Livres
475 625
Membres
453 536

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Guerre des mondes



Description ajoutée par Fleurdencre 2013-10-07T12:23:49+02:00

Résumé

Un jour de 1894, un météore s'abat près de Londres, bientôt suivi de nombreux autres. Des cratères calcinés qu'ils ont creusés dans le sol émergent alors d'énormes tripodes de métal, terrifiants engins de guerre venus de Mars pour envahir la Terre ! Face à leur rayon mortel, les armes terrestres s'avèrent dérisoires et les survivants ne peuvent que fuir à travers les ruines fumantes des villes et les campagnes ravagées pour tenter d'échapper à une mort qui semble inéluctable...

Afficher en entier

Classement en biblio - 605 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par hell-eau-dit 2012-09-16T14:19:36+02:00

Les hommes ne vivent et ni ne meurent en vain !

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Récemment j'ai revu à la télévision la version du film avec Tom Cruise et ça m'a donné envie de relire le magnifique roman de H. G. Wells.

"La guerre des mondes" parue en 1898 à l'époque victorienne n'a absolument rien perdue de son efficacité et reste l'un des plus importants livres de science fiction plus de 100 ans après sa parution.

En 1938, Orson Welles en fit d'ailleurs une adaptation radiophonique qui paniqua réellement les auditeurs de l'époque.

Le roman se découpe en deux livres.

Le premier est consacré à l'arrivée des Martiens et à la panique que cela entraîna dans la population Anglaise.

Le deuxième se penche sur l'occupation Martienne proprement dite.

En 1953 Byron Haskin en réalisa la première adaptation cinématographique qui cette fois se déroulait aux Etats-Unis.

Une vraie réussite !!!

Puis en 2005, Steven Spielberg s'y colle et sort un long-métrage tout à fait correcte.

Les extra-terrestres de Wells n'ont rien à voir avec "les gris" qui somme toute ne sont pas réellement monstrueux mais imagine des créatures hideuses et répugnantes.

Ces martiens qui ont des problèmes avec la gravité terrestre, construisent des sortes de chars d'assaut à pattes pour se mouvoir plus facilement.

De plus ces engins possèdent des armes de destruction massive comme leurs rayons tueurs.

Dans cette Angleterre de 1898, le désarroi est total car aucune arme ne peut rivaliser.

C'est un peu le rapport de force qu'il peut y avoir entre une tribu d'Indonésie armée d'arcs et de flèches avec nos armées modernes.

Bien que se déroulant à l'époque Victorienne, ce roman de Wells, traverse bien le temps car comme on le voit dans les films, il est transposable à n'importe quelle époque.

Il en est d'ailleurs de même pour "L'homme invisible", "L'île du docteur Moreau" ou de "La Machine à explorer le temps".

C'est cela qui fait qu'un écrivain devient intemporel.

Un chef-d'œuvre que je conseille bien évidemment !!!

Adanson Marco.

Afficher en entier
Argent

Lorsque H. G. Wells travailla sur ce livre, il y a plus d'un siècle, l'empire britannique était au sommet de sa puissance. Déjà, il évoquait la fragilité de la civilisation occidentale, prête à disparaître à la suite d'une invasion martienne. En 2005, le film de Spielberg, fidèle à l'esprit du livre tout en l'adaptant à une audience de cinéma, montre à quel point Wells fut visionnaire et - hélas - à quel point l'Histoire se répète. Orson Wells adapta le livre pour la radio à la veille de la 2e guerre mondiale, un film à succès sortit durant la guerre froide, et aujourd'hui Spielberg nous fait immédiatement penser à la situation géopolitique actuelle. Revenez donc au texte initial de H. G. Wells, il est d'une stupéfiante actualité et se lit comme le meilleur roman de SF actuel. Plus cinglant que Jules Verne, il vous sera presque impossible de croire qu'il date du XIXe siècle.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Bellerophon44 2019-11-12T21:46:35+01:00
Bronze

Découvert en lecture de classe de seconde, c'est un classique de la Science Fiction adapté de nombreuses fois au cinéma. Ce livre m'a donné envie de lire d'autres ouvrages du même auteur qui pour moi est un des maîtres de la SF !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par al61 2019-10-19T23:21:29+02:00
Or

Un classique qui à plutôt bien subit les affres du temps. Les adaptations cinématographiques en sont la preuve. Une écriture fluide malgré un style un peu désuet. Un ouvrage à découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ellia 2019-09-18T15:59:59+02:00
Lu aussi

Un livre à lire absolument pour tout fan de science-fiction. La lecture est plutôt fluide, même si certaines longueurs dans le récit me semblaient ralentir le rythme.

Je regrette juste un peu plus de réflexion à la toute fin du livre, mais j'avoue que je ne m'attendais pas à une victoire de ce camp au fur et à mesure de ma lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BMT33 2019-08-31T01:02:49+02:00
Diamant

Très bon livre de H.G. WELLS qui a donné lieu a au moins trois adaptations cinématographiques et une rumeur de panique lors d'une lecture radio de Orson Wells montée en épingle par les journaux papier qui voyait d'un mauvaise oeil l'arrivée de la radio.

le plus étonnant restant qu'il a été écrit en 1898

Afficher en entier
Commentaire ajouté par book-princess 2019-08-20T11:10:49+02:00
Or

Wells étant considéré comme l'un des pères fondateurs de la SF, j'étais très impatiente de lire ce qu'on considère comme une base du genre, La guerre des mondes.

Tout d'abord, l'une des choses qui m'a le plus soufflé est de retrouvée cette histoire, aujourd'hui mangée à toutes les sauces, si simple et que l'on connaît tous (les aliens débarquent et c'est la guerre), mais en sachant qu'à l'époque, c'était la première. La première fois qu'on inventait une vie venue d'ailleurs. Qu'on la mettait en scène chez nous, sur Terre. Qu'on en faisait un ennemi; Ah, comme j'aurai aimé pouvoir lire ce roman au moment de sa sortie !

Du coup, j'ai beaucoup aimé l'historie. Bien qu'écrit il y a plus d'un siècle, le roman à ce goût de familier : survivre face au danger. Au début, j'ai un peu perdu pied à cause de la narration du personnage principal, qui raconte son point de vue, mais une fois habituée ça se lit tout seul et avec grand plaisir.

Pour un lecteur moderne, c'est presque amusant de découvrir comment l'auteur met en page la réaction de ses contemporains ; souvent j'ai essayé de transposer l'histoire à notre époque, mais le charme du livre est justement ce côté désuet.

Bref, j'ai beaucoup aimé découvrir ce classique des classiques !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanie-61 2019-08-18T09:12:18+02:00
Bronze

je me mets tout doucement à découvrir la SF alors que commence par les classiques mais j'avoue que je préfère le style de barjavel à celui-ci, je regarderais peut être le film s'il me passe dans les mains, mais s'en chercher plus loin car je n'ai pas été emballée par l'histoire. Ceci dit ça reste du domaine du possible, qui sit les lartiens viendront peut être un jour mais je doute d'être là pour le voir

Afficher en entier
Bronze

Lecture des plus cahotique, commencée, reposée pendant des mois puis reprise... Je n'étais absolument pas dans l'histoire. La SF n'est certes pas mon domaine préfère mais je voulais quand même lire ce classique. Et finalement au bout du compte j'ai su l'apprécier malgré la difficulté qu'il m'en a coûté. A lire au moins une fois...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par John88 2019-04-07T13:29:21+02:00
Or

Premièrement, je tiens à dire que le livre est très différent du film qui en a été tiré. Le fait que l'histoire ne se déroule pas à la même époque change tout. L'auteur nous captive jusqu'à la fin de l'histoire en nous donnant des informations au compte goûte. J'ai bien aimé ce livre et je le conseil à tous ceux qui aime la science-fiction.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lexiie 2019-01-29T21:08:24+01:00
Bronze

Nous ne sommes que des fourmis

Première lecture de Wells : une belle découverte, mais teintée de déception. J’avais beaucoup entendu parler de l’auteur comme étant le “père de la science-fiction”, il était donc naturel que je m’attende ici à un chef d’oeuvre. Ce ne fut pas le cas. Si j’ai trouvé la lecture très agréable, je n’ai pas entièrement réussi à me sentir immergée dans le roman, empathique à l’égard de ces londoniens paniqués, bienveillante à l’égard du héros qui cherche désespéremment à rejoindre sa femme.

Le format est très court - 200 pages seulement - et j’y ai pourtant trouvé des longueurs, des répétitions, des descriptions pas très utiles et redondantes. C’est dommage, car si d’un certain côté j’ai regretté un aspect trop descriptif - j’avoue ne pas avoir été intéressée par les moult descriptions des trajets de l’auteur “j’ai traversé cette rue, puis cette rue, puis cette bourgade, puis je suis remonté à tel endroit” - j’ai au contraire trouvé que certains aspects n’étaient pas assez développés. Par exemple, j’ai beaucoup aimé le dialogue entre le narrateur et l’artilleur sur l’avenir de l’espèce humaine, certaines réflexions sur la religion, ou les questions soulevées par la domination d’une espèce sur une autre. Il y avait des concepts, des idées qui auraient pu être un peu plus creusées, mais Wells est resté trop en surface à mon goût. Les personnages auraient peut-être pu être plus développés, dotés d’une personnalité. Je ne sais pas si cela aurait apporté grand chose au récit, mais j’ai énormément de mal à suivre une histoire sans avoir une réelle accroche dans un ou plusieurs personnages. C’est sûrement pour ça que je me suis sentie légèrement “au-desssus” du roman, parce que je n’arrivais pas à me plonger totalement dedans, du fait de mon manque d’empathie pour les personnages. Ce narrateur universel à la personnalité inexistante ne me plaisait pas, il aurait sûrement gagné à être un peu plus travaillé.

Néanmoins, de manière globale, cette oeuvre était plutôt satisfaisante. Le scénario est novateur pour l’époque, et j’ai bien aimé la façon dont le sujet a été traité. Au vu du titre, on pouvait s’attendre à une véritable guerre entre les mondes, mais il n’en est rien. C’était en réalité une extermination pure et simple, les humains n’ont jamais eu aucune chance en raison de l’avancée technologique des martiens. Face à ces envahisseurs extra-terrestres, les humains ne sont que des fourmis.

“Les fourmis installent leurs cités et leurs galeries ; elles y vivent, elles font des guerres et des révolutions, jusqu’au moment où les hommes les trouvent sur leur chemin, et ils en débarassent le passage.”

Et pourtant, l’auteur nous met en garde contre le jugement trop facile. Car en effet, les humains se sont eux aussi, par le passé - et encore par le présent - montrés destructeurs envers les animaux mais aussi envers leurs semblables.

“Avant de les juger trop sévèrement, il nous faut nous remettre en mémoire quelles entières et barbares destructions furent accomplies par notre propre race, non seulement sur des espèces animales, comme le bison ou le dodo, mais sur les races humaines inférieures.”

Spoiler(cliquez pour révéler)Pendant une grande partie du roman, je croyais que cela se terminerait par une contre-offensive humaine qui finiraient par l’emporter par je-ne-sais-quel miracle militaire. J’ai été agréablement surprise de lire que ce sont finalement les bactéries qui terrassent les envahisseurs. La véritable guerre en réalité entre le monde terrestre et extra-terrestre ne s’est pas déroulée entre les martiens et les hommes, mais entre les martiens et les bacilles ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PascaleH 2018-12-19T08:56:32+01:00
Bronze

H G Wells est un visionnaire et un précurseur, a la manière de Jules Verne, la Guerre des mondes est un classique des classiques repris de nombreuse fois au cinéma... Je viens de le relire...Il a beaucoup vieilli et est devenu désuet par bien des aspects... C'est néanmoins intéressant et incontournable. Les martiens envahissent la Terre, désarmée face à une civilisation technologiquement très supérieure...

Qui sauvera l'humanité ? Ni vous, ni moi !

L'histoire vaut essentiellement pour sa morale et la chute en est superbe.

Nous sommes finalement bien peu de choses !

Afficher en entier

Date de sortie

La Guerre des mondes

  • France : 2005-06-09 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The war of the worlds - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 605
Commentaires 65
Extraits 18
Evaluations 151
Note globale 7.59 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode