Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
714 200
Membres
1 010 461

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Portrait de Dorian Gray



Description ajoutée par Selenna 2011-07-05T15:03:21+02:00

Résumé

Alors qu'il rend visite à son ami peintre Basil Hallward, Lord Henry rencontre le jeune Dorian Gray. Emerveillé par sa jeune beauté et sa naïveté, il se lie rapidemment d'amitié avec lui et dit en plaisantant qu'une fois le portrait terminé, seul celui gardera à jamais cette beauté tandis que Dorian vieillira peu à peu. Le jeune homme déclare alors qu'il donnerait son âme pour que ce portrait vieillisse à sa place. A ces mots, tous rirent... sur le moment.

Effrayé par ce portrait si parfait, Dorian le laissera chez lui, protéger de la vue de tous, cachant honteusement le secret de son âme...

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 423 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par oscarafano 2012-09-30T20:38:47+02:00

Il y a toujours quelque chose de ridicule dans les émotions des personnes que l'on a cessé d'aimer.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

Je suis impressionné. L'auteur nous prouve dans cet ouvrage que l'influence est la pire des choses de notre monde. Suite à la prise de conscience de la beauté de sa propre image et sous le pouvoir des flatteries, ce livre nous démontre qu'il est très simple de considérer hautement la beauté de manière narcissique. Nous en perdons alors notre pureté. L'ego devient omniprésent et prioritaire à sur nos sentiments, jusqu'à la perversion de l'âme et du vice.

L'écriture est talentueuse. Les discours philosophiques sont sophistiqués. Les personnages sont cyniques à souhait. L'histoire est élégante, raffinée. L'ambiance est bourgeoise et le récit possède énormément de discours d'un grand intérêt : du rapport entre l'art et la vie, de l'influence du regard des autres, de la beauté, de la légèreté, des femmes, des hommes, des paradoxes, etc...

Un ouvrage si riche que je n'ai pu me décider à mettre des citations à cet article.

Afficher en entier
Diamant

Oscar Wilde est mon dieu, et ce livre ci est sans doute son chef d'oeuvre.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par ilEtaitUneFoisLulu 2018-11-20T17:32:13+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par FLO29 2024-04-08T23:26:54+02:00
Bronze

Voilà ma curiosité satisfaite, puisque je souhaitais le découvrir depuis un moment.

C'est un vrai classique. Très bien écrit.

C'est aussi très bien emmené, que ce soit la capacité à corrompre que la superficialité.

C'est aussi un texte d'époque avec des propos très misogynes mais en fait en prenant le contexte, c'est plutôt amusant.

Un vrai classique plutôt agréable à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Inesraptor 2024-03-31T21:02:34+02:00
Bronze

Peintre Basil :

- « j’en suis arrivée à adorer le secret. C’est, semble-t-il, la seule chose qui puisse nous rendre la vie moderne mystérieuse ou miraculeuse.Ce qu’il y a de plus ordinaire devient exquis si on le cache. »

« Pour penser à lui [Dorian] encore plus, elle [Sybil Vane] n’en parlait pas »

Quand Dorian quitte Sybile : « Une crise de sanglots passionnés l’étouffa. Elle gisait à terre comme une bête blessée, et Dorian Grey, de ses yeux admirables, la regardait de haut tandis que ses lèvres cisèles se tordaient pour exprimer la quintessence du mépris. Il y a toujours quelque chose de ridicule dans les émotions de ceux que nous avons cessé d’aimer. Sybil Vane lui semblait mélodramatique jusqu’à l’absurde. Ses larmes et ses sanglots l’agaçaient. »

« Il y a une volupté à se faire des reproches à soi même. Quand nous nous condamnons, nous sentons que personne n’a plus le droit de nous condamner. C’est la confession et non le prêtre qui nous donne l’absolution. Quand il eut terminé sa lettre, il senti qu’il avait été pardonné. » => l’expression du pardon est toujours pour soi et jamais pour l’autre.

M. Erskine : « Les paradoxes mènent à la vérité. Pour voir ce que vaut la vérité, il faut la voir danser sur une corde. Quand les vérités deviennent acrobates, nous pouvons porter un jugement sur elles. »

« Ce portrait serait pour lui le plus magique des miroirs. Comme il lui avait révélé son corps, il lui révélerait son âme. Et quand l’hiver s’en emparerait, lui se tiendrait encore là où le printemps frémit à l’entrée de l’été. »

« Le passé pouvait toujours être annihilé par le regret, la négation ou l’oubli. Mais l’avenir était inévitable. »

« Elle sent d’instinct que les manières ont plus d’importance que les mœurs, et, selon elle, il vaut beaucoup mieux disposer d’un bon cuisinier que d’une morale à toute épreuve. Après tout, quelle consolation y a-t-il à apprendre qu’un homme qui vous a fait mal dîner et mal boire est irréprochable dans sa vie privée ? Même les vertus cardinales n’excusent pas des plats à moitié froids. »

« Peut-être ne se sent-on jamais aussi à l’aise que lorsqu’on a un rôle à jouer. »

« La laideur, qu’il avait jadis détestée parce qu’elle prêtait de la réalité aux choses, lui devenait chère pour cette même raison. La laideur, c’était la seule réalité. La rixe grossière, le bouge répugnant, la violence issue d’une vie désordonnée, la vilenie même du voleur et du proscrit, produisent plus d’impression que les formes gracieuses de l’art, les ombres songeuses du poème. »

« Il était prisonnier de sa pensée. La mémoire, comme une maladie horrible, lui dévorait l’âme. (Meurtre de peintre Basil Hallward) »

« Sortant de la caverne noire du temps, l’image de son crime se levait, terrible et drapée d’écarlate. »

Lord Henry demande à la duchesse si elle aime Dorian, elle indique qu’elle voudrait bien le savoir ce à quoi il lui répond : « Le savoir serait fatal. C’est l’incertitude qui nous charme. La brume embellit.

- On risque de s’y perdre.

- Tous les chemins mènent au même point Gladys

- Lequel ?

- Le désillusionnement. »

Leçons de Lord Henry à Dorian Grey :

- « Les bonnes influences n’existent pas, monsieur. Toute influence est immorale. Parce qu’influencer une personne, c’est lui imposer son âme. 

- La seule manière de se débarrasser d’une passion est d’y succomber. Résistez-y et votre âme tombe malade de la soif des choses qu’elle s’interdit.

- Y a t’il rien de plus réel que les mots ?

- Les grandes passions sont le privilège des gens qui n’ont rien à faire. […] Mon cher vieux, ce sont les personnes qui n’aiment qu’une fois dans leur vie qui manquent de profondeur. Ce qu’elles appellent leur constance et leur fidélité, je l’appelle, moi, léthargie de l’habitude ou manque d’imagination. La fidélité dans la vie affective correspond à l’esprit de suite dans la vie intellectuelle : c’est simplement un aveu d’échec. […] Il y a tant de de choses que nous jetterions si nous ne craignons pas que d’autres les ramassent. 

- Les seuls artistes que j’aie jamais connus et qui soient agréables à fréquenter sont de mauvais artistes. Les bons n’existent que par ce qu’ils font et, par conséquent, son parfaitement inintéressants par ce qu’ils sont. Un grand poète, un vrai grand poète est la créature la moins poétique qu’il soit. Mais les poètes secondaires sont absolument fascinants. Plus mauvaises sont leurs rimes, plus ils ont l’air pittoresque. Le seul fait d’avoir publié un recueil de sonnets de deuxième catégorie rend un homme parfaitement irrésistible. Il vit la poésie qu’il ne sait pas écrire. Les autres écrivent la poésie qu’ils n’osent pas mettre en pratique.

- [lorsque Dorian lui dit que la mort de Sybil ne l'affecte pas autant qu´elle le devrait] Il arrive souvent que les vraies tragédies de la vie se déroulent d'une façon si peu artistique qu'elles nous font mal par la violence grossière, leur incohérence absolue, leur manque absurde de signification, leur carence totale de style. Elles nous révoltent comme nous révolte la vulgarité. Elles nous donnent une impression de pure force brute, et nous nous rebellons contre cela. Quelquefois, cependant une tragédie possédant des éléments artistiques de beauté traverse notre vie. Si ces éléments de beauté sont réels, l'ensemble séduit simplement notre sens de l'effet dramatique. Soudain, nous découvrons que nous ne sommes plus les acteurs, mais les spectateurs de la pièce. Ou plutôt que nous sommes l'un et l’autre. Nous nous regardons nous-mêmes, et le pur émerveillement du spectacle nous transporte. Dans le cas présent, que s'est-il effectivement passé ? Quelqu'un s'est tué pour l'amour de toi. J'aurais bien aimé avoir eu une expérience pareille. Cela m'aurait rendu amoureux de l'amour pour le restant de ma vie. Les personnes qui m'ont adoré se sont toujours obstinées à continuer de vivre, alors que je ne les aimais plus depuis longtemps, et qu'elles ne m'aimaient plus elles-mêmes. […] Il faut absorber la couleur de la vie, mais ne jamais s'en rappeler les détails. Les détails sont toujours vulgaire.

- Le seul charme du passé c’est qu’il est passé.

- les sept vertus mortelles

- Il n’y a rien d’horrible dans le monde, que l’ennui. C’est le seul péché sans pardon.

- Les présages n’existent pas. La destinée ne nous envoie pas de hérauts. Elle est trop sage ou trop cruelle pour cela.

- Les choses dont on est parfaitement sûr ne sont jamais vraies, C’est la fatalité de la foi et la leçon de la fantaisie.

- La vie ne se gouverne pas par la volonté ou l’intention. La vie est une question de nerfs et de fibres et de cellules qui se forment lentement, dans lesquelles la pensée se cache et la passion rêve. Tu peux t’imaginer que tu es en sécurité et croire que tu es fort. Mais le hasard d’une nuance de couleur dans une pièce, un ciel matinal, un certain parfum que tu as aimé jadis et qui rapporte de subtils souvenirs, un vers de poème oublié que tu retrouves, une mesure tirée d’une musique que tu avais cessé de jouer… Crois-moi, Dorian, c’est de ce genre de choses que nos vies dépendent. »

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Love_Mangas 2024-03-19T11:58:01+01:00
Lu aussi

C'est une lecture cursive de mon programme de français, et pour être franche, il était bien écrit ! Et puis l'histoire fait franchement réfléchir...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ocxmistoul 2024-02-19T06:34:29+01:00
Lu aussi

Un roman intéressant, sans plus. Le début était bien j’étais vraiment dans l’histoire mais après la moitié j’ai perdu mon entrain. Tout ça c’est de la faute du chapitre sur Spoiler(cliquez pour révéler)les meubles et œuvres d’art que Dorian a acheté…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gaspinou 2024-02-15T10:25:30+01:00
Or

J'avoue que j'ai été un tout petit peu déçus, on me la vendus comme le roman de fantastique, et j'avoue que j'ai pas été autant happé dans l'univers fantastique. J'ai du sauter quelques passages un peu long, notamment celui sur les passes temps de Dorian, Spoiler(cliquez pour révéler)les pierres précieuses, les tissus, ... C'était un passage très long et ennuyant... Mais à part cette partie, j'ai adoré le reste du livre, du début à la fin, intéressant, avec des personnages bien fouillés. Quelques parties restent un peu flou, notamment Spoiler(cliquez pour révéler)celle à propos de la soeur de Henry, je croyais que Dorian et Henry ne ce parler plus... J'ai du mal comprendre une partie...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Helena2a 2024-02-13T08:23:40+01:00
Argent

J’ai beaucoup aimé ce roman, sa compréhension m’a été facilitée par la préface et toutes les explications qu’elle apporte

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CatcherInTheRye 2024-02-03T17:12:11+01:00
Diamant

Un livre qui manquait à ma culture... et que j'ai trouvé tout simplement exceptionnel : magnifiquement écrit évidemment, intrigant, émouvant, cruel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Saperliopopette 2024-01-09T14:04:45+01:00
Or

Une belle démonstration d'à quel point l'influence peut être néfaste et destructive. Je suis passé par toutes les émotions en lisant roman.

C'est un grand classique. Je le relirais avec plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par camille-2574 2024-01-08T20:33:25+01:00
Diamant

je me demande encore comme wilde a pu pondre cette merveille

Lord Byron can eat grass

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mallena 2024-01-05T14:00:56+01:00
Or

Vraiment un exellent roman à lire, je dirais même avant de mourir.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Portrait de Dorian Gray

  • France : 2006-08-18 - Poche (Français)
  • Canada : 1992-04-01 - Poche (Français)
  • USA : 1900-01-01 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Le Portrait de Dorian Gray - Les Maîtres Du Fantastique - Français
  • The Picture of Dorian Gray - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 5423
Commentaires 502
extraits 404
Evaluations 1220
Note globale 7.98 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode