Livres
511 992
Membres
523 042

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ces jours qui disparaissent



Description ajoutée par MaeliD 2017-09-09T20:17:29+02:00

Résumé

Que feriez-vous si d’un coup vous vous aperceviez que vous ne vivez plus qu’un jour sur deux ? C’est ce qui arrive à Lubin Maréchal, un jeune homme d’une vingtaine d’années qui, sans qu’il n’en ait le moindre souvenir, se réveille chaque matin alors qu’un jour entier vient de s’écouler. Il découvre alors que pendant ces absences, une autre personnalité prend possession de son corps. Un autre lui-même avec un caractère bien différent du sien, menant une vie qui n’a rien à voir. Pour organiser cette cohabitation corporelle et temporelle, Lubin se met en tête de communiquer avec son « autre », par caméra interposée. Mais petit à petit, l’alter ego prend le dessus et possède le corps de Lubin de plus en plus longtemps, ce dernier s’évaporant progressivement dans le temps... Qui sait combien de jours il lui reste à vivre avant de disparaître totalement ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 233 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MiLn 2018-01-06T18:50:35+01:00

Parfois il faut se forcer à faire des trucs désagréables pour être récompensé à la fin.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Cette histoire est abominable! (Dans le bon sens du terme) Je me sens tellement mal après l'avoir lu et j'ai tellement envie de pleurer! J'ai eu beaucoup trop d'empathie avec le personnage qui se fait voler son corps petit à petit! J'ai souffert de cette lecture! Mais bon cette BD n'aurait pas été bien, je n'aurais pas ressentis d'émotions aussi fortes... Donc une bonne BD même si je suis partie pour être déprimée toute la soirée....

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Ce récit fantastique sous forme de bande dessinée est tout simplement une merveille !

L’histoire est prenante, elle a suscité en moi des émotions variées, Lubin Maréchal, qui avait jusque là une vie tout à fait banale se retrouve à devoir apprendre à vivre avec son « autre » et dès cet instant le récit devient atypique, poignant et presque frustrant pour moi, qui est eu une empathie folle pour ce personnage. La frustration de ne plus contrôler sa propre vie, de ne plus faire ses propres choix.

Un même corps.

Deux êtres entièrement opposés.

Une identité qui questionne.

Un trouble dissociatif de la personnalité.

C’est un très beau livre, avec de magnifiques illustrations qui vaut amplement le coup d’œil !

Un coup de ❤️

Afficher en entier
Lu aussi

Belle découverte. Pas un coup de cœur pour le scénario mais j'ai beaucoup aimé les planches.

Afficher en entier
Diamant

Quelle claque !

Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu quelque chose d'aussi bon; ce livre fait désormais partie de mes préférés, tous genres confondus.

L'histoire est addictive et prenante. On est aspiré avec le personnage d'évènements en révélations jusqu'à la dernière page... C'est insoutenable, c'est révoltant, c'est brillant. Bref, si vous avez le coeur bien accroché, foncez !!!

Afficher en entier
Or

La mise en place de l’histoire, le problème principal de l’histoire, vient en quelques pages, ce qui est un bon point puisque tout cela se fait rapidement.

Les planches de cette bande dessinée et de l’auteur en général, son style graphique est vraiment très agréable, les couleurs employées et les traits vraiment beaux et plaisants à regarder. La manière de parler des personnages est assez naturelle et ne fait pas étrange à lire, donc la lecture est fluide. Ce qui rend aussi la lecture fluide est l’ « addictivité » à l’histoire parce que la lecture nous fait nous poser des questions, l’auteur met en place un suspens tout au long du livre et qui fait que le lecteur veut savoir le dénouement. J’ai trouvé que l’auteur maniait très bien les émotions du lecteur, je me suis attachée au personnage de Lubin, j’avais peur pour lui et aussi de la peine ; j’étais vraiment en empathie avec lui tout au long du livre. Pour cela j’ai trouvé que le(s) personnages, surtout le personnage principal, étaient vraiment bien fait, les deux parties de Lubin ont une personnalité propre, mais la question est de savoir si Lubin reste la même personne à chaque fois ou si quelqu’un lui « vole » son corps ?

J’ai trouvé la fin de cette histoire interloquante et marquante, tout autant que le reste du récit. Je trouve que ce roman graphique amène vraiment à se poser beaucoup de questions sur la personnalité, que ce soit la nôtre ou celle des autres. De même, il y a pas mal de thèmes abordés qui sont importants comme le passage du temps, l’adaptation au passage du temps (je pense par exemple aux nouvelles technologies), le thème de la personnalité, du comportement…

Je conseille ce roman graphique parce qu’il est vraiment bien fait à tous les niveaux, il nous fait nous questionner, nous émeut.

Afficher en entier
Or

J'ai lu énormément d'avis qui expliquaient que c'était l'un des livres les plus durs qu'ils avaient eu à lire. J'ai adoré cette histoire mais ce ne fut pas exactement mon cas, je n'ai pas versé de larmes et je n'ai pas trouvé l'histoire dure à lire, mais c'est quand on referme la Bd que l'on réalise que l'on se sent bien perdu. L'idée est très originale, les graphiques et les couleurs sont magnifiques et je l'ai lu d'une traite, je voulais connaitre la suite. Cependant arrivée à la dernière page j'ai eu un petit arrière goût de "c'est tout ? on va s'arrêter là ?" en fait j'ai été frustrée, j'aurais voulu une happy end avec des feux d'artifice ou alors une fin plus atroce que ce que j'aurais pu imaginer mais j'ai du mal à admettre que tout se déroule ainsi. Pourtant l'auteur n'a été que réaliste, on nait et on disparait souvent dans l'indifférence de gens qui ont pu partager un court instant de vie avec nous; et l'on considère beaucoup de choses acquises qu'un rien pourrait faire voler en éclat. Alors pourquoi je n'arrive pas à admettre que le destin de Lubin ne reflète que notre propre réalité ? C'est probablement ce constat qui rend cette histoire si dérangeante quand on la referme. On s'attache très vite à ce jeune homme et on aimerait tant pouvoir l'aider. Alors j'ai été déçue, pas déçue de l'histoire loin de là c'est très bien réalisé, mais déçue qu'il ne s'en soit pas sorti comme je le voulais tant. J'imagine que c'est la preuve de l'excellent travail de l'auteur. Si ça nous dérange c'est parce que ça soulève quelques réalités, quelques insécurités n'est ce pas ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clurani 2020-05-22T10:01:48+02:00
Or

Le scénario m'a directement intriguée. Etre uniquement aux côtés du "vrai" Lubin (si on peu réellement en qualifié un de plus réel que l'autre) nous permet d'avoir exactement la même perception du temps que lui. Qui à la fois passe à une vitesse folle mais pour autant n'est que la suite de simples lendemains mais espacés d'années entières. Comme lui, on est désemparé face au phénomène, perdu et horrifié d'une vie qui lui échappe. La détresse est tellement présente.

Le sentiment en referment le livre est très dérangeant et pousse à la réflexion à pleins de niveaux. C'est un roman graphique que j'aurai plaisir à prêter pour échanger dessus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alahelo 2020-03-14T16:06:14+01:00
Or

Que c'était beau ! Et bouleversant, captivant, révoltant, émouvant... je referme cette BD le cœur lourd et des larmes pleins les yeux. En plus de belles couleurs et de personnages profondément attachants, le sujet était très intéressant et tout aussi bien traité. Un coup de cœur !

Afficher en entier
Diamant

https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Quel profond sentiment de malaise au sortir de cette BD ! Preuve que l'empathie marche à fond tout du long et que les thèmes abordés ont su me toucher, je suis encore en train de ruminer tout ça.

Peu importe le sens dans lequel je le tourne, Ces jours qui disparaissent me donne à réfléchir sur divers sujets, multipliant les interprétations, comme autant de signes de sa grande richesse et de sa pertinence. Mais ce que je trouve le plus réussi, et c'est ce qui domine dans mon ressenti à la fin de cette lecture, c'est la façon dont il fait facilement voler en éclat tous ces acquis inés propres à tout individu, aux fondamentaux de sa construction. Brrrrrr... peturbant !

Pour une initiation à l'auteur, on ne pouvait pas faire meilleur début. D'autant plus que l'aspect graphique n'a pas à rougir devant la richesse du fond. La ligne est pure, claire, fine, sans fioritures. Les couleurs sont sobres, travaillées en harmonies mais dénuées d'effets particuliers. On obtient un rendu presque clinique, d'une précision chirurgicale, qui va droit au but, qui frappe à l'essentiel, comme son sujet.

Le tout est très bavard, mais pas soûlant. Il faut bien ça pour couvrir pleinement cette histoire et ses ramifications.

Bref, une expérience perturbante, mais une très bonne expérience, qui donne envie d'explorer un peu plus le travail de Timothé Le Boucher.

Afficher en entier
Diamant

Ces jours qui disparaissent ❤️

Fut pour moi encore une superbe découverte côté BD.

Un univers bien construit et une histoire bouleversante.

Le style de Timothé Le Boucher et incroyablement addictif.

J’ai dévoré ma lecture mon second de cet auteur si talentueux ❤️

Pour finir à découvrir ses œuvres exceptionnelle en tout point.

Encore un gros coup de cœur ❤️

Afficher en entier
Diamant

Peu habituée aux BD, j'ai écouté les conseils de mon bibliothécaire, et j'ai bien fait. Cette histoire, très intrigante dès le départ, est aussi vraiment émouvante, et fait réfléchir à plein de sujets, notamment sur ce qu'on définit comme sa propre identité, le fait de profiter des bons moments, devenir adulte... Le personnage principal est très attachant, ses amis aussi, et on souffre pour lui, quand les choses commencent à lui échapper : c'est le prototype du gentil qui ne trouve pas sa place dans la société (ou à qui on ne laisse pas de place), et ça s'étend jusqu'à son propre corps. On ne sait pas trop, pendant la majeure partie, si on est dans une histoire fantastique ou réaliste, et pour le coup c'est vraiment bien, car on ne sait pas quoi en penser, ni comment ça va se terminer, ou s'expliquer. Le suspense est très présent, mais jamais au détriment des personnages. Lorsque les choses s'accélèrent, ça en devient d'autant plus poignant, jusqu'au final très réussi. C'est à la fois très beau, émouvant, angoissant, très riche en terme de thèmes abordés, mais sans jamais être lourd. J'ai été vraiment marquée, et depuis que je l'ai lue, cette histoire et ces personnages restent en tête. Je crois que ça fait effet à beaucoup de lecteurs...

Afficher en entier

Date de sortie

Ces jours qui disparaissent

  • France : 2017-09-13 (Français)

Activité récente

lilou44 l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-05T11:58:26+02:00
Fluti l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-03T22:46:54+02:00
Bloop l'ajoute dans sa biblio or
2020-06-16T19:11:20+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

On en parle ici

Les chiffres

Lecteurs 233
Commentaires 45
Extraits 7
Evaluations 110
Note globale 8.72 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode