Livres
528 441
Membres
548 512

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Trois Mousquetaires



Description ajoutée par Obscurity60 2013-02-21T13:21:06+01:00

Résumé

D’Artagnan, un jeune homme ambitieux, rejoint à Paris la compagnie des mousquetaires du roi. Il s’y fait trois amis, Athos, Porthos et Aramis, ardemment dévoués à la reine de France, Anne d’Autriche, compromise dans une affaire d’État.

Face à eux, deux ennemis s'activent : le cardinal de Richelieu et la redoutable Milady. Qui va gagner ?

Sur les pas des mousquetaires, le lecteur est entraîné dans un roman historique où, sur fond de guerre contre les Anglais, s’enchevêtrent rivalités politiques, trahisons, secrets de famille et intrigues amoureuses.

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 443 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-18T10:03:18+01:00

Ah ! ah ! fit-il, qu’est-ce que cela ?

– C’est avec Monsieur que je me bats, dit Athos en montrant de la main d’Artagnan, et en le saluant du même geste.

– C’est avec lui que je me bats aussi, dit Porthos.

– Mais à une heure seulement, répondit d’Artagnan.

– Et moi aussi, c’est avec monsieur que je me bats, dit Aramis en arrivant à son tour sur le terrain.

– Mais à deux heures seulement, fit d’Artagnan avec le même calme.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Le roman à lire lorsqu'on est coincé au lit. On vit, on palpite au rythme de l'écriture de Dumas. J'ai ri beaucoup, pleuré, un peu. J'ai vécu des formidables aventures bien qu'étant collé sur ce maudit lit. Merci M. Dumas.

Afficher en entier
Argent

Un classique indemodable! Je l'ai commencé juste "pour voir" et maintenant, je suis à fond dans l'histoire!

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Gryfondor 2020-09-27T18:47:42+02:00
Argent

Ce roman, considéré comme un classique de la littérature française, regorge d'aventures et de complots multiples.

Le rythme est soutenu, ne baisse d'intensité qu'en de rares occasions (je pense avant tout à la captivité de Milady), et invite le lecteur à enchaîner sans cesse les chapitres.

Curieusement, les profils des personnages ne sont pas si développés que l'on pourrait le croire, alors que l'on a faire à un pavé de quasi 1000 pages, Dumas privilégiant avant tout l'aventure et surtout les manœuvres politiques et le jeu de dupes entre les hauts dignitaires des puissances de l'époque.

L'œuvre est souvent étudiée au collège, ce que je trouve finalement étonnant, non pas concernant le plaisir de lecture, mais plutôt qu'elle recèle plus de subtilité que l'on ne pense, notamment dans les dialogues qui présentent de nombreuses allusions et autres non-dits.

Peut-être s'agît-il alors dans ce cas d'une version édulcorée ?

Toujours est-il que cet indispensable plaisir de lecture est bien présent, et qu'après tout c'est bien là l'essentiel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anne58 2020-09-15T16:03:17+02:00
Or

Voici la preuve des modifications des goûts littéraires au cours de la vie. Un livre jamais fini (jamais réellement commencé non plus) beaucoup plus jeune, qui m'a passionné les 5 jours de lecture cette année. J'ai beaucoup aimé cette plume, le style. L'auteur nous dessine des personnages très attachants. Malgré une petite touche de misogynie, l'intrigue est captivante. C'est simple nous ne sommes pas bien confortablement installé à lire un livre, nous sommes sur les pavés de Paris ou dans la poussière des chemins l'épée au côté ou déjà en action.

Une remontrance tout de même pour le comportement de D'Artagnan vis à vis de Milady, une "fantaisie" toléré par une époque où la femme est une "chose" ne sachant penser et s'occuper d'elle même, très choquante à l'heure actuelle, qu'il convient de bien positionner dans le contexte, afin de ne pas influencer négativement une jeunesse.

Une lecture de transition et je me lance dans la suite, c'est si dire si j'ai aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LadyEnjolras 2020-08-21T10:33:09+02:00
Diamant

Un des romans incontournables à lire !

Ce fut une grande surprise de découvrir la magnifique plume d'Alexandre Dumas qui vaut celle de la plume de Victor Hugo. Je ne m'attendais pas à lire aussi vite et de manière captivante ce joli petit pavé.

J'ai passé une agréable lecture à travers cet ouvrage. L'histoire est parfaitement bien ancrée pour suffire à pousser la curiosité du lecteur. Nous connaissons tous nos quatre héros, mais dans cette seule et unique version, j'ai pris d'empathie pour chaque mousquetaire, notamment Aramis (un de mes personnages préférés).

À chaque fin du chapitre, nous voulons savoir la suite et nous nous n'ennuyons jamais de l'histoire, remplie d'aventure digne de cape et épée ! Accompagnée de belles paroles de courtoisies, de gentilshommes de l'époque dans la cour de Louis XIII.

Chaque personnage a sa propre particularité que nous sommes obligés d'admirer leurs qualités et défauts.

Je vous recommande fortement de le lire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marji 2020-08-17T16:09:13+02:00
Or

Les trois mousquetaires ou les aventures de quatre compères en quête de gloire et de richesse.

Sous une trame historique et de complots contre la couronne, nous partons à l’aventure avec les trois mousquetaires et leur apprenti. Cette bande de joyeux lurons court après les pistols, souvent par le biais de leurs maîtresses. Des protagonistes soudés dans l’adversité: surtout pour se refaire une fortune et toujours prêts à s’entraider. Entre Athos le noble mystérieux, Porthos l’amoureux transi, Aramis le prêtre contrarié et d’Artagnan le jeune idéaliste, je ne sais pas à qui va ma préférence, tant les personnages sont travaillés et clichés. Nous les suivons dans leur déboires de fortunes, leurs déboires amoureux et dans les complots à résoudre.

J’ai beaucoup apprécié le personnage de Milady: une vraie méchante et une manipulatrice hors pair, en quête de vengeance et ne renonçant jamais.

En commençant ce pavé, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, et cela a été une bonne surprise: une histoire passionnante et prenante.

Les situations m’ont souvent prêtée à rire , notamment les situations cocasses quand D’Artagnan part à la recherche de ses amis blessés qu’il a semé sur le chemin Londres. Et il va retrouver tout un chacun dans des situations ubuesques.

Un roman de cape et d’épée divertissant et très agréable à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maxime-107 2020-06-06T18:41:56+02:00
Bronze

Un vrai roman de capes et d'épées comme on les aime ! A tou.te.s les personnes voulant frissonner et ressentir les combats et histoires d'amour de la cour du Roi ! :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaurenaLJ 2020-03-18T08:49:38+01:00
Or

Je m'attendais à apprécier ce roman, mais certainement pas à l'aimer autant! Le contexte historique m'a séduite, l'intrigue était captivante et je me suis profondément attachée aux personnages, avec lesquels j'ai vibré pendant tout le récit. La plume d'Alexandre Dumas est absolument superbe, et pourtant résolument moderne, ce qui donne à son texte un esprit indémodable et très intelligent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pauline08 2020-03-10T21:13:56+01:00
Or

J'ai bien aimé ce livre, l'histoire est très intéressante notamment par rapport au contexte historique qui permet d’appendre pas mal de chose. Je connaissais l'histoire un peu comme tout le monde, c'est à dire pas vraiment en détail du coup c'est très sympas de le lire et de se faire son propre avis sur un livre très connu.

Pour ma part le seul chose que je reproche à ce livre c'est la violence et quelque discours sur les femmes.

Premièrement je m'attendais à des scènes de duel puisque c'est un livre sur les mousquetaires, mais dés le début la plus part des actions sont des scènes un peu violente même si c'est loin d'être choquant.

Deuxièmement certains discours sur la condition de la femme ne sont pas franchement pertinents et montrent quand même que les mentalités on un peu évoluées. Prenons l'exemple de Milady, même si c'est un des personnage les plus important elle est sans cesse ramenée à sa "condition de femme" et personnellement je trouve ça gênant même si c’était la mentalité de l'époque.

Ce livre reste un bon livre très instructif. Pourtant de Dumas je recommanderai plutôt le Comte de Monte-Cristo qui est une histoire qui peut tout autant intéresser les garçons que les Trois Mousquetaires.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Satinesbooks 2020-03-03T16:07:10+01:00

Roman d’aventures, de cape et d’épées par excellence, il était temps pour moi de vous parler de ma lecture (qui devait être commune avec Kathleen mais qui, malheureusement, n’a pas eu le temps de la faire) que j’ai terminée il y a quelques mois maintenant.

J’aime beaucoup les romans classiques. J’avais terriblement envie de me plonger dans celui-ci depuis très longtemps. Ce que j’apprécie de la part des éditeurs, c’est le fait que les romans classiques sont à petit prix. Ainsi, on peut se procurer des œuvres classiques intéressantes (comme celle-ci mais aussi les liaisons dangereuses par exemple) pour quelques euros. C’est génial !

Athos, Porthos, Aramis & D’Artagnan sont les mousquetaires les plus célèbres de la littérature. D’Artagnan ayant aussi fait plusieurs fois apparition dans l’Histoire de France, c’est avec quelques repères historiques que l’on se lance dans notre lecture. Les trois mousquetaires est un roman d’aventures qu’il faut lire. J’ai adoré faire la rencontre de ses mousquetaires en guerre contre Richelieu. Ce roi, peu soucieux, finalement, des histoires de guerre et des complots qui se trament derrière lui et la couronne de France. Richelieu est un cardinal que j’ai toujours détesté. Il ne sait pas rester à sa place et finalement tire les ficelles de cette monarchie qui reste son plus grand but dans sa vie. Le pouvoir fait tourner la tête de tout le monde.

Athos, Porthos et Aramis est un trio masculin fort. J’ai adoré les trois personnages même si j’ai un petit faible pour Aramis, cet homme de foi que parvient à équilibrer sa vie entre religion et justice. Que serait un roman d’aventure sans une histoire d’amour ? Milady est la femme fatale par excellence. C’est un personnage bivalent qui s’adapte à toutes les situations. Milady est un personnage vénal qui ne recule devant rien pour arriver à ses propres fins. Trahisons, manipulations et complots sont au rendez-vous avec ces personnages ! On peut aussi penser à Constance, jeune femme qui va parvenir à calmer D’Artagnan et à faire battre son cœur.

D’Artagnan a été, dès les premières pages, le personnage avec lequel j’ai eu le plus de mal. Sur de lui et très arrogant, c’est un personnage pivot dans cette histoire, il apporte un vent de fraicheur dans ce trio qui semble s’ennuyer. Cependant, je n’ai pas su l’apprécier. Ce petit gascon, aussi courageux soit-il, m’a tapée sur le système très rapidement. Il est intrépide, à soif d’aventures mais ne se rend pas forcément compte des situations dans lesquelles il se met.

Au-delà de l’aventure qui nous attend entre la France et l’Angleterre, entre les personnages historiques, on se retrouve avec une intrigue sur fond historique et politique. J’ai aimé ce côté historique qui nous apporte quelque chose d’intéressant. Des figures intéressantes viennent s’ajouter aux personnages mentionnés ci-dessus : la Reine de France, le duc de Buckingham. Bref, on vit une aventure que j’ai vraiment appréciée.

Ce roman n’est pas une lecture parfaite. J’ai eu un peu de mal à me mettre dans le bain. En effet, il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup de digressions. J’ai eu du mal à me concentrer et à comprendre comment l’auteur fonctionnait. Même si le back ground historique est intéressant, j’avoue que j’ai eu rapidement ma dose de ce côté-là. Il faut aussi dire que les notes de bas de pages sont très nombreuses et énormes. J’ai vite été dépassée par cet aspect-là et j’ai dû, quand même faire une pause dans ma lecture pour éviter de faire une overdose. Finalement, on perd rapidement le fil de l’histoire principale si on ne fait pas attention.

La beauté de la plume d’Alexandre Dumas n’est pas à discuter. On trouve énormément de charme et de poésie dans cette plume qui rend le roman dynamique et fluide. On nous sert un roman d’aventure exquis malgré les longueurs dues aux digressions et aux explications historiques.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fnitter 2020-02-09T19:46:54+01:00
Argent

Un monument de la littérature française.

Dans une France qui se divise entre Royaliste et Cardinaliste, les mousquetaires sont au service de leur capitaine royaliste et protecteur de la reine et vouent une haine farouche à l'endroit des gardes de Richelieu, au service de l'état français, beaucoup moins à celui du roi et pas du tout à celui de la reine.

Les quatre mousquetaires contre son éminence et ses âmes damnées, ses bras armés et ses armes de destruction massive dont la fameuse Milady, retorse et efficace.

Un début tonitruant, truculent avec un D'Artagnan susceptible et bagarreur et un peu niais aussi. Des bons mots et de la précipitation font de cette lecture un véritable plaisir, souvenir de jeunesse, je m'amuse de l'histoire, du vocabulaire, de l'écriture. Jusqu'au retour des ferrets de la reine, je suis en territoire connu, mais les souvenirs se font plus flous ensuite et je redécouvre l'histoire, mais aussi les lenteurs (dont cet interminable épisode de Milady chez Winter, où l'on prend certes toute la dimension du personnage mais qui m'a profondément ennuyé).

Il se dégage de ce roman un souffle (mais pas si épique) que ne ternissent pas les tournures de phrase, le vocabulaire et une grammaire que même mamie n'emploie plus. Wesh gros. J'irais même dire que l'écriture hautement mais désormais délicieusement retro participe à cette atmosphère. Et surtout dans la mémoire collective, et la mienne, cape et épée vont de pair avec l'imparfait du subjonctif. Parbleu.

On lisait cela en sixième ? On était bon à l'époque quand on voit ce qu'on file à lire de nos jours à nos chères têtes blondes à l'entrée au collège où « oui-oui à la ferme » est déjà limite avec des « mo tro conpliquai ».

Par contre dans mon souvenir, il y avait plus de bagarre, plus d'épée et moins de cape, plus de descriptions de ferraillage et de sang.

Par contre, enfin et c'est dommage, on reste dans le panache, l'honneur de gentilhomme, un monde à part, un peut trop propret et limite étincelant. On est loin de la pauvreté crasse, de la faim et en fait de la réalité de la majorité de cette époque. On meurt très, trop proprement, loin d'une atmosphère d'un roman historique de Cornwell ou de Follet (bien que pour ceux que je connais, l'époque n'est pas la même). Cela me fait penser au Western hollywoodien des années 50 avant que les spaghettis viennent nous rappeler que la terre et l'eau cela fait de la boue et que la boue c'est sale.

Une belle expérience donc, mais si quelqu'un peut me conseiller de la cape et de l'épée historique (pas de la fantasy) pleine de bruit, de fureur, de larmes et de crasse, je suis preneur. Du Hornblower de Forester, mais sur terre. Du Sharpe de Cornwell mais au 17ième. Et s'il le faut, tant pis pour l'imparfait du subjonctif.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par One-Reader 2020-02-04T16:21:48+01:00
Lu aussi

Je ne sais quoi faire de ce livre. Originairement, j'imagine que le public visé devait être les jeunes garçons et adolescents... Cependant, ce roman a bien mal vieilli et je ne le mettrait sûrement pas dans les mains d'un tel lectorat, puisqu'il contient des vues problématiques (violence gratuite, sexisme, abus physiques et émotionnels...) qui ne sont pas même identifiées comme telles par l'auteur. Quand au lectorat avisé, il trouvera peu de plaisir dans cette lecture.

En plus de ce souci majeur, le caractère des personnages principaux est terriblement inconsistant - et une bonne partie des 'rebondissements' de l'histoire, alors qu'elle s’essouffle, se base sur ces inconsistances. S'ils existaient, je ne ferais certainement pas confiance à aucun de ces mousquetaires.

Finalement, le seul point positif que je retire de cette lecture, est qu'Alexandre Dumas écrit bien mieux ses 'vilains' que ses 'héros'. Richelieu et Milady sont des vilains bien construit et intéressants, et qui ne sont pas soumis au traitement moderne des méchants actuels : ils n'ont pas de tragiques histoires censées nous, lecteurs, faire sympathiser et justifier leurs actions. Non. Leurs ambitions ne prennent pas racine dans un traumatisme d'enfance. Ils sont juste malfaisants, ce qui est beaucoup plus réaliste. Spoiler(cliquez pour révéler)(Je ne dis pas que quelqu'un qui a des traumatismes d'enfance ne peut pas devenir méchant, juste que c'est très mal traité dans la plupart des médias et ne sert souvent qu'à tirer sur la corde émotionnelle de l'auditoire. Aussi, c'est rafraichissant de ne pas en passer par là dans cette histoire.)

Afficher en entier

Date de sortie

Les Trois Mousquetaires

  • France : 2003-02-03 - Poche (Français)

Activité récente

DONVITO l'ajoute dans sa biblio or
2020-11-03T17:02:13+01:00

Titres alternatifs

  • The Three Musketeers - Anglais
  • Die drei Musketiere - Allemand

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 2443
Commentaires 282
extraits 113
Evaluations 564
Note globale 8.01 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode