Livres
421 595
Membres
338 405

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Portrait de Dorian Gray



Description ajoutée par Selenna 2011-07-05T15:03:21+02:00

Résumé

Alors qu'il rend visite à son ami peintre Basil Hallward, Lord Henry rencontre le jeune Dorian Gray. Emerveillé par sa jeune beauté et sa naïveté, il se lie rapidemment d'amitié avec lui et dit en plaisantant qu'une fois le portrait terminé, seul celui gardera à jamais cette beauté tandis que Dorian vieillira peu à peu. Le jeune homme déclare alors qu'il donnerait son âme pour que ce portrait vieillisse à sa place. A ces mots, tous rirent... sur le moment.

Effrayé par ce portrait si parfait, Dorian le laissera chez lui, protéger de la vue de tous, cachant honteusement le secret de son âme...

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 281 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par oscarafano 2012-09-30T20:38:47+02:00

Il y a toujours quelque chose de ridicule dans les émotions des personnes que l'on a cessé d'aimer.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

Je suis impressionné. L'auteur nous prouve dans cet ouvrage que l'influence est la pire des choses de notre monde. Suite à la prise de conscience de la beauté de sa propre image et sous le pouvoir des flatteries, ce livre nous démontre qu'il est très simple de considérer hautement la beauté de manière narcissique. Nous en perdons alors notre pureté. L'ego devient omniprésent et prioritaire à sur nos sentiments, jusqu'à la perversion de l'âme et du vice.

L'écriture est talentueuse. Les discours philosophiques sont sophistiqués. Les personnages sont cyniques à souhait. L'histoire est élégante, raffinée. L'ambiance est bourgeoise et le récit possède énormément de discours d'un grand intérêt : du rapport entre l'art et la vie, de l'influence du regard des autres, de la beauté, de la légèreté, des femmes, des hommes, des paradoxes, etc...

Un ouvrage si riche que je n'ai pu me décider à mettre des citations à cet article.

Afficher en entier
Or

Un homme mène une vie libre, guidée par la seule recherche du plaisir sans aucune barrière morale. Les traces de ses excès et de ses crimes s'inscrivent sur son portrait jusqu'à le défigurer, alors que son visage reste intact et innocent. Roman sur le Bien, le Mal, et sur l'art qui transcende cette dualité.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par elodiev_ 2018-07-20T15:27:34+02:00
Argent

J'ai beaucoup aimé ce roman qui est réellement intéressant de lire. J'ai aimé les réflexions personnelles de chaque personnages, les tirades philosophiques et les sujets abordés ; néanmoins il y a certains passages assommants de longueur au vue des détails donnés par Wilde. Cela dit, c'est un magnifique livre et on ne peut contester la beauté de l'écriture, et de la fin qui est assez percutante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilionne 2018-07-19T15:19:51+02:00
Or

Ce livre m'a profondément marquée. L'écriture est magnifique malgré certains passages assez longs, et certaines réflexions philosophiques des personnages sont tellement belles et profondes ! Ce roman nous laisse aussi accéder aux mœurs d'une époque, ce qui est instructif (exception faites aux considérations misogynes de Henry !)

L'admiration sans limite de Basile pour la beauté de Dorian laisse penser à de l'homosexualité.

La progressive et inévitable transformation de Dorian ainsi que la fin du roman ont quelque chose d'effroyable et de monstrueux, monstruosité qui fait paradoxalement toute la beauté de ce récit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CynthiaV 2018-07-12T19:46:09+02:00
Pas apprécié

Je n'ai pas aimé ce livre. J'ai eu beau voir où Wilde voulait m'emmener, je n'ai pas accroché. Je n'ai vu que longueurs et encore des longueurs dans ce récit. Je n'ai pas aimé les personnages, le côté très manipulateur de Lord Henry m'a dérangé...

J'avais trouvé la première moitié du roman très lente et très longue et avait espéré que la seconde partie serait un peu plus dense... Mais je n'ai pas tenu. Au chapitre 11 j'ai fermé définitivement ce livre. Je suis passée à côté de cet immense classique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wyvern 2018-07-10T14:45:34+02:00
Or

La lecture de ce livre est très bouleversante tant les émotions et les sentiments évoqués sont puissants. Wilde transcrit différentes formes de passion avec une sorte de réalisme exacerbé au point qu'il en devient dérangeant. Dans un premier temps, la trame principale du scénario en semblerait presque secondaire, face à l'intensité de la passion de Basil pour Dorian, l'admiration sans bornes de ce dernier pour Henry ou encore son adoration, fugace et presque excessive, pour Sybil.

Mais on finit par comprendre où l'intrigue nous mène lorsqu'on se rend compte du désœuvrement destructeur de Dorian, causé par son impuissance face à sa propre situation. Rarement le terme de descente aux enfers a été plus approprié pour désigner l'évolution d'un personnage. L'absence d'altération physique dûe à l'âge ou à l'expérience finit par le déconnecter complètement de la réalité, par lui faire perdre la notion des choses, jusqu'au point de non-retour.

Un roman somme toute très marquant par son déroulement étrange et monstrueux, son manichéisme de façade qui est, en profondeur, bien plus complexe.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marieeloy 2018-07-07T20:58:58+02:00
Argent

Un classique vraiment agréable, avec quelques répliques frappantes et une réflexion sous-jacente très intéressante

Afficher en entier
Commentaire ajouté par acsjg 2018-07-07T20:37:06+02:00
Or

Un classique que je voulais lire depuis longtemps, c'est chose faite à présent. Le début est très prenant, les personnages sont vraiment intéressants, les réflexions aussi, mais au fur et à mesure de la déchéance de Dorian Gray, certains passages deviennent un peu long et difficile à lire. L'histoire n'a pas tourné comme je le pensais, sauf la fin qui était assez évidente et logique. A certains moments l'écriture est un peu compliqué et confuse mais cela est peut-être dû à la traduction que j'ai lu. J'ai bien aimé mais ça n'est pas mon classique préféré, s'il avait été plus long j'aurais peut-être fini par abandonner avant d'avoir atteint la fin. Je retiens surtout les personnages qui sont assez fascinants et les réflexions de Lord Henry, qui je crois est mon personnage préféré du roman (sauf ses réflexions sur les femmes, mais c'est l'époque qui veut cela).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anneline 2018-07-03T21:36:03+02:00
Lu aussi

Une belle reflexion menée sous le couvert de lecture plaisir...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Masa50 2018-07-03T17:45:35+02:00
Bronze

Suite à l'excellence « Le portrait du mal » de Graham Masterton, l'envie de lire le livre qui a inspiré le Maître s'était fait ressentir. Les saisons se sont écoulées, d'autres lectures sont venues s'immiscer dans ma vie. Et puis un beau jour, je me décide à trouver le roman éponyme de Oscar Wilde. C'est avec une certaine excitation, non sans hésitation – j'ai toujours eu du mal avec les récits d'avant le XXème siècle – que je me plongeasse dans cette aventure de Dorian Gray.

Bienvenue dans la classe bourgeoise londonienne, que Oscar Wilde à visiblement côtoyé durant son existence d'après les notes en bas de pages. Basil Halward est un artiste gay. Ce peintre ne vit que pour son art. Sa rencontre avec Dorian Gray va changer à jamais sa vision de la peinture. Il voit au travers le jeune homme la beauté de la jeunesse. Un troisième personnage vient compléter le tableau. Il s'agit d'un ami du peintre. D'un âge mûr, il a longtemps compris l'amertume de la vie.

Le roman est un long plaidoyer sur l'éternelle jeunesse. Pour reprendre son mot, Oscar Wilde use de panégyriques sur la beauté. C'est un récit philosophique, parfois extrémiste par ses exemples contradictoires entre la jouvence et la vieillesse. On y trouve également – est-ce à imputer à l'auteur ou est-ce dû à l'époque – une certaine trace de misogyne dans ses propos.

L'histoire peine à décoller. Qu'importe puisque l'auteur use de références en tous genres. La mythologie grecque semble l'avoir beaucoup influencé. À cela on peut rajouter des allusions aux auteurs de son époque et même avant. le tout est heureusement annoté en bas de page (ainsi que les différents lieux de Londres) pour nous faciliter la compréhension. Toutefois ça coupe le rythme de la lecture.

« Le portrait de Dorian Gray » pourrait s'apparenter à une tragédie sous forme théâtrale. Oscar Wilde possède une belle écriture ce qui permet une bonne immersion. Si le premier tiers est intéressant, la suite n'est qu'une succession de longueurs qui tend vers la lassitude. Je me suis ennuyé malgré ce début prometteur.

« Le portrait de Dorian Gray » ne se résume pas seulement à un tableau, mais davantage a un personnage. On assiste à la lente déchéance où l'on découvre un protagoniste torturé. La toile n'est qu'un prétexte – tout comme le Fantastique qui, au final, est quasi inexistant – pour rendre copie, une réflexion sur la jeunesse.

Véritable classique du XIXème, j'ai été déçu par ce roman, peut-être dû par le tableau idyllique dressé par Graham Masterton. Je m'attendais davantage à une histoire Fantastique où la peinture aurait pris une place plus importante. le récit souffre de lenteur et de longueur, le tout aurait pu donner une nouvelle. J'ai souffert pour en venir à bout. Plus de pages et je ne l'aurais sans doute pas fini. Les trop nombreuses références historiques, littéraires et mythologiques grecques rendent cette lecture épouvantable. Ceci n'enlève en rien la qualité de plume de Oscar Wilde. Force est de constater que ce n'est pas mon type de littérature.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ipuitiminelle 2018-06-27T09:20:37+02:00
Lu aussi

Le début du roman est très prenant, on découvre avec plaisir l'évolution de Dorian sous l'influence de Lord Henry; toutefois, après que Dorian ai découvert le livre que lui offre Lord Henry, je trouve que certains passages sont longs, par exemple le chapitre qui décrit l'ensemble des centres d'intérêts que Dorian a eu tout au long de sa vie. De plus, le personnage évolue d'élève vers maître, et ce passage de l'un à l'autre marque un changement d'état d'esprit qui m'a déplu: il devient à mon goût trop égocentrique et trop négligent envers les autres; plus son personnage devient noir, plus les pensées de Dorian Gray deviennent troublées et difficiles à suivre, ce qui a gâché la fin de ma lecture.

Toutefois, les rebondissements de la fin du roman sont inattendus, tout comme la chute finale, qui termine assez magistralement ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marykel 2018-06-21T13:54:37+02:00
Or

Ce livre m'a beaucoup plu, il aborde plusieurs thèmes en restant léger. Il n'y a rien de superflu dans l'écriture, on suit avec envie la vie du personnage. Toutes les descriptions sont soignés, une merveille.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Portrait de Dorian Gray

  • France : 2006-08-18 - Poche (Français)
  • Canada : 1992-04-01 - Poche (Français)
  • USA : 1900-01-01 (English)

Activité récente

Wyvern le place en liste or
2018-07-10T14:37:53+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 3281
Commentaires 353
Extraits 276
Evaluations 690
Note globale 8.03 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Picture of Dorian Gray - Anglais

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode