent

Moana est une lecture que j’ai trouvé très agréable à lire, pleine d’émotions et surtout très représentative du futur qui risque de nous arriver.

C’est donc avec Moana que nous allons suivre cette histoire. Moana est une jeune fille pleine de vie est très intelligente, très proche des membres de sa famille mais plus encore de son arrière-grand-mère. Elle aime l’écouter raconter la vie d’avant le grand refroidissement, avant toutes ces récessions et ces lois injustes qui leur rendent la vie difficile et encore plus maintenant qu’elle est en âge de se marier alors qu’elle n’a que douze ans. Pour se sortir de cette situation, elle va devoir braver les interdits et trouver le courage de fuir, partir loin de ceux qu’elle aime. Elle va devoir affronter la dure réalité de la vie et faire face à des moments aussi perturbants que difficiles.

L’histoire de Moana m’a beaucoup ému, suivre le parcours que va devoir endurer cette jeune fille est très touchant, la manière dont elle le fait et surtout le cœur qu’elle y met, rend le récit passionnant. Ce fut pour moi une très belle lecture, pleine de moments inattendus, on avance au fil de ses péripéties, jour après jour sans jamais être sûr de ce qu’il va bien pouvoir se passer. Le but qu’elle cherche à atteindre n’est pas simplement ambitieux, il est tout simplement merveilleux, et on espère à chaque page tournée la voir y parvenir. Lors de son parcours pour retrouver sa liberté, elle va rencontrer des personnes qui seront d’une grande aide, s’attacher à eux mais aussi craindre qu’ils ne se fassent prendre pour l’avoir aidé. C’est pleine de doutes mais aussi de rêves qu’elle va entreprendre ce voyage, cette traversée à travers les océans, ce parcours semé d’embuches qui ne fera qu’accroitre son envie de fuir et de parvenir à réaliser ses rêves.

Elle vivra plusieurs étapes lors de cette fuite, passant parfois par la peur de ne pouvoir y parvenir, mêlant parfois la violence et l’insécurité. Mais son moral d’acier et sa force de caractère lui permettront de se sortir de situations qui pourtant paraissent perdues d’avance. C’est toujours pleine de l’envie de s’en sortir qu’elle va devenir encore plus forte et plus stratégique, qu’elle va forger des remparts entre elle et ceux qui l’empêcheront d’avancer. Moana du haut de son jeune âge est une jeune fille très mature et remarquable, prête à prendre des risques et à se retrouver seule dans l’inconnu de ce monde qu’elle ne connait pas juste pour faire revivre un passé qu’elle n’a jamais eu. Elle va s’engager dans une aventure extraordinaire qui va la porter bien plus loin que ce qu’elle aurait imaginé, lui ouvrant les portes d’un avenir plus juste.

Un livre dystopique qui vise un public jeune, mais qui est aussi pour nous adulte une très bonne lecture. La plume de l’auteure est fluide, émouvante, elle donne à réfléchir. Ce livre touche des points importants de notre futur et surtout elle offre une très belle leçon de moral et pas seulement sur le plan écologique. C’est à la fois émouvant et plein d’espoir, on vit ce livre de telle façon qu’on ne peut échapper aux émotions et aux souvenirs qui nous sont apportés. C’est à travers les yeux de cette adolescente que nous partons à la recherche d’un mirage, de souvenir vécu qui ne peut on l’espère que bien se terminer. L’épilogue à la fin m’a beaucoup touché, c’est un peu la suite logique de ce qui pouvait arriver.

Je vois bien que dans cette chronique je reste très vague sur les évènements et le parcours que va vivre Moana. C’est voulu et en même temps c’est assez frustrant pour moi , je voudrais en dire plus, vous refaire vivre les échanges qu’a pu avoir notre héroïne avec les personnages qu’elle croisera et ceux avec qui elle les vivra. Mais ce serait trop vous en dire, car si je dévoile le vrai déclencheur de cette décision de départ, cela gâcherait la beauté de ce voyage et toutes ses craintes, ses peur qui nous poussent à la suivre et à vouloir la voir réussir. J’ai hâte de pouvoir lire la suite afin de retrouver ce petit bout de femme qui m’aura vraiment conquise de par son caractère mais aussi par sa force et sa détermination.

http://www.livresavie.com/moana-le-tome-1-la-saveur-des-figues-de-silene-edgar/#more-18253

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nororm 2018-05-11T16:11:19+02:00
Bronze

Une histoire sympathique qui se lit rapidement. Le récit est un peu jeunesse et simple car l'héroïne à 12 ans mais les personnages sont attachants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Al3x93 2018-05-07T18:49:12+02:00
Or

J’ai été totalement transporté par Moana. Autant le voyage entrepris par les personnages que le voyage vers notre présent que nous oublions parfois.

Un bel hymne à la nature dont nous oublions ce qu’elle nous offre.

Bonne lecture!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ellesmera 2018-05-06T12:57:11+02:00
Argent

Les personnages :

Moana est une adolescente de 12 ans. Elle vit avec grand nombre de personne de sa famille dans un fare en Polynésie et redoute le moment tant attendu, où le gouvernement l'obligera à se marier et enfanter. Elle veut vivre sa vie, profiter des siens, aimerait voir et découvrir les sensations de l'ancien monde, voyager, etc... tout, sauf se marier si jeune et être mère.

Comment peut-on devenir femme et mère quand on est soi-même, encore qu'une enfant?

Moana est une jeune fille intelligente, débrouillarde, parfois insolente car elle refuse de se plier aveuglément aux règles établis par le gouvernement et le conseil des anciens. déterminée, rêveuse, elle a peur de l'avenir mais fait preuve de courage et choisi sa propre voie. C'est une jeune héroïne plutôt attachante qu'on a envie de soutenir, de consoler et d'encourager.

Mémine est l'arrière grand-mère de Moana, elle a 80 ans et aurait dû partir pour la maison des souvenirs il y a déjà 20 ans. Le gouvernement envoie les anciens dès 60 ans dans ces maisons à Pondichéry pour préserver les souvenirs de l'ancien temps. Pour une raison inconnue, la famille de Moana cache Mémine aux yeux de tous depuis 20 tant d'années. Cela représente un grand danger pour eux, si cela venait à être découvert. Mémine est donc cloîtrée dans le fare, elle ne peut pas sortir, pas parler aux autres membres de la communauté et les journées semblent interminables pour elle. Sa santé semble se décliner de jour en jour, comme si tout cela la lasser profondément, elle dort de plus en plus, et tous ont peut pour elle. Néanmoins, sa famille peut compter sur elle, pour découvrir des histoires ou des anecdotes pour voyager dans ce fameux monde d'avant la catastrophe et dont elle est la seule gardienne encore présente.

C'est une femme nostalgique, battante, qui ne veut pas laisser disparaître la beauté ou la vie d'antan, elle est toujours souriante, bienveillante, et aime transmettre ce qu'elle sait. Mémine m'a beaucoup touché de par son histoire propre, ses rêves, ses désillusions, ses pertes et ses joies.

Dans ce premier tome, nous rencontrerons tous un tas de personnages qu'ils soient éphémères ou souvent présents, des gens biens comme il se fait rare dans cette société ou de véritables ordures, prêt à tout pour passer du bon temps ou se faire bien voir du gouvernement. Une chose est sûre : chacun a sa place dans cette histoire et sans eux, elle ne serait pas ce qu'elle est.

L'intrigue :

Je suis très intéressée par les films catastrophes, donc un livre digne de ce genre ne pouvait que me donner envie. Certes, c'est moins visuel ou époustouflant qu'un film, mais ça n'en reste pas moins intéressant de voir comment Silène Edgar a pu construire son propre univers.

Dans son univers, tout est régit et dicté à grande échelle par le Gouvernement de Pondichéry et, plus localement par les différents Conseils des Anciens. Les adolescentes à l'âge de 12 ans et une fois réglée doivent se marier et enfanter le plus rapidement possible afin d'assurer une pérennisation de l'humanité. Ici, plus de mariage par amour, plus d'unions libres, plus de désir ou non pour la femme de devenir mère ou de s'abstenir. Elles doivent se plier aux règles établies, que cela leur plaise ou non.

Les anciens atteignant l'âge de 60 ans se voit séparer des leurs et rejoignent les maisons du souvenirs présentes dans la capitale. Le gouvernement estime qu'il faut se concentrer sur le présent et l'avenir, sans s'encombrer du poids du passé, mais pour que celui-ci ne disparaisse pas plus encore, ils recueillent chaque souvenir pour le jour où, enfin le monde sera reconstruit et qu'il sera temps de se replonger dedans. Voici un léger aperçu de l'ambiance dans laquelle on plonge à travers ce roman. Rassurez-vous, vous aurez encore bien des choses à découvrir si vous décidez de tenter cette aventure.

L'univers est intéressant, assez détaillé mais pas trop, juste ce qu'il fait pour nous donner envie d'en connaître toujours plus, mais sans plomber la dynamique du récit. Je pense que l'auteure a encore bien des choses à nous apprendre sur cet environnement car, elle a laissé des détails flous, des questions en suspens, et sincèrement, je pense que tout cela était volontaire de sa part. Maintenant, pour ceux et celles que cela pourraient effrayer de se lancer dans une énième trilogie/saga, vous pouvez très bien vous arrêtez à la fin de ce premier tome. Ici, pas de cliffhanger insoutenable, l'histoire possède une vraie fin en soi , mais si vous êtes curieux comme moi, vous risquez fort de vouloir découvrir tout ce que Silène Edgar a prévu pour nos héros.

L'auteure :

Je connaissais déjà la plume de l'auteur à travers ma lecture de 14-14 publié chez le même éditeur. Si l'histoire avait été sympa, je m'attendais à beaucoup plus. J'ai donc voulu retenté un autre titre de l'auteur, mais cette fois dans un univers plus proche de ce que j'aime lire à forte dose.

Sa plume reste toujours aussi fluide, plaisante à lire et j'aime sa façon de nous narrer son histoire.

Ici, pas de virus qui transforme l'humanité en zombie, pas d'anges ou autres créatures venus décimer les survivants, seulement la nature qui s'insurge et se venge de ce que l'être humain lui a fait subir. Même si j'aime tout type d'univers post-apocalyptique, j'avoue avoir un petit faible pour les catastrophes naturelles, que ce soit dans les films ou en littérature. Je trouve qu'il est bien plus facile de visualiser ou d'imaginer un monde pareil, mais surtout qu'est-ce qu'on ferait si une telle chose se produisait réellement...

[Cela permet de s'interroger et peut-être de prendre conscience de nos actes dans notre propre monde. En tout cas, c'est mon avis comme ce qui va suivre. Je reste persuadé que tôt ou tard, quelque chose se produira. Quand on voit le réchauffement climatique, le fait que les saisons qui caractérisaient bien les changements de températures et leurs effets sur la nature n'existent plus vraiment, ou en tout cas, ne sont plus autant définis que lorsque j'étais enfant, je me dis qu'un jour où l'autre, une catastrophe pourrait bien se produire. Pas dans 10 ans, pas dans 50 ans, mais qu'en sera t-il dans un siècle ou deux? Bon vous me direz qu'on ne sera plus là pour le voir, certes vous aurez raison, mais cela ne veut pas dire que je ne m'interroge pas parfois sur ce qui pourrait se produire.]

Silène Edgar nous livre cette histoire sans leçon de morale, juste en nous expliquant ce qu'elle a imaginé dans un futur proche ou lointain et c'est sans doute ce que j'ai le plus aimé. Je n'aime pas les livres moralisateurs et ce, peu importe le sujet mis en avant. Pour autant, j'aime quand un auteur nous donner matière à réfléchir à travers un univers créer de toutes pièces, je trouve cela enrichissant.

Son intrigue est bien menée, les personnages sont intéressants et apportent chacun un petit ou grand quelque chose de plus à l'histoire, sans compter qu'il y a du suspens, de l'action, des rebondissements, ce sentiment d'angoisse concernant le fait de ne pas être mis à nu, etc... Tout était réuni pour me faire passer un joli moment de lecture.

En résumé :

Un univers post-apocalyptique glacial, au sens propre comme au figuré, des personnages qui ont tous un rôle à jouer, une intrigue qui crée une certaine addiction, ni trop peu ni trop de détails/descriptions tout court, une vraie fin (même si pour ma part je souhaite connaître la suite), un tout petit prix, une jolie couverture et un tome qui m'a fait m'interroger. En gros, une lecture que je vous recommande si vous aimez ce type d'univers dit "catastrophe".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par degustationslitteraires 2018-04-20T11:37:22+02:00
Bronze

Il s’agît du premier tome d’une trilogie, publiée pour la première fois en 2010. Donc ne vous attendez pas à une quelconque ressemblance avec le dessin animé Disney de 2016. (...)

Silène Edgard nous plonge dans un univers post-apocalyptique. La Terre est littéralement congelée et il ne reste plus que dix millions d’êtres humains. (...)

Dans un premier temps nous nous trouvons sur une île du Pacifique où il fait, comme partout, très froid. Silène Edgar nous révèle peu à peu son univers et nous présente ses personnages. Puis, au fur et à mesure, le rythme change et nous nous retrouvons pris dans un voyage qui mènera nos personnages et leurs nouveaux compagnons bien loin du Pacifique.

Au niveau des personnages je suis satisfaite. J’ai notamment bien apprécié Pierre et Chris qui n’arrivent pas dès le début du roman, mais je les ai trouvé vraiment très intéressants. Le personnage de l’arrière-grand-mère Mémine joue un rôle crucial car elle représente le devoir de mémoire. Cependant j’ai quand même trouvé que pour une seule et même personne elle en savait vraiment beaucoup et qu’elle avait vécu beaucoup de choses… Heureusement que la mamie n’était pas casanière dans sa jeunesse! (...)

Cependant j’ai trouvé que la plume était un peu simple pour moi. Cela permet que la lecture soit fluide et rapide mais je préfère lire des choses plus complexes. J’aurais notamment aimé davantage de longueur sur certains événements ou des approfondissements. (...)

Je le conseille donc pour de jeunes lecteurs mais aussi pour les curieux plus grands, comme moi! Puisque mine de rien, ayant lu le résumé du deuxième tome je suis curieuse de savoir comment cette histoire va évoluer.

La chronique complète sur mon blog: https://degustationslitteraires.wordpress.com/2018/04/20/moana-t1-la-saveur-des-figues/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hugs-of-Narry 2018-04-15T17:19:17+02:00
Argent

Merci à Netgalley et Castelmore pour m'avoir permis de lire cet ouvrage.

.

La couverture de ce livre est juste magnifique mais j'avoue, elle m'a induite en erreur. Je me suis lancée dans ce livre les yeux fermés, sans lire le résumé. Je m'attendais donc à lire l'histoire Disney de Moana, ou Vaiana en français. Mais pas du tout, c'est une histoire différente en de nombreux points.

.

On trouve Moana qui est une jeune fille de 12 ans, en Polynésie, dans un univers apocalyptique. Une catastrophe naturelle a eu raison du monde que nous connaissons actuellement, et les quelques personnes qui ont survécu se trouvent dans des endroits autrefois tropicaux. Moana vit dans un petit village avec toute sa famille et son arrière-grand-mère. Un jour, Moana décide de reprendre son futur en main à l'aide de son arrière-grand-mère et part à l'aventure.

.

C'est un beau récit, bien écrit. Il n'y a pas de longs passages qui semblent de trop, tout est à sa place. C'est un peu un roman d’initiation. Ce premier tome et réussi, mais comme je suis plus âgée que l’héroïne, j'ai eu beaucoup de mal à m'identifier aux personnages et donc à m'y attacher.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Moana, Tome 1 : La Saveur des Figues" est sorti 2018-03-14T00:00:00+01:00 en version poche
background Layer 1 14 Mars

Date de sortie

Moana, Tome 1 : La Saveur des Figues

  • France : 2018-03-14 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 40
Commentaires 18
Extraits 1
Evaluations 20
Note globale 7.4 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode