Livres
439 145
Membres
368 364

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Vraie Vie



Description ajoutée par laccrodunet 2018-08-09T23:33:52+02:00

Résumé

Chez eux, il y a quatre chambres. Celle du frère, la sienne, celle des parents. Et celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. Un prédateur en puissance. La mère est transparente, amibe craintive, soumise à ses humeurs.

Avec son frère, Gilles, elle tente de déjouer ce quotidien saumâtre. Ils jouent dans les carcasses des voitures de la casse en attendant la petite musique qui annoncera l’arrivée du marchand de glaces. Mais un jour, un violent accident vient faire bégayer le présent. Et rien ne sera plus jamais comme avant.

LA POÉTIQUE DU CAUCHEMAR

La Vraie Vie est un roman initiatique détonant où le réel vacille. De la plume drôle, acide et sans concession d’Adeline Dieudonné jaillissent des fulgurances. Elle campe des personnages sauvages, entiers. Un univers à la fois sombre et sensuel dont on ne sort pas indemne.

Afficher en entier

Classement en biblio - 112 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par carroue 2018-11-05T15:04:05+01:00

P 164

Il disait "Le voyage dans le temps, c'est comme l'immortalité, c'est un fantasme compréhensible, mais il faut apprendre à accepter l'inacceptable L'homme veut comprendre, c'est sa bonne nature; sa nature d'enfant."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par AudacieuseErudite 2018-12-09T10:44:47+01:00
Or

Ce livre est une très bonne découverte ! On est envouté par l'histoire de cette famille si tragique. C'est un livre sombre, mais empreint d'espoir et de luminosité. "Tous les hommes désirent naturellement savoir", disait Aristote, et dans ce livre, on découvre une petite fille passionnée de sciences. Que c'est beau d'avoir une si belle passion... Parfois on aimerait remonter le temps, effacer la douleur, le passé, la tristesse. Mais parfois, le secret est juste d'avancer en acceptant ce qui nous permet de nous construire. Que de belles leçons transmises par l'auteure !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SMichel 2018-12-03T18:47:35+01:00
Or

Un beau roman, dur, âpre, mais plein d'espoirs. On vit avec la narratrice au rythme des années qui s'écoulent, au cours d'une adolescence au sein d'une famille bancale: un père violent, une mère insignifiante, un petit frère marqué par l'horreur d'un accident. Vie surréaliste, avec cette chambre dédiée aux cadavres des animaux que son père chasse tel un enragé, avec cet accident qui décidera de toute la vraie vie de la narratrice, avec cet épisode incroyable de traque dans les bois... On a l'impression d'un monde hors du monde, hors système, hors cadre conventionnel, comme si le quartier où vit la narratrice était seul au monde. Déstabilisant, et très beau, car la jeune narratrice ne lâche rien, envers et contre tout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2018-11-28T22:14:35+01:00
Diamant

Vous avez déjà lu un livre en apnée, vous ? Sans respirer, ou alors comme si vous haletiez après un effort, à la recherche d'air ?

Sans vous arrêter aux points, ni marquer une brève pause aux virgules ?

Lire de la même manière qu'un assoiffé avalerait une bouteille d'eau ?

C'est ce que je viens de faire avec ce roman d'une compatriote : 270 pages sans respirer, sans lever le nez de ma lecture, le monde pouvant s'écrouler tant j'étais captivée par les personnages et leur vie.

Une fois de plus, je suis descendue dans une famille où la mère est une amibe et le père un crétin bas de plafond qui ne pense qu'à chasser et exposer des trophées des animaux abattus.

Bon, qu'on ne soit pas très malin, ce n'est pas si grave, mais le problème vient du fait que le père, en plus d'être un abruti, est violent, brutal avec sa femme, piquant des colères monumentales pour un oui ou pour un non, regardant à peine ses deux gosses, une fille, l'aînée (10 ans au début du récit), et un garçon, Gilles, de 4 ans son cadet.

Si on ne parlait pas des célèbres smoutebollen (croustillons, friandise typiquement bruxelloise), on aurait pu se croire dans l'Amérique profonde, celle qui a votée pour Troumpette et qui l'encense.

Une fois que j'ai commencé à lire le récit de cette jeune narratrice, plus moyen de décoller du récit que j'ai dévoré avec passion, mais aussi avec les tripes nouées tant j'avais peur pour elle et pour son petit frère.

Et puis, il y a eu l'accident et Gilles s'est mis à changer, comme si la hyène empaillée de leur père s'était emparée de son esprit. Ça pourrait paraître drôle, mais l'image est parfaite pour exprimer le changement dans la tête de son petit frère et l'éloignement qu'il va prendre d'avec sa grande sœur.

On pourrait croire qu'à pousser sur un terreau aussi pourave, les enfants ne s'en sortiraient pas, mais si Gilles commence à virer du côté obscur de la Force, sorte de mini-clone de son père, notre narratrice va élever son esprit et son cerveau bien au-delà de ce que le commun des élèves est capable de faire, et là, ça devient de plus en plus dangereux car les gens médiocres n'aiment pas les intellos ou ceux qui s'élèvent au-dessus de leur condition.

J'ai vibré pour les enfants, j'ai eu peur pour eux, j'ai tremblé pour la narratrice, je l'ai regardée grandir et devenir une adolescente, avec les formes qui vont avec, les hormones qui s'emballent, son obsession pour un voisin, beau mâle (et plus crédible que l'histoire d'amour neuneu entre N-O-L-A chérie et Harry Quebert).

Avec des phrases courtes, l'auteure nous fait entrer de suite dans son récit qui commence avec un peu d'insouciance avant qu'on ne pénètre un peu plus dans la phyché du père et de sa violence latente.

Pas de temps mort, les années passent, jusqu'au 16 ans de notre narratrice et là, j'avais déjà eu le palpitant malmené, les tripes tordues et nouées, avant que l'auteur ne me malmène encore plus, comme si c'était possible.

Je n'aurai qu'un mot pour qualifier ce roman : MAGNIFIQUE !

Un roman brutal, mais bourré d'émotions, de sentiments, qu'ils soient violents ou tendres et un tempo de lecture qui ne ménage pas son lecteur tant il ne veut pas quitter cette gamine qu'on aimerait protéger, prendre dans ses bras, consoler, lui dire que son enfance, même volée, pourra lui servir dans la vie car elle sera plus forte que tout les autres.

D'ailleurs, durant le récit, les divers événements vont la faire grandir et l'un d'entre eux, plus particulièrement, vont la faire évoluer et quitter son statut de petite fille peureuse et faire d'elle ce qu'elle sera véritablement : ni proie, ni prédateur.

Un récit bouleversant qui vous happe dès le départ et ne vous lâche plus, jusqu'à la fin, qui vient comme une délivrance, tant votre cœur, vos tripes, vos poumons, n'en peuvent plus.

Un coup de cœur qui me laisse le cœur en vrac.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NajaZi 2018-11-06T11:22:39+01:00
Or

Poignant et déroutant.

Une famille ordinaire en apparence : un couple, deux enfants. Une maison ordinaire en apparence : un salon un cuisine, quatre chambres. Pourtant quand on y regarde de plus près, les apparences sont trompeuses : un homme violent, une femme battue, une fille interrogative, un garçon craintif et la chambre des cadavres.

Comme si cela ne suffisait pas, un accident va faire venir voler en éclats un quotidien déjà bien sombre.

Ce récit poignant, racontée par la jeune fille de la famille, fait de nous des spectateurs impuissant face à des horreurs "ordinaires" qui débouchent sur un drame horrible.

Cette histoire ne m'a pas laissé indifférente.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DameAmbre 2018-11-05T16:27:32+01:00
Or

C'est un livre impossible à poser. Je me tiens entre le traumatisme (est-ce qu'on échappe un jour au désastre passé) et la beauté - la poésie, la force - incroyable(s) de son écriture.

Ce livre peut être lu lorsque la vie vous a tenue hors de la violence conjugale et/ou infantile.

Ce livre est à éviter si on ne s'est pas (psychologiquement) remis des coups.

D'un côté comme de l'autre, on ressort de ce livre en état de choc. Le succès du livre est entièrement mérité. L'auteure a une maitrise narrative et psychologique très impressionnantes pour un sujet si délicat.. c'est à la fois beau à lire et d'une grande violence. On n'en ressort pas facilement, c'est une claque littéraire et psychologique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par carroue 2018-11-05T15:41:28+01:00
Argent

un très bon roman. L'histoire d'une gamine qui par sa volonté et son intelligence, l'amour qu'elle porte à son frère, saura surmonter la violence et la haine. Un livre intemporel, pouvant ce situer n'importer où. Des points commun avec le roman de Gabriel Tallent, "My absolute darling" publié chez Gallmeister. Notamment le thème du combat d'une jeune fille pour devenir elle-même. Toutefois l'ouvrage d'Adeline Dieudonné comporte moins de scènes de violences. Un livre qui mérite l'intérêt des lecteurs et d'avoir été primé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par coucougi 2018-10-22T20:33:25+02:00
Argent

Je m'attendais à beaucoup apprécier ce livre vu ce que j'avais entendu par des lecteurs dans une émission télé. Je ne dirais pas que c'est un mauvais livre, mais j'étais mal à l'aise face à cette violence. J'ai vu la violence et les problèmes d'alcoolisme avec des co locataires quand j'étais jeune et cela me faisait remonter des souvenirs douloureux. Je pense que c'est pour cette raison que je n'ai pas adorée cette lecture. Je suis allée au bout de l'histoire en me doutant de ce qui allait se passer. Est-ce auto biographique ? je ne pense pas et je ne le souhaite pas pour Adeline Dieudonné. Bonne continuation à ce nouveau auteur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zenpoete60 2018-10-21T19:36:03+02:00
Or

Un livre comme un uppercut. Pas de round d'observation. Le combat est engagé dès les premières lignes. Un combat d'une violence inouïe pour une jeune fille toute juste sortie de l'enfance.

Les pages défilent comme des rounds et le vainqueur n'est pas toujours le plus fort !

Je l'ai lu très vite, le coeur accroché au fauteuil !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sentikelt 2018-10-20T17:02:27+02:00
Or

Un premier roman magistral! C’est poignant et émouvant. Les personnages et notamment la petite fille sont magnifiques. J’ai adoré.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edith972 2018-10-19T00:25:49+02:00
Bronze

Un livre très spécial. Les réflexions, l'imaginaire, l'evolution et les tentatives d'une jeune fille adolescente pour vivre, sauver , protéger son frère, sa mère et elle même contre la violence paternelle. Une atmosphère lugubre bien rendue, un flirt permanent avec une certaine forme de schizophrénie.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"La Vraie Vie" est sorti 2018-08-29T00:00:00+02:00
background Layer 1 29 Août

Date de sortie

La Vraie Vie

  • France : 2018-08-29 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 112
Commentaires 19
Extraits 19
Evaluations 54
Note globale 8.22 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode